LE CHRIST ASTROLOGIQUE
Le Mystère des Religions


LE RETOUR DU ROY

ZODIAQUE

Notre civilisation est construite sur le ROCHER de la constellation des POISSONS, c'est dans ce signe que le soleil se lève au Printemps sur l'écliptique. Avec la fusion des signes et l'invention du Zodiaque par les grecs en s'inspirant des autres, le Temple a décidé de mettre un voile sur les dieux créateurs et les mystères. C'est sur ce ROCHER de la constellation des POISSONS dépassant de l'écliptique qu'on a enlevé les figures pour le nouvel âge astronomique qui va se terminer bientôt.




Mais avant l'invention de toutes les constellations, le ciel des anciens racontent une autre histoire et il n'y a pas de textes sur les fresques antiques. La figure du CHRIST est en plusieurs partie, il voyage sur une barque solaire avant de se placer vers le signe du LION presque au centre du Zodiaque où il combat une entité pouvant être la patte du taureau Sethien, un Serpent ou autre chose, cette constellation antique représente ST Michel tuant le Dragon ancien.

Rien n'est montré sur ce phénomène caché dans les mystiques. Le véritable CHRIST de Rome est un avatar de
HORUSRA, le 25 décembre correspond à l'emplacement de la barque solaire de RA (ou Ré) sur l'écliptique. Sur la barque solaire, nous trouvons le SERPENTAIRE qui est aussi un avatar du CHRIST, celui que toutes les nations attendent.

Voir : Des signes dans les tombes


RELOAD HERODE ET LES MAGES

Le Roi Tyran et les Mages Astrologues

La naissance du SAUVEUR est racontée par deux Évangiles : Matthieu et Luc. Selon Luc, ce sont des BERGERS qui viennent rendre hommage à JESUS ; selon Matthieu, ce sont les ROIS MAGES, mais il s'agit bien de ORION (le berger) dont au centre du corps, les trois étoiles Alnitak, Mintaka et Alnilam appelées également les TROIS ROIS forment un astérisme.

Plusieurs interprétations et traditions se sont ensuite développées au fil des siècles, mais comme on peut le constater, les ROIS MAGES (grec magoï : magicien) qui sont donc des ASTROLOGUES, ne se sont pas présentés à la
CRECHE (une étable) comme veulent le faire croire des traditions récentes mais vers une maison, non plus devant un bébé (grec brephos) mais " un petit enfant " (grec paidion). JESUS n'est donc pas né dans une CRECHE mais trouvé dans une CRECHE, c'est important pour la relation avec le Zodiaque puisque la constellation du CANCER porte aussi le nom de " Ruche " et de " Crèche " !


Les Rois Mages dans un Atlas Catalan (XIVe) - BNF

D'autre part le Roi HERODE basa ses calculs sur l'époque où l'étoile était apparue aux ASTROLOGUES et il fit mourir les enfants mâles de moins de 2 ans (le Massacre des Innoncents), le KRIST n'était donc plus un nouveau-né mais un enfant, et si le Roi HERODE pour trouver le KRIST fait appel à des ASTROLOGUES, c'est qu'il y a bien un rapport avec les constellations et les signes du ZODIAQUE qui est aussi une HORLOGE.

Le Roi HERODE et les MAGES cherchait un enfant dans un village situé sous L'
EPI de la VIERGE en se basant sur le CUBE astrologique du plateau de GIZEH (Ros Tau) et ce village serait donc NAZARETH. Ce serait donc un retour KARMIQUE programmé dans les étoiles. On a découvert (E. Nodet, " Histoire de Jésus ? ") une histoire tout à fait similaire que relate Flavius Josèphe où des SAGES venus de Perse (d'Orient) visitent HERODE. Il aurait donc envoyé les MAGES en éclaireur pour trouver l'enfant et le visiter à son tour non pas pour lui faire des cadeaux, mais pour l'éliminer.

La cruauté du Roi HERODE est tout à fait prouvée historiquement, on sait qu’il a fait des massacres à commencer par celui de ses propres fils, par crainte qu’ils ne lui prennent le pouvoir. Cette légende est semblable à d'autres mythes ou l'enfant est sauvé des eaux (fleuve de vie du ciel) pourchassé par un Seigneur (Roi). Il est tout à fait possible que HERODE avatar de JUPITER notre PERE cherchait l'un de ses fils ou garçon qui serait l'élu et " fils de l'homme ".


L'IMAGE DU CHRIST DES ROMAINS

Invention d'une Matrice pour l'Âge des Poissons

L'An 1 est la référence officielle (choisie au VIe siècle) du calendrier chrétien, dans la province romaine de Galilée, les Esséniens annoncent la venue prochaine d’un sauveur puis la fin prochaine du monde. C’est aussi la date officielle de la naissance du mythe Jésus de Nazareth, date choisie par le moine Deny le Petit d’après Luc qui affirme que JC a eu 30 ans "en l’an 15 du principat de Tibère" ce qui contredit Matthieu et Luc. A cette époque, les imposteurs, prestidigitateurs prenaient tous le titre de Christ.

En 312 l’empereur Constantin prend le pouvoir, il donne aux gardiens du dogme l’occasion de réviser et corriger les textes, c’est à ce moment-là que la rédaction du Nouveau Testament est définitive. L’Église décide d’utiliser le symbole de la CROIX emprunté aux Egyptiens et aux mythes Masopotamien de MITHRA et de TAMMOUZ, de MAZDA le Perse.

Au Moyen Empire egyptien, la ville d'Abydos devient la cite du dieu OSIRIS. Elle attire ainsi de nombreux fideles en quete d'eternite. La renommee de cette cite reposait sur ses festivites cultuelles du Nouvel An et sur une sainte relique, la tete du dieu. Durant le I millenaire avant notre ere, OSIRIS conserve son statut de dieu funeraire et de juge des ames.

Cependant, ses aspects de dieu des flots du Nil, et par la meme de dieu de la fertilite se mettent en avant, augmentant ainsi sa popularite aupres de la population nilotique. Des colons grecs installes a Memphis adoptent son culte des le siecle sous sa forme locale de OSIRIS -APIS, le taureau sacre mort et momifié. Les souverains lagides importent ce culte dans leur capitale Alexandrie sous la forme de SERAPIS, le taureau osirien avec une tête humaine.


Sérapis
Statue de Sérapis
Esculape - Asklépios

C'est en 320 l’Église romaine fait correspondre la date de naissance de Jésus-Christ avec la naissance de MITHRA, le 25 décembre au solstice d’hiver qui est dans le CAPRICORNE. En 325, l’Église adopte le nom de Jésus-Christ lors du Concile de Nicée et elle adopte la forme du dieu égyptien de l'époque hellénistique SERAPIS barbu et chevelu.

SERAPIS était adoré par les Grecs en Egypte sous la dynastie des Ptolémées, dans la période de domination romaine son culte se propage avec celui d'ISIS. Le culte de SERAPIS est né en Egypte, avant même la conquête par les Grecs, il est aussi assimilé au Taureau APIS qui est l'incarnation du Dieu PTAH sur Terre, pendanat l'âge du TAUREAU. Puis, PTAH  deviendra OSIRIS le père.

SERAPIS était le Dieu de la guérison, il est proche d'ESCULAPE le medecin, un avatar de la constellation du SERPENTAIRE. En Egypte, la figure du medecin architecte IMHOTEP représente également ASKLEPIOS le fils d'APOLLON chez les grecs et ESCULAPE à Rome, un médecin légendaire qui aurait le pouvoir de faire ressusciter les morts.

Dans le mythe,
ASKLEPIOS aurait tué un jour un SERPENT et aurait eu la surprise de voir un autre SERPENT le ranimer avec des herbes. En Egypte, (ou Ra) est représenté par le Soleil, il fût aussi rattaché à la Médecine tandis que le serpent est rattaché au remède. Le médecin Égyptien se plaçait donc sous la protection directe de pour ne pas être victime des puissances du mal risquant de mettre sa santé en danger, c'est l'origine de cette constellation.

L'historien grec Hérodote associé à la fois le dieu grec
ZEUS et le dieu romain JUPITER AMON avec le dieu égyptien OSIRIS. AMON dans la mythologie égyptienne est un être humain à tête de BELIER (Ram) le plus souvent représenté avec la barbe de cérémonie, un symbole emblématique de la royauté et de l'astre JUPITER dans la maison du BELIER.

Voir : Le Serpentaire


PTAH LE PERE ET LES POISSONS

Comme dans l'histoire des poissons de Jésus aidant miraculeusement ses disciples avec une capture de 153 poissons, ce même exploit est aussi étrangement atteint par Pythagore cinq cents années plus tôt dans une ancienne légende enregistrée par le néoplatonicien Porphyre. Pythagore lui-même va donc prédire le nombre exact de poisson à pêcher, le 153 étant un nombre de Pythagore sacré associé au symbole du VESICA PISCIS connu également comme le NAVIRE DU POISSON.

Dans la construction de la figure, lorsque la circonférence du cercle est un contact avec le centre de l'autre les deux se combinent pour produire le poisson, et le rapport de la hauteur à la longueur de cette forme est 153:265, une formule connue par Archimède. c'est un outil mathématique très puissant étant car c'est le plus proche entier en rapport avec le nombre d'approximation du triangle équilatéral.

Plus tard, l'écclésiastiques Kir à formuler un récit pour expliquer pourquoi ils ont utilisé un tel symbolisme, et au 9ème siècle, l'idéogramme des poissons avait été partiellement abandonné par l'église en raison de ses liens païens avec
ICTHYS des Grecs et JUPITER.

Même en grec, le nom de
JESUS étant IESOUS, un nom très similaire au nom de ZEUS-JUPITER lui-même. ZEUS alias " ZEUS PATERAS qui prend son nom de la version indienne DYAUS PITAR qui à son tour est lié à l'Egyptien PTAH avatar de OSIRIS plus tradif. PTAH est représenté dans un costume avec des écailles de POISSONS. Des noms de PITAR et PTAH viennent les noms de PATER ou PERE. ZEUS est égal à DYAUS qui est devenu DEOS et DEUS puis finalement DIEU.

ZEUS PATERAS comme DYAUS PITAR signifie « Dieu le Père », un concept très ancien qui en aucune façon est à l'origine du JESUS historique du christianisme, le culte est un écran de fumée. Dans l'hindouisme KRSHNA-CHRISTNA a également été appelé KHRIST-OS des siècles avant le caractère juif qui a été nommé de la même façon.


OSIRIS - ORION

Le personnage de ISSA notre JESUS (Jean ou encore St Michel) est le nom araméen d'HORUS, de Bethléem, la maison du pain au sens égyptien où se lève le pain de l'humanité, c'est à dire la constellation de la VIERGE et son premier Décan avec une femme ortant un jeune enfant, et NAZARETH le nom araméen déformé d'OSIRIS, avatar de PTAH.

Dans l'Apocalypse,
JESUS est associé à la constellation ORION quand il combat le DRAGON de l'hiver, la bête est un assemblage de plusieurs constellations. On peut aussi assoicier ORION à LAZARUS quand la constellation disparait plusieurs jours, ORION est aveugle.

Voir : Armaggedon Cosmique


LES CROIX DANS LE CIEL

Les astronomes Grecs désignent la constellation égyptienne de la GRUE DE KHERYBAQEF sous le nom de AVIS (l’Oiseau) Avec les Romains, la constellation est détournée par le Christianisme de l'Empereur CONSTANTIN et deviendra CYGNUS (le Cygne) et le symbole de la CROIX en forme de ANKH Egyptien, un symbole d’immortalité, l'animal donne aussi l’impression de marcher sur l'eau.

L'Egyptien HERYCHEF fût assimilé par les grecs à HERACLES, qui devint soleil à Hérakléopolis (aujourd'hui Nekhen), la ville de HERACLES. Il eut pour compagne la déesse HATHOR et de leur union naquit SOMTOUS (Soped ou Sopdou), un enfant-dieu de la triade à Hérakléopolis dont le nom signifiait " Celui qui réunit les Deux-Terres ".


Le Trangle d'Eté
La Lyre, le Cygne, l'Aigle et Hercule
Constellation Hercule

La LYRE D'HATHOR représente toujours une LYRE dans le ciel, chez les Grecs, CYGNUS (Kyknos) était l’oiseau dédié à APOLLON le Dieu SOLEIL dont on retrouve la légende dans les signes limitrophes dont la LYRE (Lyre d’Hathor) et l'AIGLE composé avec plusieurs figures.

Quand CONSTANTIN assimile HERACLES au KRIST, il fit alors apposer sur l’étendard et sur le bouclier de ses légionnaires un chrisme, formé des deux lettres grecques Khi (X) et Rho (P), qui est aussi la Croix de Sainte Hélène (la mère de Constantin) en s'inspirant de l'ANKH Egyptien et du TAU chaldéen pour inventer la CROIX DU NORD.




Il y a une autre CROIX dans le ciel, La CROIX DU SUD est une petite constellation de l'hémisphère sud, la plus petite de toutes les constellations dont un amas d'étoiles est appelé « la boîte a bijoux ». Quand le femme à l'enfant ISIS et son fils HORUS sont enlevés du ciel pour la création de la figure du moine cénobite et précepteur CHIRON des Grecs, il est réste un signe de CROIX sous l'ancien trône de la déesse.

Il y a plusieurs CROIX dans le ciel, l'antique constellation CRUX est la véritable CROIX de l'église, il y en a parfois deux sur des atlas car c'est ici la tombe du FILS et de sa MERE que l'on retira du ciel. C'est la chute de la Vierge à l'enfant au profit du CENTAURE, ais cette version du Zodiaque est une façade, encore un voile à retirer car nous avons une carte du ciel sans ses figures.

Voir : La Vierge et les Centaures


L'ARRIVEE DU PHENIX

Le mythe du PHENIX est apparu en Egypte avant de se répendre chez les Grecs puis les Romains. Chez les Egyptiens, le PHENIX était appelé BENOU (Bennu). Son nom venait peut-être de la racine " webwn " signifiant " briller ". Pendant l'Ancien Empire égyptien, le BENOU avait la forme d'une bergeronnette printannière, selon les Textes des pyramides elle symbolisait le dieu solaire ATOUM-RA. Les Egyptiens pensaient que le BENOU vivait sur la pierre BEN-BEN (obélisque) d'Héliopolis.

Au commencement du monde, il aurait survolé les eaux primordiales (le Noun) et rompu le silence par son premier cri, l'oiseau représente ainsi le premier lever de soleil sur la terre. Il est parfois représenté comme un oiseau migrateur sous la forme du HERON BENOU (un héron cendré aujourd'hui disparu) était " Celui qui se lève ". L'oiseau de feu ne correspond absolument pas à l'actuelle constellation du PHENIX qui est une création récente, il pourrait aussi être identifié avec la constellation du CANCER qui marque le solstice de l'été.


LE CRABE ET HORUS

La constellation du CANCER marque le solstice de l'été, elle est associée à ISIS chez les Egyptiens, elle semble avoir été utilisée pour la création du culte car on peut y voir plusieurs figures de la Bible dont le PHENIX. Le signe du CANCER est aussi associé au mois Egyptien de THOT et il marque le Solstice d''Eté, il représente le soleil au point de l'été le plus élevé opposé au CAPRICORNE marqueur du Solstice d’Hiver.

Le CRABE cosmique apparait dessiné à l'envers par les créateurs de la planisplère de Denderah. Son symbole astrologique 69 est celui du NOMBRE D'OR, car il est utilisé pour lire le Zodiaque et ses saisons en tenant compte du cycle de la précession des équinoxes, ce qui explique le symbole du 69 pour le CANCER.




Le mot occidental CANCER vient de la forme redoublée KAR-KR-O de la racine indo-européenne KAR également KER avec de nombreux dérivés. Dans la constellation du CANCER, il y a une configuration avec deux ÂNES que représentent les étoiles Asellus Borealis et Asellus Australis d'où déborde un amas d'étoiles appelées CRECHE et RUCHE mais aussi MANGER ou BERCEAU, dans la nébuleuse M44 également appelée également PRAESEPE en latin, c'est une masse de plus de quarante petites étoiles.

PRAESEPE est dérivé de " prae " (avant) et de " Saepe " de la racine indo-européenne " saip " et est diversement traduit comme : Crèche, Décrochage, Barrière, Clôture, également lié au mot SEPTUM. Certains pensent que la nébuleuse pourrait être à l'origine la Nativité et de la naissance du CHRIST avec la présence de l'ÂNE dans la CRECHE. L'enfant né dans une « CRECHE » peut rapporter à l'idée de signe était la « Porte de l'Homme ».

Voir : Un Crabe dans le Ciel

Avant de devenir un Crabe, la constellation du CANCER n'a pas cette forme en Y et représente une étoile d'eau, c'est l'emblème de la Déesse SELKIS représentée par la constellation de la VIERGE. Avant la création d'un atlas du ciel plus complexe, il n'y a qu'un seul HORUS dans le ciel. C'est petit à petit en divinisant les Rois que les Egyptiens vont élaborer une cosmologie en incorporant des nouvelles étoiles selon les découvertes et les empires. Le Zodiaque de Denderah n'est qu'une reforge du ciel, mais il est la base de notre civilisation, tout est donc caché !

En reconstituant le ciel avant la création des Zodiaque à partir des tombes égyptiennes, on peut voir
HORUS (Anu = le bon) tuer le TAUREAU. HAROERIS (Haroëris) est le nom grec d'un dieu de la mythologie égyptienne, Horour (hr-wr), qui est probablement la plus ancienne forme du dieu Hor (Horus en grec), c'est HARPOCRATE, le jeune enfant et son signe du silence, puisqu'il suce des gourmandises au miel. HORUS est venu en Egypte comme sauveur du peuple de la sécheresse redoutée. Il est venu, investi de " la puissance des lacs du sud " pour noyer le dragon dans l'inondation. Il est le sauveur et le porteur de l'eau, l'enfant de la lumière.

Voir : Harpocrate et le Silence




La constellation du HORUS (Anu) est invisible, on a retiré plusieurs figures du ciel pendant les reforges à cause du déplacement du ciel avec le phénomène de la précession des Equinoxes mais aussi par la prise de pouvoir du Temple sur l'ensemble de la société. La constellation oubliée se trouve difficilement entre les deux Lions, le Lynx, la Chevelure de Bérénice et les chiens de chasse.

Le
HORUS est principalement représenté à travers LEO MINOR (petit Lion), proche de l'étoile d'eau des Egyptiens, le signe du CANCER représente la ruche mais aussi l'emblème de SELKIS (la Vierge) puisque le CANCER  est à l'origine une Nèpe aquatique (ou scorpion d'eau) de la Déesse, le symbole de la respiration (soufle de vie). Ce HORUS correspond parfaitement à l'image du KRST de l'église et des autres messies, après un voyage dans une barque solaire guidé par SELKIS, il est né dans le signe de la VIERGE pour devenir le " Petit Lion ", il est découvert dans l'étoile d'eau du CANCER (la crèche qu'il protège) puis avec son harpon il tue le BOEUF avatar de SETH, indiquant son retour et la victoire sur la mort aidé par SELKIS la magicienneet d'autres entités, il de retour pour avertir les hommes et la " fin du monde ", c'est à dire la fin du système esclavagiste.

La mystique des religions explique cela, cette nouvelle religion ayant pour base les fresques de l'Egypte est l'exclusivité de l'élite, beaucoup ne sont pas des croyants et pensent que tout est faux, mais il y en a qui savent que quelque chose de mystérieux est caché sur notre Terre ou dans les cieux. Le
HORUS est de retour pour verser son Eau à nouveau et purifier la Terre, c'est la chute de SATAN et de ses anges, les fausses constellations et le système basé sur le Zodiaque.

Voir : Secret de la Resurrection




L'ÂGE DU VERSEAU

La fin et le début d'une époque codée dans le cycle de la Terre

Sur le ZODIAQUE de Denderah, la CROIX cosmique se réalise en 2012 - 2014 pour le passage dans le VERSEAU, c'est aussi le message des MAYAS. Il y a donc eu une confusion entre l'HORLOGE et les SIGNES selon les EPOQUES astronomiques. Les deux déesses du ciel représentent les DEUX AXES de la Terre selon la précession dans un codage avec les étoiles. C'est le VESICA PISCIS et l'OEUF COSMIQUE mais aussi les DEUX COLONNES du Temple, des métaphores avec le ciel et avec l'AXE de la Terre, que représente le PHALLUS osirien du Père et le changement d'AGE à venir pour notre époque actuelle.

C'est l'étoile IOTA CETI ou encore DIPHDA (Beta Ceti) de la constellation CETUS (la baleine) qui est au sommet de l'édifice astronomique. Son nom traditionnel est DENEB KAITOS SHEMALI, ce qui signifie la queue nord du monstre marin. DIPHDA est aussi connue comme étant RANA SECUNDA la deuxième
GRENOUILLE, la première étant FOMALHAUT (Alpha Piscis Austrini), l'étoile la plus brillante de la constellation du POISSON AUSTRAL.

Il y a eu plusieurs changements de direction notament depuis 200 ans avec plusieurs découvertes archéologiques. Avec les planètes, le disque de Denderah indique la date du 21 DECEMBRE 2012 pour ce changement d'Âge, et si l'on prend le ciel et la séparation des constellations, le SOLEIL va effectivement quitter les POISSONS et entrer dans le
VERSEAU en 2012 / 2014, la constellation des POISSONS est alors coupée en deux.


Carte céleste (aproximative) dressée par l'Abbé Th. Moreux et l'alignement cosmique de 2013 pour le passage
dans le Verseau avec les étoiles Polaris, Céphée, Cassiopée, Pegase, Poisson, Cetus

Avec ce changement d'âge, on change également de CERCLE, tout est donc calculé selon le ciel pour le Nouvel Âge

L'étoile centrale POLARIS (de Ursa Minor) est le JACKAL Egyptien (le Renard), l'étoile s'aligne alors avec CEPHEE, CASSIOPEE, ANDROMEDE, PERSEE, PEGASE, le centre des POISSONS (la spirale) la queue de la BALEINE et son étoile DENEB KAITOS avec au-dessus la constellation du PHENIX, un avatar de ATLAS, il porte la Terre.

Toutes les figures sont dans l'ASCENSION DROITE depuis le centre vers le ciel, avec une éclipse de LUNE avec les figures des
VIERGES et de HORUS (fortuna) vers le bas du disque, donc proche du haut du disque si l'on regarde le ciel comme un observateur. C'est une ASCENSION COSMIQUE et symbolique de l'homme et le retour du KRST, une LIBERATION après une REVOLUTION (un tour de roue).

Ce changement est indiqué astrologiquement sur le disque de Denderah. Un vrai MYSTERE ! La
BALEINE aide donc au retour du fils car elle le porte dans le ciel, la constellation CETUS des Grecs ne peut donc pas être un avatar de SETH. Les Grecs participent largement à la destruction du ciel antique au profit du culte phallique de JUPITER et de GANYMEDE (une lune de Jupiter) le couple pédérastique divin.

La
BALEINE semble être au-dessus des autres signes, elle vole sur l'écliptique et tient la CORDE (l'Axe de la Terre), c'est le plus grand animal du monde et certainement une image de Dieu mais aussi du Maître avec sa laisse, il tient les deux poissons que l'on peut voir avec des chaînes dans les anciennes représentation du Zodiaque moderne.

Voir : Âge du Verseau




Il y a donc deux cercles et DEUX AXES de la Terre selon la précession de 26 000 années dans un codage avec les étoiles, c'est le VESICA PISCIS mais aussi les DEUX COLONNES du Temple, des métaphores avec le ciel et avec l'AXE de la Terre, que représente le PHALLUS du Père OSIRIS quand le mythe osirien est inventé.

Symboliquement,
HORUS devient un HOMME, il revient venger son Père et il retrouve son PHALLUS pour fertiliser la TERRE pour un nouvel âge et ainsi devenir Père à son tour. On retrouve cette image des deux femmes sacrées (IS + IS) et Saintes partout, notament sur les fresques de Denderah avec une étrange MACHINE représentée sur les murs du Temple, certainement le DJED dont personne ne sait exactement ce qu'il représente. C'est certainement la raison de la création de la constellation de la " Machine Pneumatique " (Antlia) par Nicolas-Louis de Lacaille en 1752 afin de remplir les derniers pans de ciel austral.

Voir : Age du Verseau




C'est donc l'AGE du VERSEAU qui est annoncé dans la Bible et le retour de l'Agneau correspond à un alignement astrologique en relation avec le cycle de la précession des Equinoxes. La QUEUE de l'Agneau est l'AXE de la descente de JESUS sur TERRE et cet âge est indiqué sur le Zodiaque Egyptien de Denderah pour notre époque actuelle. Cela forme le signe du CHRISME avec en son centre OUAPOUAOUT (Renard ou Canidé) le petit chien proche de ANUBIS, il est l'ANGE DE LA MORT et la constellation URSA MINOR (Petites Ourse) avec son étoile POLARIS.

Le monde va être changé pour l'âge du
VERSEAU avec le retour du ROI. Si cette prophétie semble être un montage, plusieurs indices indiquent que cela semble véritable, il reste à définir qui est et ce que représente vraiment le CHRIST mais on peut s'attendre à la fin des religions et à une libération puisque le travail est terminé et que l'homme est " évolué ".


LES METAMORPHOSES

Avec les différents époques, le culte change et les figures sont transformées. Dans le catholicisme d'aujourd'hui, le terme DORMITON ne désigne que la mort de la Vierge. La croyance de la montée au ciel avec son corps chez les catholiques porte le nom d'ASSOMPTION, mais les orthodoxes critiquent ce terme, qui pourrait laisser croire que la Vierge a été ' enlevée au ciel de son vivant ' et cela semble bien être le cas.




Le Dieu MEREHOU (ou Merehy) est une divinité secondaire d’Athribis nommé « seigneur d’Athribis » lors du nouvel empire à Abydos. C'est une divinité aux multiples fonctions, c’est un aspect de la fonction royale, lié à la fertilité il est un avatar de PTAH / OSIRIS quand il est accompagné de la déesse ISIS. C'est HORUS en SATURNE, figure manipulée pour l'âge des Poissons, finalement transformée en CENTAURE par les Grecs.

Voir : La Vierge et les Centaures


Sakmet symbolise l'oeil de Ré

Il y a d'autres femmes sur le ZODIAQUE égyptien, comme SAKHMET (Sekhmet en grec), la constellation CRATER (les Coupes de Sakhmis chez les égyptiens) située sous le LION elle symbolise l’œil de RE, elle détruit les ennemis de RA le dieu Dieu Soleil symbolisé par le LION sur la barque solaire.

La Déesse est ssociée avec MOUT, puis au groupe des ISIS (les muses), elle a aussi un pouvoir de guerison. Lionne agressive, elle répandait les épidémies sur toute l’Égypte quand RA voulait revenir pour se venger. Dans cette partie du ciel se situe l'ancienne constellation ARGO NAVIS désormais divisée en trois. 

Voir : Le Voyage du Roi Lion


 L'EPI DE BLE

La Paille de l'Etable et le Superamas de la Vierge

Les principales sources sont les récits de l'enfance de JESUS, que l'on trouve au début des évangiles de Matthieu et Luc, dont l'historicité globale est douteuse et qui donnent des indications chronologiques imprécises et contradictoires, mais en comparant avec le ZODIAQUE égyptien nous trouvons des liens étroits avec les cultes du monde. Aucune preuve directe n'atteste de l'existence du Christ puisque aucun écrit contemporain à sa vie n'a été retrouvé. Pour Kepler l'étoile de BETHLEEM était une triple conjonction de Jupiter et Saturne dans le signe des Poissons.

La date du 25 décembre est fêtée par les chrétiens, jour de Noël, marque en principe le début de l'ère commune. La date du 25 décembre -1 a été fixée au début du VIe siècle par le moine Denys le Petit. Puis, au VIe siècle de ce qui devint l'ère chrétienne, sur des calculs erronés d'au moins quatre ans du moine Denys le Petit, le calendrier julien en vigueur prit une nouvelle origine.

De l'an 247 du règne de Dioclétien, on passa à l'an 532 de l'ère chrétienne, tout en conservant le 1er janvier comme Nouvel an. La date de Noël fut donc fixée pour des raisons symboliques au 25 décembre, il s’agissait des anciennes "
SATURNALES " (des orgies), qui culminaient au solstice d’hiver, et le 25 décembre. En 1923 un concile restreint décida de passer au calendrier dit "julien révisé" mais ce changement a été rejeté.

L’Évangile de Luc raconte que
JESUS “avait environ trente ans” lorsqu’il fut baptisé par Jean, qui avait commencé son œuvre six mois plus tôt “dans la quinzième année du règne de Tibère César”. Il s’agit, selon l’histoire profane, de l’an 29 de notre ère (Tibère est devenu empereur le 15 septembre 14 de notre ère). La naissance de JESUS se situe sans doute “au début de l’automne et il avait environ trente ans à son baptême (Luc 1:34-36, 60; 3:1, 2, 23).




Le calendrier romain est basé sur le calendrier egyptien, historiquement Jules César demanda à l'astronome de la Grèce antique Sosigène d'Alexandrie de réformer et de corriger le calendrier lunaire romain pour la réforme julienne de l'an 46 av. notre Ere.

Le calendrier égyptien n'est donc pas différent du notre, c'est le notre ! Pour faire correspondre le ciel antique avec notre époque, il faut prendre en compte le cycle de la précession des équinoxes. Ainsi, le 3 ème mois égyptien est la période du 15 Septembre au 15 Octobre, ce qui correspond bien à notre
VIERGE actuelle qui va du 24 Août au 21 septembre. La queue du BELIER indiquerait l’axe équinoxial, c'est la branche du P pour le symbole du chrisme.

Voir : Denderah et la Précession

En Astrologie, un CYCLE ZODIACAL correspond à un cycle complet de 12 ANNÉES. Chaque année correspond à un Signe du Zodiaque, c’est à dire que les caractéristiques, la symbolique, les spécificités liés à chaque Signe se vivront dans la vie d’une personne de sa naissance à sa mort, presque à la manière d’une HORLOGE dont les aiguilles reproduisent un cycle de 12. Chaque tour d’horloge, correspond non pas 12 heures mais à 12 années. La Vie est donc divisé par des CYCLES de 12 Ans, qui à chaque fois qu’un CYCLE recommence fera apparaître la même atmosphère de vie durant une année selon l’âge de la personne à partir de son anniversaire.

Mais pour réaliser un chemin de vie en relation avec le Zodiaque, il faudrait que la naissance se réalise dans le signe de la
VIERGE, ce qui n'est pas le cas de tout le monde, et plus précisément quand le soleil entre dans le signe de la VIERGE c'est à dire dans son premier décan. Il faudrait aussi prendre les caractères du signe qui lui est opposé, pour la Vierge ce sont les Poissons. Et pour que cela coïncidé avec notre époque où celle de Jésus, il faut replacer le ciel avec l'astrologie sidérale.

Pour faire correspondre le ciel antique avec notre époque, il faut prendre en compte le cycle de la précession des équinoxes en utilisant l'astrologie sidérale. Le centre du Zodiaque se déplace donc sur la planisphère de Denderah et il n'est plus le même qu'il y a 2000 ans ou 8000 ans, pourtant les créateurs de ce disque réalisent une projection dans le temps puisque tout semble indiquer notre époque actuelle sur la planisphère avec un changement important ! Le décalage entre l’astrologie tropical et l’astrologie sidéral est d’environ 24° , un degré correspondant à environ une journée.

Ainsi, le 3 ème mois égyptien est la période du 15 Septembre au 15 Octobre, ce qui correspond bien à notre
VIERGE actuelle qui va du 24 Août au 21 septembre, mais en replaçant les astres la VIERGE commence le 16 septembre pour se terminer le 15 octobre, le bélier du 21 mars commencerait selon la précession des equinoxes vers le 15 Avril. Cependant, les dates des 12 signes se basent sur la structure des SAISONS et non sur les CONSTELLATIONS, le printemps commencera donc toujours dans le signe du BELIER, et midi sera toujours à 12 heures dans la journée, l'horloge est figée contrairement au ciel.


Bélier : 15 avril au 15 mai
Taureau : 16 mai au 15 juin
Gémeaux : 16 juin au 15 juillet
Cancer : 16 juillet au 15 août
Lion : 16 août au 15 septembre
Vierge : 16 septembre au 15 octobre

Balance : 16 octobre au 15 novembre
Scorpion : 16 novembre au 15 décembre
Sagittaire : 16 décembre au 14 janvier
Capricorne : 15 janvier au 14 Février
Verseau : 14 Février au 14 Mars
Poissons : 15 Mars au14 Avril


Il est intéressant de d’observer que si on remonte le temps des 9 mois de Grossesse d’une femme qui a accouché d’un Bélier dont l’astre gouvernant est Mars, on tombera sur le signe du Cancer, dont l’astre gouvernant est la Lune. Cette première observation nous explique pourquoi l’astre lunaire est si important dans la chrétienté, le nouveau testament tire la plupart de ces symboles de la culture Egyptienne Antique, étant donné que l’astre Lunaire y est symbolisé par ISIS qui donna l’iconographie de Marie avec l’enfant Jésus dans ses bras. Il s’agit donc bien d’une référence à la naissance, à la résurrection, à la re-naissance que l'on a codé avec les étoiles et les astres.


La VIERGE à l'enfant sur le Zodiaque de Denderah tient Horus enfant dans ses bras

Si ISIS est souvent représentée avec des Ailes, c’est parce que l’ovule à la forme d’un oeuf, et que tous mots en relation avec la grossesse ont un rapport avec le Nid. L’Agneau (petit du Bélier) illustre le liquide amniotique de la mère, il y a aussi un lien avec la notion du, l’oiseau-humain qui représente l’âme du défunt. Le liquide amniotique, c’est à dire de la membrane de l’Agneau, en grandissant se transformera l’agneau en BELIER que les Égyptiens nommaient Am(m)on, en tant que premier Dieu du Zodiaque.

SPICA signifie " EPI DE BLE " et BETHLEEM la " MAISON DU PAIN ". JEAN-BAPTISTE est né à Pâque (son père Zacharie y fait allusion dans sa bénédiction de Luc 1) et JESUS serait né 7 mois après la conception de JEAN-BAPTISTE. Le KRIST serait donc conçu pendant la fête des LUMIERES et né pendant la fête des TABERNACLES en SEPTEMBRE - OCTOBRE dans la constellation (astrologique) de la VIERGE à l'EPI DE BLE et non pas d'une " FEMME VIERGE ".

Le lien avec
HORUS est donc possible astrologiquement contrairement au 25 décembre des romains, l'ancienne fête du Dieu MITHRA mais aussi des SATURNALES romaines. Avec le décalage de la précession des équinoxes, le signe astrologique de la VIERGE à l'EPI DE BLE est à cheval sur la BALANCE (justice) et l'EPI. Cela correspond exactement avec le ZODIAQUE égyptien de Denderah. C'est la NAISSANCE (Triticum, battre le Blé) du FILS de l'homme dans la maison de la VIERGE dont le signe des POISSONS est son opposé polaire.


BETHLEEM LA MAISON DU PAIN

La Vierge à l'Epi de Blé

SPICA est l'étoile le plus visible de la VIERGE (la maison du pain), mais ce qui caractérise cette constellation, c'est son EPI DE BLE qui ressemble beaucoup à la " Fleur de lys ", un symbole de la VIERGE. L'étoile SPICA est une étoile importante en astronomie puisqu'elle sert de croisement et de repère entre l'équateur et l'écliptique.

Dans la Bible, il est douteux que l'étoile de BETHLEEM puisse fournir une quelconque indication sur l'année de naissance du
KRIST sauf si cette étoile est SPICA dont le nom latin se traduit par " EPI ". Si cette étoile BLEUE de la VIERGE est bien brillante, c'est que c'est en fait une étoile double, composé de 2 étoiles tournant l'une autour de l'autre.


RHA dans l'épi de la Vierge
Constellation de la Vierge
La Vierge et Spica

Comme la forme de la constellation fut modifiée dans le temps et le ZODIAQUE inversé dans son sens de lecture, on retrouve cette étoile dans l'EPI ou l'épaule de la constellation ou encore au centre sur certaine représentation. Dans le mois égyptien HATHYR, le personnage de HORUS est dans les bras de ISIS (le Centaure des Grecs). La constellation de la CHEVELURE DE BERENICE (couronne) de la VIERGE juste au dessus indique aussi un royaume des Cieux.

Au-dessus de cette femme tenant un enfant, il y a la
VIERGE à l'EPI DE BLE avec l'Etoile RHA dans l'amas galactique de la constellation, qui est certainement l'ETABLE de la bible recouverte de PAILLE (le blé) dans la GROTTE (l'amas galactique) ou est caché l'esprit de l'enfant ROI c'est à dire le KRIST.

La paille de la CRECHE évoque l’EUCHARISTIE, un élément du BLE dont le grain broyé constitue le PAIN de l’offrande. La CRECHE emplie de paille reçoit le vrai PAIN, sa création participe à la joie de l’incarnation. C’est pourquoi l’élément naturel a justement sa place dans la confection d'une CRECHE. Le BLE est aussi un symbole de l'illumination.
OSIRIS, fils du CIEL et de la TERRE, enseigne l’agriculture à son peuple. Par voies de conséquences les traditions l’associent aux moissons et c’est la raison pour laquelle il est souvent porteur d’un EPI DE BLE.

On peut d'ailleurs voir sur les gravures relatant ou en rapport avec les MYSTERES D'ELEUSIS, des représentations de personnages sacrés portant à la main des GERBES DE BLE ou de seigle parasités par le champignon de l'ergot (Art Grec,du VI au IV AV-JC, représentation de Déméter, Perséphone, Proserpine, Triptolème, Ceres). Certain ethnobotanistes pensent alors au fameux " SOMA " des chamanes du Nord et indo-asiatiques.

Le rituel antique de résurrection était un empoisonnement (intoxication) entrainant la mort, les égyptiens et ceux qui étaient là avant eux connaissaient parfaitement les poisons et les venins des serpents. Il fallait donc mourrir pour voir la LUMIERE puis revenir à la vie. Il devait y avoir de nombreux décés suite à l'expérience de mort imminente, et ceux qui arrivaient à revenir de la MORT étaient les ELUS car ils avaient le secret de la RESURRECTION.


KRIST SERAIT NE DANS LE SIGNE DE LA VIERGE VERS LA MI-SEPTEMBRE

Le KRIST serait donc bien né dans la maison du pain, la VIERGE vers la mi-septembre à cheval avec la BALANCE (justice). La planète VENUS devait également être dans le ciel le matin (Lucifer). L'étoile de RHA de la VIERGE indiquerait donc la date precise d'un événement majeur passé ou à venir. Avec cette datation MI-SEPTEMBRE basée sur l'astrologie il faut maintenant trouver l'année, chose bien plus difficile car encore une fois comme nous pouvons le constater, tout a été fait pour brouiller les pistes avec la théo-astrologie bancale des religions, un lourd manteau à lever pour toucher les étoiles.




Une autre étoile nommée en Vierge est l'étoile EPSILON (Epsilon Virginis), Communément appelé VINDEMIATRIX. Ce nom viendrait du poème " Phainomena " par Aratos et signifie littéralement " cueilleur de raisins ". L'écrivain RH Allen souligne que dans les temps anciens, avant Aratus, l'étoile était " Al Muredin " ou " Al mouridin ", qui en arabe signifie " celui qui est envoyé en avant " ou " l'envoyé ".

En chinois, cette étoile a été appelé TSEU TSEANG " la Seconde générale ". L'étoile beta sur son épaule renforce encore le mythe, elle est " TSEBIYAHWEH ", la " belle Éternel ". Couchée sur l'écliptique, la constellation de la VIERGE est aussi l'arbre
HUMBABA de l'épopée de Gilgamesh qui est utilisée pour la création de la GENESE de l'église, c'est l'arbre couchée à terre par les deux héros qui parcourent le zodiaque à l'envers dans le sens de l'année, et non dans le sens de la précession des Equinoxes comme il doit être regardé puisqu'on y trouve la création de l'humanité avec l'OEUF COSMIQUE Egyptien et l'OGDOADE avec les Dieux créateurs, il n'y a qu'un sens de lecture possible, celui de la grande année cosmique de 26 000 ans.

Voir : La Genèse Astrologique

Le personnage que représente originellement la constellation de la
VIERGE à l'EPI n’est pas très connu mais quasiment toutes les grandes déesses de l’Antiquité y furent liées, telles Aset (Isis), Déméter, Perséphone, Cybèle, Artémis, Athéna, etc.. L’une des versions se raccrochant à la mythologie grecque l’identifie à la déesse de la Justice, Thémis ou Astrée, qui aurait quitté la Terre par dégoût de la grossièreté des hommes.

La
VIERGE est depuis lors quasiment toujours dessinée portant la BALANCE, ainsi qu’un EPI DE BLE. Avec la BALANCE elle représente la JUSTICE, l'ordre, l'équilibre du monde, l'équité, la paix, et la vérité de la déesse Egpytienne MAAT et sa plume lors de la pesée de l'âme.


La Déesse SALA avec un Epi sur une Tablette de l'époque Séleucide

La VIERGE à l'EPI DE BLE est également présente en Mésopotamie pour la première fois dans le MUL.ALIN , une tablette de l'époque Séleucide trouvée dans la bibliothèque d'Assurbanipal, qui est probablement une copie d'un plus ancien. La Déesse SALA est représentée avec un EPI DE BLE (ou d'orge), SALA est aussi membre de la fameuse ANNUNAKI du panthéon Mésopotamien très inspiré par l'Egypte antique puisque c'est une copie.

Cette divinité que l'on suppose être d'origine HOURITE, est la femme du Dieu ADAD. La connaissance de cette déesse fut diffusée en Syrie et en Palestine où elle pourrait être ANAT et ALAT. On retrouve cette figure avec un
EPI dans le monde arabique et le lien avec la VIERGE du ZODIAQUE égyptien et NEITH-ISIS (Aset ou Eset en égyptien), la déesse gardienne et magicienne de la mythologie égyptienne.

Sous le nom « d’étoile de Bethléem » se range plusieurs espèces de plantes du genre Ornithogalum. On l’appelle aussi « la dame d’onze heures » car ses fleurs s’ouvrent aux alentours de midi. Ce sont toutes les Liliacées, des plantes bulbeuses. Les feuilles sont radicales et les fleurs blanches, elles symbolisent la
VIERGE.




LA DESCENTE DU ROI SINGE

Chez les catholiques romains, un POISSON symbolise le CHRIST et l'autre POISSON symbolise le croyant. La CORDE est la sécurité éternelle, mais elle représente aussi l'ésclave lié au CHRIST, le fidèle. La femme a été enfermée dans le cube cosmique de PEGASE avec les esclaves. Cependant, il est dit aussi que le CHRIST a payé pour les péchés du monde sur la croix pour nous libérer de l'esclavage afin que nous puissions devenir des adultes.

Dans cette construction, la constellation
CEPHEUS est CEPHEE le ROI SINGE sur le LUNE. Il représente le VRAI CHRIST, qui est aussi le roi des Juifs qui est allé à la croix, le libérateur venant pour affranchir. Son nom en égyptien est « Pe-Ku-Hor », celui qui vient pour gouverner. Dans la construction des religions monothéistes, il reviendra se prononcer en tant que roi, mais la Croix doit venir avant la couronne, c'est à dire un SACRIFICE de l'humanité (holocauste). Le Babouin CEPHEUS fût représenté sous les traits de Stéphane le Martyr par Julius Schiller.


CEPHEUS avec CASSIOPEE volontairement de dos car l'antilope est androgyne avec un pénis
Car elle est bonne et mauvaise à la fois

CEPHEUS vient de l’hébreux ZEMAH la branche, le nom éthiopien est HYH un ROI. L’étoile la plus brillante est AL DERAMIN ce qui veut dire « Venant rapidement » de l’arabe « Al Dhira al yamin » le bras droit (l'assistant). L'étoile suivante est Al PHIRK « le rédempteur » et la suivante AL RAI « qui écrase » ou « qui brise ». AL RAI était aussi nommé ARRAI « le berger » (Ezékiel 34:15). CEPHEUS est présenté la tête en bas, cela représente un ROI qui descend du ciel vers la Terre depuis la constellation de la BALEINE et du BELIER en haut du disque Egyptien de denderah, la queue du BELIER indique aussi cet axe.

Tout n'est que métaphore dans la mystique chrétienne, mais dans cette version le disque de Denderah est dans le bon sens de rotation de la précession des équinoxes et il correspond à la carte du ciel, ce qui est rare puisque l'on présente souvent la planisphère dans un mauvais sens afin de cacher les mystères, c'est le cas au Louvre où le disque est mal orienté !

Voir : Denderah et la Précession

Les égyptiens donnent plusieurs noms à CEPHEUS. C'est le Roi des singes, originaire d’Ethiopie, le « Pays où vivent les Singes », certains pensent que c'était un Roi qui a régné sur l’Éthiopie car c'était le « Pays des Singes » pour les Grecs. En égypte le Dieu
HEDJ-OUR (ou Hedj Wer) dont le nom signifie " Le Grand Blanc " (la couleur de la couronne blanche du sud), une divinité de la Haute-Egypte. Il est le représentants des 5 jours épagomènes, que symbolise le pentacle du ZODIAQUE, puis il sera associé au dieu THÔT (Djéhouty) ajoutant encore un peu plus de confusion.

Il y aurait donc une notion de " couleur de peau " et de " RACE " chez les anciens car on retrouve ce " Le Grand Blanc " en inde et aux amériques. Une expédition antique du Nord aurait certainement voyagée bien avant la découverte des 5 continents par notre civilisation Greco-Romaine ou alors c'est un albinos ! Mystère !

Voir : Secret de l'Etoile Rouge

Sur le disque Egyptien, un personnage DOUBLE FACE qui deviendra
JANUS (Jean) termine un POISSON, tandis que de l'autre côté il y a une autre figure ANDROGYNE terminant l'autre POISSON, c'est ANDROMEDE tenant le cheval PEGASE. La figure de ANDROMEDE est assis comme une reine, selon l'église il est SET ou SIRCO l’enchaîné(e). La constellation représente donc la déesse NEITH-ISIS en chaîne, le fils est sacrifiée, volé à sa famille, et la femme est en prison, elle ne participe plus aux mystères de la création. Cependant, NEITH qui est un avatar de toutes les déesses est dite sans vulve !

La Déesse
NEITH est aussi assimilée à l'étoile SIRIUS et elle indique la direction du soleil levant avec son ARC, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui à cause de la précession des équinoxes. L'étoile la plus brillante du ciel porte donc le soleil de dans l'antiquité et elle serait donc LUCIFER le porteur de Lumière (du soleil).

Voir : La Déesse Neith


Le Triangle Sacré sur l'écliptique est inséré dans la Constellation des Poissons

A côté de CEPHEUS, il y a CASSIOPEE « l’épouse » en place sur le trône. En arabe la figure est El SEDER « le délivré », et l’étoile la plus brillante est SCHEDIR « le libéré ». Son nom Egyptien est aussi SET il est assis comme une reine. CASSIOPEE est un avatar de MARIE-MADELIENE une figure également androgyne, elle représente l'esclave et le marché aux esclaves du péché, l'assemblée des croyants libérés par l'œuvre du Christ sur la Croix.

Cette figure de
CASSIOPEE sera transformée en REINE DE SABBA. En Egypte, elle est la déesse ANUKET, celle qui préside aux innondations en aval du Nil (Ethiopie) et elle est donc bonne ou mauvaise (androgyne) pour les récoltes selon les pluies, comme la figure de ANDROMEDE.

En étudiant les figures de l'Egypte, déjà plusieurs fois détournées, on constate qu'elles n'ont donc pas la même signification ésotérique, elles sont doublées et elles ont parfois des projections astrales selon l'âges des figures (comme Horus / le Fils) et selon les époques.
HAPY (le verseau) est aussi un Dieu des eaux et des innondations.


Persée tient la tête du Démon que représente l'étoile Algol

Non loin se trouve du Babouin CEPHEE, il y a PERSEE (le Héro Grec). Il est « le briseur » de l’hébreu PEREZ, il brise les liens avec l’ennemi SETH / SATAN, en Egyptien KAR KNEM. L’étoile la plus brillante de PERSEE est MIRFAK signifiant « qui secours », la suivante est AL GENIB qui emporte, et la suivante est ATHIK qui brise. L'étoile ALGOL (beta Persei) dérive de l'arabe ra's al-ghoul (al-ghoul, goule) « la tête (ra's) de l'ogre ».


Tous les 2,9 jours, l'étoile va perdre les deux tiers de sa luminosité pendant quelques heures. Selon John Goodricke, deux étoiles sont en orbite et elles tournent autour de l'autre comme des danseurs célestes, et l'étoile double passe du bleu au rouge.

L'association de ALGOL avec un démon (la Gorgone des grecques, Goule dans la tradition arabe) suggère que la variabilité de l'étoile était connu bien avant le 17ème siècle, mais il n'existe pas de preuve irréfutable de cela.

En astronomie chinoise, cette étoile fait partie de l'astérisme Daling, qui représente un mausolée. Les Chinois l’appelaient TSEIH SHE « le tas de cadavre ». ALGOL a un compagnon sombre qui l'occulte et est responsable de sa baisse de luminosité. ALGOL le démon, en hébreu ROSH HA SATAN la tête de SATAN, ou LILITH « celui qui ôte la vie ».

La fête juive de « ROCH HACHANA lASHANIM » célébre la nouvelle année civile du calendrier hébreu, cela signifie littéralement "tête de l'année" en hébreu. le thème de Roch Hachana est la vie et la mort, les Juifs croient que Dieu est miséricordieux et juste, qu'il accepte leurs prières pour le pardon.


En plus de marquer le début d'une nouvelle année sur le calendrier hébreu , ROCH HACHANA marque aussi le début du mois de Tichri. Depuis que le calendrier hébraïque est basé sur la Lune, cela signifie que ROCH HACHANA commence avec l'arrivée de la nouvelle lune. Selon l'auteur Lesli Koppelman Ross, dans les temps anciens des Juifs ont tenté d'utiliser cette corrélation entre ROCH HACHANA et la nouvelle lune quant la date de la nouvelle année commence dans leur calendrier.

Selon cette croyance superstitieuse, SATAN n'est pas une figure de diable, la confusion est volontaire. Certains Juifs cherchaient à cacher le début de ROCH HACHANA et de l'adoration de ce SATAN. Ils l'ont fait en soufflant le chofar (la corne de bélier) chaque jour pendant le mois précédent d'Eloul, de sorte que lorsque le shofar (corne de bélier) estsoufflé pendant ROCH HACHANA il ne soit pas le signal pour SATAN que Roch Hachana est arrivé. Il est donc nécessaire de confondre SATAN avec ROCH HACHANA afin d'assurer les succès dans le jugement et surtout dans le travail. Cette confusion va effrayer les Juifs, provoquant le péché avec le veau d'or et le culte de l'argent de MAMON.




En haut du disque de Denderah se trouve une étrange figure, personne ne sait expliquer ce que cela représente vraiment la constellation CETUS (la Baleine) chez les Egyptiens, mais avec le temps l'animal est lié au maître ou au Roi. Avec les Grecs, la constellation devient un monstre marin, il est le grand ennemi attaché. Son nom Egyptien est KHEM « l’assujetti » l’ennemi enchaîné.

La tête de
CETUS est composé de six étoiles formant un PENTAGONE, et une septième étoile seule. Parmi elles il y a MENKAR (ou Menkab) le nez de l'animal. L’étoile la plus lumineuse est l'étoile « DENEB KAITOS » dans la queue de l'animal, non loin de l'étoile DIPHDA ce qui veut dire « renversé » ou « jeté à terre ».

Le grand animal a son étoile MIRA juste au-dessus du TRIANGLE SACRE, elle représente la révolte, c'est l'étoile du
REBEL. Il est celui qui revient de la MORT, le RESSUCITE jeté à Terre, le KRST signifiant " enterrement " ou " Oint ". Cet alignement se produit il y a 2000 ans circa ! Ainsi la BALEINE représente la MORT et la RESURRECTION, et toujours dans cette partie du ciel, la constellation des DAUPHINS symbolise la « résurrection de celui qui est mort » (voir plus loin).

Voir : Cetus et les Poissons

Dans la mythologie grecque, PERSEE réussit à tuer le Serpent par son sang, et naquit PEGASE (celui qui descend, revient de loin) grâce auquel il put délivrer ANDROMEDE l'épouse enchaînée au serpent. PERSEE coupe la tête de la gorgone et il obtient le cheval volant PEGASE (le Lama) cette figure est inspirée du Zodiaque de Denderah où le Héros NEFERTEM le " Seigneur des Parfums " (Persée) coupe la tête du BELIER. Il est aussi assimilé à MERCURE, les Grecs utilisent cette figure du BELIER pour créer la Gorgone.


Celui qui se tient au milieu de la barque solaire est un Babouin

Sur la planisphère de Denderah se trouve un autre singe sur le bord du disque, il est sur une barque solaire, juste à côte de SOBEK (le crocodile représente l'autel) et de OSIRIS. La traduction du hiéroglyphe indique qu'il est " celui qui se trouve au milieu de la barque solaire ". Le singe babouin BEBON le singe de THOT est donc une figure importante.

Le problème avec ce codage réalisé pour 2000 ans, est qu'il est effectué avec les signes des grecs. De nombreuses figures sont détournées de leurs sens, on y trouve donc le CENTAURE, une figure pédérastique purement fantaisiste, puisque sur le Zodiaque Egyptien l'animal imaginaire est une fusion avec 2 constellations, dont celle de la VIERGE à l'enfant (elle disparait du ciel).

Le Centaure : L’offrande du méprisé. Il représente une tête d’homme sur un corps de cheval, ce qui montre les deux nature de Jésus, la parole faite chair. L’étoile principale appelée « Agena » mais le plus souvent « Hadar» signifie : au sol, et le poids de Celui qui repose sur le sol, Celui qui a été rabaissé, le méprisé. Esaïe 53 v: 3.

Source : http://addlaseyne.free.fr/etoiles/chp4a.php

En Egypte, la puissance sexuelle et les prouesses ont été associés avec le dieu babouin BEBON, une figure qui a été étroitement liée à une autre babouin dieu nommé BABA (Babi), un dieu avec des oreilles rouges, un arrière-train bleu et les caractéristiques de
SETH. Puis, le babouin de THOT aussi appelé ISDES est devenu un assistant dans la salle de jugement dans les enfers sous la forme d'un IBIS. Le singe a la particularité de grimper aux arbres pour regarder le soleil se coucher, ce qui explique cette métaphore avec l'animal.

CEPHEE le Babouin est aussi un avatar du Dieu ANUMAN (Hanoumân) en Inde, dieu de la sagesse il est décrit comme assez fort pour soulever des montagnes, tuer des démons. Il porte le TRIANGLE sur l'écliptique. Grand admirateur de
RÂMA, (un avatar de Vishnu), ANUMAN le rencontre à la recherche de sa femme SÎTÂ (isis). Il l'aide à vaincre le roi des démons RÂVANA qui avait enlevé SÎTÂ.




Au début de l'âge du VERSEAU de 2012 c'est l'étoile DENEB KAITOS de la BALEINE (sa queue) qui est le plus proche de l'écliptique. Chez les Egyptiens la BALEINE n'est absolument pas satanique, elle représente aussi un ROI également tête en bas, il semble descendre du ciel. Le CERCLE (étoile de Salomon) terminant la constellation est le dernier à survivre dans cet Âge astronomique, c'est le Poisson boréal. Ainsi, c'est le système Babylonien (Juif et Islamique) et son Veau d'OR (l'argent) qui domine le monde pour la fin de l'ÂGE des POISSONS.

Mais avec le passage dans le
VERSEAU la constellation SPIRALE est coupée en deux au niveau de la tête du poisson boréal ! La catastrophe était programmée à l'avance pour la réalisation de l'oeuvre alchimique, la transformation de l'Homme et la déstruction de la Terre, mais ce plan n'était pas parfait. Si parfois le SINGE est idéntifié au CHRIST, il ne l'est pas vraiment, il représente le retour du CHRIST sur Terre c'est à dire le FILS de l'homme que l'on a enlevé du ciel avec sa mère.

La vérité est ailleurs, la construction est souvent purement fantaisiste si l'on compare avec les signes Egyptiens et on peut maginer que le Egyptiens ne sont pas les inventeurs, comme semble indiquer les récentes découvertes archéologiques en Europe et au Moyen Orient.

Voir : Cetus et les Poissons / Secret des Triangles

Comme le HORUS ou le CHRIST, le Dieu SHIVA, le bienfaisant, est le plus vénéré des dieux. Il est le dieu de la fin des temps. Il organise le monde et représente les ténèbres. Il a les yeux mi-clos car il les ouvre lors de la création du monde et les ferme pour mettre fin à l'univers et amorcer un nouveau cycle. C'est le destructeur et un personnage complexe et contradictoire.

En effet, il représente la destruction mais celle-ci à pour but la création d'un monde nouveau et meilleur, c'est le CHAO pour refabriquer le monde selon les époques astrologiques en relation avec les AGES du Zodiaque et la précession des Equinoxes. Le monde tient en un équilibre fragile entre les forces du bien et du mal, lorsque l’équilibre se rompt, SHIVA dissous l’univers afin d’en créer un nouveau dans lequel les hommes pourront se libérer de l’aliénation du monde physique.

Il est souvent représenté couvert de cendres. Les cendres dont il s'enduit symbolisent la procréation sublimée. Shiva est le dieu de l'abstinence, la semence de celui qui reste chaste se consume à l'intérieur délivrant une formidable énergie. A son images, les membres de la secte de Shiva se frottent le corps avec les cendres des bûchers funéraires.

SHIVA a la gorge bleutée à cause du poison surgi lors du barattage de la mer de lait [Barattage], qu’il retint dans sa gorge. Bien qu’il soit le maître de l’ascétisme, et donc de l’abstinence, l'emblème de Shiva est le linga (ou lingam, pierre de forme cylindrique). Ceci représente la nature duelle du dieu. Le linga est associé au yoni, symbolisant l’union des principes masculin et féminin. Il incarne donc l'univers, la création.

Il est assis sur une peau de tigre, symbole de l'énergie potentielle. Shiva représente en effet la source créatrice en sommeil. Il est également le patron des ascètes. SHIVA est le dieu des champs de bataille, des champs de crémation. Il y est souvent accompagné de démons, d'esprits malfaisants et de fantômes. Lorsque SHIVA détruira le monde, il ne restera plus aucun être vivant. C'est pourquoi il porte à son cou un collier de TÊTE DE MORT, le CRANE et la TETE DE MORT sont aussi des symboles de JESUS et des IMMORTELS. Avec SHIVA spirale des cycles de la terre est la forme qui baratte l'énergie, avec JESUS c'est le blé (Tritium) qu'il faut battre pour libérer les esprits du monde de l'esclavage.


ARIANISME

L’arianisme est un courant de pensée théologique des débuts du christianisme, due à Arius, théologien alexandrin au début du IVe siècle, et dont le point central concerne les positions respectives des concepts de « Dieu le père » et « son fils Jésus ». La pensée de l'arianisme affirme que si Dieu est divin, son Fils, lui, est d'abord humain, mais un humain disposant d'une part de divinité.

Dans ce courant de pensée gnostique, le KRIST n'est donc pas une entité qui arrive sur Terre avec un vaisseau de lumière, c'est un être transfiguré par le savoir et la révélation, suite à des visions centrées sur le shamanisme, l'arianisme ressemble aussi aux rituels des Egyptiens. La doctrine fondée sur la négation de la divinité de Jésus a été professée par le théologien et ascète chrétien libyen d'origine berbère ARIUS (256-336) et ses disciples de l'église d'Alexandrie.

Les envahisseur Wisigoths originaire de Dacie, en Roumanie, ou des rives du Pont-Euxin, c'est-à-dire la mer Noire pour les anciens Grecs, ont adopté peu à peu l'arianisme, à partir de l'année 341. C'est une forme du christianisme qui affirme que JESUS-CHRIST n'est pas Dieu, mais un être distinct créé directement par ce dernier, il est le fils de Dieu ou demi-Dieu. Cette croyance est en opposition avec l'orthodoxie chrétienne, majoritaire dans l'empire romain quand les Wisigoths s'y installèrent. Officiellement, les Wisigoths sont restés fidèles à cette foi, qualifiée d'« hérésie » par l'Église trinitaire, jusqu'en 589.

Le premier concile de Nicée, convoqué par Constantin en 325, rejeta l'arianisme. Il fut dès lors qualifié d' hérésie par les chrétiens trinitaires, mais les controverses sur la nature divine et humaine du Christ se prolongèrent pendant plus d'un demi-siècle, lorsque le roi Récarède Ier (Recaredo) choisit de se convertir publiquement, faisant ainsi joindre officiellement l'Église trinitaire au royaume wisigothique d'Espagne. Toutefois, même après cette date, il en sera encore question au début du VIIIe siècle dans les derniers jours du royaume, notamment dans la noblesse.



" [...] Il prononcera des paroles contre le Trés-Haut, il opprimera les saints du Trés Haut, et il espérera changer les temps
et la loi; et les saints seront livrés entre ses mains pendant un temps, des temps, et la moitié d'un temps " ( Daniel 7/25 ).


Vous n'avez rien fait, tant que l'esprit de révolution a pour auxiliaire la souffrance publique ! Vous n'avez rien fait, rien fait, tant que dans cette oeuvre de destruction et de ténèbres, qui se continue souterrainement, l'homme méchant a pour collaborateur fatal l'homme malheureux ! (Victor Hugo)





Ave Maria, gratia plena, Dominus tecum


SOURCES ET LIENS





© 2002/2014 - SecreteBase - Tous droits réservés