ALPHA DELTA
Triangles Cosmiques et Delta Sacré pour les Débiles

LA HONTE DE LA CIVILISATION

SOUS LE SOLEIL DES MONSTRES ALIENS DU CIEL COSMIQUE
LES ESCLAVES DE LA BALEINE ET L'AIGLE DE JUPITER




LES ENVAHISSEURS DE L'ESPACE
ET LA MONTAGNE DU PARADIS

ZEUS - DIEU - ALLAH - YAVE - REX - IMPERATOR - FURER - MARDOUK
NIBIRU - CETUS - PHARAON - SEIGNEUR - MAITRE - SATAN - DIOS




LE MANDAROM COSMIQUE ET L'AGARTHA

LE TRIANGLE DE SIRIUS

Avant l'invention du zodiaque (et du début de notre système de l'espace), le premier TRIANGLE est situé à côté d'ORION avatar de SAH-OSIRIS. Ce TRIANGLE représenterait la coiffe (ou le chapeau) de KHENEMET (ou Kenemet), la déesse nourricière préposée à la fabrication du pain. Khénémet-néfer-hedjet « Unie à la couronne blanche » est un nom et également un titre utilisé par des reines du Moyen Empire égyptien, il reste en usage de la XIIe à la XVIIIe dynastie et c'est aussi un prénom féminin.




Ce TRIANGLE égyptien est retirée du ciel avec l'invention des zodiaques et la reforge du culte. Le rectangle de KHENEMET (qui ressemble aussi à une porte) est également enlevé, cette partie du ciel correspond aujourd'hui à CANIS MAJOR le chien du chasseur ORION. Avec la création du Zodiaque et les nouvelles religions, le ciel des anciens est completement modifié et l'histoire n'est plus la même. Parfois représentée devant la barque solaire, cette porte cosmique est dans le livre des morts.

La constellation
SAH est presque identique à notre actuel ORION mais avec un changement de position dans le ciel, ses trois étoiles du baudrier (la ceinture d'Orion) étaient à la base de son chapeau. Le personnage figurant la constellation d'ORION semble être un berger surveillant son troupeau.

Voir : Signes dans les Tombes


TRIANGULUM ET L'OISEAU MYSTERIEUX

Mystère dans la Galaxie M33

Il y a beaucoup d'animaux dans les cultes Egyptiens., la constellation de l'OISEAU est mystérieuse, cela pourrait être le MILAN , le FAUCON, la GRUE, le PELICAN ou encore l'OIE. En Occident, la constellation du TRIANGLE (Triangulum Majus) avait le nom de DELTOTRON (Grec) ou DELTOTUM (Latin) et ressemblait à la lettre grecque majuscule DELTA, elle représente peut-être le DELTA du Nil, bien que pour d'autres auteurs l'embouchure du Nil est la constellation des POISSONS dépassant de l'écliptique.

La constellation
TRIANGLE est parfaitement isocèle, son dessin dans le ciel est située exactement à l'endroit où il y avait le bec de l'OISEAU des Egyptiens, le corps et les ailes de l'animal se trouvant dans la constellation de PERSEE tenant la GORGONE de notre atlas moderne. La forme de cet OISEAU enlevé du ciel ressemble étrangement au symbole de la CROIX ÂNKH. Cet oiseau enlévé du ciel avec les reforges du système et du culte est un élément important de l'origine.


L'oiseau Egyptien antique et les constellations de l'astronome Hevelius en calque

Dans la constellation du TRIANGLE, l'étoile ALPHA TRIANGULI est également connue comme CAPUT TRIANGULI et sous divers noms traditionnels comme METALLAH, MOTHALLAH, RAS AL MUTHALLA, ELMUTHALLETH, CAPUT TRIANGULI et ATRIA, cette étoile jaune au sommet du triangle du Nord n'est pas l'étoile la plus brillante de la constellation, son nom vient de sa position au sommet du TRIANGLE c'est ce que cela signifie précisément en arabe. L'étoile MOTHALLAH n'a strictement rien à voir avec le nom du Dieu ALLAH également au sommet d'un TRIANGLE (celui des poissons).

La constellation du
TRIANGLE figurait déjà dans la liste des 48 constellations répertoriées par Ptolémée dans son Almageste, c'est l'une des rares constellations antique à ne pas provenir d'un mythe et la seule qui soit décrite par une figure géométrique. L'astronome Johannes Hevelius créa également un Petit Triangle juste à côté de celui-ci (qu'il appela logiquement le Grand Triangle). Ils furent fondus en un seul par Friedrich Argelander en 1843 lors de la publication de son Uranometria Nova.




La constellation du TRIANGLE contient la galaxie spirale M33 (Messier 33 ou NGC 598) nommée fort justement la " galaxie du Triangle ", elle est appelée aussi " le moyeu de la roue " (en anglais Pinwheel), il s'agit de la galaxie spirale la plus proche après M31, c'est l'un des objets permanents les plus éloignés qui peut être vu à l'œil nu.

Les Babyloniens l'imaginèrent sous la forme d'une charrue. La constellation existe aussi chez l'ethnie amérindienne des Lakotas, elle représente un " saule desséché ". Au Moyen-Âge, la constellation représenta parfois la Sainte Trinité. Pour Ptolémée et les astrologues,
TRIANGULUM est comme MERCURE et donne une nature juste, compatissante, véridique, juste et bienveillante, avec un intérêt pour l'architecture et la franc-maçonnerie (Robson, p. 64).

La galaxie
M33 est à égale distance de l'étoile MIRACH (d'Andromède et dont le nom signifie « la Ceinture ») que de la galaxie M31 (d'Andromède). La galaxie du TRIANGLE est ISOCELE, cette figure géométrique est constituée de deux triangles rectangles 18 - 72, sa base mesurant 1, ses côtés égaux mesurent le NOMBRE D'OR constituant les branches de l'étoile à cinq branches.


L'oiseau Benou couronnée du Soleil

Pour le grec Aratos, la constellation du TRIANGLE représentait l'île de Sicile, c'est ainsi que TRIANGULUM aurait été placé dans les cieux par JUPITER à la demande de CERES qui a demandé une représentation de son île parmi les étoiles. La Sicile est consacrée à la déesse DEMETER (Cérès chez les Romains), la déesse de l'agriculture et des moissons était honorée dans les mystères d'Éleusis. Son nom est sans doute une altération d'un mot grec qui signifie la " Terre-mère ". Le COQ et la GRUE (quand elle cherche sa fille) étaient aussi voués à DEMETER et à sa fille PERSEPHONE, très souvent représentées et honorées ensemble, et que l'on appelle les " Deux Déesses ".

L’OISEAU est messager, il abrite souvent l’âme d’un roi mort. Dans la mythologie égyptienne, l'OIE ou la GRUE est l'oiseau BENOU, il représente l'âme de qui le précède dans la barque solaire, le BENOU est également lié à ATOUM, le dieu du soleil couchant. Après une reforge du ciel, le BENOU est représenté proche du centre du cercle zodiacal sur la tête du singe CEPHEE descendant du ciel visible sur le Zodiaque Greco-Egyptien de Denderah.




ECLIPTIQUE ET DELTOTRON

Triangle Sacré et Précession des Equinoxes

Jusque là tout va bien. C'est vers -700 que la précession des Equinoxes commence à influencer l'ouvrage des étoiles, le soleil sur l'écliptique du ZODIAQUE devient l'élément de base pour le culte et le système avec le centre ou nous retrouvons les figures. Ces projections de la Terre dans le ciel sont la base avec le Zodiaque qui est donc aussi une carte de la Terre par projection des astres (projection astral pour les gourous).

Ainsi, le
TRIANGLE des POISSONS dépassant de l'écliptique représente le DELTA du nil, mais on ne sait pas exactement si cela est un point géographique ou une projection du DELTA dans le ciel, mais c'est certain, le fleuve ERIDAN est le nil avant de devenir un fleuve générique.

Ce
DELTA est représenté par une montagne sacrée avec une source, ou encore un volcan , c'est le fameux symbole des ILLUMINATI. Il semble être le point de départ lors de la création du Zodiaque et un signe important en occultisme, il a donc un sens caché en étroite relation avec les POISSONS, la BALEINE au-dessus et le signe du BELIER marqueur de l'Equinoxe du printemps.


Le Zodiaque de Denderah avec Solstices et Equinoxes recalculé pour notre époque
en tenant compte du cycle de la précession des Equinoxes

La constellation des POISSONS est située sous la diagonale d'ANDROMEDE (Androgyne), entre sa jambe et les étoiles du BELIER. La figure de la constellation ANDROMEDE inspire l'HOMME NOUVEAU en Grec ANDRO pour HOMME et MED pour NOUVEAU. C'est donc certainement le fruit du hasard si la bataille pour le NOUVEL ORDRE est programmée sur cette période astrologique.

Depuis la victoire de
SETH, les deux POISSONS sont HORUS et ISIS, l'homme et la femme esclaves de la constellation de la BALEINE représentant Dieu, le Roi, le Seigneur, etc.. C'est à partir de ce DELTA que tout a été inventé pour l'Ere Astrologique des POISSONS et c'est aussi dans cette figure que tout va se terminer puisque nous sommes à la fin du cet âge mais aussi du grand cycle de la précession de 26 000 ans circa.


Equinoxe de Printemps Sidéral le 14 Mars et selon le Calendrier le 21 Mars
L'Oeil Illuminé solaire dans le Triangle Cosmique correspond au 14 Avrill dans notre calendrier

Tout dépend comment est présenté le ciel, l'astrologie classique est figée tandis que l'astrologie sidérale prend en compte le cycle de la précession des Equinoxes, mais c'est bien le levé du soleil sur l'écliptique pendant l'équinoxe de printemps qui est à la base de tout avant l'invention des calendriers. Le soleil du printemps est bien le point zéro astro-théologique du commencement mais aussi celui marquant la fin.

Ces constellations n'éxistaient pas avant la fusion des signes par les Grecs en utilisant les symboles de l'Orient et de l'Egypte, et c'est sur cette base nouvelle que le Temple va construire son édifice avec plusieurs reforges. Le
TRIANGLE des POISSONS est le socle, c'est le ROCHER de la création de la GENESE jusqu'au nouvel âge du VERSEAU.


Entrée dans le Verseau vers 2012

Cette gigantesque falsification céleste n'est possible qu'à partir de ce qu'il y avait avant comme l'indique la GENESE, la mythologie raconte aussi l'histoire du monde. Pour l'hémisphère Nord, le printemps commencera toujours le 21 MARS puisque dans notre calendrier puisque c'est figé, mais en tenant compte du cycle de la précession des Equinoxes et donc de l'inclinaison de l'AXE de la Terre, le printemps commencerait alors vers le 14 MARS ! Il faut donc replacer le ciel des anciens et recalculer notre ciel avec la précession pour comprendre l'édifice, puisque le ciel est aussi un guide pour les hommes.

Cela fonctionne avec toute la structure du ciel et nos calendriers, ainsi le solstice d'hiver n'est plus le 21 DECEMBRE mais vers le 15 DECEMBRE, toujours sur le SERPENTAIRE alias HERMES ou HORUS l'ancien, le nouveau signe touchant l'écliptique il n'entre cependant pas dans le zodiaque. La barque solaire des créateurs est aussi sur l'écliptique mais désormais découpée en plusieurs signes. Comme le prouve la constellation du LION, de la VIERGE et d'ORION, c'est à partir du ciel des anciens Egyptiens que l'on a édifier les atlas qui sont aussi des cartes pour la navigation. Toute cette nouvelle structure n'a cependant strictement plus rien en commun avec l'origine des symboles, l'histoire que raconte les étoiles est proche mais on a cacher les mystères avec les reforges.

Voir : Signes dans les Tombes




Avec le temps et les adaptations on peut représenter la figure géométrique de la constellation des POISSONS représentant certainement le DELTA à l'embouchure du fleuve Nil de différentes façons. Le TRIANGLE est aussi la MONTAGNE sacrée et une chute d'eau vers un LAC,, une ILE isolée au milieu de l'océan, un BASSIN ou une PISCINE, c'est aussi un TEMPLE, une PYRAMIDE, une TOUR, etc.. La constellation des POISSONS est la base de toutes les structures religieuses et politiques de ce monde depuis sa création par les grecs.

De nombreux édifices reprennent la forme de la constellation et dans l'art le codage du TRIANGLE est partout. La constellation de la BALEINE représente Dieu, la maître, le monstre, (il mange les poissons), le Golum, etc.. Nous avons parfois un assemblage avec les constellations à proximité et souvent une femme est portée par un homme ou un monstre (robots, créature, alien, etc.).




Cette femme en prison sur le rocher est ANDROMEDE, c'est un avatar de l'homme nouveau, la constellation était représentée par un homme sur les anciens Atlas. Il y a aussi la reine CASSIOPEE, la tête en bas sur son trône, elle serait également esclave. Plusieurs mythes racontes l'histoire de ces constellations mais ce n'est jamais clair.

Sur le Zodiaque de Denderah, ANDROMEDE est un jeune homme tenant un petit cheval (Pégase). On a féminisé volontairement des figures à travers les âges, le rose (rouge) était souvent masculin et le bleu féminin. CASSIOPEE est reine et prostituée, son fils ANDROMEDE est enchaïné et le VERSEAU est porteur d'eau, c'est une tâche pour les esclaves. Il y a aussi les AIGLES au service du Temple, ils sont les agents Smith de la matrice, les espions dans la ville, les surveillants de la prison. C'est la police secrète en charge de la surveillance du troupeau.

Voir : Andromède et Cassiopée


ILLUMINATI

Les ILLUMINATI et les maçons utilisent l'angle du cycle de la précession des Equinoxes sur environ 26 000 années pour le symbole avec l'équerre et le compas, on y retrouve les saisons et l'étoile POLARIS (de la petite ourse), la Terre ainsi que la constellation du DRAGON (Draco) en forme de G au centre de l'ouvrage.




MONSTRE LEVIATHAN

La constellation de la BALEINE domine le ZODIAQUE depuis le TRIANGLE des POISSONS. Le monstre tient à la fois de l'hippopotame, du crocodile et du serpent, créé par Dieu pour en faire le jouet de ses enfants. Job compare les magiciens au dragon ou Livyathan évoqué par eux. Ce livyathan, serpent lové qu'on réveille, présente des analogies avec le Kundalini, serpent lové symbolique du yoga indien.

Isaïe (27, 1) l'appelle le dragon à la fuite rapide, le monstre qui est dans la mer, à jamais l'ennemi de Dieu. Grand amiral et gouverneur des contrées maritimes de l'empire infernal, il est très menteur et difficile à exorciser. Il s'efforce de posséder les humains, surtout les femmes, et enseigne la tromperie. Chez plusieurs peintres célèbres, sa gueule monstrueuse figure l'entrée des Enfers.

Une tradition rabbinique en a fait un démon androgyne qui, sous la forme masculine (Samaël) aurait séduit Eve, et même Adam, sous une incarnation féminine, la femme mauvaise et méchante, la mauvaise reine complice du pouvoir et de l'état, cette femme est LILITH.


L'EMPIRE DES POISSONS

Pour notre ère astronomique, les deux POISSONS sont situés sous le corps de la BALEINE (Cetus) que l'étoile ALRESHA (le noeud des poissons) touche au dessus de l'écliptique. Le seul objet Messier dans la constellation des Poissons est la galaxie M74 (NGC 628) sur le Poisson de l'Est, surnommé " le Fantôme " car difficile à observer. Les étoiles dans les poissons de l'Ouest sont disposés dans un CERCLE ou une boucle, elles forment une PORTE (ou une Arche, un barage, etc.) à franchir sur l'écliptique, c'est l'endroit où nous sommes au Printemps.

Le POISSON de l'Ouest a une étoile du nom de AL SAMACA signifiant " le Soutenu " et la faible étoile du Poissons de l'Ouest est OKDA pour " Uni " ou " Unité ". Les étoiles de la constellation sont très faibles et plusieurs n'ont pas de noms. Chez les Babyloniens la moitié de cette constellation est un POISSON alors que l'autre moitié à l'Ouest était une COLOMBE (une hirondelle chez les Chaldéens).




Sur le Poisson de l'Est, l'étoile ETA PISCIUM est la plus brillante étoile de la constellation, son nom en babylonien était KULLAT NUNU, le mot KULLAT se référant soit à un SCEAU ou au CORDON qui relie les poissons par l'ANNEAU (étoile Alrisha) et NUNU étant le mot pour les POISSONS. Chez les chinois ETA PISCIUM est YOU GENG ce qui signifie " officiel en charge du pâturage ", c'est le responsable du troupeau.

Le mot Grec pour POISSON est IKHTHYES ou ICHTHYES. Le mot poisson vient de la racine indo-européenne " PEISK ". A Rome, le
CHRIST a été représenté dans les catacombes par deux poissons par les Chrétiens, c'est le fameux acronyme IKHTHUS ce qui veut dire POISSON. En vieux Normand le poisson est PEISUN. Le latin PISCIS a la même source que PECUS le bétail proche du pâturage (pascere). Les anciens utilisent couramment les mots PECORA ou PECUDE pour indiquer tous les animaux et les créatures bonnes à manger comme des moutons, ou des créatures qui ont été nommées ainsi parce qu'elles paissent dans les champs (pascendo).

Les riches éleveurs de troupeaux étaient les PECÛNIA, ils obtiennent beaucoup d'argent avec leur bien le plus précieux qui est le troupeau PECUS dont la base du mot est PES signifiant " Pied ". Plusieurs mots liés à la servitude découle de cette racine, " pedisequus " est le valet de chambre et " peculianae " la propriété privée, etc..




Des chercheurs pensent que la double forme de cette constellation rappelle le mois supplémentaire tous les six ans qui a été inséré dans le calendrier babylonien de 360 jours alors que le jour intercalaire n'existait pas. L'assyriologue Sayce traduit le titre de cette étoile au début des poissons par HEA ou IA. Il a également été trouvé des inscriptions sur l'Euphrate indiquant le nom NUNI pour la constellations des Poissons et un équivalent supposé de son autre titre ZIB. Dans l'astronomie gréco-babyloniene plus tardive ce dernier mot peut signifier " frontière " et comme étant une étoile à la fin du zodiaque.

Une autre signification est l'eau ARATOS pour cette partie du ciel; c'est aussi le sens du mot ATL pour les POISSONS chez les Aztèques. En babylonien NUNU, le syriaque NUNO, en persan MAHIK et en Turquie BALIK sont des noms pour les POISSONS. Chez les coptes, la traduction est PIKOTORION ou PISCIS HORI ce qui signifie " protection ".

Au début de l'astronomie chinoise, avec le Verseau , le Capricorne , et une partie du Sagittaire , c'était le Nord de l'un des quatre quartiers du zodiaque, le " sombre guerrier " , " la résidence de l' obscurité " , ou " la résidence du Nord " et " l'empereur du Nord ", mais plus tard dans leur zodiaque avec douze chiffres c'est le PORC " Tseu Tseu ". Après le passage des jésuites la constellation devient " Shwang Yu ". On trouve aussi des cartes avec la sandale d'or (ou pantoufle) " KOUI-SIOU " dans la constellation.




Chez les Arabes le nom des POISSONS étaient AL SHAKAH se référant au point marquant une équinoxe; le Nord étant alors confondu avec ANDROMEDE. L'astronome de l'Ouzbékistan Al Biruni affirme qu'à l'origine la constellation des POISSONS était dans toutes les langues un seul animal. Selon l'astronome Grec Eratosthène, cette animal marin symbolisait la grande déesse syrienne DERKE ou DERKETO qui a été aussi DEA SYRIE , DERCIS , DERCETIS , DERCETE , PROLES DERCIA ou encore PHACETIS, la Grande Déesse ABDW des Egyptiens. On peut faire un lien avec les SHEILA-NA-GIGS des peuples celtiques, une femme avec des organes génitaux exposés, elles seraient un avatars de la grande déesse de la mer.

Les Grecs appelaient cette déesse de la mer ATARGATIS (Deasura) avatar de ANAT, ASHERAH, et ASHTART (Astarté) du pays de Canan. Une représentation au British Museum montrent le dieu-poisson avec une étoile ou un autre symbole astronomique. Avec une dérivation supposée des mots ADIR et DAG (Grande et Poisson), il a été dessiné une tête de femme sur le corps d'un énorme poisson, c'est l'origine de la SIRENE de Syrie. De cette manière, le poisson a été relié au Dieu Syrien DAGON avatar de DAGAIM chez les Juifs, le nom pour les deux POISSONS.

L'astronome Aratos de Soles commenté par Grotius, a déclaré que les Chaldéens appelaient les plus septentrionales des poissons KHELIDONIAS IKHTHUS représenté avec la tête d'une hirondelle, une représentation que l'historien Scaliger va attribuer à l'apparition de l'oiseau au printemps, quand le soleil est dans cette région du ciel. C'est peut-être la colombe d'ASTARTE la déesse sémitique.

Il y a donc des confusions, le mot grec pour Poisson était aussi courant pour le THON. A une époque, la constellation des Poissons a été modifiée en un DAUPHIN dans les zodiaques. Les conjonctions distinctes de Jupiter et de Saturne dans ce signe sont aussi importantes chez les astrologues, chez les juifs c'est lié à la naissance de Moïse.


Isis et Horus dans les Poissons sur le Zodiaque Egyptien et Oeil d'Horus sur les fresques du Temple de Denderah

Chez les Egyptiens les POISSONS représentent le mois de PACHON, le neuvième mois du calendrier nilotique (basé sur la crue du Nil). C'est le premier mois de la saison CHEMOU. Dans le calendrier de l'Égypte antique, le mois de PACHON est celui de KHONSOU (Khons, Chons, Khensu) " le voyageur " ou " celui qui traverse le ciel " son nom vient du verbe khenes " traverser ". Son centre de culte principal était Thèbes commencée dans la 20ème dynastie par Ramsès III. Tardivement, il devient un dieu guérisseur connu sous le nom de " Khonsou le Conseiller ". A Kom Ombo, KHONSOU était adoré comme fils de SOBEK et HATHOR.

Lors du mois PACHON à la pleine lune, était sacrifié un porc lors d'une fête en souvenir du mythe où SETH transformé en cochon sauvage pourchassa OSIRIS qui se réfugia sur la LUNE mais aussi du mythe où SETH toujours sous l'apparence d'un Porc (suidae) blessa l'œil d'HORUS, œil qui symbolisait précisément la LUNE.


APRES LA VICTOIRE DE SETH LE COUPLE DIVIN S'EST REFUGIE SUR LA LUNE
UN OEIL SUR LA LUNE DEVIENT LE SYMBOLE D'HORUS


La légende Egyptienne raconte qu'après la victoire de SETH l(Sata) le couple divin ISIS et HORUS s'est réfugié sur la LUNE. Le jeune HORUS a perdu son oeil arraché par SETH sous la forme d'un hipopotame. C'est ainsi que le couple ISIS et HORUS sur la LUNE est représenté dans les deux POISSONS sur la planisphère de Denderah, le TRIANGLE terminant la constellation et représentant le DELTA était un élément séparé de la constellation avant une fusion.

Après sa victoire
SETH  prend le trône de Dieu, ISIS et HORUS sont des esclaves dans les POISSONS, est c'est bien un HORUS en tant que fils de l'homme et encore un enfant que l'on trouve à côté du Pharaon que représente la constellation de la BALEINE sur le Zodiaque de Denderah, on a essayé de l'enlever du disque mais il est bien à sa place.

SETH  le dégénéré et pédophile peut ainsi avoir de la chair fraiche pour sa sexualité pédophile, il devient le soleil au ZENITH sur l'écliptique, l'éclipse, ou encore le soleil du printemps. Les grecs vont perdurer l'oeuvre avec les conquêtes, puis les romains avec l'église et finalement la monarchie, c'est le même système. SATA prend alors plusieurs noms selon les régions du monde : JUPITER, ZEUS (Dios), YAVE (signifiant Zeus), ALLAH, le ROI, le MAITRE, SEIGNEUR, BAAL, MARDUK, etc.. jusqu'à la fin du cycle et sa chute.


Horus et Isis les esclaves sous le soleil de Dieu le père la Baleine et son aigle

Le grand royaume de SATA au-dessus du TRIANGLE des POISSONS est le PARADIS, le château de l'élite et les esclaves sexuels sont les IGIGI (sumérien) c'est à dire les GOYS des juifs. Il y a eu plusieurs révoltes comme celle de ENKI sur le seigneur ENLIL, mais SATA a toujours eu son royaume sur Terre, la rebelion et les prophètes furent tous mis en croix sur le ZODIAQUE.

HORUS  représente désormais le jeune homme et ISIS la jeune fille, sa soeur / épouse. L' enfant esclave dont la fonction est de verser de l'eau devient le signe du VERSEAU, largement homosexuel et pédophile le sanctuaire n'a nul besoin de la femme que pour enfanter, ISIS est prostituée et ses figures enlevées du ciel.

Voir : Jupiter le Dieu Pédophile

C'est ainsi que l'
OEIL D'HORUS est devenu le symbole des COPTES et de ceux qui attendent l'évasion et son retour. L'oeil d'HORUS est donc un POISSON sur la LUNE. Cette évasion est commémoré dans la mythologie et les prophéties et il est bien indiqué qu'un jour le fils reviendra pour se venger et tuer le père, il semblerait aussi que le Temple créateur de l'ordre indique sa propre mort.

Dans plusieurs textes des anciens,
SETH n'est pas toujours maléfique contrairement à ce que l'on pourrait croire, il aide même parfois RE-HORUS à tuer le Serpent sur la barque solaire, SETH représentait aussi la FORCE du HORUS mais comme tout a été chamboulé par le Temple, le culte primitif et secret de la Résurrection est réservé aux mages de très haut niveau, le peuple est esclave.

Comme tout est double en métamorphose, la BALEINE peut aussi avoir un côté positif. Elle représente aussi NEPTUNE, les dieux sont interchangeables, comme en orient avec Enki et Enlil.

Dans les mythes, NEPTUNE (Poséidon) aide parfois les couple divin à fuir ZEUS (Dios) dieu le père. APOLLON (St Michel) est fils de Zeus et le dieu de la divination et celui des oracles, à Delphes (Delphi) le dauphin était son emblème. Il est aussi tardivement associé au soleil HELIOS, au loup, il est le résultat s'une synthèse de plusieurs mythologies, APOLLON est aussi ST MICHEL tuant le dragon (Python). Avec son double féminin ARTEMIS (jumeau) ils sont enfants de ZEUS mais ils sont dévoués à leur mère.

Léto doit se cacher afin de faire naître ses jumeaux. Elle se serait réfugiée sur l'île de Délos pour y mettre au monde ses enfants. POSEIDON (dieu des mers et des océans), aurait créé une voute liquide au-dessus de l'île afin de mieux la protéger. Le premier des jumeaux fut Artémis qui aussitôt née aida sa mère à mettre au monde APOLLON.


Une version de la chute de Seth roi de la montagne et Dieu le Père (Conan le Barbare)

UNE BALEINE ET JUPITER

Dans les mythes, NEPTUNE (Poséidon) aide le couple divin à fuir ZEUS (Dios) dieu le père. APOLLON (St Michel) est fils de Zeus et le dieu de la divination et celui des oracles, à Delphes (Delphi) le dauphin était son emblème. Il est aussi tardivement associé au soleil HELIOS, au loup, il est le résultat s'une synthèse de plusieurs mythologies, APOLLON est aussi ST MICHEL tuant le dragon (Python). Avec son double féminin ARTEMIS (jumeau) ils sont enfants de ZEUS mais ils sont dévoués à leur mère.

Léto doit se cacher afin de faire naître ses jumeaux. Elle se serait réfugiée sur l'île de Délos pour y mettre au monde ses enfants. POSEIDON (dieu des mers et des océans), aurait créé une voute liquide au-dessus de l'île afin de mieux la protéger. Le premier des jumeaux fut ARTEMIS qui aussitôt née aida sa mère à mettre au monde APOLLON.




Comme dans la mythologie avec le couple EROS et CUPIDON, la constellation des POISSONS représente l'homme et la femme en fuite sur une île, avec le ZEUS au sommet de l'édifice et la piscine, non loin de la BALEINE que l'on peut imaginer être POSEIDON. Si ZEUS est en compagnie de ISIS à genoux à ses côtés avec un Sanglier ou Cochon Sauvage incarnant SETH, il est placé juste derrière ISIS.

La constellation de la BALEINE est en compagnie d'un jeune garçon avatar du HORUS (fils de l'homme), il devient captif et verseur d'eau (ou de lait) dans les versions gréco-romaines. Sur le zodiaque de Denderah,
CETUS avec des cornes n'a pas de tête, la constellation est une combinaison d'un PORC et d'un gros POISSON et représente aussi SETH. Elle se trouve juste au dessus du Cercle lunaire où ISIS tiens la patte de SETH le Porc-Sanglier.

Nous pouvons imaginer que les grecs s'inspirent des figures et des symboles de l'Egypte pour la création de la mythologie et des zodiaques, avec
SETH dominant le cercle depuis le TAUREAU jusqu'à notre époque avec CETUS dominant l'ouvrage, son trône ressemble à la Kabba de la Mecque.

L'assimilation du Monarque " Roi des Dieux " avec JUPITER et AMON (qui ressemble à une étoile brillante à l'oeil nu) a eu lieu mais sans doute lentement et progressivement. Tout semble commencer avec RAMSES (vainqueur des nubiens) avant que les cultures des grecques et des égyptiens se mêlent.

NEFERTARI est la grande épouse royale de RAMSES II, elle est aussi importante que le pharaon car elle est divinisé en ISIS. Ces personnages historiques sont sur la bordure du Zodiaque de Denderah avec le TAUREAU - BELIER représentant le Pharaon alias AMON - RE et ISIS son épouse royale divinisée. JUPITER le TAUREAU en bordure du disque de Denderah correspond à cette période, bien avant l'invention de nos religions et de nos constellations actuelles.

Avant d'être le TAUREAU sacré que l'on retrouve en Mésopotamie, le Monarque JUPITER - AMON est un BELIER, Alexandre le grand a été un libérateur de l'Egypte alors sous domination des Perses, il fait frapper des pièces à son éffigie avec les cornes d'AMON, après sa visite à l'oasis de Siwa. MOÏSE avait aussi des cornes, un symbole de pouvoir et de puissance divine.



C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête.
Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante-six. Apo. 13:18


On trouve rarement la constellation de la BALEINE associée à NEPTUNE, cela semble une construction tardive, certains chercheurs placent NEPTUNE ailleurs sur la bordure du disque de Denderah. La constellation de la BALEINE est un mystère. Dans le " Livre des Morts " des Anciens Égyptiens l'animal représente le monstre OUMENET (Ammit ou Ammet), la dévoreuse des âmes impures et “ celle qui engloutit ”, elle participe au jugement de l'âme devant la balance du jugement dernier avec les douze dieux constituent le tribunal divin.


La pesée du cœur. Chap. 30B du Papyrus d'Ani avec Ammit à droite, la dévoreuse des âmes impures.

OUMENET Elle est composée de 3 animaux différents : le corps du LION, l’arrière-train de l’HIPPOPOTAME femelle et la tête du CROCODILE. Elle personnifie la punition réservée aux damnés dans le Livre des Mort pendant la pesée de l'âme avec la balance. Selon les représentations funéraires, OUMENET attendait le défunt qui n’avait pas bien agit de son vivant.

Puis,
les Grecs s'inpirent de l'Egypte pour l'invetion de leurs Dieux. C'est ainsi que la constellation CETUS (la Baleine) devient le monstre marin et le grand ennemi lié. La tête de CETUS est composé de six étoiles formant un PENTAGONE, et une septième étoile seule. Le Monstre marin CETUS se trouve dans le voisinage des POISSONS et du BELIER. Chez les égyptiens, la barque Solaire se fait attaquer par un monstre qui est un serpent marin énorme, il n’en faut pas plus à l’esprit Grec pour adapter APOPHIS (Aapep) le Monstre marin auquel ils donnèrent le nom de SETH , soit " SETHOS " en grec, rapproché de TYPHON par Plutarque, qui devint CETUS en Latin.

Le mot latin CETUS n’a pas véritablement d’étymologie, mais on peut faire un rapprochement avec SETH, le " DIEU ROUGE ", SETHOS, CETEUS ou encore CETOS en grec. La constellation de la BALEINE est donc assimilée à SETH, et donc à une forme de SATAN par les Grecs. FInalement elle représente Dieu au sommet du triangle des POISSONS pour le nouvel âge.


AIGLE ANTIQUE ET LES POISSONS

ANZÛ ou ZU (akkadien) est à l'origine une divinité sumérienne nommée IMDUGUD (Imgig). Il s'agit d'un Aigle léontocéphale.. L'épopée de Ninurta rapporte qu'à l'origine ANZÛ était le serviteur du puissant dieu ENLIL, le dieu incontesté par son chakra divinatoir, il pouvait déchaîner la foudre (comme Jupiter - Zeus). Parmi les dieux terrifiés de mésopotamie, seul le héros NINURTA se résolut à affronter ANZÛ. Après un combat acharné, il parvint à lui briser les ailes.

NINURTA a été adoré en tant qu'un des éléments d'une triade de déité comprenant son père ENLIL et sa mère NINLIL. La suite de l'épopée est manquante mais il est probable que NINURTA finisse par tuer le rapace, on retrouve ce mythe chez les Grecs avec APOLLON qui abattit le griffon pour délivrer PROMETHEE ou dans la légende d' HERACLES (Hercule).


Ninurta (Sagittaire) fils d'Enlil chasse l'Aigle avatar du Scorpion (Fresque et tablettes de la destinées)

Beaucoup voient aussi NINURTA comme équivalent de Mars dans le Lion mais son dessin ressemble au SAGITTAIRE chassant le SCORPION avatar de SETH (après transformation) et qui a été aussi un AIGLE, la figure est identique à celle d'HORUS le jeune pourchassant le SCORPION. On retrouve ces figures sur le Zodiaque Greco-Egyptien de Denderah, ce n'est donc pas l'AIGLE des POISSONS.

Tout est réalisé pour brouiller les cartes et il n'est pas facile de faire correspondre les symboles, nos constellations n'éxistaient pas encore chez les Sumériens et le ciel des Babylonien est largement inspiré par celui des Egyptiens ! Selon les reconstitutions l'oiseau ANZÛ change de place dans le ciel et selon les croyances, le rapace représente certainement l'oiseau du passage et du changement. Ce monstre était aussi l'oiseau tempête et le dieu de la lumière, on peut faire le lien avec l'Egyptien
SETH (Typhon) et les GRIFFONS (lion-oiseau hybride).

Il y a de nombreuses confusions entraînant des conflits entre les Dieux, la rivalité entre ENKI (Verseau) et ENLIL (Capricorne) est présente dans toutes les histoires mésopotamiennes, où le pouvoir bascule sans arrêt d'un dieu à l'autre, comme une répétition. Pour les astrologues le Dieu de l'Olympe est associé au SAGITTAIRE, le signe " Chèvre-Poisson " avatar de ENLIL et pour d'autres ANU (le Grand Un) est ORION, mais ce n'est pas l'avis de tous, la position des figures ne correspondent pas !


Reconstitutions du ciel des sumériens avec l'oiseau Anzû et des Babyloniens avec l'aigle et un homme mort

Si des tablettes mésopotamiennes datant d'environ 1800 Av J.-C indiquent le nom des étoiles et les observations des mouvements planétaires, il n'y a pas de Zodiaque complet ! Le seul disque " céleste " que la Mésopotamie nous a transmis est celui du Planisphère de la Bibliothèque d’Assurbanipal vers -668 à -627 (British Museum). Après plusieurs reforges, les astronomes ajouteront un autre TAUREAU dans le ciel, c'est le bestial CENTAURE (Cen-Taurus).

Voir : Ciel des Mésopotamiens / La Vierge et les Centaures

Le chemin à la gloire de MARDUK (El) distingue trois voies dans le ciel. Le chemin d'ENLIL rassemble les étoiles dont le lever s'opère dans la zone boréale au solstice d'été. Le chemin d'ANU regroupe les étoiles qui se lèvent à l'Orient dans la zone intersolsticiale, c'est à dire l'arc délimité par les points sur l'horizon oriental par la position du soleil entre les deux solstices. Le chemin d' EA concerne le chemin dont le lever s'effectue dans la zone australe au solstice d'hiver.

Après les réformes successives, l'histoire des constellations du croissant fertile est identique à celle des Grecs et à la notre, c'est un tour de Zodiaque dans une année solaire. A l'origine il y avait le VERSEAU (Ea) et le CAPRICORNE (Enlil) puis
CETUS (la Baleine) sera inventée pour l'âge des POISSONS en remplacement de l'ancien Taureau EL situé au-dessus du TRIANGLE des POISSONS.

Finalement le monstre ANZÛ prendra sa place dans la mythologie avec la constellation AQUILA (l'aigle) représentant le rapace de JUPITER - ZEUS des mythes Grecs. AQUILA fut répertoriée par Aratus de Soles, puis par Ptolémée dès le IIe siècle et correspond approximativement à l'emplacement de l'ancien oiseau ANZÛ des sumériens, bien que la constellation ne touche plus les Poissons et remplace d'autres figures, le rapace semble ainsi voler en suivant le soleil sur l'écliptique.




L'AIGLE grec AQUILA provient presque certainement de la version des babyloniens, les deux AIGLES portent un autre objet représenté parmi les étoiles, le grec porte une flèche (sagitta) tandis que le babylonien porte la constellation connue sous le nom de " l'homme mort ". Dans leurs traditions respectives, les deux étoiles sont souvent associées ou confondues avec le VAUTOUR visible sur Zodiaque gréco Egyptien de Denderah dans cette partie du ciel, le VAUTOUR représente la déesse de protection NEKHBET et n'a rien à voir avec ces AIGLES.

AQUILA fait partie du triangle d'été, son étoile ALTAIR (Aquilae), dont le nom arabe al-nasr al-taïr signifie « l'Aigle en vol », compte parmi les étoiles les plus brillantes du ciel nocturne. Situé en-dessous du CYGNE et proche du VERSEAU, le rapace ne tient plus un homme mort dans ses griffes mais le jeune Antinoüs / Ganymède tirant une flèche.

C'est sous la forme d'un AIGLE que JUPITER enleva le jeune Ganymède. Dans l'antiquité l'AIGLE et le COQ solaire étaient des oiseaux solaire associés au passage dans l'autre monde, il y a rarement un lien entre l'AIGLE et le COQ solaire mais nous le trouvons dans cet mythe puisque dans la tradition grecque un homme mûr offrait un COQ à un plus jeune afin d'obtenir ses faveurs. On voit parfois des représentations de Ganymède tenant un COQ dans ses bras.

Le rapace mange les autres oiseaux et la capture et de Ganymède par l'AIGLE de JUPITER dans la mythologie grecque comme l’histoire de Vishnou chevauchant un rapace blanc ou celle de Garuda dans la tradition tibétaine parlent bien de la même expérience spirituelle mais surtout sexuelle, le rapace capture un jeune homme pour être le compagnon de lit du maître JUPITER.




Avatar de Cupidon et de St Valentin, le jeune Phrygien Antinoüs est aussi connu comme favori et amant de l'empereur romain Hadrien, Antinoüs et Ganymède sont les jeunes hommes que l'élite enlève pour ses orgies dans l'autre monde, celui du pouvoir dans les palais et les Temples. À l'époque moderne, la constellation Antinoüs fut successivement considérée comme un astérisme à l'intérieur de l'AIGLE ou comme une constellation séparée, jusqu'à ce que l'UAI fixe les constellations en 1930 et qu'Antinoüs soit supprimée.

La chanson française de Barbara " L'Aigle Noir " est sorti en 1970, sa créatrice raconte en métaphore poétique une rêverie endormie au bord d'un " lac " (la piscine) et sous un arbre (celui des alchimistes) , elle est réveillée par un " Aigle Noir ". En 1997, dans ses mémoires posthumes inachevés " Il était un piano noir... ", elle parle pour la première fois de son enfance dramatique, persécutée par un père qui aurait abusé d'elle.

La chanteuse révèle qu'elle a eu à supporter le comportement incestueux de son père pendant son enfance, c'est ainsi qu'on établit un lien entre sa création la plus célèbre et sa tragique histoire personnelle, le viol de Barbara par son père, mais à aucun moment, elle n'établit de lien entre cette chanson et son père. Voilà certainement la véritable nature de l'AIGLE de JUPITER, l'animal mange les autres oiseaux, comme le requin mange les autres Poissons.




Les Grecs puis les Romains de font qu'adaper le système avec les découvertes de la précession des Equinoxes (vers -700) et les nouvelles étoiles pour faire correspondre leurs calendriers.. L'astronomie des Grecs va alors influencer l'occident pour les calendriers et le temps, mais aussi l'église, voilà pourquoi il y a eu le géocentrisme avec la Terre au centre de l'univers jusqu’à la fin du XVIe siècle à la renaissance pour être progressivement remplacée par l'héliocentrisme.

Dieu le Père se place maintenant au centre du Zodiaque sur un char solaire, les quatre roues tournent autour du trône central, elles représentent les quatre planètes du système solaire tournant sur leur propre axe en suggérant le modèle héliocentrique mais aussi les 4 constellations des étoiles royales dont un AIGLE (c'est le signe du Scorpion). Le JESUS a été sacrifié sur la croix du Zodiaque pendant le changement d'ère et même peut être déjà avant cela quand CAÏN (Seth) tua son frère ABEL (Horus).

Voir : Secret de l'Etoile Rouge

Les bestiaires du Moyen Age comparent l'AIGLE à ADAM le premier homme de la GENESE (du Zodiaque). Le " roi des oiseaux " se meut dans les sphères les plus hautes des cieux, mais il se laisse tomber sur terre dès qu'il y aperçoit une proie. De même ADAM était à l'origine tout proche du ciel, jusqu'à ce qu'il aperçoive le fruit défendu qui l'attira sur terre.


Ascension du Roi Etana au Paradis avec l'Aigle

Chez les sumériens, le berger ETANA (Etain) est le premier Roi de l’humanité. Quand celui-ci scella un pacte avec l’AIGLE, victime du SERPENT vengeur, il parvint à rencontrer la grande Déesse du ciel INANA (Ishtar - Venus) qui lui assura une fécondité dont il était privé jusqu’alors et lui permit d’établir une dynastie. Ce personnage légendaire était peut-être à l’origine un berger ayant réellement existé avant d'avoir été mythifié, le texte lui attribue un règne d’une durée de 1500 ans. Il est le premier à être monté au ciel sur le dos d’un AIGLE pour trouver auprès d' INANNA le secret de la fécondité et le breuvage de la vie.

Le récit commence par l'histoire d'un SERPENT et d'un AIGLE, liés d'amitié avant que le second ne mange les enfants du premier. Celui-ci va chercher conseil auprès de Utu, le dieu-soleil (Shamash en akkadien), qui lui dit de piéger l'AIGLE en se cachant dans le cadavre d'un bœuf, et d'attendre que le volatile s'approche, pour le capturer.

C'est ce que le SERPENT fait, avant de jeter l'AIGLE dans un trou après l'avoir molesté pour l'empêcher de s'envoler, et il dépérit. C'est alors qu'entre en scène ETANA, le roi de Kish, qui désire ardemment un fils et sollicite le dieu à cet effet. ETANA s'envole donc vers le Ciel sur le dos de l'aigle et il a eu un fils comme successeur. ETANA devient le premier détenteur masculin du pouvoir royal de l'histoire, c'est aussi le début de la fin de la matri-linéarité.


Relief sumérien en cuivre sur bois représentant Imdugud, l'aigle à tête de lion saisissant deux cerfs par leurs queues.
Temple de Nin-khursag vers 3100 av. J.-C. - British Museum

Attribut de la République romaine, l'AIGLE est resté, d'un point de vue symbolique, un image parfaite de la souveraineté et le rapace emblématique par excellence des empires de l'époque moderne, adopté par Napoléon, Hitler et les nations (USA, Russie, etc.) l'oiseau apparaît également sur les armoiries. A la fois bon et mauvais, le rapace est aussi considéré comme un substitut du soleil car il peut voler d'un monde à l'autre.

Comme tout symbole, l'AIGLE possède aussi sa face cachée, sombre, nocturne, maléfique ou gauche. L' exagération de la qualité, son excès, en fait un défaut. La valeur positive devient alors négative, la puissance se pervertit, et le Roi devient un tyran. Si l'aigle est, comme le lion, un animal royal incarnant les pensées élevées, il est aussi symbole d'une insatiable volonté de puissance inflexible et dévorante.


L’aigle bicéphale sur le bas-relief hetéen d’Euyuk ("L’Homme et la Terre" - Élisée Reclus)
Sceau Hittite avec un aigle à deux têtes
(-1800 - Musée des civilisations anatoliennes)

Selon l'anthropologue écossais Frazer, " l’Aigle à deux têtes " remonterait aux Hittites, un peuple ayant vécu en Anatolie au II millénaire avant notre ère. Fils de Heth, les Hittites auraient habité les hauteurs de Canaan au temps d'Abraham et au moment de la conquête israélite bien que chaque région a eu son propre panthéon qui variait au gré des conquètes, au sommet de ce panthéon trônait le dieu de l'orage avatar de ZEUS. Le Dieu de l'orage est appelé TESUB en hourrite ou parfois TARHUNT, il est symbolisé par un TAUREAU.

Sur quelques reliefs rupestres, l'AIGLE est représenté aux côtés des divinités TESUB et son épouse HEBAT la déesse Soleil d'Arinna. Dans les textes hittites, il est qualifié de différentes manières, parfois positif on le voit principalement comme " envoyé du Soleil " et on peut le rapprocher du disque solaire ailé. On fait aussi référence à l'acuité de son regard, l'AIGLE est capable de regarder le soleil en face.


Héraclès abat l’aigle sur le Rocher - Johann Heinrich Füssli - 1781

Dans la mythologie Grec, l'AIGLE dévore le Titan PROMETHEE (le Prévoyant) sur le rocher. PROMETHEE est connu pour avoir créé les premiers hommes en les modelant dans la glaise et pour le vol du « savoir divin » (le feu sacré de l'Olympe), qu'il cache dans une tige et restitue aux humains après que ZEUS le leur a retiré. Courroucé, le roi des dieux le condamna à être attaché à un rocher sur le mont Caucase, son foie se faisant dévorer par l'AIGLE chaque jour, et renaissant la nuit. HERACLES, invoquant APOLLON abattit le griffon vautour d'une flèche au cœur et délivra PROMETHEE, le mythe est semblable à celui de NINURTA le sumérien tuant l'aigle ANZÛ.




PROMETHEE est en prison et devient libre quand HERCULE tue l'AIGLE de ZEUS. PROMETHEE porte le FEU de la connaissance, c'est le FEU DIVIN. Il est un avatar du HORUS libéré de son rocher où il a été mis en croix. IO (la femme) est en errance avec un maquillage comme celui d'une prostituée, elle représente la femme (Isis - Hathor).

Libre, PROMETHEE a volé le FEU à Dieu, il vient éclairer les hommes et libérer la femme. C'est le porteur de LUMIERE et la fin de Dieu le père et de son monde, le combat de LUCIFER porteur de vérité contre SATAN le Dieu créateur esclavagiste.




La symbolique de l'AIGLE n'existe pas dans la mythologie des Egyptiens car il attaque le FAUCON, un animal plus que sacré, l'AIGLE est purement sumérien, mésopotamien et babylonien, le rapace est le symbole de la grande BABYLONE avec la CHOUETTE nocturne du MOLOCH.

L'AIGLE est aussi un oiseau de feu, PHENIX de la déstruction du monde (du système) envoyé de Dieu sur son trône, il annonce un changement. C'est l'Arcane 16 du Tarot, la " Maison Dieu " que l'on représente par l'écroulement d'une Tour ou d'une pyramide, cette Tour représente le système caché dans la constellation des POISSONS, elle représente aussi toutes les religions. Le Temple décide ainsi de sa mort pour la création d'un nouveau monde avec un autre système. Tout dépend donc de qui trône au sommet de la " Maison Dieu ", le Roi et la Reine peuvent être positifs ou négatifs pour le peuple.




Nous trouvons souvent des monuments occultes dont la base est la constellation des POISSONS dans son ensemble ou en métaphore avec la PISCINE (ou une fontaine) ou l'AIGLE (empires). Il y a la PYRAMIDE du LOUVRE et ses bassins, mais le plus étonnant de ces monuments est certainement l'église Saint-Jeanne d'Arc à Rouen, elle est inaugurée en 1979. Le TRIANGLE dépassant de l'écliptique est visible, il domine la place du Vieux Marché et le bûcher de Jeanne d'Arc en plein coeur de la vieille capitale normande.




AIGLE ALCHIMIQUE

Le TRIANGLE des POISSONS représente le sommet de l'arbre de vie. D'un point de vue alchimique JUPITER représente le début du processus de la fixation du volatil et de la volatilisation du fixe. C'est pourquoi JUPITER est parfois représenté avec le pied gauche sur le sol (fixation du volatil) et le pied droit en l'air (volatilisation du fixe), exactement comme le dessin de la constellation des POISSONS.

Le roi de l'OLYMPE (la montagne des Poissons) symbolise aussi l'ETAIN, c'est une étape intermédiaire entre le PLOMB (lié à Saturne) et le CUIVRE. C'est ainsi que l’AIGLE est le nom que les Philosophes Hermétiques donnent à leur
MERCURE après sublimation, parce que l’AIGLE dévore les autres oiseaux et que JUPITER est le PERE, il peut être considéré comme l'expression de la Pierre Philosophale.

La Pierre Philosophale est donc la découverte Alchimique et de son codage Astro-Théologique. Les 4 Grands Dieux sont les représentant des éléments philosophiques : JUPITER l'Air et le Feu céleste; PLUTON (Hades) représente l'aspect souterrain de la Terre et le minerais et NEPTUNE, l'Eau.
MERCURE est la quintessence, c'est le messager ailé qui réunit l'ensemble de l'ouvrage.




Dans certaines représentations nous voyons un être androgyne moitié homme moitié femme qui émerge d’un tas d’oiseaux bleus et se trouve emprisonné entre les serres d’un AIGLE de la même couleur. L'être androgyne représente les deux POISSONS avec dans une des mains une chauve-souris et dans l’autre un lièvre tout deux morts, cette figure s’apparente au Rebis des philosophes et à " l'Aigle Bicéphale ". Certains auteurs voient la création du symbole du COEUR dans le dessin de l'AIGLE bicéphale.

Dans son Dictionnaire Mytho-Hermétique (1787), Dom Antoine Joseph Pernety explique que le tas d'oiseaux est très certainement constitué de corbeaux morts car il représente la matière en putréfaction. C'est l'effet du
MERCURE après sublimation appelé ainsi à cause de sa volatilité et parce que comme l’aigle dévore les autres oiseaux, le MERCURE des sages détruit, dévore et réduit l’OR même à sa première matière en le réincrudant. L'action de " réincruder " signifie réduire les corps à leurs premiers principes, les dépouiller de leur consistance dure et sèche, de leur cristallisation ou rigidité sychique.

L'AIGLE représente aussi une petite mort pour l'initié aux mystères qui va maintenant voir le monde non pas comme il est, mais d'une manière différente, il n'utilise plus le prisme du système et de la religion. Cette méthode de déconditionnement est aussi utilisée par les sectes pour reformater leurs adeptes, la vérité est ailleurs. Un corbeau sur la tête de l'AIGLE symbolise la mortification, étape nécessaire pour la réalisation de l'oeuvre. Cette fixation psychologique en alchimie n'est autre que l'intégration du langage psychologique ou la langue des oiseaux. Il y a eu de nombreux copieurs les " soufleurs " mais il n'a jamais été question de transformer du Plomb en Or avec les métaux.


Aurora Consurgens - Planche 35 - Début du XV° siècle - Traité alchimique attribué à Saint Thomas d'Aquin
Le paon, à côté d'un matras ouvert - Aurora consurgens - Aurea hora - vers 1420

Le Rebis nait de la Materia Prima et indique à l’adepte l’apparition des principes opposés, le feminin et le masculin, c'est à dire les deux POISSONS de la constellation, le masculin et le féminin enfants du Roi et de la Reine qui représentent aussi les deux principes. Symbole de la TRINITE, de l'union d'un Roi avec une Reine et des deux principes chez les personnes, le codage devient sexuel. Le " soufre " alchimique est le " sperme " et la " fixation du volatil " est la rencontre des futurs époux. Le MERCURE représente la " Mère ", c'est la belle à trouver pour le trône et la reproduction de la lignée, il faudra ensuite purifier la femme afin qu’elle soit en accordance pour réaliser l'oeuvre de " l’enfant-roi " ou " pierre des sages ", c'est aussi la ROSE.

C'est ainsi que l'ANNEAU de l'étoile
ALRISHA au sommet du TRIANGLE est utilisée pour la cérémonie de l'union du Soleil et de la Lune (le Roi et la Reine) : le mariage par le prêtre ou un maire (on peut concidérer que les maires sont des gardiens du Temple). Le couple royal est représenté sur le Zodiaque de Denderah au sommet des POISSONS avec les figures de PTAH (Osiris) et de la lionne SEKMET au-dessus des POISSONS avatar de ISIS et HORUS.

La KABBALE n'est en aucun cas mentionnée dans les Saintes écritures mais elle est présentée comme la « Loi orale et secrète » donnée par YHWH (Dieu) à Moïse sur le mont Sinaï (le rocher). Dans l'arbre du SEPHIROT "
Anatomia Auri " (l'Anatomie d'Or) de J.D. Mylius, l'initiation se réalise du bas vers le sommet, c'est un manuel pour les Alchimistes, ou un piège pour les gogos.

Du
MERCURE (la Mère) Philosophique nait un Roi, ou un fils du Soleil, le Souffre Philosophique (ou le soufre solidifié) est représenté au dessus. En face, de l'autre côté, une Reine, fille de la Lune, est le produit de la seconde Calcination Philosophique ou élixir de longue vie. Ce troisième étage est l'étape de l’œuvre durant lequel s'harmonisent et s'unissent les forces pour donner les couleurs solaires et lunaire.

Puis, au centre, la PIERRE PHILOSOPHALE, produit de la troisième opération, est représentée par une première Reine (au milieu du troisième étage) et un Roi (tout en haut) qui possède trois couronnes. Ces trois couronnes symbolisent à la fois ses pouvoirs transmutatoires, curatifs et d'élixir; mais aussi la souveraineté de la PIERRE, c'est à dire du " SOI " sur les mondes végétal, animal et minéral.


Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même
se déguise en ange de lumière (Corinthiens 11:14)


Il y a souvent d'autres pratiques sexuelles inavouables au peuple derrière le paravent de l'union sacrée, cela existe toujours au plus haut sommet de notre système avec les mariages arrangés et la prostitution. Tout semble normal pour la masse ignorante pendant qu'une partie de l'élite (pas toute l'élite) pratique en secret les anciens rituels païens et les orgies et les déborements que l'on connait.


Le Livre de la Sainte Trinité
Début XV° siècle
Johann Daniel Mylius - "Anatomia Auri"
("L'Anatomie d'Or") 1628 - Planche 9
L'union Alchimique du
Soleil et de la Lune

Avec l'union Alchimique du Soleil et de la Lune nous retrouvons le Rebis. Le corbeau symbole du noir, veut dire que le mariage philosophique, l’union du SOUFRE et du MERCURE, du mâle et de la femelle a lieu pendant la couleur noire. Les trois serpents sont les symboles des trois principes. Le croissant lunaire (que l'on retrouve en Islam) et l’arbre lunaire signifient qu’il s’agit ici de la " Pierre blanche ", du petit magistère et ses propriétés merveilleuses pendant le rapport sexuel.

Ce savoir sacré est celui de l'énergie du sexe et de la force créatrice, le sexe faisait peur et voilà pourquoi ils ont préféré les religions préférent se cacher dans un monde d'illusion, le sexe devient la Terre et la semence pour l'arbre de vie, c'est ainsi que de nombreux textes racontent des histoires psychologiques et sexuelles sous le voile de la création divine, le sexe c'est l'argent et l'argent c'est le sexe. C'est ainsi que le blé mystique de la Vierge qu'ils ne peuvent pas comprendre devient le blé matériel de la piscine avec les petits poissons à manger sous la protection du MOLOCH (et des autres) sur son trône avec son AIGLE.


Mosaïque de l'Aigle et du Serpent
dans l'art bizantin (Istambul)
Aigle à deux têtes de la
dynastie des Paléologue (XIVe siècle)
L'aigle sur le cactus dans
la création de Tenochtitlan

Dans le codex Tovar, des Aztèques, attribué à Jean de Tovar, jésuite mexicain du XVIe siècle, un AIGLE dévore un oiseau, perché sur un cactus en fleurs qui pousse sur un ROCHER au milieu d'un lac. Deux souverains sont assis sur des trônes avec le symbole de Copil, fils de Malinalxochitl, ou cinq points sur un bouclier avec des flèches croisées.

Selon le mythe, guidés par les prophéties d'Huitzilopochtli, ils construisirent Tenochtitlan, sur une île située dans un lac, où un AIGLE tenait un serpent perché sur un cactus nopal (figuier de Barbarie) en fleurs. Le personnage de Tenoch a le glyphe du cactus en fleurs, celui de Tochtzin (ou Mexitzin) est reconnaissable grâce au glyphe du lapin. L'AIGLE sumérien chez les Mayas sur un " Cactus de Vie " qui est certainement l'oeuvre des Jésuites afin de mieux harmoniser le nouveau monde à la sauce du Dragon ancien.




L'AIGLE alchimique n'est qu'un système, il est souvent représenté dans un affrontement avec un SERPENT, il incarne alors la victoire des pouvoirs célestes sur le mal et l'ombre. On trouve cette représentation sur des fresques romaines et en Orient, mais on l'a aussi importé. Un vieux rite Étrusque (Italie central) raconte que Romulus le fondateur de Rome choisit l’emplacement de la ville d’après un vol d’AIGLES. La légende de la fondation de Moscou rapporte que c’est une " Aigle à deux têtes " qui apporta un sanglier sur la colline qui domine le lieu.

Le symbole bicéphale est utilisé un peu partout, c'est le gardien du sanctuaire et de la porte des cieux avec ses secrets, il symbolise aussi l'union des deux principes masculin et féminin, le bien et le mal, une double sexualité, ou encore l'Orient et l'Occident mais surtout le
PASSE et le FUTUR, ce qui était avant et ce qui sera demain dans sa forme de JANUS, c'est aussi la " Fleur de Lys ". Il est dit que JUPITER lâcha depuis Delphes deux AIGLES, l'un vers l'Orient, l'autre vers l'occident, les deux oiseaux vont faire le tour du monde, ZEUS peut ainsi montrer que Delphes est le centre de la terre.


Le Hiérophante sur son trône (Eye Wide Shut - Stanley Kubrick)

Avec les reforges et le déplacement du ciel, la constellation des POISSONS devient le GRAND AIGLE car son dessin ressemble au rapace. Le CERCLE de la constellation des POISSONS proche du VERSEAU représente la griffe, la pointe du triangle et son étoile ALRISHA est le bec, le poisson de l'Est est le symbole de l'oeil.

Tout dépend qui trône et dans quel empire, l'AIGLE est parfois représenté en blanc ou remplacé par un autre oiseau plus positif. Le symbole est l’un des plus anciens et des plus célèbres de la Franc-Maçonnerie, un " aigle à deux têtes couronné " symbolise le 33ème degré, le plus haut degré accessible pour un initié. La sphère des ILLUMINATI se compose donc de plusieurs forces, comme dans l'églises avec la lumière et le côté sombre de la force.


L'Aigle de la constellation des Poissons située sous la Baleine et au-dessus du cheval Pégase

Il y a de nombreux oiseaux dans le ciel mais la constellation des POISSONS représente bien l'AIGLE de JUPITER avant la création de la constellation AQUILA. L'ancien signe du SCORPION a aussi été un AIGLE dans le cube des 4 saisons, mais à l'origine le SCORPION était un avatar de la Déesse Selkis puis de Seth suite à une reforge.

La constellation des POISSONS représente le GRAND AIGLE, le rapace majestueux déployant ses ailes pour la gloire des Rois, il trône au sommet du
ROCHER des POISSONS (au-dessus de Pégase et sous la Baleine) et garde l'édifice en place, le rapace est aussi associé à JEAN l'évangéliste en raison de la puissance de sa vision, celui qui va convertir les hommes pour la gloire du Temple.




Le Dieu suprême de la mythologie était aussi un véritable DON JUAN. Pour séduire, il n’hésitait pas à se métamorphoser en tout et n’importe quoi : cygne, taureau, aigle, mais aussi en pluie d’or. L'AIGLE a toujours été un attribut de JUPITER - ZEUS le Roi des cieux et MAITRE sur la ruche (les esclaves), il trône avec son épouse JUNON (Héra) et son emblème le PAON.

L'épouse de ZEUS (le Roi) est JUNON (ou Héra), elle représente aussi la Mère et le
MERCURE. La déesse était représentée assise sur un trône, son emblème est ll'OIE mais aussi le Paon et l'Arc-en-ciel quand elle est IRIS, la roue du paon déploie les couleurs et laisse entrevoir l'ensemble du processus du Grand Œuvre après la noirceur de l’œuvre au noir avec SATURNE, la putréfaction et le Corbeau qui y sont associés, une fois le Corbeau tué, il se transforme en Paon effectuant sa ROUE.


Héra / Junon - Dubois Louis-Jacques (1768-1848)

Pour l'alchimiste la queue du PAON symbolise le moment où après une mort symbolique, la matière se pare des multiples couleurs présentes dans les étoiles de la voûte céleste. C'est la phase multicolore de l’œuvre qui précède l'apparition de la POUDRE D'OR. Parfois, deux PAONS tirent le CHARIOT (la casserole) qui est maintenant au centre du Zodiaque dans le combat des étoiles circumpolaires, c'est le CHARIOT de la GRANDE OURSE dans la ronde des étoiles circumpolaires, avatar de la patte de SETH (la cuisse de Jupiter) un élément placé vers le centre du Zodiaque afin de mieux le surveiller.

Voir : Secret de l'Etoile Rouge




LES OIES ET LE TRIANGLE

L’OIE est un animal sacré, sinon l’animal le plus sacré, pour de très anciens peuples. Elle signifie vigilance, prospérité matérielle, mais aussi pureté. L’OIE est l’amie d’Aphrodite, blanche comme la Voie Lactée, elle conduit également à la mort et, par le fait, à la résurrection. Chez les Grecs et les Hindous l'oeuf cosmique est l’œuf de LEDA (une Oie) et de ZEUS (le Cygne) qui sont deux pôles comme le yin et le yang. C’est aussi le Brahmanda couvé par le Hamsa, le BRAHMA qui recherche le sommet de l’Arbre du Monde.

En Héraldique les CYGNES (quelquefois appelée Anser) et les OIES sont des avatars des GRUES, elles deviennent aussi des CIGOGNES ou des CORMORANS. Chez les peuple du Nord, le " pied de grue " est la rune de protection ALGIZ, elle représente " l’esprit ramifié de Cernunos " ou un " élan " (Eolh), le symbole la tête en bas devient la rune " If " en vieux norrois. Ces deux runes ressemblent beaucoup à la forme de la constellation de l'oiseau Egyptien que l'on a enlevé du ciel.

Les OIES sauvages en formation dessinent aussi un
DELTA quand elles voyagent, voilà pourquoi ces oiseaux seraient à l'origine du TRIANGLE symbole de la TRINITE et plus récemment l'emblème de la paix avec la " patte d'oie " (qui est à l'origine anti-nucléaire). En Asie la GRUE blanche est l'oiseau de la paix.




L'OIE du Nil est le symbole du " Fils de Dieu " et lorsque les Pharaons furent identifiés au soleil, leur âme fut représentée sous la forme d'une OIE, car le " soleil sort de l'oeuf primordial ". Il y a une OIE (ou une poule) une au-dessus de l'oeuf cosmique sur le Zodiaque de Denderah. Les OIES sauvages étaient considérées comme des messagères entre le ciel et la Terre et l'avènement d'un nouveau Roi était signalé par un lâcher de quatre oies sauvages aux quatre coins de l'horizon.

Les anciens Egyptiens savaient que les œufs provenaient surtout d'oiseaux et l'oiseau qui avait produit le premier oeuf du monde était l'OIE. Les oies sont des oiseaux migrateurs et disparaissent mystérieusement pendant une partie de l'année et reviennent de nulle part. Pour les Egyptiens, l'oiseau s'est auto-créé. Des textes du Nouveau Royaume des Morts ont élaboré sur ce rôle primordial de l'OIE comme la première cause du monde.


Le Dieu Geb avatar de Eros-Cupidon et Antinoüs avec son Oie

Le Dieu GEB était " le grand caqueteur " et le Dieu de la Terre mais aussi un dieu serpent. GEB est le fils de SHOU et de TEFNOUT et également le frère et époux de la déesse de ciel NOUT - HATHOR, on peut le voir en position allongée sous sa soeur ét épouse NOUT (la voie lactée) et parfois en érection. De cette union, ils eurent deux fils, OSIRIS et SETH, et deux filles, ISIS et NEPHTYS.

GEB est très lié à son fils OSIRIS car il est aussi le patron des morts, OSIRIS a eu plusieurs emblèmes dont les oiseaux migratoires. Le fils HORUS était toujours un FAUCON, mais avec les gènes anserine du grand-père GEB les enfants des Rois d'HORUS étaient appelés des OISONS. Son épouse est la " Dame du Paradis ".

Dans beaucoup d'énoncés des Textes des Pyramides il donne au Roi sa main pour le soulever au ciel, l'élève, le complète, le fait monter aux dieux avec ses plumes., Il est le guide dans les portes du ciel, il ouvre ses portes, et l'annonce au dieu soleil.. Dans le sort 682, le Roi lui-même s'envole comme une OIE, le Roi comptait beaucoup sur l'OIE cosmique pour le faire grimper au ciel. La figure de
GEB sur le Zodiaque de Denderah deviendra la constellation AQUILA (l'Aigle) serrant le jeune ANTINÖUS (Eros - Cupidon) tirant sa flèche.

Les monuments de Babylone nous apprennent que l'OIE avait en Chaldée un caractère mystique, et qu'on y offrait en sacrifice aussi bien à Rome qu'en Égypte, on y voit le prêtre tenant dans une main une OIE, et dans l'autre son couteau de sacrifice. Il n'y a donc pas à douter que la fête païenne du solstice d'hiver dans le CARPICORNE (EL) en d'autres termes, Noël, ne fût observée en l'honneur du Messie Babylonien NEMROD alias TAMMUZ né un 25 décembre pendant le solstice d'hiver.


Armes et Blasons utilisant une Grue

Dans la mythologie DEMETER prend mille formes diverses et finit par se changer en OIE. Elle est aussi une magicienne et se rapproche de GAIA (la Terre), avec laquelle elle partage plusieurs épithètes, et elle est parfois assimilée à la Grande Mère des dieux (Cybèle, Rhéa). Chez les romains, les OIES sont consacrées à JUNON (épouse de Zeus) après avoir alerté le peuple lors de l'attaque nocturne de Rome au Capitole. C'est certainement cette Déesse qui est représentée sur le toit de la maison blanche américaine.

Comme il n'y a pas de hasard, la GRUE (et ses avatars) est un symbole solaire tenant vigilance, elle tient une " Pierre d’Argent ", cette pierre prend le nom de " vigilance " tardivement, c'est la
PIERRE PHILOSOPHALE des alchimistes. L'oiseau incarne ainsi le triomphe de la lumière (la connaissance) sur les ténèbres et l’ignorance profane et se trouve parfois supportée sur les blasons par un AIGLE à deux têtes gardien de l'édifice de la " Maison Dieu ", c'est à dire la constellation des POISSONS.

Des auteurs indiquent que le sacrifice mythologique d’ANDROMEDE est la transposition du mythe de DANAE que l'on peut rapprocher de la figure de DANA la " Dame à l'oie " avatar de MINERVE. La figure de DANAE est mentionnée dans les tragédies d'Eschyle, d'Euripide et de Sophocle.

Son père, ACRISIOS, l'emprisonne dans une tour d'airain quand un oracle lui prédit qu'il sera tué par son petit-fils. ZEUS parvient toutefois à entrer dans la tour sous la forme d'une pluie d'or qui tomba sur la princesse, et de cette union naît un fils, c'est PERSEE. DANAE symbolise la terre souffrant de sécheresse et sur laquelle une pluie fertilisante descend du ciel, elle a été emmurée vivante dans des murs d'airain.


PELICAN ET OEUF COSMIQUE

Il y a toujours un côté positif et négatif. Quand l'oiseau est le PELICAN il est assimilé au CYGNE, chez les Egyptiens il représente la lumière, couvant l’œuf du monde. Les légendes du PELICAN se répandirent dans le monde grec puis romain. Voyant des morceaux sanguinolents de poisson régurgités, les hommes pensèrent que le PELICAN perçait sa propre chair pour nourrir ses petits.

Il devint le modèle de l’amour parental mais aussi l'image du Christ, le symbole du sacrifice, du martyr et de la résurrection, comparant l’oiseau au Christ se sacrifiant pour la rédemption des pécheurs. Il représente la résurrection et la réincarnation du PHENIX, il pourrait donc représenter la constellation du PHENIX moderne visible au-dessus de CETUS (la Baleine).


Le Pélican alchimique représente la Lumière et le Christ

Dans le « Physiologos », bestiaire chrétien écrit en Egypte au IIe siècle qui influença tout le Moyen-âge, l'oiseau est lié à la résurrection. Le reptile tue les petits PELICANS avec son venin, l’oiseau s’envole alors au-dessus d’un nuage qu’il inonde de son sang afin que le liquide, tombant avec la pluie sur les petits, puisse les ressusciter.

Les Rose-Croix et les Jésuites utilisent le symbole, qui fut repris dans la Franc-maçonnerie pour l’ordre ultime du Rite Français et pour le dix-huitième degré du Rite Ecossais Ancien et Accepté, qui porte le titre de « Souverain Prince Rose-Croix, ou Chevalier de l’Aigle et du Pélican ». L'oiseau symbolise la consécration au grade de maitre et l’achèvement du parcours initiatique. Dans l'ouvrage " De Alchimia Opuscula Complura " du 17è siècle, le roi androgyne tient le calice aux serpents assisté du pélican et de l'arbuste aux soleils d'or.




Une autre version de l'ensemble est le KNEPH. C'est l'OEUF alchimique, un symbole de la fécondité et de la production, il figura en nature dans les cérémonies religieuses. Pour perpétuer le souvenir de ce mythe de la création universelle, on en fit l'objet d'une fête particulière, célébrée chaque année à l'équinoxe du printemps. Les Egyptiens suspendaient des OEUF dans les temples pendant les cérémonies, et c'est l'origine de l'OEUF de Pâques.

Le
KNEPH est un puissant symbole des gnostiques, il représente la Déesse Mère considérée comme la première émanation de l'Être suprême, le bon génie du monde, le Démiurge, la Raison efficace de toutes choses, et l'Architecte de l'Univers. C'est dans ce dernier aspect que KNEPH avatar du Bélier KHNOUM, est représenté dans la figure dépeignant un serpent avec un OEUF dans sa bouche, parfois entouré d'un OUROBOUROS.

La Déesse NEITH - HATHOR et ses nombreux avatars est combattante protectrice, elle tient l’Egypte entre ses mains, c'est elle qui purifie Pharaon qui s'identifie à elle en prenant possession de l'Egypte. À l'époque ptolémaïque (Grec), la Déesse Mère NEITH fut associée à la luxure et de la sexualité par extension de son rôle fertilisant et peut-être du fait de son nom ambigu. Pourtant la Déesse Mère est dite " sans vulve " et invisible. NEITH-HATHOR a aussi été assimilée à l'étoile SIRIUS, mère nourricière du LION et donc de tandis que NOUT représente la voie lactée que féconde GEB la Terre.

En Europe, la grande Déesse Mère est associée au coquillage CAURI dont la forme rappel celui d'un vagin, c'est l'invention de VENUS la déesse de l'amour qui très tôt est assimilée à d'autres déesses grecques comme APHRODITE (Vénus) dont elle a pris un grand nombre de caractéristiques et d'attributs, elle est ASTARTE - ISHTAR la prostituée de Babylone. On assimile alors l'OIE et le CYGNE comme animaux de la Déesse de l'Amour, mais aussi la vulve de truie (chez les romains).

Voir : Neith et les Abeilles


LA CORDE ET LE NOEUD

L'étoile ALRISHA relie les deux POISSONS depuis la constellation de la BALEINE, elle marque le noeud du cordon, formée par la jonction des extrémités des rubans qui lie les deux poissons par la queue, c'est le sommet du TRIANGLE des POISSONS. Le mot ALRISHA (Al Rescha, ou Al Rischa) provient de l'Arabe avec des variations sur les orthographes mais il est peut-être originaire Babylonne et du mot " Riksu " (Corde). En Hébreux ALRECHA signifie BRIDE, c'est l'ANNEAU.

Hipparque (-150 circa) et l'astronome grec du IIe siècle Ptolémée désignent le
NOEUD " Sundesmos ton Ichthuon " (le noeud des poissons) ou " Ton Linon " (les fils des poissons), cela sera modifié par l'astronome grec Aratus (-270 circa) en " Geminos et Desmos " avec des variantes. Dans certains ouvrages latins l'étoile est aussi le NOEUD, ou les deux cordes " Nodus Piscium " ou " Nodus Duorum Filorum ", qui décrit sa position précise mais ne restera pas dans l'usage général.




L'attribution à l'étoile de la première lettre de l'alphabet ALPHA est plus que possible. Dans la tradition juive l'ancien peuple d'Israël transforma tous les dieux vénérés précédemment en anges servant le Dieu unique. ALRISHA et son TRIANGLE est donc un puissant talisman contre le mauvais œil pour les croyants du système. Dans la Bible, il est dit que le Trône de l'ETERNEL est fait de pierres de SAPHIR et ce Trône pourrait très bien être le ROCHER dépassant de l'écliptique avec l'étoile ALRISHA au sommet.

Le nom Hébreu DAGIM (Poissons) peut aussi être traduit par " les multitudes ". Les deux POISSONS se réfèrent à des multitudes de croyants qui éprouvent la vie spirituelle, la figure de
JESUS de l'église va multiplier leur foi et beaucoup de gens vont être nourris spirituellement. Un MAGE (Thot, Prêtre, Imam, Vizir, Rabin, etc.) intercède alors obligatoirement avec le fidèle pour toucher le Divin, ce n'est donc pas l'exclusivité de l'église de Rome mais un système bien pensé à partir des constellations et de ce qu'il y avait avant, comme l'explique la GENESE.




La constellation de la BALEINE représente donc le MAGE, DIEU, le ROI ou le MAITRE, elle tient en laisse l'humanité, l'étoile au-dessus du DELTA est MIRA c'est une étoile rouge, elle représentre l'oeil du monstre, l'invisible et Dieu. Voilà pourquoi les anrachistes (ni Dieu ni Maître) du désordre et du chaos de la hiérarchie utilisent le fameux symbole « A » cerclé dépassant de l'écliptique. Pour les cabalistes la constellation des POISSONS est associé à la lettre hébraïque Pé et le nombre 17 du Tarot Trump représentant " l'étoile " (au sommet du triangle).

Le Grec Ptolémée fait les observations suivantes :
" Ces étoiles en Poissons qui sont dans la tête des poissons du sud ont la même influence que le mercure, et, dans une certaine mesure, comme Saturne: ceux dans le corps sont comme Jupiter et Mercure: ceux la queue et dans la ligne sud sont comme Saturne, et, modérément, comme le mercure dans le poisson du nord, ceux de son corps et l'épine dorsale ressemblent à Jupiter, ainsi que Vénus dans une certaine mesure:. ceux de la ligne nord sont comme Saturne et Jupiter. "




LA BALEINE ET LA PISCINE

Il est facile de représenter un TRIANGLE dans le ciel, il suffit de relier trois étoiles. La figure géométrique a toujours été un symbole du sacré et de Dieu. Avec le codage des illuminés pour l'âge des POISSONS, cette partie du ciel étant dans l'eau, le TRONE de Dieu est représenté avec le plus grand anima marin à travers la constellation de la BALEINE devant le signe des POISSONS et un bassin.




Dans son dessin astronomique moderne, la QUEUE de la constellation CETUS (Baleine) avec ses trois étoiles DENEB (queue de Baleine en arabe) est en forme de TRIANGLE, son étoile AL SHAM et la plus proche de l'écliptique, elle marque l'Equinoxe du Printemps. L'étoile MIRA est située au centre de la constellation sur le corps de l'animal, elle domine l'ensemble du ciel et le sommet des POISSONS (Alrisha) dépassant de l'écliptique, c'est l'endroit ou était l'Equinoxe du printemps (le point zéro).

CETE (en latin cetus) est un monstre marin fabuleux décrit dans les bestiaires médiévaux. Fils de Pontos et de Gaia ou d'Océan et de Téthys, PHORCYS (Phórkos ou Phorcyn) appartient à la première génération des dieux; il épousa sa soeur CETO dont le nom signifie
BALEINE (ou monstre marin), elle est fille de PONTOS (le Flot et le mâle de la mer) et de GAÏA (la Terre). Selon Servius, PHORCYS (le monstrueux) était le fils de NEPTUNE et de THOOSA, selon d'autres sources il est le fils de PHENOPS et était un chef phrygien, il fut tué par AJAX.




PHORCYS est une divinité primordiale de la mer, cependant, les théories Orphiques prétendent qu'il serait peut-être le dernier des Titans et Platon l'affirmerait plutôt comme un descendant de Gaïa et d'Ouranos. Selon Homère, il est le " vieillard qui commande aux flots ", il devait personnifier la mer perfide et mauvaise et la tempête, son nom même semble indiquer l'écume blanchâtre qui couronne la crête des vagues.

Sa soeur et femme CETO engendre de nombreux autres monstres marins : les Grées, les Gorgones,, les Hespérides. Hécate ou Cratæis qui le rendit père de Scylla. D'autres versions affirmeront qu'ils ont engendrés les sirènes, la nymphe Thoosa ainsi que Echidna et le Dragon Ladon. PHORCYS était aussi le père des trois Graiæ, qui étaient gris depuis leur naissance, et n'avaient qu'un œil et une dent commune aux trois. Ces enfants monstrueux sont collectivement appelés les Phorcydes.


Phorcys (centre) et Céto (droite) - Mosaïque du musée du Bardo

Sur les mosaïques, le veillard de la mer PHORCYS est figuré comme une sorte de TRITON à la peau rouge, avec une queue de poisson et des pattes postérieures en forme de pinces de crabe, son instrument était la CONQUE et son attribut une TORCHE, il peut être identifié comme étant LUCIFER. Dans la bibliothèque historique de Diodore est racontée l'histoire de Laomédon qui, après avoir froissé Apollon et Poséidon, fut forcé de sacrifier sa fille à un monstre marin qui venait enlever les hommes jusque dans les champs. Mentionnant cette vengeance des Dieux contre Laomédon, Ovide identifie CETO à une inondation.

D'autres auteurs, comme Valérius Flaccus, y joignent un bruit de tremblement de terre. Ces deux éléments suggérant un tsunami ou un typhon. L'animal est décrit sous son nom latin
CETUS pour la première fois par Albert le Grand dans son De animalibus achevé en 1270. Le monstre de mer CETO était également appelé KRATAIIS (puissant) et TRIENOS (trois fois), et a été occasionnellement confondu par des savants avec la déesse HECATE (pour qui Trienos et Krataiis sont aussi des épithètes).


Triton et la Néréide Dynamene
Mosaique Greco-Romaine à Antioch -
Hatay Archeology Museum

CETO (ou Keto) est aussi décrite comme un horrible monstre marin femelle qui avait l'apparence d'une immense BALEINE couplée avec des caractéristiques de REQUIN, de RAIE et de DRAGON. Elle pouvait prendre à loisir la forme d'une seule de ces quatre créatures ou toutes en même temps. On la décrit souvent comme une BALEINE aux caractéristiques de requin (ce qui fait penser à l'orque épaulard) ou bien comme un dragon marin semblable à une raie (ce qui rappelle la raie manta). Le mot grec KETOS désigne aussi tout gros animal aquatique, c'est l'origine du mot PHOQUE (phokes en Grec).

Aristarque de Samothrace, rapporté par Eustathe de Thessalonique, suggère l'idée d'un mythe d'un peuple assez peu connu auquel Homère fait référence dans l’Odyssée, les Cétéens, dont on apprend en outre qu'ils étaient présents dans les combats durant la guerre de Troie aux côtés d'Eurypyle, un mysien se battant du côté des Troyens et qui vient donc d'un royaume voisin de Troie. Ces Cétéens tombent aussi à la guerre, alors qu'ils étaient venus épouser des femmes troyennes. Ce peuple aurait un mythe selon lequel on associe la mort des grands personnages à un gros poisson face au grand deuil dans lequel on se noie à leur disparition.


Illustration de 1593 montrant une Licorne aquatique

Selon les Histoires incroyables de Palaiphatos de Samos, le monstre CETO, qu'il dit s'appeler aussi CETON, était un roi puissant qui, grâce à ses navires, soumettait toutes les côtes de l'Asie mineure, dont notamment la ville de Troie, qui lui devait un tribut appelé dasmos. À cette époque, l'argent n'existait pas, aussi payait-on le tribu en nature, avec des chevaux, des bœufs, ou de jeunes filles et si le tribut n'était pas payé, il dévastait la région.

Envoyé par POSEIDON, le monstre est combattu par PERSEE, désireux de sauver Andromède sur son rocher (le Triangle des Poissons). Selon Apollodore, le monstre fut finalement tué par HERCULES. La légende raconte que HERACLES et ses hommes armés passèrent dans la région alors que CETO débarquait et marchait contre Troie ; Laomédon engagea les soldats grecs qui aux côtés des siens luttèrent et tuèrent CETO et ses hommes. Dans l’Odyssée est mentionnée l’existence d’une « rade de Phorcys » sur l’île d’Ithaque, identifée à l’actuelle rade de Port-Vathy, c’est là qu’Ulysse débarque sur l’île.


Heracles combat contre le monstre Kaitos

Issu de la mythologie phénicienne qui en fait le monstre du Chaos primitif, le LEVIATHAN est cité à plusieurs reprises dans la Bible. Ce symbole du mal est recouvert d'écailles et crache du feu, il est couramment représenté par un serpent de mer. Le philosophe Thomas Hobbes (1588 - 1679) en a fait le tire de son ouvrage paru en 1661, dans lequel il symbolise la toute-puissance de l'état. Chez les scandinaves et les anglo-saxon, le KRAKEN a été popularisé par le britanique Alfred Tennyson dans un célèbre poëme de 1830; il assimile clairement le KRAKEN au LEVIATHAN. C'est aussi MOBY DICK le gigantesque et féroce cachalot du roman métaphorique sur le bien et le mal de Herman Melville (1819-1891).

Ces deux monstres existaient dejà chez les Sumeriens et à Babylone. Le monstre PHORCYS vient de PHOR-CUS de KAUR-KI-US et de KI-UR-KI c'est à dire ENKI - EA (Nudimmud, Aya) le maître des eaux douces souterraines qui selon la cosmologie mésopotamienne coulent entre la surface de la terre et les Enfers.


Les Poissons du Zodiaque de Denderah et la reconstitution du ciel des Sumériens avec le lac et son aigle

Le bassin rectangulaire avec le symbole de l'eau est situé entre les deux POISSONS sur le Zodiaque de Denderah, nous trouvons le LAC qui deviendra une PISCINE (ou un aquarium) et ses petits POISSONS. C'est dans ce bassin d'eau que le maître place ses sujets, la PISCINE représente aussi le Harem. Il y a un autre bassin sur le Zodiaque de Denderah dans la constellation du LOUP (un chien Egyptien avant une reforge). On trouve aussi ce LAC sur les reconstitutions du ciel des sumériens avec les abysses.

Il y a de nombreuses légendes avec ÎLE AUX OISEAUX cosmique qui est aussi un lupanar pour les marins; attestant ainsi la transformation sémitique des Déesses égyptiennes en prostituées de Babylone comme
ISHTAR - LILITH. C'est de cette partie du ciel que commence le voyage au pays des OISEAUX et des SIRENES de la mythologie, l'île pourrait être le CERCLE terminant le Poisson de l'Ouest et il y a de nombreux oiseaux dans cette partie du ciel avec les constellations.




Selon un récit peu connu de l'historien Mnaseas ces oiseaux étaient en fait les filles de Stymphale et d'Ornis qui ne l'avaient pas reçu avec beaucoup hospitalité. Pausanias (VIII, 22, 5) indique que dans le temple d'ARTEMIS (avatar de la Déesse Neith) se trouvaient des jeunes filles à pattes d'oiseaux. Le Sixième des Travaux d'HERACLES (Hercule) fut d'exterminer les innombrables oiseaux, consacrés à ARES, qui, effrayés par les loups du ravin des Loups, sur la route d'Orchomène, s'étaient rassemblés autour du lac Stymphale.

Ce passage des oiseaux illustre aussi l'Arche du déluge antique. HERACLES est un avatar de SOMTOUS, le nom hellénisé du dieu-enfant égyptien SEMA-TAOUY et de HORUS le jeune. Fils d’HERYCHEF et d'HATHOR, il fait partie de la triade d’Hérakléopolis.

Le culte moderne n'est possible qu'à partir du catalogue d'étoiles du Grec Ptolémée (150 Av. notre ère) avec une reforge du ciel à partir des constellations de l'Egypte et de l'Orient très proche, le socle de notre atlas du ciel est donc une fusion des symboles Mésopotamiens et Egyptiens par les Grecs, le texte Mul-Apin babylonien répartissait déjà soixante-six constellations en trois larges voies parallèles à l'équateur, mais il n'y a pas de Zodiaque ni de BALEINE, à sa place nous trouvons un TAUREAU avatar du MOLOCH !




En Egypte, le TAUREAU sacré APIS  est vénéré dès l'époque préhistorique, APIS est symbole de fertilité, de puissance sexuelle et de force physique, liés au cycle combiné du soleil et de la lune. APIS était associé à PTAH et à OSIRIS. Le TAUREAU a été blanc puis il devint noir, il devait présenter des signes particuliers en certains endroits du corps, il portait la marque d’un TRIANGLE blanc sur le front, la forme d’un vautour sur le dos, un croissant de lune sur le flanc et un scarabée sur la langue. APIS était parfois représenté sous l’aspect d’un homme à tête de TAUREAU. Associé à Ré au Nouvel Empire, il porte un disque solaire. Son culte continua pendant toute la période ptolémaïque et se diffusa à Athènes et à Rome.

Voir : Le Taureau antique

Ce TAUREAU n'est pas la vache Egyptienne ISIS-HATHOR, mais bien un symbole masculin. Il est visible en bordure du disque de Denderah et représente la planète JUPITER mais peut aussi être remplacé par le monstre marin
CETUS (la Baleine) désormais Roi du CERCLE avec le phénomène de la précession des Equinoxes.


Le Temple d'Astarté et son Moloch (The Prodigal 1955)

Le grand TAUREAU jupitérien est un avatar de SETH, DOOM, EL, YAVE, AL-LAH, MARDOUK, HUBAL, BAAL, BEL (Belzebut), etc. c'est le MOLOCH, dans certains pays occidentaux le il est représenté par la chouette géante. Le MOLOCH représente notre système et le sacrifice de nos enfants, le pouvoir de l'argent quand il devient MAMON le VEAU D'OR.

Le VEAU D'OR est l'OR des alchimistes, à la fois solaire et lunaire il représente l'union du couple royal BAAL (Allah) et ASHTAROTH (Astarté - Ishtar) dans le Judaisme, chez les Chrétiens et en Islam. Il représente aussi le culte phallique dont les obélisques osiriens des égyptiens. D’après la mythologie levantine, BAAL dirigeait les Dieux depuis le Mont Tseéphon en Syrie, aussi appelé Mont Sapan et Mont Casius, qui donne en araméen ZION ! Cette montagne sacrée est bien sûr le
TRIANGLE de la constellation des POISSONS.


Seth le Seigneur du Paradis se transforme en Serpent (Conan le Barbare 1982)
Scène similaire dans de nombreux films (Princesse Leia dans la cantina)

Chez les juifs le nom du seigneur YHWH et se lit ADONAÏ, mais le plus souvent, les religieux disent " le Nom " (haShem) pour éviter de prononcer " le nom de Dieu ", recomposé en français comme YAHVE (Yahou). C' est JEHOVAH et chez les hauts grades maçonniques JABULON (ou Yahbulon) avec des controverses, le mot serait composé de trois termes hébreu : YAH (Je suis), BUL (au Ciel) et ON (en force), c'est à dire " Yah est le seigneur du peuple " ou " Yah est le taureau fort du ciel ". Selon le pasteur anglican Walton Hannah la tradution serait " Jéhovah - Baal - Osiris ".




Il y a quatre mille ans le Roi NIMROD (Nimrûd, fils de Kan’ân) a été le constructeur de la tour de Babel (le système), sa tombe creusée entre deux montagnes est une tour en spirale. NIMROD ne s’appliquait pas seulement à un personnage précis, mais à la fonction de " seigneur " sur le peuple comme les anciens titres de Pharaon, parce que NIMROD était un fils de Cush, Amenophis III lui est souvent associé, cependant il vient de mésopotamie et c'est tardivement que les nouvelles figures du culte arrivent en Egypte.

Le desposte planifie de gouverner la Terre avec sa femme SEMIRAMIS appelée ISHTAR , ASTARTE ou EASTER (Pâques), la colombe d'or est son animal. On la connaît aussi comme la CYBELE phrygienne, l’ATARGATIS en Syrie (la sirène) et LIBERTAS à Rome. C'est dans l’ancienne Babylone, que sont nées les fausses croyances qui se sont infiltrées dans presque toutes les religions. Le couple infernal est dégénéré et consanguin, homosexuel et pédophile. SEMIRAMIS était la mère des prostitués et reine du harem des femmes, on dit que c'est la LICORNE alchimique.


La Reine Sémiramis et la Trinité satanique de babylone

Quelques temps après la mort de NIMROD (étouffé par un moustique), la reine a donné naissance à un fils et elle affirma que le bébé avait été conçu par un rayon de lumière du Dieu Soleil et annonça que son fils était NIMROD réincarné. On dit aussi qu'elle couchait avec son fils. C'est ainsi que SEMIRAMIS devient la " Mère Vierge " et " Reine du Ciel ", elle a été la première dirigeante religieuse du monde et elle inspire le culte de CYBELE, la déesse Mère du Moyen-Orient.

Après sa mort NIMROD est réincarné en " POISSON GEANT " et son rôle devient identique à celui du Dieu DAGON (Poisson en Hébreux) avatar de OANNES avec sa coiffe représentant une tête de POISSON. Plus tard, les Temples et les chrétiens ajustent leurs symboles avec les calendriers en déruisant les anciennes croyances (comme le culte de Mithra avatar de St Michel et du Horus), tout en gardant secret la véritable nature du culte et le vrai mystère. On ne trouve pas de fête de Noël avant l'an 330. Les MARDUK et les NIMROD ne sont pas l'exclusivité de l'église catholique puisque ce sont des avatar de EL et donc de AL c'est à dire ALLAH, le grand Baalim illuminati, le système est déjà mondialisé depuis 2000 ans avec des religions bidons.




La TRINITE des sémites a pour base celle de l'Egypte, on retrouve aussi le culte dans le pays de Koush au Sud de l'Empire (Haute Egypte) avec ces peuples noirs qui adopterent le système. On peut logiquement assimiler le Dieu lunaire OSIRIS (Asar) à plusieurs entités de mésopotamie, parfois, le cycle de vie entier d'OSIRIS était relié au cycle lunaire. Pourtant les mouvements de la LUNE en relation avec la Terre correspond au cycle menstuel des menstruations de la femme, et logiquement la LUNE devrait représenter la femme.

Il y a donc eu plusieurs cultes en Egypte avec un PHARAON "
porteur de Lumière " (de la connaissance) et sa Couronne de la puissance suprême, il était le gardien de la MAISON (le château), protecteur du pays et Roi du Harem (la piscine). Il y a aussi de nombreuses similutudes entre les Dieux de Canan et l'Egypte, des Dieux importés, des changements et des copies. Tout cela est caché dans les secrets des églises et des nations, le culte primitif égyptien a été écrasé par les civilisations, on peut encore le voir dans les tombes sans influence des étrangers.


Osiris l'égyptien et le Dieu lune sémite Enlil assisté par les Iggigis

Pour que perdure le faux Dieu, la nouvelle figure du MOLOCH devient Roi des POISSONS. La constellation CETUS est proche du signe du BELIER, elle étend sa patte droite à travers les bandes pour apparemment briser les liens avec le monstre et la mort. Chez les chrétiens la BALEINE représente la grande et abominable église, le côté noir de la religion. Chez les catholiques, le POISSON du Sud avec le BELIER représente l'Église de l'Agneau, le fils sacrifié. Il a été aussi suggéré que les cordes tiennent les POISSONS dans un filet pour les attraper avec l'aide de l'image du Christ (Agneau) des romains.

Quand le soleil est entré dans la zone des POISSONS, le BELIER a été jeté dehors (du Temple) pour pêcher les POISSONS pour le Royaume de Dieu, c'est à dire pour l'église et son nouveau représentant : la
BALEINE. On peut aussi imaginer le BELIER coupant la corde libérant les POISSONS avec sa patte, sa fonction serait d'attirer les fidèles mais aussi de les libérer à la fin de l'âge des Poissons. Les mythes s'expliquent aussi avec l'astronomie, quand la BALEINE disparaît à l'horizon, c'est PERSEE qui arrive pour libérer ANDROMEDE.


Piscine party chez Gatsby le Magnifique (dans Scarface aussi)

Avant de devenir le PAPE, la figure du monstre sur son trône devient le HIEROPHANTE (du grec ancien hierós, « sacré », et phaínô, « découvrir »), le chef religieux qui intercède avec Dieu. Dans l'Antiquité grecque, il était un prêtre qui expliquait les mystères du sacré. On l'appelait également MYSTAGOGUE (Kenneth R.H. Mackenzie, IX., Fellow of the Theosophical Society, dans The Royal Masonic Cyclopœdia).

Le mot désignait plus particulièrement le prêtre qui présidait aux mystères d'Éleusis et instruisait les initiés, cette figure deviendra le Pape avec son chapeau en forme de POISSON après le déplacement du culte à Rome, et tout un tas de titre à travers les âges et les cultes. Dans le Tarot, la carte du
HIEROPHANTE a pour attribut le TAUREAU et il est parfois assis sur un TAUREAU. Ainsi le trône est entouré d’ELEPHANTS (symbole du pouvoir) qui sont de la nature du TAUREAU.




En hébreu et en chaldaïque le terme était PETER, l'ouvreur, le révélateur ; c'est pourquoi le PAPE en tant que successeur du HIEROPHANTE des anciens Mystères est assis sur le siège de SAINT-PIERRE. Le titre de HIEROPHANTE est aussi employé dans les rites maçonniques égyptiens, notamment dans les rituels de la Grande Loge Française de Memphis & Misraïm, Ordre des Rites Unis restaurés par Garibaldi en 1881 : " Il était le seul interprète des doctrines et des secrets ésotériques. Il était même interdit de prononcer son nom devant un non-initié. Il était assis à l'Orient et portait, comme symbole de son autorité, un globe d'or suspendu au cou. "


Ovni Annunakien avec la prostituée aux enfers, l'Elite des Aliens, les Dieux de la Montagne et Anu le Moloch

LA RIVIERE ERIDAN

Il est possible d'atteindre la constellation de la BALEINE en naviguant sur la rivière ÉRIDAN (Eridanus) de l'hémisphère sud, située aux abords d'Orion, du Taureau et de l'Hydre mâle, les pattes du monstre CETUS baignent dans l'eau de cette rivière. ÉRIDAN était une rivière purement mythique du Nord qui a été plus tard diversement identifiée avec d'autres fleuves, cela représente probablement une rivière générique.


La rivière Eridan avec la Baleine et Phaéton tombant avec son char

La constellation est largement utlilisée dans la mythologie antique, certains Grecs dont Diodore et Théon d’Alexandrie assurent que le nom d’ERIDAN remplaça le nom du Nil, Eratosthène dit même qu’Aratus appelle ERIDAN " Le Fleuve d’Orion ". Ce fleuve mythique a été déplacé par les Grecs dans la construction de leurs mythes.

Dans une légendes de la Mythologie Grecque, PHAETON (le brillant) est le fils d'HELIOS, le Soleil. Il est mort foudroyé pour avoir perdu le contrôle du char solaire de son père, et avoir ainsi manqué d'embraser le monde. Il tomba dans le fleuve mythique ERIDAN qui éteignit les flammes et lava le corps du garçon. Ses sœurs lui donnent la sépulture, à l'endroit sans doute où il est tombé, près du fleuve. Puis elles sont changées en peupliers, et pleurent de l'ambre sur sa tombe


Phaéton tombé dans Eridanus (P. Apianus Astronomicum Caesareum, Ingolstadt - 1540)

.Il y a d'autres mythes sur la chute, ce sont des avertissements pour les hommes. ICARE et le labyrinthe, TALOS précipité d'une falaise (ou de l’acropole) par son oncle DEDALE est sauvé par ATHENA qui l’aimait pour son habileté et le transforma en PERDRIX pendant la chute. Chez les Argonautes à bord du navire ARGO (une constellation enlevée du ciel), l'expédition remonte le cours de l'ERIDAN (le Pô et le Rhône) avant de descendre sur la Méditerranée vers la Sardaigne et l'île d'Aeaea, le royaume de CIRCE, où ils firent escale. Dans l'Odysée, ULYSSE navigue aussi sur la rivière des Rois.

ÉRIDAN et la BALEINE n'apparaîssent pas dans l'art astro-théologique que l'on trouve dans les tombes antiques de l'Egypte, ces figures proviennent certainement des Perses et des Grecs. Sur le Zodiaque de Denderah, ÉRIDAN est sous les pieds d’ORION et ressemble à un serpent avec un bec d’oiseau portant une couronne se trouvant sur ce qui ressemble à un bloc de pierre ou un autel.


Orion et Eridan sur le Zodiaque Greco-Egyptien de Denderah

Les Égyptiens appelaient le fleuve NA-EIORE signifiant " fleuve d’Orion ", c'est le Nil. Le Nil a été considéré comme un seuil entre la vie et la mort, l’au-delà dans la spiritualité en Egypte. Les boucles de la rivière ÉRIDAN ressemblent à celles du Nil, cette boucle du fleuve représenterait le phallus osirien.

ONOURIS - SHU (Orion) et sa soeur TEFNOUT (Hathor-Isis) étaient vénérés à Bouto, ils y prennent la forme de flamants roses, c’est pourquoi, on voit sur la planisphère de Denderah la constellation ORION au-dessus de la figure d'un FLAMANT ROSE représentant le Dieu Fleuve, ORION. Cet oiseau migrateur peuplait autrefois les bords du Nil, son retour annonçait l'arrivée de la crue, comme le HERON ou la GRUE. Ces oiseaux du fleuve semblent marcher sur l'eau et symbolisent le soleil renaissant., ils sont aussi associés à l'inondation du Nil.




Il y a de nombreux Temples dans cette région sur les rives du Nil, le Temple d'AMON à KARNAK est à l'Est du fleuve. Dieu du soleil, dieu de la fécondité, dieu créateur, protecteur des pharaons, dieu guerrier, dieu de l'air, les animaux d'AMON sont le BELIER, l'OIE, et le SERPENT. L'avenue du Temple principal long de trois kilomètres avec ses rangées de BELIERS (représentant Amon-Rê) reliait le au Temple à celui de LOUXOR dans la partie sud de l'ancienne Thèbes.

LOUXOR (1300 av. notre ère) est un des plus anciens lieux de prière au monde, l'affectation religieuse du site est restée quasiment ininterrompue pendant plus de 3500 ans. Le temple n'était qu'un temple reposoir, il était baptisé le " Harem du Sud " (Opet Resyt), ce sont les appartements privés du Pharaon.


Les babouins en érection adorateurs du soleil ornant le socle de l'obélisque de Ramsès II à Louxor
Les Babouins du deuxième obélisque à Paris sont au musée du Louvre.

Une fois par an, à l'occasion de la Fête d'OPET (la Fête du harem) la barque sacrée du Dieu était portée en grande pompe du temple de KARNAK à celui de LOUXOR. Pendant cette fête, AMON (le Pharaon) allait en procession rendre visite à la déesse hyppopotame OPET (Ipet ou Thouéris) pour s'unir à elle dans le harem royal. Elle est assimilée à la déesse NOUT et de ce fait elle devient celle qui engendra OSIRIS, c'est aussi la constellation du DRAGON sur le Zodiaque de DENDERAH.

Sur l'autre rive, à l'Ouest, il y a le vaste complexe de DENDERAH avec au sud-ouest de l'édifice principal le Temple d'HATHOR ou a été trouvé le fameux Zodiaque Gréco-Egyptien. Le Temple a son lac sacré qui servait aux ablutions du clergé et à la célébration des mystères rattachés à la mort et à la résurrection d'OSIRIS. A l'Est de DENDERAH, nous trouvons la " Vallée des Rois " et la nécropole de THEBES. La séparation par le fleuve du Masculin et du Féminin n'est pas un hasard.

Il y a souvent des bassins dans les complexes antiques, les Egyptiens faisaient de leur bain un rituel dans les eaux sacralisé par un obélisque symbole du Phallus. Ces bassins pourraient être la PISCINE de la constellation des POISSONS, un endroit pour les orgies de l'élite et les prêtres qui avaient un grand pouvoir. Cette imprégnation secrète avec un rituel sexuel occulte a été réalisée avec d'autres obélisques et édifices dans le monde entier.


 ERIDAN LE FLEUVE DES ROIS

Dans notre Atlas moderne la constellation du PHENIX est située au-dessus de CETUS au commencement du fleuve ÉRIDAN, on y a aussi placé au Sud la constellation de la GRUE avec le TOUCAN, certainement une image de la TRINITE. On trouve même une HORLOGE (introduites par Nicolas-Louis de Lacaille en 1752). La position du PHENIX indique qu'il a peut-être lui aussi un rôle à jouer pour la fin du " Grand Oeuvre " avec la GRUE sacrée. De l'autre côté du fleuve sacré, c'est ORION attaquant le TAUREAU mais aussi l'édifice de la " Maison Dieu ".




La constellation du PHENIX n'est absolument pas l'oiseau de Feu, cet assemblage est réalisé à partir du Zodiaque (inventé vers -500) et la mythologie avec de nombreuses reforges du ciel. Le PHENIX rouge des Alchimistes est habituellement associé au Sud et assimilé au signe du CANCER marquant le solstice de l'été et les chaleurs.

Le signe du CANCER moderne est donc situé proche du HORUS ancien et de la constellation SELKIS (la Vierge) , c'est son " étoile d'eau " avatar de la Nèpe aquatique avant la reforge du ciel. TALOS (Icare) de la mythologie tombé de la falaise et transformé en " perdrix rouge " par Athéna est aussi un avatar du HORUS et donc du PHENIX, certaines représentations montrent aussi TALOS tuant le DRAGON ancien.




Selon les mythes et les croyances, le chemin n'est pas identique pour arriver vers CETUS, mais le monstre marin représentent toujours la bête à tuer. Dans la version ou ORION attaque le DRAGON dans une grotte, la belle à délivrer est ANDROMEDE, la femme en chaîne.

Les anciens savaient que la Voie Lactée faisait le tour du ciel alors qu'ils utilisaient parfois son cercle comme un lac de feu ou d'eau brûlante. Dans la " Légende de Beowulf ", un poème épique anglo-saxon, le sentier de Beowulf se dirigeant vers la " grotte " est la constellation ERIDANUS (fleuve). L'attaque de la mère CASSIOPEE commence à CETUS, à mi-chemin entre le seuil de la Voie Lactée et la grotte de ala montage, le TRIANGLE des POISSONS. Le chemin emmène jusqu'au cercle des constellations qui ne se couchent jamais jamais et à la grotte sous-marine de Grindl et de sa mère.

Dans la mythologie comme dans les contes et légendes, CANIS MAJOR est parfois un chien mais aussi un ami ou une femme de confiance comme Penelope ou Brunhilde et est probablement Wealhtheow dans Beowulf. Dans le Seigneur des Anneaux, c'était probablement Sam le bon ami de Frodon. Tolkien a contribué à populariser l'histoire de " Beowulf " dans la trilogie du " Seigneur des Anneaux ".

Pour le pays des merveilles et Alice, la constellation AURIGA en forme de pentagone est le trou et l'entrée de la caverne, le LIEVRE (Lepus) n'est pas loin. C'est l'entrée de la grotte pour le voyage vers les enfers sur la rivière Styx, avatar de la constellation ÉRIDAN juste devant. Il y a d'autres LAPINS à découvrir à travers les mythes et les légendes, cependant ce LIEVRE (Lepus) au pied d'ORION vient d'une mauvaise lecture du Zodiaque de Denderah, nous savons maintenant que c'est un canard ou une poule (ou une oie).

Chez les hindous, les 5 étoiles de la constellation AURIGA sont les cinq pierres que SHIVA a donné à SHANKARA, les " Pierres de Shankara ". C'est aussi les 5 pierres que David utilisa pour tuer le GOLIATH, avatar de CETUS. Plus tôt dans sa vie, DAVID a tué un LION (Leo) et un OURS (Ursa Major), il a également essayé une armure avant son combat, c'est ORION, il s'attaque maintenant à CETUS. Quand le héros est PERSEE, il délivre ANDROMEDE sur le rocher avec le cheval PEGASE.


Dans la version de l'Apocalypse Orion utilise la faucille pour vaincre le Dragon à 7 têtes

Dans l'apocalypse de St Jean, le grand chasseur ORION est assimilé à JESUS avec un combat contre la nuit et l'hiver et les constellations. Les TRIANGLES de l'Apocalypse sont aussi des montagnes. Vers l'Est dans le début de l'été jusqu'à l'automne, CASSIOPEE représente dans un sens biblique la vallée de la décision et la montagne de la déstruction. Face à l'est, les sommets des trois montagnes CASSIOPEE, PEGASE et le VERSEAU ressemblent à des pyramides. Le Dragon antique est formé par plusieurs constellations, il a donc plusieurs têtes. Les textes anciens s'inspirent des constellations dans leur course des saisons, cela semble être une référence au peuple de Dieu, ceux qui vont vaincre SISERA (Satan et ses sbires) avec l'aide du CHRIST.

L'ARMAGEDDON se traduit par la vallée des montagnes, ce groupe de plusieurs constellations représente certainement cela, nous avons aussi des textes faisant référence à
ORION. En hiver, mais aussi à la mi-été le matin avant l'aube, lorsque la constellation d'ORION est visible s'élevant au-dessus de l'horizon Est. ORION semble fixe mais alors que l'hiver progresse, il devient de plus en plus verticale. ORION se situe principalement à la moitié du ciel dans l'hémisphère nord. mais dans des latitudes plus basses, il apparaît dans le Nord. Dans cette construction, les constellations fusionnent pour une autre histoire, mais le sens reste identique aux autres mythes, puisque c'est un combat contre la nuit et l'hiver à travers les saisons, les constellations de l'hiver sont l'ARMAGEDDON.

Voir : Armageddon Cosmique


Apocalypse Now - La guerre de Troie et le Golum

Si les hommes codent les batailles à travers les étoiles, le sens archaïque des constellations est détournée, et cela même depuis le début ! La victoire contre les ténèbres est certainement mal assimilée, cependant on trouve des traces du culte secret dans les mystiques.

L'arrivée du tueur
ORION par le Nord ou avec la constellation PHENIX par le Sud est désormais obsolète (comme le soulignait M. Brando lors du tournage d'Apocalypse Now) puisque le HORUS ancien n'est pas dans ce ciel là, les symboles archaïques sont le socle du ciel, ils racontent une autre histoire.

Avec la précession des Equinoxes,
ÉRIDAN (le nil) ne correspond plus à l'Egypte, mais il est toujours un fleuve générique, il est donc possible d'adapter le mythe partout en jouant avec les étoiles. Dans la mythologie, le PHENIX est le Roi métamorphosé en oiseau de feu, c'est CEPHEE revenant délivrer la reine CASSIOPEE et son fils (ou sa fille) ANDROMEDE.

Voir : Andromède et Cassiopée




APHRODITE ET CUPIDON

Les Esclaves du Moloch - La Femme en Chaîne et le Sauveur

Les deux POISSONS du Dieu grec POSEIDON ont sauvé APHRODITE et EROS (Vénus et Cupidon ou Isis et Horus) qui fuyaient le monstre TYPHON (Seth) avatar de la BALEINE. Il sont aussi les deux DAUPHINS qui ont conduit AMPHITRITE à son époux POSEIDON.Chez les Nordiques, le signe est un SAUMON comme chez les Celtes et les Ébros, on pourrait y voir le nom de SALOMON avatar de POSEIDON.

Le poisson de l'Ouest a une étoile du nom de AL SAMACA signifiant " Le Soutenu " et la faible étoile du Poissons de l'Ouest est OKDA pour " L'Uni " ou " Unité ". Les étoiles de la constellation sont très faibles et plusieurs n'ont pas de noms. Chez les Babyloniens la moitié de cette constellation est un poisson alors que l'autre moitié dans l'actuel Poissons de l'Ouest était une COLOMBE.

Sur le Poisson de l'Est, l'étoile ETA PISCIUM est la plus brillante étoile de la constellation, son nom en babylonien était KULLAT NUNU, le mot KULLAT se référant soit à un SCEAU ou au CORDON qui relie les poissons et NUNU étant le mot pour les poissons. En chinois l'étoile est " Yòu Gèng " ce qui signifie officiel en charge du Pâturage.




Avec l'invention des cultes et les reforges du ciel, les croyants deviennent enchevêtrés dans les systèmes religieux du monde, le Seigneur permet cependant à l'adepte de ne pas d'être complètement lié afin d'atteindre ANDROMEDE. Son nom veint du Grec ANTHROPOS et de ANDROS " celui qui a le aspect de l'homme ". Avec le suffixe MED ou nous trouvons la racine du mot MODERNE comme dans le nom de GANYMED(E) avatar de EROS et du signe du VERSEAU, les deux constellations étant très proche. Bien que la figure d'ANDROMEDE dans le ciel est féminine, c'est un symbole de " l'Homme Moderne ".

Sur le Zodiaque Egyptien de Denderah la figure d'ANDROMEDE représente un homme, CASSIOPEE est une ANTILOPE avec un phallus. Comme le VERSEAU (pas très loin dans le ciel) ANDROMEDE est donc un homme bon esclave et porteur d'eau, et CASSIOPEE sa mère est la Reine enfermée dans son donjon emmurée vivante dans des murs d'airain, esclave et prostituée du MOLOCH au sommet des POISSONS.

Voir : Andromède - Secret de l'Etoile Rouge




Avec le VERSEAU c'est le couple EROS et APHRODITE des Grecs ou encore VENUS et son fils CUPIDON dchez les romains, on pense aussi à ALLAH et ALLAT des Mésopotamiens, APHRODITE est aussi PSYCHE. Dans la mythologie, ce sont les POISSONS qui ont sauvé APHRODITE et EROS quand ils fuyaient le terrible monstre marin. Dans un autre mythe, VENUS et son fils CUPIDON assis sur la rive de l'Euphrate ont soudainement vu TYPHON (la Baleine) l'ennemi des dieux, les approcher. Ils ont sauté dans la rivière et ont été sauvés de la noyade par deux poissons, qui ont été ensuite placés dans les cieux par VENUS en remerciement pour leur aide.

Chez les Scandinaves, le signe représentant POSEIDON est un SAUMON comme chez les Celtes et les Ébros, on pourrait y voir le nom de SALOMON qui serait donc un avatar de POSEIDON et de la
BALEINE (Cetus) avec son étoile MIRA juste au-dessus des POISSONS et du TRIANGLE.

Le mythe de la femme-poisson est dans toutes les cultures. Dans le folklore européen la
SIRENE est la fée MELUSINE, elle est parfois représentée avec deux queues de Poisson, ou à la partie inférieure du corps en Serpent. Le conte de Hans Christian Andersen " La petite sirène " a été publié en 1837, il s'inspire largement du mythe, la " belle et la bête ' et de nombreux autres contes. Dans certaines versions du Ramayana indien, la princesse Sirène SUVANNAMACCHA est une fille de RAVANA, c'est la SIRENE D'OR, c'est elle qui tente de gâcher les plans du Dieu singe HANUMAN qui souhaite construire un pont vers Lanka, mais elle tombe amoureuse de lui.

Chez les catholiques, le POISSON de l'Est est plus loin de l'écliptique, il représente l'Eglise en tant que bâtiment ou un édifice fondé sur un ministère professionnel pour les gens non-croyant de l'Évangile, ce qui devient un exercice stérile et difficile pour les gens dans le terrible piége des POISSONS. Quand le soleil passe à proximité de ce POISSON, cela symbolise le rafraîchissement spirituel et quotidien qui vient dans le cœur du serviteur. Ainsi chaque jour au passage du soleil, le Saint-Esprit illumine les cœurs et révèle JESUS alors que la BALEINE (Cetus) représente les pouvoirs spirituels mauvais sur le monde mais aussi la tentation de l'homme qui pourrait quitter l'édifice.

CETUS est dirigé dans la direction de CANIS MAJOR (Grand Chien) et de son étoile SIRIUS l'étoile la plus brillante du ciel, SIRIUS est aussi parfois un symbole de l'ANTECHRIST attaquant l'édifice de SETH, marquant ainsi les derniers jours de l'Eglise des POISSONS. Selon les codages, le grand libérateur est parfois ORION comme dans l'Apocalypse, il est assimilé au retour du CHRIST alias PERSEE qui est aussi le LOTUS BLEU vainqueur de la gorgone, il sauve la femme du monstre marin. Toute cette construction n'est qu'une fable basé sur l'histoire et les civilisations.


Enlevé par un Aigle le jeune Ganymède devient Verseur d'Eau et esclave de Jupiter

Le signe du VERSEAU est aussi lié à HORUS (Fils de l'Homme) vaincu par SETH (Satan) il est son esclave . Sa fonction est de verser de l''Ambroisie (ou de l'eau) au maître sur son trône, c'est aussi une image de JESUS lavant les pieds de ses disciples. Le poisson de l'Ouest face à ANDROMEDE et au VERSEAU est situé juste au-dessus de l'écliptique, son cercle (circlet) termine la constellation des POISSONS.

Sur le Zodiaque Greco-Egyptien de Denderah un
HORUS est représenté à côté de Dieu sur son trône représentant la constellation CETUS, la tête du HORUS n'est plus visible car certainement effacée par quelqu'un. Ce n'est absolument pas le HORUS primitif et ancien mais un avatar du fils de l'homme et fils du Roi (Pharaon), il peut aussi prétendre au trône en tant que " fils de l'Homme ". Le MAITRE aime aussi les petits garçons, c'est ainsi que dans l'histoire du monde les gardiens du sanctuaire installent des homosexuels pédophiles à la tête des empires, de l'Egypte en passant par la Grèce et Rome, jusqu'à notre époque.

Dans une autre histoire mythologique, une jeune fille est attachée sur le
ROCHER. Avatar de la BALEINE, le KETOS TROIAS (Trojan Cetus) était un monstre marin géant envoyé par POSEIDON sur la terre de Troie comme punition pour le refus du roi Laomédon de lui payer pour la construction des murs de la ville.

Un oracle a déclaré que la seule façon de se débarrasser de la bête était d'offrir la fille du roi comme sacrifice. LAOMEDON l'a fait, HESIONE est en chaîne sur un rochers, où elle a été sauvée par HERAKLES qui envoya la bête avec un hameçon ou volée de flèches. Le mythe est identique aux autres, les créateurs des enfers sur Terre attendent un libérateur depuis toujours.


PTAH LE PERE ET LES POISSONS

On pensait qu’à l’origine OSIRIS avait été un roi humain, celui qui avait apporté la civilisation en Egypte. OSIRIS est le premier enfant de NOUT (Ciel) et GEB (Terre), il était le Dieu de la fertilité et du développement végétal puis il est devenu le Dieu des Morts et le Dieu de la Résurrection à la Vie Eternelle. Ilétait le maître, le protecteur et le juge du défunt. Il a 4 aspects chez les Egyptiens : OSIRIS-PTAH (Lumière, spirituel), OSIRIS-HORUS (mental et intellect), OSIRIS-LUNUS (lunaire et psychique) et OSIRIS-TYPHON (démoniaque et matériel).

En Ancienne Égypte, IESU (altéré en grec en IESOUS) alias GEZU ; WSJR ; WOSIR ; WOSIRÉ ; OUAS YR, ou encore AS-YR, AUSAR ; EL ASAR (Lazare), dont l'un des nombreux surnoms fut le TAUREAU du Ciel, est le frère et l'époux d'
ASET (ISIS). Ils sont des avatars du Dieu de la végétation OSIRIS le Père qui vient après PTAH dont le TAUREAU APIS est l'incarnation sur Terre. Le nom KRST (enterrement) est grécisé en OSIRIS en raison de l'antique rituel royal de l'embaumement et de la mise en Terre.


Statue de Ptah
Dyaus Pitar
Ptah Tatenen

Chez les grecs, le nom de JESUS est IESOUS, un nom très similaire à celui de ZEUS-JUPITER lui-même. ZEUS alias ZEUS PATERAS prend son nom de la version indienne DYAUS PITAR le « Ciel Père » qui à son tour est lié à l'Egyptien PTAH avatar de l'OSIRIS plus tardif. PTAH est représenté dans un costume avec des écailles de Poisson. Des noms de PITAR et PTAH viennent les noms de PATER et PERE. ZEUS est égal à DYAUS qui est devenu DEOS et DEUS puis finalement DIEU. PTAH - OSIRIS, trône avec son épouse SEKHMET parfois sous la forme des Lions.

DYAUS PITAR est lié à PRITHIVI, la " Terre-Mère " et cette dualité s'exprime par le nom composé DYAVA-PRITHIVI, qui désigne les parents universels des dieux et de l'humanité. ZEUS PATERAS comme DYAUS PITAR signifie « Dieu le Père », un concept très ancien qui en aucune façon est à l'origine du JESUS historique du christianisme ou a HORUS ancien. Selon Alain Daniélou, spécialiste de la mythologie hindoue, il semblerait que ce soit SHIVA qui ait inspiré ZEUS-JUPITER mais aussi NEPTUNE.

Dans l'hindouisme KRISHNA-CHRISTNA a également été appelé KHRIST-OS des siècles avant le caractère juif qui a été nommé de la même façon. Il y a aussi la figure de BRAHAMA avec son étoile à 12 branches et dont le nom est proche de ABRAHAM. Avec la reforge du culte pour l'âge des POISSONS,
JUPITER-ZEUS alias AMON-RÊ devient Dieu le Père tout puissant. Ce n'est donc pas une invention exclusive mais la continuation de ce qu'il y avait avant.

Le Dieu créateur
PTAH est le " Grand Architecte de l'Univers ", appelé le " Maître Artisan ", PTAH est aussi le " Grand artificier ", il a été dépeint comme un forgeron / ferronnier, son avatar Grec est le Dieu VULCAIN. Le medecin architecte IMHOTEP inventeur de la première pyramide prend la place du Dieu RE, divinisé dans le ciel, le ROI devient le SOLEIL avec la constellation du SERPENTAIRE.


JANUS DIEU DES POISSONS

La constellation de la BALEINE est apparentée à OANNES (il donne aussi le mot océan) le dieu poisson babylonien, TIAMAT (Akadien), KUN (Chinois), NANNU (Sumériens), NUN (Egypte), etc.. OANNES est important dans la mythologie car la constellation est également apparenté à JANUS, à JONAS et au prophète JONHA chez les juifs et en islam et plus loin aux mythes des sumériens. Le socle est toujours le même. Ainsi EL serait ENLIL et YAHVE serait ENKI (ou EA). Mais il y a d'autres POISSONS dans le ciel car toute cette partie est située dans l'eau.




JANUS était un dieu à deux têtes, inspiré des mythes de babylones mais l'homme bicéphale vient de l'Egypte où il existe plusieurs figures avec un homme à eux têtes, dont le Dieu SHED avatar de HORUS sur un cheval que l'on peut voir sur le Zodiaque Egyptien de Denderah c'est notre signe du SAGITTAIRE. Il y a également un autre personnage bicéphale mystérieux, cette figure de l'homme à deux têtes est aussi visible sur le Zodiaque de Denderah à l'Ouest des POISSONS.

Le Dieu
OANNES (il donne aussi le mot océan) devient dans la péninsule italienne JANUS. Le rapprochement avec le nom de JEAN n’est pas à faire, ce mot vient des hébreux Iôhanan (Favori de Yawhé ) en allemand ou néerlandais JOHANNES, au prophète JONHA (Jonas) chez les juifs et en islam et plus loin à ENKIEA des sumériens. Chez les grecs, OANNES est également apparenté à la constellation de la BALEINE et aux légendes mythologiques du Zodiaque.


Le Dieu des Portes Janus - Jean

La tête du POISSON avec sa gueule ouverte existait également dans la culte de MITHRA (la religion catholique fut largement inspiré par le mithraïsme) sous forme d’un chapeau, aussi il n’est pas étonnant de trouver ce couvre-chef sur la tête des évêques avec le nom MITRE qui provient directement du nom de MITHRA. Le mithraïsme eut une implantation particulière auprès des soldats romains, MITHRA est très proche du HORUS ancien avatar de ST MICHEL. Comme toutes les religions païennes, le culte de MITHRA fut déclaré illégal en 391 et remplacé par celuis de JESUS.

La double tête de JANUS représente la tête du PRÊTRE-SAGE d’un coté et l’autre tête est celle du POISSON qui doit désigner sa vie dans les eaux souterraine (Absou en langue sumero-akkadien et que les copieurs grecque ont utilisé pour former le mot Abyssos). Dans la mythologie JANUS était paré des emblèmes du PORTIER avec le BÂTON et la CLE. C'est un trait propre au chef du Catholicisme que de revendiquer la primauté du commandement sur la terre et ses CLES en sont le symbole. Le trône mondial est également un trait propre à la GRANDE BABYLONE.


Homme à deux têtes sur le Zodiaque de Denderah et sur un rouleau sumérien proche du Verseau

JANUS est le dieu des PORTES (de janua, « porte » en latin, selon Tertullien) car il gardait les portes du ciel et du domaine des Dieux. Il est représenté avec deux visages, l'un tourné vers le passé et l'autre tourné vers le futur. À Rome, son temple principal a la particularité d'avoir les portes ouvertes en temps de guerre et fermées en temps de paix. Dans cette perspective, ses liens avec PORTUNUS « dieu des portes » sont anciens.

Le temple de
JANUS sur le forum au temps de l’ÂGE D'OR, était ouvert pendant la guerre et fermé durant la paix. Lorsque Tarpeia livra le Capitole aux Sabins, il empêcha l’ennemi d’entrer en faisant jaillir une source d’eau chaude et sulfureuse. JANUS est une autre forme du Dieu JUPITER - NEPTUNE le premier dieu et dieu-père à deux têtes, gardien du sanctuaire et inventeur du culte.

C'est aussi un avatar de l'hindou
BRAHAMA (avatar du sémite Abraham), le premier membre de la Trimurti, la TRINITE des déités hindoues majeures, il est représenté double face (ou plus). L'homme à deux tête est visible sur le Zodiaque Gréco-Egyptien de Denderah, proche du POISSON de l'Ouest et du VERSEAU, il semble surveiller le changement d'Ere et le " Grand Cataclysme " à venir.

Voir : Secret du Vatican


Le Dieu Hindou Brahma
sur son oie sacrée
Antywey dans le temple d'Amon
à Hibis (oasis Khargas)
Dieu à deux têtes Antywey
(Seth & Horus)

La figure de l'homme à deux tête existait déjà en Egypte, le Dieu ANTYWEY est une forme combinée de HORUS et SETH. Son nom signifie « le griffu » et il fut vénéré à Matit dans le 12e nome de Haute Egypte. ANTYWEY pourrait symboliser l'union des deux Terres (haute et basse Egypte) où SETH était le maître du Sud et HORUS le maître du Nord mais aussi une fusion Est-Ouest, cette figure fait de suite penser à l'Aigle à deux têtes ou Aigle bicéphale, mais il n'est peut-être pas le JANUS gardien des portes.

Il y a d'autres représentations avec les dieux
HORUS et SETH partageant un seul corps. Il y a aussi des objets notament des sceptres à l'éfigie de SETH, la forme du sceptre OUAS, symbole de pouvoir et du Roi, représente la tête de SETH. Quand le royaume est attaqué, le Roi défend son territoire contre ses ennemis et SETH l'aide au combat car il représente aussi la force.




Dans la Genèse , les signes du Zodiaque, ont été alloués à ADAM représenté par son fils ABEL, c'est le Signe du BELIER et ses descendants, il n'y a pas trace d'ADAM dans le signe du BELIER car ADAM au début de sa vie consciente, a été traduit comme étant ENOCH dans le jardin d'Eden (Genèse 2 15), puis, après la chute, il a été transporté pour labourer la terre à partir de laquelle (Genèse 3 23). ADAM lui-même, n'apparaît donc pas dans le signe de l'Agneau-Bélier, mais dans le signe voisin AURIGA, étant ressuscité, pour ainsi dire, au-dessus du BELIER sur la corne de la constellation du TAUREAU.

Après la disparition d'ADAM, les frères CAÏN et ABEL ont été laissés seuls à la porte du jardin pour résoudre leurs différends. Ainsi, le BELIER représente l'aîné d'ADAM, son fil ABEL, le gardien de troupeau, le berger. Le fils premier-né dans la pensée orientale est le porteur du nom du père, ABEL était, dans ce sens, le nouvel ADAM. Le nom hébreu TALEH pour " Agneau " signifie littéralement " gisant sur le sol " (de la racine TWL, prostré sur le sol, et être jeté sur le terrain).

ABEL a été jeté à corps perdu sur la Terre quand il a été assassiné par CAÏN, ce qui est lié à JESUS qui a été sacrifié (assassiné) pour expier les péchés du monde, et qui était, et est toujours, la semence morte de la femme (le Messie), et l'ADAM SPIRITUEL (I Corinthiens 15 45). Ce
TRIANGLE représente la pierre triangulaire de CAÏN qu'il utilisa pour tuer son frère en le frappant à la tête, c'est la victoire du mal sur le bien.

Voir : La Genèse Astrologique


LE ROCHER DE ST PIERRE

Les papes ont et l'église ont donc basé leur volonté de pouvoir sur le mensonge de la primauté de SAINT-PIERRE. Mais selon la Bible, PIERRE n'était pas le chef des apôtres et aucun passage de l'écriture ne dit qu'il soit allé à ROME! Les papes catholiques savaient très bien l'origine de ces mots. Ils ont fondé leur primauté sur un mensonge qui favorisait leur prétentions. C'est pourtant bien l'Eglise de SAINT-PIERRE qui règne sur le royaume pontif.

Matthieu 16:16 Simon Pierre, prenant la parole, dit:
« Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. 17 Et Jésus lui répondit: tu es heureux, SIMON, fils de JONA; car ce n'est pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais mon Père qui est dans les cieux. 18 Et moi, je te dis aussi que tu es PIERRE, et que sur cette PIERRE (la roche) je bâtirai mon Église, et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle. 19 Et je te donnerai les clefs du royaume des cieux; et tout ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux; et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.».

Si l’on veut comprendre le sens de ce verset, il faut commencer la lecture au verset 13. CHRIST demande aux disciples, « Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l’homme ? ». PIERRE répondit : « Tu [Christ] es le CHRIST, le Fils du Dieu vivant », (v.16). Alors CHRIST répondit : « Et moi, je te dis que tu es PIERRE [PETROS], et que sur cette PIERRE [PETRA] je bâtirai mon Église ».

Il se trouve que
PETROS signifie PETIT CAILLOU et PETRAS un très gros ROCHER (Christ le pointe vers Lui-même). La majorité croit que CHRIST bâtit Son Église sur PIERRE et ce n’est pas le cas. CHRIST est ce grand ROCHER sur lequel l’Église est bâtie, (Deut 32 :3-4, 15,18 ; I Cor 10 :4 ; Éph 2 :20 ; I Pi 2 :6), et non sur PIERRE (Éph 1 :22 ; 5 :23 ; Col 1 :18).

CHRIST était en train de dire à
PIERRE que Lui [Christ] était là pour établir Son Église du Nouveau Testament, la conduire (Éph 5 :23), être avec elle pour toujours (Matth 28 :20) et que les portes du séjour des morts ne prévaudraient jamais contre elle. L’Église de Dieu continuerait d’exister, accomplissant l’œuvre à travers les siècles en tant que « PETIT TROUPEAU » (Lc 12 :32), jusqu’à la fin des temps (de son temps), moment où elle proclamerait par toute la Terre la bonne nouvelle du Royaume de Dieu (Matth 24 :14).

Cette Église serait persécutée (Jn 15 :20 ; 16 :33), mais ne mourrait jamais, et elle serait toujours là au retour du CHRIST, c'est à dire 2000 années plus tard pour le passage dans le
VERSEAU (début en mars 2012) et la mort de CHRIST SOLEIL en POISSON , alors le VERSEAU avatar du HORUS représente le CHRIST. Cet agenda est clairement expliqué dans la prophétie des papes qui annonce la fin de l'église.


LES POISSONS DE MUHAMAD

En Islam, quand Muhamad et grand prophète monte au ciel parler à Dieu, il demande des conseils au grand prêtre pour instaurer la nouvelle religion sur la base du Zodiaque. Dans la création islamique du déluge (Vol. 1), il est dit que Dieu a créé la BALEINE (nun) et la terre a été étalée sur son dos. La BALEINE est devenu agitée, par conséquent la terre tremblait. Elle a été stabilisée par le moyen des montagnes (des constellations sur l'écliptique), car en effet, elles dominent fièrement sur la terre.


Constellation des Poissons à la grande mosquée de Paris

Dans un autre passage il écrit qu'il y a quelque chose sur les extrémités des cieux qui entoure la terre et les océans comme les cordes (le filet des poissons). Ce sont sept terres qui sont plates et des îles. Entre deux terres, il y a un océan. Tout cela est entouré par l'océan (environnant) et le haykal est derrière l'océan. Ces traditions sont considérées comme authentiques, certaines remontent jusqu'au Prophète..

On peut aussi imaginer le trône d'ALLAH comme étant la
BALEINE, tout est purement astronomique et nous trouvons une sourate du Zodiaque dans le Coran. C'est ainsi que le Créateur (le prêtre astronome) s’assit sur son trône flottant sur l’eau et il créa toutes choses. Le livre était immense et s’étendait de l’Orient jusqu’à l’Occident. Il était attaché par une chaîne au trône d’ALLAH et seul ALLAH savait ce qu’il contenait. Quant à la plume, elle était faite d’une matière infiniment précieuse et, en guise d’encre, ce qui en coulait, c’était de la lumière.


Le prophète Muhamad sur la montagne et les petits Poissons

Il est dit que la Terre reposerait sur une BALEINE le " NOUN ", le nom est proche de l'océan primordial des égyptiens. Des savants disent que " NOUN " est un encrier et d’autres disent qu’il s’agit d’une BALEINE. L'Islam utilise aussi le Zodiaque et le codage est identique aux autres cultes, de nombreux manuscrits arabes utilisent l'astrologie, les textes astronomiques et géomantiques sont compilés avec des illustrations sur les signes du zodiaque. Le zodiaque et ses étoiles sont les chandeliers dans les mosquées, Dieu éclaire les hommes avec les sourates de l'espace (Constellations, Zodiaque et Etoiles).


Allah Très Haut a dit: Que soit béni Celui qui a placé au ciel des constellations et
y a placé un luminaire (le soleil) et aussi une lune éclairante (Coran, 25:61)




LES ABYSSES

Dans les cultes, toutes les figures située en bas sont dans les ABYSSES (les enfers), les figures escaladant la montagne commence à voir la lumière de la constellation des POISSONS et finalement le créateur (Dieu) depuis le sommet de la montagne, mais dans les ABYSSES on ne voit rien de tout cela, c'est la maison du peuple ignorant. Le NOEUD du " FIL A PLOMB " (ou de la corde) indique aussi la fin des " ABYSSES ", c'est une métaphore du PLOMB qui a sondé et touché le fond de l'OCEAN, comme avec une ANCRE marine destinée à stabiliser les bateaux. C'est l'AXE de la Terre en mouvement dans le grand cycle.

Il y a 2000 ans environ l'AXE commence à entrer dans les POISSONS. Ce passage marque la fin de l'âge du BELIER. Symboliquement les deux anneaux de la précession représente le sexe de la femme et l'AXE de la
TERRE devient le PHALLUS du père OSIRIS. Cette métaphore est inventée dès l'Egypte antique, cela n'a donc rien de nouveau.

Les deux obélisques (Ben Ben) représentent ces cercles et leurs centres qui va changer avec le temps, dans l'antiquité le centre de l'ouvrage est ALPHA THUBAN  (de Draco), pour notre époque c'est POLARIS (de la Petite Ourse), l'étoile POLAIRE. Ces différents AXES représentent aussi les colonnes du TEMPLE, et le double anneau de la précession des Equinoxes. A l'origine
OSIRIS est le Dieu GEB (la Terre) avec son PHALLUS en direction de la VOIE LACTEE, la Déesse Mère NOUT-HATHOR.


La Croix cosmique du Millenium pour le passage dans le Verseau en 2012 / 2014

Dans cette construction, la constellation CEPHEUS est CEPHEE le ROI SINGE. CEPHEE représente le CHRIST qui est allé à la CROIX (de l'écliptique avec l'axe de la terre et l'équateur du ciel), un avatar des différents Messies, l'oiseau BENOU (l'âme) est sur sa tête, cette figure n'a pas toujours été un SINGE. Dans les religions monothéistes, le Messie reviendra se prononcer en tant que Roi, mais la Croix (cosmique) doit venir avant la couronne, c'est à dire un SACRIFICE de l'humanité (holocauste) avant le changement d'ère, et le passage dans le VERSEAU avec le dernier solstice dans les POISSONS le 21 DECEMBRE 2012.

De ce tas de pierre va sortir l'homme nouveau (Andromède) et la déesse de l'amour pour l'âge du
VERSEAU, ce plan est en marche depuis 200 ans pour la création d'une nouvelle MATRICE. Tout est donc programmé depuis longtemps avec l'invention d'un nouveau ciel à partir de ce qu'il y avait avant, comme le raconte la GENESE de la Bible, l'invention d'un nouveau système à partir de ce qu'il y avait avant. Après la servitude et l'esclavage par le fouet, il y a eu la domination par le système monétaire, et nous arrivons donc à une forme de contrôle plus poussée mais paradoxalement moins difficile à l'aube de l'avènement des machines.


Le Rocher version maçonnique avec les deux colonnes de la précession et l'équateur penché.

Il y a aussi une manipulation du ciel par l'UAI en 1928 afin de faire continuer l'âge des POISSONS, mais en utilisant les anciennes cartes et le Zodiaque Egyptien de Denderah, nous sommes véritablement désormais dans le VERSEAU, c'est à dire que le soleil sur l'écliptique (le plan) est dans cette constellation pour 2160 années. C'est la mort des POISSONS mais aussi la fin du grand cycle cosmique.

La renaissance de la femme correspond également à l'âge du
VERSEAU si l'on prend la construction astronomique. En comparant avec la source (la matrice) et le Zodiaque Egyptien de Denderah et ses figures, cela n'a aucun sens, mais le sanctuaire qui dirige le monde a décidé de cela et il y a obligatoirement une parfaite entente entre les religions pour la réalisation de l'oeuvre.

Voir : Nouvel Âge du Verseau





DEDALE ET TALOS

Labyrinthe et Prison Psychologique

DEDALE est l’artisan athénien mythique. Son nom d’ailleurs signifie « ingénieux ». Il était célèbre pour ses nombreuses œuvres et inventions. Selon la légende, son père descendait du roi Erechthée et n’était autre que Eupalamos, c’est-à-dire « celui qui est agile de ses mains », ou Métion qui signifie « intelligent ».

En grandissant, DEDALE, devint le meilleur peintre et sculpteur d’Athènes. Sa sœur lui confia son fils Perdix, qu’on nommait également
TALOS (ou Calos), comme élève. Mais le garçon se révéla meilleur que son maître en inventant la scie. DEDALE alors tua son neveu dans un accès de jalousie, en le poussant du haut de l’Acropole (ou d’une falaise) dans la mer.

ATHENA qui l’aimait pour son habileté, le vit tomber et le transforma en PERDRIX laquelle prit son nom (la perdrix rouge est son avatar animal). Pour les dieux, toute tentative de meurtre était inconcevable et DEDALE pour ce crime dut payer le prix du sang. Ce mythe raconte comment l'élève dépasse le maître on retrouvera plus tard cette histoire avec ICARE volant entre ciel et terre comme un oiseau, messager, intermédiaire entre les dieux et les hommes ; il abrite souvent l’âme d’un roi mort.
TALOS et ICARE sont des avatars du HORUS ancien que l'on a enléve du ciel.

DEDALE partit en exil en Crète accueilli par le roi MINOS et accomplit des exploits de construction mécanique, il est le premier roboticien de l'histoire. Quand PASIPHAE conçut le MINOTAURE, le roi MINOS charge DEDALE de la construction d’un Labyrinthe avec une seule entrée. L’ensemble avait été conçu de telle sorte que quiconque y pénétrait n’en pouvait plus ressortir, puis le MINOTAURE fut installé au centre du labyrinthe conçu par DEDALE, on le nourrissait de chair humaine avec des sacrifices humains.

Plus tard, THESEE tente de délivrer la Crète de ce fléau, il réussira à sortir du LABYRINTHE une fois le MINOTAURE tué avec l’aide d’ARIANE aidée par DEDALE. Assimilé au
VERSEAU, le jeune ICARE est le fils de DEDALE qu’il avait eu d’une esclave de MINOS. Se rendant compte que toutes les méthodes habituelles pour s’échapper demeuraient vaines, DEDALE décida de s’envoler de l’endroit avec des ailes semblables à celles des oiseaux. Mais ICARE est mort après avoir volé trop près du Soleil alors qu'il s'échappait du labyrinthe avec des ailes de cire créées par son père.

Ce mtyhe explique que la machine de DEDALE n'était pas parfaite, l'homme n'était pas prêt et le fils esclave du maître est mort entre la Terre et le Soleil en volant trop haut, il s'est brûlé les ailes. Pouvons-nous voler et sortir du LABYRINTHE que le Temple inventa pour mieux nous contrôler ?

Source : http://sylvie-tribut-astrologue.com/tag/perdix-inventa-egalement-le-compas-du-geometre-et-le-tour-du-potier/
Dictionnaire de la Mythologie – Michael Grant et John Hazel – Collection Marabout
Dieux et Héros du Zodiaque – Joëlle de Gravelaine – Robert Laffont Editeur
Les Mythes Grecs – Robert Graves – Librairie Fayard


JUPITER - SATURNE

Le Grand Trime de Jupiter Saturne

Dans l'histoire de l'astrologie il n'y a pas que le soleil sur l'écliptique. Les alignements de JUPITER et de SATURNE ont toujours une attention particulière, ils sont les Rois des Cieux. Parce que SATURNE prend environ 29,5 ans pour une orbite et JUPITER presque 12 ans, les deux planètes se réunissent en moyenne tous les 19,84 ans pour former un alignement. Après trois conjonctions (après environ 59 1/2 ans), elle se retrouve presque à la même place sur l'écliptique, formant avec les positions zodiacales un TRIANGLE appelé TRIGONE, GRAND TRIME ou GRANDE CONJONCTION.

Chaque troisième conjonction (ou arête du Grand Trine), est décalée d'environ 7 ° 16 ' après 59,5 ans, ce qui se traduit un déplaçant de
TRIANGLE à travers un signe zodiacal entier après 238 ou 258 ans. Ce déplacement a été observé et calculé précisément à l'époque ancienne et médiévale. Par exemple, au 6ème siècle, Aryabhata indique qu'il y avait 18.138 conjonctions au cours d'une période de 360.000 ans (360.000: 18138 = 19.8478).


Des valeurs similaires sont trouvées dans les listes des planètes babyloniennes. Les conjonctions JUPITER -SATURNE ont lieu 12 ou 13 fois dans les trois mêmes constellations, appelées TRINITE ou ELEMENT. De la conception formée par les mouvements du GRAND TRIME, le zodiaque entier est divisé en quatre éléments différents, chacun ayant trois signes :

Trinité FEU : Bélier, Sagittaire, Lion
Trinité TERRE : Taureau, Capricorne, Vierge
Trinité AIR : Gémeaux, Verseau, Balance
Trinité EAU : Cancer, Poissons, Scorpion

Ci-contre : Series de Grande Conjunction par Kepler's (1606)


A l'origine, un TRIGONE était censé durer 240 ans et le cycle complet 960 ans mais plus tard une estimation plus correcte a été fournie par les tables Alphonsine. Malgré les imprécisions et certains désaccords sur le début du cycle, la croyance en la signification de tels événements a généré un flot de publications qui ont augmenté progressivement jusqu'à la fin du 16e siècle. Comme la grande conjonction de 1583 était la dernière dans le TRIGONE aqueux, elle était largement censée annoncer des changements apocalyptiques. Comme rien de vraiment important n'était arrivé en 1603 avec l'avènement d'un nouveau TRIGONE, l'intérêt public est rapidement mort.

Dans l'astronomie grecque et arabe, le changement du Grand Trine en une nouvelle trinité était considéré comme responsable du changement des temps. L'astronome Kepler considérait ce changement comme important et aussi comme l'étoile de Bethléem. La division en quatre éléments remonterait aux anciens Grecs. Anaxagore et Démocrite ont essayé de déduire le temps et le cosmos des éléments Feu et Eau et Terre et Air, que les élèves de Platon considéraient comme chaotiques et hérétiques. Considérant les conjonctions récentes, nous voyons que le glissement du Grand Trine d'une trinité Terre à Air coïncide remarquablement avec le nouveau millénaire, le 21-12-2020 il sera dans le signe AQUARIUS avec pour élémént AIR.




LE TRIANGLE D'ETE

Le Jésus de l'Empereur Constantin

Le TRIANGLE D'ETE est formé par 3 des étoiles les plus brillantes : VEGA de la constellation de la LYRE, ALTAIR de la constellation de l'AIGLE (Aquila) et DENEB de la constellation du CYGNE (Cygnus). Sur fond de Voie lactée, ce TRIANGLE est très facilement identifiable avec en son centre l'Egyptien SOMTOUS fils de HERICHEF, qui deviendra le héros Grec HERCULE tuant le DRAGON (Draco / Hippopotame centre du Zodiaque), la bête juste au dessus de sa tête. Il est aussi un avatar du Dieu BAAL des mésopotamiens.


Le Trangle d'Eté
La Lyre, le Cygne, l'Aigle et Hercule
Constellation Hercule

La constellation égyptienne de la GRUE DE KHERYBAQEF détournée par le Christianisme deviendra CYGNUS et la CROIX du CHRIST en forme de ANKH Egyptien, un symbole d’immortalité. Si la LYRE D'HATHOR représente toujours une Lyre dans le ciel, chez les Grecs, CYGNUS était l’oiseau dédié à APOLLON le Dieu SOLEIL dont on retrouve la légende dans les signes limitrophes dont la LYRE (Lyre d’Hathor) et le Vautour de Nekbeth (notre AIGLE).

L'empereur Constantin fit alors apposer sur l’étendard et sur le bouclier de ses légionnaires un chrisme, formé des deux lettres grecques Khi (X) et Rho (P), qui est aussi la Croix de Sainte Hélène (la mère de Constantin) en s'inspirant de l'ANKH Egyptien et du TAU chaldéen. Le JESUS de l'église de Rome est donc une figure de SOMTOUS l'Egyptien et donc de HERCULE. L'empereur Constantin a certainement ainsi divinisé le Roi JOSHUA (voir les 2 Rois) déstructeur du temple d'HERODES à Jérusalem.

Dans le mythe, HERCULE (Heracles) tue d'abord Ladon, le DRAGON gardien des pommes d'or (aussi des oranges). ATLAS cueille alors les pommes d'or, mais ne veut plus reprendre son fardeau. HERCULE lui demande alors de reprendre sa charge un instant pour qu'il mette un coussin sur ses épaules. ATLAS se laisse avoir, et HERCULE part avec les pommes d'or. Eurysthée doit rendre les pommes d'or à HERA. La déesse pleure LADON, et lui attribue une place parmi le firmament.

Cette figure de l''Egyptien SOMTOUS fils de HERICHEF est aussi utilisée par les peuples de Mésopotamie pour leur cultes, en association avec la constellation du Poisson-Capricorne modifié, c'est un avatar du Dieu ENKI / EA qui semble marcher sur l'eau. Ces figures sont clairement des copies du culte Egyptien avec des transformations, ce culte du Delta du Nil déjà modifié. C'est historique, les fresques racontent des histoires avec les étoiles.


Le Triangle de l'Eté
Le Triangle d'Hiver

LE TRIANGLE D'HIVER

Généralement, on concidère que ORION est OSIRIS et avec son étoile BELTEGEUSE, il est alors possible de créer une nouvelle trinité avec un HORUS et la vache SOPDET (Hathor) c'est le TRIANGLE d''hiver dans le grand G d'ORION. Mais si historiquement ISIS est associée à l'étoile SIRIUS (Sopdet) OSIRIS à ORION (Onouri-Sah) et HORUS à la mystérieuse " Etoile flamboyante " ou au SOLEIL levant, ce n'est pas l'avis de tous !


Le Triangle d'Hiver dans le Grand G cosmique d'Orion utilise Canis Major / Neith pour figurer la Mère de Horus

Gardien de la personne royale par la prime fonction cynégétique - donc terrienne - du chef de clan, OUPOUAOUT fut détrôné, à partir de la période thinite (-3000 à -2700 ) par des divinités plus sophistiquées, tel HORUS.

Il s'agit bien de TRINITE, mais les symboles sont considérés d'une toute autre façon, HORUS étant la alors projection de « L'ETOILE DU CHIEN » avec PROCYON et a déesse NEITH / SIRIUS que l'on présente comme la mère de HORUS / OUPOUAOUT (Procyon). On ne peut donc plus affirmer que ISIS incarne la constellation CANIS MAJOR et encore moins affirmer que la déesse SOTHIS est l’Etoile SIRIUS de cette constellation, SIRIUS étant derrière la vache SOPDET dans le Grand Chien (Canis Major).

SIRIUS n'est donc pas SOPDET (la licorne des grecs) mais la déesse NEITH portant un arc ! Elle est aussi sous le LION (Rê) dont elle est la mère nourricière. NEITH tire une flèche vers les TROIS ROIS (les Mages) de la constellation ORION indiquant une direction vers le TAUREAU.

Voir : Le Mystère d'Orion


Slanda / Lord Murugan (Canis minor - Procyon) et Saravati la vache maternelle Neith (Monocéros)

LE TRIANGLE D'AUTOMNE

Le Triangle d'automne (appelé également Triangle des nuits d'automne) est un astérisme à cheval sur l'équateur céleste, formé par 3 étoiles relativement brillantes visibles dans l'hémisphère nord pendant les nuits d'automne. Ces 3 étoiles, toutes de magnitude très voisine sont :

- HAMAL (a Arietis) de la constellation du Bélier (Aries, Ari)
- DIPHDA (ß Ceti) de la constellation de la Baleine (Cetus, Cet)
- ALPHERATZ / SIRRAH (a Andromedae) de la constellation d'Andromède (Andromeda, And), l'un des quatre sommets du Grand carré de Pégase.

L'intérieur du triangle est occupé par la constellation des Poissons (Pisces, Psc). Le triangle permet de repérer aisément le Bélier et la Baleine. Le Triangle d'automne est nettement moins marqué que les Triangles des 3 autres saisons, toutes ses étoiles étant de magnitude . Il est néanmoins bien visible car Diphda occupe une zone dépourvue d'étoiles brillantes (excepté pendant les maxima de Mira) et Alphératz est l'étoile la plus brillante du Grand Carré de Pégase.


Le Triangle de l'Automne
Le Triangle du Printemps

LE TRIANGLE DU PRINTEMPS

Le Triangle du printemps (appelé également Triangle des nuits de printemps) est un astérisme à cheval sur l'équateur céleste, formé par 3 étoiles brillantes visibles dans l'hémisphère nord pendant les nuits de printemps. Ces 3 étoiles sont, de la plus brillante à la moins brillante :

- ARCTURUS (a Bootis) de la constellation du Bouvier (Bootes, Boo)
- SPICA (a Virginis) de la constellation de la Vierge (Virgo, Vir)
- REGULUS (a Leonis) de la constellation du Lion (Leo, Leo).

Il contient l'étoile Dénébola (ß Leonis) du Lion. La constellation de l'Hydre (Hydra, Hya) longe l'arête Spica-Régulus, la tête du Serpent (Serpens, Ser) longe l'arête Arcturus-Spica et la Grande Ourse (Ursa Major, UMa) se trouve au-delà de l'arête Arcturus-Régulus. Le triangle est à angle aigu en Régulus et pointe approximativement vers le Cancer (Cancer, Cnc) et la tête de l'Hydre, puis vers Procyon (a Canis Minoris), étoile du Triangle d'hiver, appartenant à la constellation du Petit Chien (Canis Minor, CMi). Bien qu'à peu près aussi brillant que le Triangle d'été, il est moins en évidence car nettement plus étendu.


LES ASTERISMES

En astronomie, un astérisme est une figure remarquable dessinée par des étoiles particulièrement brillantes. En général, ces étoiles ne sont liées ni par une interaction gravitationnelle significative, ni par une gestation commune ; l'ensemble n'a donc aucune valeur astrophysique, ce qui fait d'un astérisme un objet céleste plutôt arbitraire et subjectif.



C'est sur la base d'astérismes que les civilisations ont imaginé leurs constellations, l'astérisme pouvant aussi bien former une partie d'une constellation qu'être constitué d'étoiles appartenant à plusieurs constellations différentes. Cet assemblage est utilisé en astronomie et en astrologie, mais aussi dans les légendes antiques et les contes de fées. Les formes peuvent changer, il suffit de relier les étoiles entre elles pour obtenir ce que l'on veut.




- Le Grand Chariot ou la Grande Casserole : Dans la Grande Ourse
- Le Petit Chariotou la Petite Cuillère ou la Petite Casserole : Dans la Petite Ourse
- La Théière ou Pot à Thé : Dans le Sagittaire
- Le Baudrier d'Orion : Dans Orion
- Le W ou M de Cassiopée
- Le Triangle du printemps : Arcturus (Bouvier) , Vierge (Spica) , Lion (Régulus)
- Le Triangle d'été : Deneb (Cygne), Altaïs (Aigle), Véga (Lyre) Dans le Cygne : Deneb (a) nothumb
- Le Triangle d'automne : Hamal (Bélier) , Diphda (Baleine) , Alphératz (Andromède)
- Le Triangle d'hiver : Bételgeuse (Orion) , Procyon (Petit Chien) , Sirius (Grand Chien)
- L’Hexagone d'hiver ou le Cercle d'hiver ou le Polygone d'hiver : Rigel (Orion) , Sirius (Grand Chien) , Procyon (Petit Chien) Pollux (Gémeaux) , Capella (Cocher) , Aldébaran (Taureau)
- La Croix du nord : Dans le Cygne
- Le Grand carré de Pégase : Dans Pégase et Andromède
- L'Urne : Dans le Verseau
- La Faucille : Dans le Lion
- La Fausse Croix : Dans les Voiles , la Carène
- La Chevelure de Bérénice
- M73 : Dans le Verseau
- La Mouche du Nord : Dans le Bélier
- La Cascade de Kemble : Dans la Girafe
- L'amas du Cintre ou Collinder 399 ou amas de Brocchi : Dans le petit Renard






SOURCES ET LIENS







© 2002/2017 - SecreteBase - Tous droits réservés