L'OEIL D'HORUS
L'oeil Oudjat Symbole Lunaire Egyptien


SYMBOLIQUE

D'après le mythe, HORUS, fils d'Isis et d'Osiris, aurait perdu un œil dans le combat mené contre son oncle SETH pour venger l'assassinat de son père. Au cours du combat, SETH lui arracha l'œil gauche, le découpa (en six morceaux, d'après une version de la légende) et jeta les morceaux dans le Nil. Les dieux ont alors nommé HORUS roi d'Egypte et Dieu tutélaire des pharaons. Puis, ils ordonnèrent à THOT, (le mage égyptien qui deviendra le Dieu du savoir et de la magie), de recomposer l'oeil d'HORUS.

Mais seulement 6 morceaux furent retrouvés. À l'aide d'un filet, THOT repêcha tous les morceaux sauf un. Il suppléa miraculeusement le 6e fragment manquant pour permettre à l'œil de fonctionner de nouveau, rendant ainsi à HORUS son intégrité physique. Plus tard, cet oeil devint le symbole de la fertilité, de l'abondance et de la clairvoyance, c'est un symbole de la religion catholique pour désigner Dieu.

Pour les Egyptiens, l'Œil Oudjat avait une fonction magique liée à la prophylaxie, à la restauration de la complétude et à la vision de « l'invisible ». Il fut représenté sur les sarcophages et sur les pectoraux. Les innombrables amulettes en forme d'Oudjat protégeaient leurs porteurs. Lors de la momification, les embaumeurs le plaçaient sur les incisions qu'ils avaient pratiquées. L'Œil Oudjat était aussi peint sur les proues des bateaux, leur permettant de « voir » et de tenir leur cap.

Le terme « troisième œil » indique simplement que la personne est médiumnique et qu'elle a une faculté pour sentir les choses, cela semble plus lié au quotient intellectuel ou à un ADN très riche qu'à une faculté que l'on pourrait découvrir pendant sa vie avec des exercices ou de la méditation.


SYMBOLE DE L'HOMME

LE DAUPHIN ET UNE ECLIPSE SOLAIRE

Le zodiaque de Denderah (gréco-Egyptien) explique parfaitement ce symbole, il représente HORUS dans la constellation des poissons, c'est une ECLIPSE SOLAIRE tandis que l'ECLIPSE LUNAIRE représente ISIS tenant un porc sethien sur la lune car certaines des ombres de la lune représente cela. Ainsi, pendant le mois des POISSONS les égyptiens organisait des fêtes et le sacrifice du porc.




Le symbole d'HORUS représente donc un POISSON sur la LUNE pendant une ECLIPSE SOLAIRE car pendant certaines éclipses on peut y voir la forme de l'animal se dessiner petit à petit. Les anciens égyptiens n'avaient pas notre connaissance, ils mélangent les poissons et les mammifères marins, ainsi ce poisson pourraient être un DAUPHIN ou encore un OXYRHYNQUE, le poisson tutélaire de la ville d’Oxyrhynchos (Behnasa). Dans le mythe osirien, IISIS retrouva les parties du dieu OSIRIS, hormis son pénis avalé par ll' OXYRHINQUE, ce poisson ressemblant à un PORC est aussi assimilé à SETH.

Il n'y a donc rien de mystérieux avec ce symbole, le femme représente le bien et l'homme le mal ou SATAN, d'où les confusions plus tard mais il est vrai que chez les grecs et les romains la femme est écaetée du culte, sauf pour l'élite qui n'a pas la même matrice de système.

L'union de l'homme et de la femme sous la domination de DIEU alais le maître ou le curé du village est représenté clairement sur le zodiaque de Denderah, c'est la piscine de la constellation des poissons et DIEU est la constellation de la BALEINE. Dans les sectes ce sont les 2 ou 3 colonnes du TEMPLE, chez les maçons la piscine est représenté par le damier noir et blanc. sur le sol.

Situé dans la constellation des POISSONS, tout est organisé en TRIANGLE avec l'étoile ALRISHA au sommet puis la constellation de la BALEINE au-dessus, dans la version gréco-égyptienne elle représente le PHARAON ou la REINE, c'est à dire DIEU dans notre système puisque depuis l'invention du monothéisme tout est bidon et caché aux peuples.


OSIRIS HORUS ET LA LUNE

En Egypte, OSIRIS est principalement le dieu de la végétation mais on trouve aussi d'autres formes du dieu, par exemple un OSIRIS  marin peint en bleu. OSIRIS (de son nom égyptien WSJR, OUAS YR ou encore AS -YR, AUSAR) est frère et époux d'ISIS. Avant d'être assimilé au soleil , il fut d'abord un dieu Lunaire. La LUNE meurt au terme de son cycle de 28 levers. Dans le cycle de 30 jours d'une Nouvelle Lune à une autre Nouvelle Lune, il y a 28 levers de Lune observables, c'est-à-dire à sa disparition lors de sa conjonction avec le SOLEIL. Ainsi, le règne d'OSIRIS avait duré 28 ans.

Le nombre 28, confirmé par le Grec Plutarque, est le nombre de jours pendant lesquels la Lune éclaire. Le dépeçage d'OSIRIS en 14 morceaux par SETH comme un symbole des jours pendant lesquels la LUNE décroît après la Pleine Lune jusqu'à la néoménie .

La durée d'un cycle lunaire compté en levers de la LUNE et transposé dans le mythe en années. La LUNE provoque les marées et les inondations du Nil source de fertilité et de bonnes récoltes (notament du Blé), d'où son rôle bienfaisant et la faculté d'être " BON ", en Egyptien " OUNEFER ". La LUNE donne aussi de la lumière dans la nuit noire.

La véritable définition de l’ OEIL D'HORUS est le mot " LUNE ", base du mythe principal du fils d’OSIRIS. que l'on connait sous le nom d' HORUS. Le dieu faucon (l'animal est lunaire) HORUS combattait SETH qui lui arracha un OEIL. On retrouva l’OEIL qu'avait perdu HORUS, puis OSIRIS ressucité le remit en place tout en soignant.

On considéra qu’HORUS possédait la LUNE dans son OEIL gauche et (le soleil) dans son oeil droit, toujours dans un principe MALE et FEMELLE, le BIEN et le MAL. Le HORUS équilibré est donc Hormerty, une divinité de la mythologie égyptienne, dont le nom égyptien, Hor-Merty, signifie « l'Horus des deux yeux ». Il est l'une des formes du dieu HORUS.




On évoque aussi OXYRHYNQUE, le poisson tutélaire de la ville d’Oxyrhynchos (Behnasa), cette ville possédait un port dans le Bahr Yusef, une branche du Nil dont le nom signifie " rivière de Joseph ". On y trouve une chapelle copte, un espace sacré christianisé et plus de 1000 POISSONS enterrés dans la nécropole.

Le nom grecs oxyrhynque signifie " Le nez pointu ", il est représenté dans de nombreuses œuvres d’art en Egypte. Certaines espèces possèdent des nez ou barbillons pointant vers le bas, d’où leur nom vernaculaire de " nez d’éléphant " et ce serait ce " nez d’éléphant " qui pendouille tel un pénis, un lien avec la légende de OSIRIS qui a été avalé par un POISSON à l’exception de son sexe (et sa semence) et qui a ensuite été ressuscité. L'OXYRHYNQUE est le poisson qui a mangé le dernier morceau d'OSIRIS, il est représenté par le POISSON AUSTRAL dans le ciel avec son étoile FOMALHAUT.

Voir : Des Poissons dans le Ciel

Avant OSIRIS  il y avait le Dieu PTAH, le créateur. Alexandre le Grand était tombé amoureux de l'Egypte, il commença la restauration des lieux du culte. Mais ce fut un ultime sursaut avant la fin de l'Egypte pour le compte des nouveaux maîtres. Les anciens s'assemblèrent alors en une population spirituelle différente, qui garda le patronyme de " Coeur-de-Dieu " c'est à dire - PTAH qui devint KOPTOS en grec et COPTE en français. Leur signe de ralliement secret fut un POISSON gravé sur un scarabée dans l'oeil d'Isis. C'est l'origine de l'OEIL D'HORUS.

Les
OXYRHYNQUES sont connus comme étant le poisson éléphant ou à bec, ils se nourrissent de haut en bas comme une bouteille flottant sur les vagues à l'envers, avec un message secret à l'intérieur. Les poissons semblent communiquer entre eux au moyen de réflexion électrique. Il ressemble aussi au FOURMILLIER (grand tamanoir) et on pourrait y voir la forme de la constellation de la BALEINE !

Le
POISSON ELEPHANT était un dieu bienfaisant dans les premières dynasties, mais après la 22e dynastie, il est devenu à la mode de le considérer comme l'origine de tous les maux et il a été diabolisé en SETH (comme la Baleine CETUS). SETH représente la nuit il est à l'opposé d'HORUS, il semble que ce sont des aspects opposés du même Dieu, le bien et le mal dans la même personne.

L'écrivain Anton Parcs indique que la représentation hiéroglyphique du nom Sa'am porte les significations de « tuer » et « d'assassiner ». Le nom "
OSIRIS " (RIUS = le siège de l'œil) a été donné à Sa'am après sa mort par les Egyptiens, qui connaissait son vrai nom. C'est aussi le symbole des COPTES, qui ont placé un POISSON sur la lune en attendant des jours meilleurs. Ce symbole est donc récent en Egypte avec la conception de trinité avec d'autres dieux plus où moins loufoques.


UN OEIL DANS LA BOUCHE

L'oeil dans une bouche n'est pas un OEIL D'HORUS, c'est un autre symbole. Chez les anciens égyptiens la bouche symbolise la création et le dieu créateur, c'est le VERBE ou le LOGOS de la création et de la parole active, la bouche et son hiéroglyphe se prononce R et symbolise aussi une ouverture. Avec un hiéroglyphe du bras cela représente RA le créateur par la parole. Dans son hiéroglyphe IR ou YR avec le disque solaire, RA est le dieu de la parole en action derrière le soleil.




La source de vie est placé dans la bouche qui devient un oeil. Le soleil dans la bouche des anciens egyptiens est donc un oeil. Le dieu créateur des anciens égyptiens est donc caché par le soleil de la journée, ce dieu créateur pourrait donc être la VOUTE de la déesse NOUT ou une étoile spécifique, une planète visible à l'oeil nu ou toute la structure du ciel nocturne et ses constellations antiques.




Le symbole est à l'origine de l'image alchimique du LION VERT représentant MERCURE mangeant un soleil , il est dit alors que " le Mercure dissout l'or " mais le Mercure ne fait pas disparaitre l'or puisque c'est justement la méthode utilisée pour le faire apparaitre, l'or et le mercure forment un amalgame. En astronomie, MERCURE est la planète la plus proche du soleil, cette proximité lui vaut d'être assez difficile à observer, on ne sait pas si les ancients égyptiens connaissait l'astre mais on peut voir la planète à l'oeil nu quand elle passe devant le soleil.


PACHON LE MOIS DES POISSONS

Un Oeil sur la Lune

Dans le calendrier de l'Égypte antique, le mois de PACHON est celui de KHONSOU (Khons, Chons, Khensu) " le voyageur ", tardivement, il devient un dieu guérisseur connu sous le nom de " Khonsou le Conseiller ". Le mois de PACHON est le neuvième mois du calendrier nilotique (basé sur la crue du Nil). C'est le premier mois de la saison CHEMOU.

Lors du mois
PACHON à la pleine lune, était sacrifié un porc lors d'une fête en souvenir du mythe où SETH transformé en cochon sauvage pourchassa OSIRIS qui se réfugia sur la LUNE mais aussi du mythe où SETH toujours sous l'apparence d'un Porc (suidae) blessa l'œil d'HORUS, œil qui symbolisait précisément la LUNE.

Le détail de ce rituel est figuré sur le zodiaque de Dendérah, on y voit clairement
ISIS tenant un sanglier, avatar de SETH, un animal maudit en Egypte car il ravage les culture et la truie mange ses bébé. Ainsi, les Egyptiens mangeaient du sanglier (du porc) pour expier le mal et repousser les attaques de SETH.


Les mois Egyptiens et la planète Neptune sur le Bélier Banedbjedet
époux de la déesse Hatmehyt il domine la cru du Nil

Le couple ISIS et HORUS sur la LUNE est représenté sur les deux poissons de la constellation des Poissons sur la planisphère de Denderah, le TRIANGLE terminant la constellation était un élément séparé de la constellation, il représente le DELTA du Nil. Le mythe Egyptien raconte qu'après la victoire de SETH le couple divin ISIS et HORUS s'est réfugié sur la LUNE. C'est ainsi que l'OEIL D'HORUS est devenu le symbole des COPTES, c'est un Poisson sur la LUNE.

Cette évasion est commémoré à travers le signe des Poissons dans plusieurs mythes. Les Romains savaient que
VENUS et CUPIDON s'opposent à l'attaque du monstre marin TYPHON envoyé par les Titans pour écraser les Olympiens dans leur guerre épique pour la suprématie céleste, c'est à dire une manipulation du ciel antique par les mages.


Constellation des Poissons sur le Zodiaque Egyptien et Oeil d'Horus sur les fresques du Temple de Denderah

Le couple ISIS et HORUS sur la LUNE est représenté sur les deux poissons de la constellation des Poissons sur la planisphère de Denderah, le TRIANGLE terminant la constellation était un élément séparé de la constellation, il représente le DELTA du Nil. Le mythe Egyptien raconte qu'après la victoire de SETH le couple divin ISIS et HORUS s'est réfugié sur la LUNE. C'est ainsi que l'OEIL D'HORUS est devenu le symbole des COPTES, c'est un Poisson sur la LUNE.

Cette évasion est commémoré à travers le signe des Poissons dans plusieurs mythes. Les Romains savaient que
VENUS et CUPIDON s'opposent à l'attaque du monstre marin TYPHON envoyé par les Titans pour écraser les Olympiens dans leur guerre épique pour la suprématie céleste, c'est à dire une manipulation du ciel antique par les mages.




La composition du symbole lui-même n'est pas complètement élucidé mais il semble représenter un humain ou un œil de faucon. Les légendes relatives au symbole profondément ésotériques remontent aux premières phases de l’histoire égyptienne et ont subi de considérables modifications au cours des siècles. La tradition la plus ancienne le met en relation avec le dieu HORUS, dont on pensait que les yeux étaient le Soleil et la Lune, l'œil gauche bleu étant souvent considéré comme le symbole de la Lune, il est aussi l'OEIL DE THOT le sage, l'œil droit rouge étant celui de l'OEIL DE RÊ et du soleil.

La réunion des
DEUX YEUX représenterait l'homme ayant les deux principes, la femme est alors associée à la TERRE (Gaïa). En perdant son oeil lunaire de la sagesse au cours de la fameuse bataille contre SETH dans le mythe, HORUS fils de l'homme aurait perdu l'un de ses principes.


Osiris-Ptha (Pharaon) entouré de Nekhbet et Ouadjet les deux gardiennes de l'Egypte

Il est aussi question de territoires et la perte de cet oeil pourrait marquer une invasion de l'Egypte par les envahisseurs qui sont aussi une forme de SETH, entraînant un chaos sur la haute ou la basse Egypte. L'œil restauré est appelée le OUADJET la personnification divine de l'URAEUS lié à la déesse cobra OUADJET protectrice de la Haute-Égypte, elle est toujours aux côtés de la déesse vaurtour NEKHBET protectrice de la Basse-Égypte. Elles sont " les deux maîtresses " ou " Les deux Dames " introduisant le nom de NEBTY, deuxième nom de la titulature des pharaons.

Attaché à plusieurs planètes (Horus le Rouge est identifié comme étant Mars), le Dieu Faucon sacré est aussi lunaire. La protection de
HORUS est le Divin Phénix (Rouge en Grec) qui réside dans ses DEUX YEUX. Les saisons sont inversés selon les hémisphères, ce qui pourrait représenter les DEUX YEUX du HORUS (Nord et Sud), le site de GIZEH (Memphis) se trouvant au centre du monde sur l'équateur de l'époque.

Lors du solstice d'été le 21 Juin, la lune et le soleil se trouvent sur la même droite, cela pourrait symboliser la rencontre avec
ISIS dans le signe du CANCER. Les DEUX YEUX sont aussi une éclipse symbolisant la réunion des deux principes, l'humanité ayant oublié le principe féminin (positif) au profit du principe mascluin (négatif). Pour d'autres, l'autre oeil du HORUS serait une LUNE ROUGE. Les interprétations sont nombreuses sur ce symbole mais cela ne semble pas être notre glande pinéale en forme de pomme de pin (d'où son nom).


DOUBLE COURONNE

Les Pharaons portaient des coiffes très diverses en fonction des circonstances : on distinguait la couronne rouge, la couronne blanche, le Khepresh (Couronne Bleue), la double couronne, la couronne Atef et la coiffure Nemes. La couronne rouge (deshret) est le symboles de la Basse Egypte au Nord, la couronne blanche (hedjet) est le symbole de la Haute Egypte au Sud. La double couronne sekhemty est le symbole de l'unification de la Haute et Basse Egypte, elle ressemble à l'OEIL D'HORUS.




La coiffure des pharaons, appelée Némès, était une coiffure royale bleue rayée d’or, faite d’un tissu raide. Les pharaons portaient des étoffes damassées, décorées de perles et de fils d’or. La Couronne Blanche appartenait au pharaon Osiris. Les côtés étaient décorés de plumes. La Couronne Kepresh ornait la tête des pharaons au cours des guerres et lors des cérémonies. La Double Couronne du pharaon (pschent) était le plus haut symbole du pouvoir.

Selon des égyptologues, c'est les cténophores qui inspirent la couronne. Le mot cténophore a un lien avec le mot: PHARAON avec la racine PHERO (porteur) très proche de l'ancien grec et du mot Egyptien pour la MAISON ou la DEMEURE. Le Pharaon était pour les anciens Egyptiens le porteur de Lumière, le porteur de la Couronne de la puissance suprême, le gardien de la MAISON et protecteur de l'Egypte.




Selon l'égyptologue A. Gigal, les cténophores produisent une bioluminescence, ils sont donc porteurs de lumière, les adultes peuvent régénérer les tissus endommagés ou enlevés et ils sont capables d'augmenter leur population très rapidement donnant ainsi la vie et la régénération et leurs espèces côtières sont assez fortes pour résister aux vagues de grandes inondations et aux particules de sédiments tourbillonnants.I

ls sont très anciens aussi, des fossiles représentant des ctenophores ont été retrouvés datant aussi loin que le début du Cambrien, il y a environ 515 million années. Ils sont en forme de tiare comme celle de la couronne de Pharaon principalement ressemblant à sa couronne blanche, mais aussi sa couronne Atef.


OEIL ILLUMINATI

La pyramide américaine contient 72 briques, c'est le nombre des signes sur le zodiaque de denderah, matrice du monde. Le symbole est difficile sans connaissance parfaite du ciel antique, il peut aussi avoir un double sens. Il représente le TRIANGLE SACRE égyptien, ce signe est désormais dans la constation des POISSONS. Il semble sortire de l'eau car le DELTA dépasse la zone de l'écliptique.

Ce n'est ni une pyramide ni une tour de babel, mais bien le ROCHER dépassant de l'écliptique, une base pour le changement d'âge BELIER / POISSONS. Les 72 briques représentent les 72 constellations sur le Zodiaque Egyptien de Denderah, mais c'est une faute car les récentes découvertes démontrent qu'il y en a beaucoup plus.

Voir : Secte du Dollar


L'OEIL des USA est purement une construction astronomique en relation avec la date de création de la Nation Américaine alors que le soleil était encore dans la constellation des Poissons sur l'écliptique au-dessus du CERCLE mais déjà très proche du VERSEAU. On retrouve ce symbolisme sur de nombreux drapeaux, comme celui du Brésil avec les constellations visibles depuis l'Hémisphère Sud.




L'oeil de la pyramie dest donc celui de l'étoile MIRA, puisque le soleil est dans cette zone à notre époque pour le PRINTEMPS. Mais cela n'a pas toujours été ainsi, avec le déplacement de l'axe de la terre, au sommet du TRIANGLE des poissons se trouvait un TAUREAU représentant JUPITER ou ZEUS, le maître du cercle avatar du SEIGNEUR mais aussi de DIEU le père (Dios). toute cette science ne correspond à rien, elle n'a été possible qu'avec la découverte du phénomène de la précession des Equinioxes et l'invention du ZODIAQUE par les grecs.


LE NOMBRE D'OR

Une hypothèse célèbre lancée en 1911 par l'égyptologue Georg Möller consiste à identifier certains signes utilisés pour exprimer des capacités en grain avec des parties du dessins, stylisées, de l'Œil d'Horus, une représentation de l'œil gauche d'Horus perdu puis retrouvé.

Selon la légende,
SETH le lui ôta par jalousie et le découpa en plusieurs morceaux, Thot en retrouva six morceaux (qui dans l'hypothèse de Möller, largement reprise, représentaient les six fractions, 1/2, 1/4, 1/8, 1/16, 1/32 et 1/64) mais il manquait encore 1/64 pour faire l'unité. THOT y ajouta alors « le liant magique » permettant à l'œil de recouvrer son unité. De fait, les scribes opéraient leurs calculs en approximant 63/64 à 1.

On trouve ces signes par exemple dans certaines sections du papyrus Rhind, les deux dernières vérifications de R37 et la dernière de R38 sont ainsi proposées sous forme de volumes de grains en
HEKAT, valant environ 4,785 litres. Möller voyait dans cette identification la source (religieuse, donc) des signes utilisés pour les fractions. Les parties constituantes de l'Oudjat serviraient à écrire les fractions ayant 64 comme dénominateur commun et servant à mesurer les capacités de grain.


Les Égyptiens de l'Antiquité utilisaient un système de numération décimal, mais dans lequel le zéro n'existait pas. Chaque ordre de grandeur (unités, dizaines, centaines, etc.) possédait un signe répété le nombre de fois nécessaire. C'était donc un système additionnel.

Plusieurs systèmes coexistaient selon le type de mesure désirée.
Les volumes en HEKAT (ou Héqat) sont exprimés à l'aide de fractions définies par l' ŒIL OUDJAT.


L'oeil égyptien n'a strictement rien à voir avec l'oeil des sociétés secrètes car de n'est pas le même. L'assimilation de SATAN avec LUCIFER en une seule entité maléfique dans la croyance populaire, permit de brouiller les cartes et de détacher le récit biblique monothéiste de son ancrage babylonien polythéiste. Impossible de lire le ZODIAQUE gréco-égyptien sans le NOMBRE D'OR. C'est la CLEF mathématique de la MATRICE de notre monde. On retrouve cette CLEF dans toutes les cultures, puisque la base est le ZODIAQUE et qu'il n'y en a qu'un, l'axe de la TERRE est une SPIRALE.

L'oeil de la providence n'est absolument pas satanique, c'est un porte bonheur très ancien comme la main de Fatima ou le LAPIN que les égyptiens portaient en amulette pour se protèger des mauvais esprits la nuit. L'oeil solaire de RAH, RE ou celui d'HORUS est donc un très ancien porte bonheur.

Voir : Secret du Zodiaque


POMME DE LA GLANDE DES ABRUTIS

L'Oeil d'Horus ou d'Isis en relation avec la glande pinéale (connue également sous le nom d'épiphyse) est purement fantaisiste et de nature sectaire. L'Oeil Egyptien ne ressemble aucunement à la forme de cette glande du cerveau et il faut beacoup d'imagination pour y voir l'OEIL de l'Egypte. La glande pinéale a la forme de la POMME DE PIN d'où son nom.

C'est une métaphore et cela n'est pas destiné à être pris à la lettre. La glande pinéale produit la mélatonine qui est l'hormone qui nous va nous endormir. La perturbation de la glande pinéale affecte tout le corps et l'esprit mais elle n'est pas la cause des maux de tête souvent causés par la déshydratation ou d'un manque de certains minéraux.

On lui attribue aussi les fameuses expériences de morts iminentes et l'ouverture des Chakras, Descartes soutenait que l'âme se trouvait dans la glande pinéale, etc.. En réalité la glande pinéale sert d' horloge biologique interne, elle sècrète de la mélatonine, et peut secréter de la DMT. Il est poossible de se faire opérer de la glande pinéale pour une raison de santé, après opération des patients vivent sans glande pinéale, ce qui prouve la manipulation sectaire car ils ne vont pas perdre leurs âmes !

La glande pinéale n'est absolument pas comme un " troisième oeil " ou quelque chose qui va ourvrir l'esprit ou encore permettre des prodiges mais elle est réellement sensible à la lumière et même au rayonnement électromagnétique comme plusieurs de nos organes. La glande pinéale de certaines personnes sont plus sensibles au spectre invisible que d'autres et le sommeil des gens est perturbé par les rayonnements électromagnétiques.





SOURCES ET LIENS






© 2002\2014- SecreteBase - Tous droits réservés