LA VIERGE A L'ENFANT LES CENTAURES
Une Métamorphose Antique

ASSOMPTION DE LA VIERGE ET ENLEVEMENT DU FILS

SELKIS

SERKET est la première version de la constellation VIRGO. La Déesse SERKET (Selkis en grec ancien, Selqet, Selqit ou Selkit) est " Celle qui fait respirer " ou " La respiration plus facile " (dans la gorge). L'emblème du Scorpion est une interprétation erronée depuis le Nouvel-Empire. On la représente comme une femme avec sur la tête un insecte aquatique, la nèpe, appelée scorpion d'eau et plus tard sous forme de scorpion à tête de femme, ou encore déployant de larges ailes (de nèpe) pour protéger les morts.

Comme son nom l'indique, c'est une divinité bienveillante qui sur terre protégeait les hommes et des poisons, elle symbolisait aussi la chaleur torride du soleil. Son étoile double SPICA (Alpha Virginis) est importante car très brillante dans le ciel, c'est " l'Épi " de la " Maison du Pain ". A proximité de la constellation
SELKIS nous trouvons la petite constellation carré WATY BEKEY, c'est à dire le PAIN, dans notre atlas c'est l'étoile MIMOSA de la constellation CRU (la croix).




Dans l'au-delà, SELKIS était associée à Qebehsenouf pour veiller sur le défunt et l'aider à protéger le vase canope (urnes sacrée) contenant les intestins du mort. La divinité Qebehsenouf est représentée avec une tête de faucon. SELKIS fut aussi une déesse bienfaisante qui protégeait le sarcophage du roi, elle est aussi protectrice des guérisseurs. Comme son nom l'indique, elle présidait à la respiration, veillant sur la renaissance et le nouveau souffle de vie des défunts.

SELKIS est liée au culte de la fertilité car elle passait pour être l'une des Déesses protectrices des quatre sources du Nil, comme de nombreuses Déesses elle est dite " sans vulve ", donc non-humaine. Elle est aussi la " Dame de la Vie " car à la naissance du Roi-Dieu, elle aide la reine à mettre au monde l'enfant divin ; cette épithète lui est aussi donnée car la Déesse bienveillante protège des venins et des poisons.




SELKIS est Maîtresse de la piqûre et Dame des liens. Elle aurait également pour fonction de protéger les guérisseurs et les sorciers. C'est notre constellation VIRGO, assimilée plus tard à ISIS (Aset) à partir de la 5ème dynastie, puis à la Vierge MARIE de l'église. La Déesse allaite le défunt et transmet ses pouvoirs magiques afin de guérir ceux qui ont été piqué par un scorpion (Seth), la grande magicienne est capable de ressusciter les morts avec l'aide d'ANUBIS.

Son curieux enmblème avec une Nèpe (Nepa cinerea) vient certainement des observations sur l'insecte par les égyptiens. Ce petit scorpion d'eau est une espèce de grande punaise aquatique, il vit dans l’eau et remonte près de la surface pour respirer grâce à un siphon.
SELKIS présidait à la respiration et le lien semble venir du siphon de l'insecte capable de respirer tout en restant sous l'eau.

D'un point de vue astronomique, la Nèpe représente l'
ETOILE D'EAU, c'est à dire notre signe du CANCER, la ruche ou la crèche. A côté de SELKIS se tient dans le ciel HORUS menaçant un TAUREAU, un assemblage avec la constellation de la GRANDE OURSE et plusieurs autres éléments. Il y a donc confusion avec les signes et les symboles depuis la nuit des temps.

Voir : Le Crabe dans le Ciel

L'image de SELKIS l'Egyptienne est proche de de FREYA et des héroïnes VALKYRIES de la mythologie Nordique destinées à se battre aux côtés d'Odin à la venue du Ragnarök (la fin du monde). L'étymologie de leur nom provient du vieux norrois valkyrja (pluriel : valkyrur), des mots val (abattre) et kyrja (choisir) (littéralement, « qui choisit les abattus »). Les VALKYRIES guerrière de l’au-delà sont aussi qualifiées d’Óðins meyjar (« vierges d'Odin »).




La VALKYRIE vole au-dessus du champ de bataille en « choisissant » des corps à ranimer, et surveillant les neuf mondes pour Odin, elle n'ont aucun attribut guerrier contrairement aux légendes, mais une sorte de pouvoir de vie ou de mort. Selon le texte Gylfaginning, elles sont sont des envoyées du dieu magicien Odin, chargées d’aller chercher les guerriers tombés au combat, afin de choisir parmi eux ceux qui se seront montrés assez valeureux pour rejoindre la vallhöl, la Valhalle, ou ce qu’on appelle aussi le Valhalla.

Les élus conduits dans le grand Hall des Dieux sont appelés les « Einherjar », un mot barbare qui désigné les « guerriers exemplaires », les héros qui combattront aux côtés des dieux lorsqu’arriveront les Ragnarok. FREYA, celle qui crée la vie, est considérée comme la première des Valkyries.


LUNE IO

ISIS dont le véritable nom est ASET arrive de Grèce en Egypte, c'est IO ljetée à la rue par ses parents, elle est la prêtresse au temple d'Héra à Argos. Elle est remarquée un jour par ZEUS et elle devint rapidement une de ses nombreuses maîtresses. Leur relation continua jusqu'à ce que HERA, l'épouse de ZEUS, les eût presque surpris. ZEUS parvint à échapper à cette situation en transformant IO en une belle génisse blanche. Cependant, HERA ne fut pas dupe et exigea de ZEUS qu'il lui donnât la génisse comme présent.

Une fois que Io fut donnée à Héra, ZEUS continua tout de même à la rencontrer en cachette, de temps en temps, en se changeant en taureau. Alors Héra la confia à la garde d'Argos pour qu'il la maintienne à l'écart de ZEUS. Argos était un géant doté de cent yeux, dont cinquante dormaient à tour de rôle pendant que les autres veillaient. ZEUS demanda alors à son fils Hermès de tuer Argos.


Hermès alla trouver Argos et parvint à l'endormir en lui racontant une histoire très longue accompagnée du son de sa harpe. Quand Argos finit par s'endormir, Hermès lui coupa la tête. Pour honorer sa mémoire, Héra récupéra ses yeux et s'en servit pour garnir la queue de son animal favori, un paon. Et pour se venger, elle envoya sur Io un taon chargé de la piquer sans cesse. Celle-ci, affolée et rendue furieuse, s'enfuit et parcourut de nombreux pays.

Dans sa fuite, elle rencontra PROMETHEE celui qui donne le feu de la connaissance aux hommes et qui s'affronte à ZEUS gardien des secrets, ZEUS devient furieux, PROMETHEE est enchaîné sur le mont Caucase (le rocher de la constellation des poissons). PROMETHEE révéla à
IO qu'un jour elle retrouverait sa forme humaine et deviendrait l'ancêtre d'un grand héros (Héraclès) auquel lui-même devrait plus tard sa propre libération. Elle traversa à la nage plusieurs mers d’Europe et d’Asie pour arriver finalement en Égypte, où elle retrouva sa forme humaine.


Foncièrement grec, IO sera à l'origine, aux fondations de la mythologie grecque en donnant un fils EPAPHOS (le touché). HERCULE descend d'IO. En Egypte elle devient la vache sacrée HATHOR la déesse féconde source de la fécondité de l'esprit mais aussi la déesse ISIS qui se marie avec le OSIRIS dissocié qu'elle sauve et son fils EPAPHOS à au taureau de la fertilité APIS.

En psychologie
IO représente celle qui évite d'être touchée sexuellement par Dieu le père, elle se veut intouchable. Ces interdits concernent le désir incestueux, pédophile, la concupiscense. Elle est à l'origine d'IISIS et des déesses sémitiques, puis son image sera utilisée pour la VIERGE marie des catholiques, ZEUS (DIOS) prendra d'autres noms (Yavé, Dieu, Allah, etc.) et d'autres formes.

D’après le Prométhée d'Eschyle,
IO laissa aussi son nom à la mer Ionienne. Sa légende la fait aussi lier, selon une étymologie populaire, au détroit du Bosphore (le gué de la vache), d'où elle finit par atteindre l'Égypte où ZEUS lui rendit sa forme première de jeune femme et où elle donna naissance à leur fils EPAPHOS. Ce fut elle qui propagea dans sa nouvelle patrie le culte de DEMETER, qu'elle appelait ISIS, aussi. Pour l'alchimiste de la Renaissance Michael Maier, elle est assimilée à la déesse égyptienne ISIS, et est la fille de SATURNE et de Pyréné.


LES SHEILA-NA-GIGS

L'astronome de l'Ouzbékistan Al Biruni affirme qu'à l'origine la constellation des POISSONS était dans toutes les langues un seul Poisson. Selon l'astronome Grec Eratosthène, ce poisson symbolisait la grande déesse syrienne DERKE ou DERKETO qui a été aussi DEA SYRIE , DERCIS , DERCETIS , DERCETE , PROLES DERCIA ou encore PHACETIS, la Grande Déesse ABDW des Egyptiens.


Derceto
Atargatis
Derketo
Sheil-Na-Gigs

Les SHEILA-NA-GIGS des peuples celtiques sont des sculptures de femmes avec des organes génitaux exposés sur les églises à travers l'Europe, elles sont des avatars de la grande déesse de la mer, elle serait le signe des POISSONS. Nous trouvons des représentations des SHEILA-NA-GIGS bien avant sumer et ses Dieux. Selon d'autres sources, la grande Déesse mère est ailleurs dans le ciel, et c'est avec le cycle de la précession qu'elle quitta le ciel du Nord, la " vulve " de la Déesse pourrait être la reine CASSIOPEE avec sa forme en W (ou M). Cependant, avant la création du Zodiaque, la constellation CASSIOPEE représentait " deux machoires " chez les Egyptiens.

Voir : Andromède et Cassiopée

L'astronome Aratos de Soles commenté par Grotius, a déclaré que les Chaldéens appelaient les plus septentrionales des poissons KHELIDONIAS IKHTHUS représenté avec la tête d'une hirondelle, une représentation que l'historien Scaliger va attribuer à l'apparition de l'oiseau au printemps, quand le soleil est dans cette région du ciel, il y aurait donc un lien avec la colombe de
SEMIRAMIS la Reine de Babel.


Phorcys (centre) et Céto (droite) - Mosaïque du musée du Bardo

Les Grecs appelaient cette déesse de la Mer ATARGATIS (Deasura) avatar de ANAT, ASHERAH, et ASHTART (Astarté) du pays de Canan. Une représentation au British Museum montrent le dieu-poisson avec une étoile ou un autre symbole astronomique. L’ATARGATIS des mésopotamiens est un avatar de CETO qui avec son époux PHORCYS trône au sommet du TRIANGLE des poissons, c'est notre constellation de la BALEINE (Cetus).

Avec une dérivation supposée des mots ADIR et DAG (Grande et Poisson), il a été dessiné une tête de femme sur le corps d'un énorme poisson, c'est l'origine de la SIRENE de Syrie. Et puis de cette manière, le poisson a été relié au Dieu Syrien DAGON avatar de DAGAIM chez les Juifs, le nom pour les deux Poissons. Avec les anciennes figures, c'est toute la structure du ciel dont s'inspire les civilisations qui tombe.

L'origine de la grande Déesse des poissons est un mystère, elle est visible en Turquie - Syrie dans la région de Nevali Cori, le site de GOBEKLI TEPE (9600 av. notre ère) est la zone connue comme le premier endroit au monde où le blé fut cultivé à grande échelle. La grande déesse serait un avatar des Vénus de l'Europe du paléolithique supérieur, 30 000 av. notre ère.


ISIS - HATHOR

La vache HATHOR est ISIS maintenant une femme. Durant le troisième millénaire avant notre ère, HATHOR, tout comme la déesse NOUT, est associée à la Voie lactée. Les quatre pattes de la vache céleste représentant NOUT ou HATHOR peuvent être vues comme les piliers sur lesquels le ciel est porté, les étoiles sur son ventre représentant la Voie lactée sur laquelle vogue la barque solaire de , représentant le soleil.

La Voie lactée est vue comme une chute d'eau dans les cieux, comme Le Nil dans le ciel. À cause de cela,
HATHOR est considérée comme étant à l'origine de la crue annuelle du Nil. Cela explique aussi pourquoi elle est vue comme un annonciatrice d'une naissance imminente, en analogie avec le sac amniotique qui se casse et se vide de ses eaux.

HATHOR est responsable de l’inondation annuelle du Nil et a été nommée " grande inondation " pour le déluge universel, la grande Déesse mère est en liaison avec le sac amniotique qui répand ses eaux pour la naissance, comme les SHEILA-NA-GIGS. En colère HATHOR est devenue SEKHMET la lionne furieuse (ou à tête de crocodile) épouse de PTAH-OSIRIS. Le Temple de Denderah est dédié à HATHOR, elle y est représentée avec son sistre dans la main, un instrument de musique utilisé par les anciens Egyptiens dans le culte d’HATHOR et d’ISIS principalement pour annoncer l’inondation annuelle.




Si HATHOR est généralement liée à NOUT et donc à la VOIE LACTEE (une vache), il semblerait que ce sont les grecs qui vont associer HATHOR à APHRODITE (Vénus). Il y a donc d'autres versions, selon des égyptologues le changement d’orbite de l a planète VENUS et son mouvement à travers le système stellaire après avoir été déplacée de sa position d’origine serait ainsi représenté par la coiffure et les boucles des cheveux d’ HATHOR ainsi que dans le dessin des cornes de la vache sacrée. Le symbole de l'OMEGA serait aussi lié à la Déesse mère, le signe Egyptien AKHET ressemble beaucoup à l'OMEGA.

Le signe AKHET est le nom du temps de l’inondation (du19 juillet au 15 Novembre), mais aussi de la Grande inondation à venir, c'est à dire le DELUGE. Le signe AKHET est important, il est sculpté au-dessus de l’entrée originale de la Grande Pyramide. Le signe est souvent entouré des deux lions Routy avatars de
SHOU et TEFNOUT (Hathor). Le Dieu SHOU (l'air) est aidé par TEFNOUT (l'eau). Le couple divin représente aussi les yeux de : le soleil et la lune, identifiés pareillement aux couronnes de Haute et de Basse-Égypte.

Voir : Shou et Tefnout


LE BLE DE LA VIERGE

En Egypte antique, la vierge à l'enfant eest RENENUTET (Ernutet ou Renenet) la déesse COBRA de la nourriture et de la récolte, l'épouse de SOBEK le crocodile avatar du Bélier KHNOUM. NEITH est la reine de toutes les déesses, elle est aussi ISIS, notre constellation de la VIERGE tenant un EPI DE BLE, avatar de SELKIS. La Déesse NEITH-ISIS donnait le pain de vie aux hommes, en échange ses fidèles lui offraient des gâteaux de blé ronds. Les sacrifices avec effusion de sang étaient interdits sur les autels d'ISIS en Egypte, puis de VENUS à Rome.




Ces déesses étaient les reines du ciel, les mères de miséricorde, les célestes colombes, et le sang était contraire à leur caractère doux et miséricordieux. C'est pour cela qu'on leur offrait des gâteaux de blé. Symboliquement, avec la modification du culte, cette HOSTIE, gâteau de blé devenu païen, sacrifice non sanglant, place les fidèles dans la communion des abominations de la grande Babylone qui commence dès l'Egypte avec les envahisseurs.

Clément d'Alexandrie, chrétien du IIe siècle, était déjà convaincu que les rites égyptiens étaient des copies perverties du vrai culte voulu par Dieu. Le culte de
ISIS-NEITH se répandit dans les contrées de Grèce et de Rome et les prêtres païens récupérèrent son culte pour l'associer au culte de la déesse CERES (latin) ou la DEMETER dans la mythologie grecque.


Isis - Virgo
Déméter
Céres
Sala

CERES était adorée comme la mère du blé, qui l'avait donné aux hommes. L'enfant de s'appelait HE-SIRI, " la semence ", avatar de l'Egyptien HORUS. Le culte de CERES est la copie conforme du culte du BAAL assyrien dont le nom voulait aussi dire " Le Fils " et " le Blé ". Les non-initiés adoraient CERES pour le blé matériel, certains initiés aussi, mais les initiés du sanctuaire savaient que le vrai culte secret était lié au blé mystique non matériel, le pain de Dieu.

Les juifs avaient reçu la manne dans le désert, ils l'appelaient le " Pain de Dieu ", mais les prêtres babyloniens reproduisaient ces croyances à leur façon, inspirés par le dragon ancien. Les déesses
CERES et DEMETER sont des copies de ISIS (Aset) l'Egyptienne avec son EPI DE BLE à la main, elle est SALA dans l'annunaki (le ciel) des sémites sumériens.

La constellation de la
VIERGE est couchée sur le côté quand on la regarde en relation avec l'Ecliptique du Zodiaque, elle ressemble à un arbre tombé. C'est la chute de EVE dans la Genèse, la chute de la VIERGE et la chute du groupe des ISIS, c'est le début de la prostitution sacrée de la femme et l'enlèvement du fils par JUPITER - ZEUS avatar de Dieu le PERE maître sur les esclaves de la ruche.


NEFERTARI MERYENMOUT

L'assimilation du Monarque " Roi des Dieux " avec AMON et JUPITER (ressemblant à une étoile brillante à l'oeil nu) a eu lieu mais sans doute lentement et progressivement. Tout semble commencer avec RAMSES (vainqueur des nubiens) avant que les cultures des grecques et des égyptiens se mêlent.

NEFERTARI est la grande épouse royale de RAMSES II, elle est aussi importante que le pharaon car elle est divinisé en ISIS. Ces personnages historiques sont sur la bordure du Zodiaque de Denderah avec le TAUREAU - BELIER représentant le Pharaon alias AMON - RE et ISIS son épouse royale divinisée.

Avant d'être le TAUREAU sacré que l'on retrouve en Mésopotamie, le Monarque JUPITER - AMON est un BELIER, Alexandre le grand a été un libérateur de l'Egypte alors sous domination des Perses, il fait frapper des pièces à son éffigie avec les cornes d'AMON, après sa visite à l'oasis de Siwa. MOÏSE avait aussi des cornes, un symbole de pouvoir et de puissance divine.




NEFERTARI MERYENMOUT (« La plus belle de toutes, aimée de Mout ») est la principale Grande épouse royale du pharaon Ramsès II qui vécut sous la XIXe dynastie aux environs du XIIIe siècle avant notre ère. Elle est une des huit épouses connues de Ramsès II.

On pense qu'il aurait, à l'âge de seize ans, épousé
NEFERTARI, quant à elle âgée de quatorze ans, pendant la corégence avec son père Séthi Ier à Memphis. Elle fut toujours l'épouse préférée de Ramsès, bien que celui-ci eût avec Isetnofret un fils, Mérenptah, qui deviendra pharaon. NEFERTARI a été une figure importante de cette époque. Elle a eu une grande influence sur le monarque qui tint compte de ses remarques et de ses conseils.


Jupiter le Taureau et Isis par Moebius
Statue de Néfertari au temple de Louxor.

La Gande Epouse seconda le Roi dans toutes les fonctions royales et religieuses en tant qu'« Épouse du Dieu » elle est aussi « Maîtresse de la Haute et Basse-Égypte », « Dame de charme », « Douce d'Amour », « Riche de Louanges », « Belle de Visage », « .Celle qui satisfait les Dieux » , « Épouse du taureau victorieux », etc. les épithètes les plus sublimes ont été employées pour la qualifier.

Rarement une Reine aura reçu autant d'égards. Elle va réussir à imposer sa présence dans l'ombre du souverain. La statue de
NEFERTARI au temple de Louxor montre la reine accompagnant un des colosses assis de la cour de Ramsès II, elle tient la queue de son frère époux. Cette représentation se retrouve sur la bordure du Zodiaque de Denderah, avec derrière elle un SANGLIER.




Privilège exceptionnel, Ramsès II, qui s'est lui-même déifié, a également divinisé NEFERTARI. On peut voir dans le petit temple d'Abou Simbel la scène représentant la divinisation de la reine. Elle montre ISIS (Aset) et HATHOR ajustant sa coiffe sur la tête de la reine. Ainsi, après avoir assimilé sa mère à la déesse MOUT, s'être proclamé fils d'AMON et s'être fait dieu, Ramsès II divinise aussi sa bien-aimée. NEFERTARI est la manifestation du pouvoir féminin, la pharaonne et " Mère de la Nation " était la manifestation mortelle du pouvoir femelle, tandis que le pharaon représentait le pouvoir mâle et l’archétype masculin.

Les femmes en Egypte jouissaient des mêmes droits juridiques et économiques que les hommes, une situation que les grecs, qui écrivaient sur les égyptiens, trouvaient très étrange, et une source de décadence des mœurs selon les romains.
NEFERTARI MERYENMOUT a certainement inspiré l'image de l'ISIS à l'enfant et de MARIE chez les catholiques, quand le culte devient exclusivement masculin, on enlève son image dans le ciel, depuis nous avons la constellation du CENTAURE et à ses pieds la CROIX DU SUD à la place de l'ancienne constellation de ISIS à l'enfant et de l'outil de BOOTES.


SAGITTAIRE ET CENTAURE

CENTAURUS est une constellation de l'hémisphère sud. C'est une créature moitié homme moitié cheval de la mythologie grecque. MENKENT (Menkar), est la troisième plus grande étoile du CENTAURE. Le nom MENKENT semble être dérivé du mot arabe MANKIB " assumer " et KENTAURUS est la version latinisée du mot arabe pour CENTAURE. L'étoile la plus brillante de la constellation est ALPHA DU CENTAURE, qui est aussi la quatrième étoile la plus brillante dans le ciel.

Les origines du
CENTAURE remontent très loin, les Babyloniens savaient qu'il y avait un HOMME BISON (MUL.GUD.ALIM). Ils ont dépeint la figure soit comme un BISON à quatre pattes avec la tête d'un homme ou une créature à une tête humaine et le torse attaché à l'arrière des jambes ou un TAUREAU. Les Babyloniens associent la créature avec le Soleil du dieu UTU (Shamash). Cet HOMME BISON est aussi dans la culture des amérindiens.




CEN vient du mot CENOBITE du latin coenobita (moine) et TAURUS / TAUROS pour le TAUREAU. Pourtant, le mot qui désigne le CHEVAL en grec, se dit " HIPPO "et non pas " TAURUS ", il n’y a donc aucun rapport entre l’homme-cheval et le CENTAURE.

Il y a des confusions, le premier CENTAURE est la constellation du SAGITTAIRE. Comme la plupart des mythes grecs, l'histoire de CHIRON est racontée par fragments par plusieurs poètes. CRONOS et PHILYA furent surpris par la déesse RHEA, honteuse, PHILYA donna naissance à CHIRON.




L’introduction de la constellation du SAGITTAIRE dans le zodiaque grec est attribué à Cléostrate de Ténédos (vers 550-500 av J-C), sous la forme d’un archer. Aratos (vers 315-240 av J-C) et Ératosthène (vers 283-200 av J-C) ne semblent y voir qu’une créature bipède. Le Sagittaire ne prit la forme d'un centaure que tardivement, probablement à partir du IIe siècle avant J-C. La plupart des noms d'étoiles proviennent des traductions arabes du Moyen-Age. C'est aussi l'astérisme de la théière avec son quadrilatère.

Selon Ovide, le poète romain qui vivait à la fin du premier millénaire, le SAGITTAIRE représente CHIRON le mentor de nombreux héros grecs, un professeur bien connu et respecté de la médecine, de la musique et de la chasse. Cependant la plupart des autres sources associent l'éducateur CHIRON avec la constellation du SAGITTAIRE avatar du Dieu SHED, un jeune HORUS (fils du Pharaon) chassant à cheval.




Les Grecs nomment le SAGITTAIRE sous les noms de CROTOS et PHOLOS pour désigner le signe, l'actuel CENTAURE est donc une fusion de plusieurs signes afin de le placer dans le ciel, c'est un prêtre chargé de l'éducation des enfants.

KENTAURUS (Alpha Centauri) est également connu par ses noms traditionnels, Rigil Kentaurus, Rigil Kent, et Toliman. L'étoile Rigil Kentaurus est dérivé de l'expression arabe RIJL QANTURIS qui signifie " le pied du centaure ". Le nom TOLIMAN est censé venir de l'arabe " al-Zulman ", qui signifie " les autruches ". Le nom traditionnel de l'étoile HADAR (Beta Centauri) est dérivé du mot arabe pour " terrain ", tandis que AGENA vient du mot latin pour " le genou ".


Centaurus et le sacrifice du Loup

CHIRON est en charge de l’éducation de nombreux héros qui deviennent ses disciples, notamment Achille, Asclépios et les Dioscures. Le nom de CHIRON est issu du grec ancien " Kheírôn ", dérivé du mot grec " Kheir " qui signifie " main ", il peut être mis en relation avec les Dactyles, anciens maîtres de l’art de la métallurgie et des guérisons magiques. Cette racine étymologique évoque aussi l’habileté avec les mains, et pourrait être liée aux compétences de CHIRON en chirurgie. Dans sa course du Zodiaque, HERACLES tue le CENTAURE mais selon une autre version il épargna CHIRON et c’est accidentellement qu’une flèche du carquois l'atteignit, il en mourut.

Le 4em roi d’Athènes Érichthonios a aussi été éduqué par le CENTAURE. Erichthonius régna 50 ans, avec une grande réputation de justice, et mérita après sa mort d'être placé dans le ciel, où il forme la constellation AURIGA (le cocher). On attribue à Érichthonios l'invention des chars, à cause de la difformité réelle de ses jambes.

Le
CENTAURE peut être une figure positive dans le sens ou tout est faux depuis la création du ciel par les grecs, il combat le LOUP (Lupus) et devient alors une créature beaucoup moins civilisée. Ce LOUP est à l'origine un gros CHIEN Egyptien (le Molosse de Selket) que l'on confond souvent avec un LION. C'est le sacrifice du LOUP. Il semble aussi attaquer le SCORPION avatar de SETH mais aussi barer la route au SAGITTAIRE.


Le Centaure - Cénobite était un éducateur très spécialisé

La constellation du LOUP n'a pas de forme très évidente, et la limite entre et le CENTAURE est difficile à faire. Il n'y a aucune légende avec un CENTAURE et un LOUP, pour les Grecs, il s'agissait d'un animal que le CENTAURE portait empalé sur sa lance. Cette manipulation du ciel est la conséquence de la prise du pouvoir par les CENOBITES (Cen-Taurus) marquant ainsi leur marque dans le ciel, tout en détruisant les signes d'avant. Ils mettent à eux seuls en évidence la dualité de l'église et des hommes avec les « bons », sages et pacifiques, et les « mauvais », débauchés et violents.

Le CENTAURE représente une forme de vie monastique en communauté mais aussi un symbole de l'homosexualité masculine, il symbolise la bête en l'homme. Le mythe des CENTAURES est l'un des plus instructifs sur les conflits de l'instinct et de la raison. Le CENTAURE, en tant qu’être hybride, est associé à l’homosexualité, CHIRON tombe amoureux de ces dissiples. Dans sa forme religieuse, il représente l'initié qui va donner une éducation. Il a également participé à l'éducation de CEPHALE, des DIOSCURES, d'HERACLES (hercule), d'IPHICLES, de ACHILLE et d’ULYSSE. La mort de CHIRON fait partie d'un épisode connu sous le nom de Centauromachie.

Il y a donc des bons et des méchants CENTAURES, ce qui est bien pratique ! On retrouve cette dualité dans la culture populaire. Les CENTAURES pourrainet représenter les TEMPLIERS. Harry Potter a aussi un ami CENTAURE nommé Firenze et il a rencontré des CENTAURES dans la Forêt Interdite. Harry Potter et ses amis ont dû être sauvés par le géant, Gawp pour éviter d'être piétiné par les CENTAURES dans la forêt, cette scène du film représente exactement les figures du Zodiaque.




Concernant le SAGITTAIRE, son nom signifie « l’archer » on le surnomme aussi « arcifère » ou « flèche ». Les fresques de la civilisation gréco-romaine montrent que le signe du SAGITTAIRE a beaucoup évoluée depuis sa création, il s’inspire des babyloniens et des Perses avec une fusion des symboles égyptiens. Chez les Ptolémées (la succession d’Alexandre le Grand en Egypte), il représentait un jeune pharaon à cheval apprenant à chasser sous la protection d’une oie, c’est le dieu enfant Shed (le sauveur) qui protège des animaux vénéneux.

L’équilibre est primordial dans la philosophie des anciens, il est particulièrement évident dans l’approche du symbole. Le Sagittaire antique a deux visages, il est à la fois Horus et Seth, le fils du pharaon, et il n’est absolument pas le Horus ancien que l’on a enlevé du ciel lors de l’invention des zodiaques. Le dessin du Sagittaire montre la double nature du jeune monarque, grand héros pour son peuple et méchant envers les ennemis.




Le Sagittaire est totalement masculin, c’est une image puissante pleine de profondeur et de paradoxe. Avec la double face, on imagine une sorte de rite de passage initiatique, un changement et une transformation, un passage à l’âge adulte, dans certaines versions du signe il a le phallus en érection. Plusieurs auteurs indiquent que le signe est exclusivement masculin et homosexuel, d’où sa double face (Horus et Seth).

Après avoir été le Sagittaire le jeune pharaon va continuer à évoluer dans le zodiaque pour retrouver sa soeur et épouse ISIS - HATHOR alors symbolisée par la constellation VIRGO, il va lui va faire un enfant (Bootes et de Isis à l’enfant) et continuer sa route jusqu’au trône de Jupiter (son père) afin de commencer son règne et diriger le pays. Et ainsi de suite jusqu’à la fin de la lignée après quelques générations de consanguinité acharnée.





Dans la mythologie, la mort de CHIRON est très symbolique. Il fut atteint par l’une des flèches d’HERACLES, empoisonnée par le sang de l'Hydre de Lerne. Le poison lui causant d’horribles souffrances, ne pouvant mourir, il demanda la permission d’offrir son immortalité à PROMETHEE, celui qui apporta la connaissance (le feu) aux hommes.

ZEUS fit alors de Chiron une constellation et le CENTAURE centaure portant l’arc devient la représentation du SAGITTAIRE. Le véritable CENTAURE et CENOBITE des grecs est donc le SAGITTAIRE, placé à l'inverse du sens de rotation du zodiaque, la nouvelle constellation du CENTAURE semble donc bien être en opposition avec le SAGITTAIRE.




LICORNE ET CENTAURE

La LICORNE est le symbole de la transformation du CENTAURE en SAGITTAIRE, le signe précédent le CAPRICORNE. Dans les temps anciens, la " Grotte de Mithra " était le lieu de naissance du Soleil au solstice d'hiver dans le signe du POISSON-CHEVRE; cette caverne a été le lieu de naissance symbolique du Christ. Le dieu sumero-babylonien EA avait la tête et le haut du corps d'une chèvre avec le corps inférieur d'un POISSON, tel que représenté aujourd'hui dans le CAPRICORNE.

Dans la mythologie, PAN a été poursuivi et a sauté dans le Nil essayant de se transformer en POISSON pour s'échapper, réalisant seulement la moitié de sa transformation. Les autres noms de la CHEVRE DE MER étaient " l'antilope de l'océan souterrain ", " Seigneur de l'œil sacré ", " Dieu de la sagesse", etc.. C'est aussi MAKARA le mot sanskrit pour le CAPRICORNE. Le DAUPHIN a été placé pour son service par Poséidon parmi les constellations, et est devenu avec les Grecs, est devenu avec les Grecs la chèvre dont la partie arrière est celle d'un dauphin, c'est le CAPRICORNE.




Il y a une association avec la grande pureté de la LICORNE et ses pouvoirs médicaux contre les poisons et les maladies, y compris l'eau purifiante. Ce sont les pouvoir de la VIERGE, et si l'on compare la figure Egyptienne de SELKIS (la vierge) avec som emblème de la NEPE, nous trouvons la véritable LICORNE alchimique, la très ancienne constellation de VIRGO.

Comme le zodiaque et ses figures est aussi une carte de la terre avec ses régions du monde que l'on projete au ciel pour aider à la navigation, il y a une d'autres explications sur le symbole de la LICORNE beaucoup moins alchimique et qui pouvant aussi représenter VIRGO sur la terre à une époque ancienne avant le déplacement du ciel.


CROIX DU SUD

Au pied du CENTAURE, la CROIX DU SUD est une petite constellation de l'hémisphère sud, la plus petite de toutes les constellations dont un amas d'étoiles est appelé BOÎTE A BIJOUX (NGC 4755), elle se situe dans la constellation de la CROIX DU SUD à une distance de 8 000 années-lumière proche de l'étoile ß (Mimosa).




C'est l'un des plus beau amas ouvert du ciel austral, il est formé de plusieurs étoiles de couleurs très contrastées qui scintille telle des pierres précieuse dans n'importe quel instrument d'observation et à l'oeil nu, on vois une vague tache en vision décalée.

Gacrux est une géante rouge, les autres étoiles de la Croix de la constellation sont de couleur bleue. Toujours dans la
CROIX DU SUD, le Sac à Charbon est visible à l'oeil nu sous la BOÎTE A BIJOUX. C'est l'un des plus grands nuage sombre du ciel. Il se voit très facilement au milieu de la voie lactée.




ASSOMPTION DE LA VIERGE

La Houe du Centaure et la Femme à l'Enfant

Dans le catholicisme d'aujourd'hui, le terme DORMITON ne désigne que la mort de la Vierge. La croyance de la montée au ciel avec son corps chez les catholiques porte le nom d'ASSOMPTION, mais les orthodoxes critiquent ce terme, qui pourrait laisser croire que la Vierge a été ' enlevée au ciel de son vivant ' et cela semble bien être le cas !

La constellation Egyptienne MEREOU (ou Athribis) est un laboureur. La constellation BOOTES est un homme qui conduit les sept bœufs (septem triones) de la constellation de la Grande Ourse à l’aide de ses deux chiens CHARA et ASTERION (constellation des Chiens de chasse). L’étoile la plus brillante de la constellation est ALPHA BOOTIS (Arcturus). Cette figure représente aussi SATURNE sous sa forme humaine avec une tête de BISON - TAUREAU du nom de HORUS LE TAUREAU, il tient un sceptre OUAS symbole de royauté..




Dans notre actuel zodiaque, la constellation du BOUVIER est aussi un gardien du troupeau de vaches, dont l’étoile principale est ARCTURUS, venant de ARC-TAURUS. Dans cette partie du ciel HORUS rencontre ISIS sa soeur et épouse qu'il va féconder, ce passage marque le grand cycle des saisons et la récolte des moissons, voilà pourquoi la figure de BOOTES est identifiée avec SATURNE avatar de CRONOS (le temps).

Le Dieu MEREOU (Merehy ou Athribis) est une divinité secondaire d’Athribis nommé « seigneur d’Athribis » lors du nouvel empire à Abydos, c'est une divinité aux multiples fonctions, c’est un aspect de la fonction royale, lié à la fertilité il est un avatar de OSIRIS (dieu solaire) quand il est accompagné de la déesse ISIS.

A l'origine, MEREOU le Taureau symbolise la fertilité de l'Homme qui donne la vie en s'accouplant à la femme. En dessous de MEREOU se trouve son outils, représenté par un autre Taureau tenant une HOUE. C'est avec ce TAUREAU et la VIERGE A L'ENFANT que les Grecs inventent le CENTAURE. La femme et le fils sont sacrifiés pour le Père et le prêtre désormais en charge de l'éducation des enfants.

Avant de devenir un homme - cheval, BOOTES porte un oiseau sur son scèptre. C'est LOTA DRACONIS, une étoile dans le nord de la constellation du Dragon. LOLA porte le nom traditionnel de EDASICH. C'est une CHOUETTE. La création de BOOTES provient de la constellation à l'origine de la racine hébraïque BO dérivé de l'Egyptien BAU. L'étoile la plus brillante est ACTURUS du Grec ARATOS qui signifie littéralement " gardien de l'ours " car l'étoile est derrière la GRANDE OURSE.

La deuxième étoile la plus brillante est appelée NEKKAR qui signifie " une percée " et la troisième étoile la plus brillante est une amende double, ces étoiles sont appelées IZAR (du yiddish Issur) qui signifie " Prince avec Dieu ". Chez les Celtes, le prénom ARTHUR était en rapport étymologique avec le nom celtique de l'ours, " Artos " signifiant à la fois " Ours " et " Guerrier ".


LA FEMME A L'ENFANT ET LE FILS DESIRE

Il est important d'indiquer que toutes cette science n'est possible qu'avec les découvertes astronomiques et la création des Zodiaque, le monde d'avant est détruit et les figures plusieurs fois changées et manipulées, cependant à travers un nouveau code le message est identique.

Cette constellation manipulée représente le premier Décan de la
VIERGE. Un décan est une constellation moindre qui est associé à l'une des figures du zodiaque. Pour les anciens, la constellation COMA a été un décan de la VIERGE (juste au-dessus avec son Epi de blé). Elle n'est pas COMA BERENICE (la Chevelure de Bérénice) qui représente une couronne mais aussi la figure d'une petite fille, ce n'est donc pas la même constellation.


Les constellation du Zodiaque de Denderah avant la reforge du ciel et l'invention du Centaure

Le nom original de la constellation COMA était KAMAH ou COMAH (certainement l'origine de KARMA) en hébreu, dont le sens pourrait signifier " le désiré ", ou " rêvé ". Le mot est utilisé dans le Psaume 63:1 où David dit à Dieu : " Mon âme soupire pour vous ". Le nom est également associée à CHEMDAH le " désir " qui est utilisé dans Aggée 2:07. Cette interprétation est corroborée par le zodiaque de Denderah où il est la figure d'une femme et de son enfant représentant COMA, le nom égyptien de cette constellation était SHES-NU ce qui signifie " le fils désiré ".




L'ancien nom sumérien pour cette constellation était HE.GAL-aa. HE signifie " bon ", GAL signifie " grand " et le " aa " de la fin signifie " fils ". L'ancien nom akkadien pour cette constellation était KAKKAB NUSHI. KA signifie " maison " et NU signifie " roi " ou " seigneur "et SHI est " corne ", " race " ou " pouvoir ". C'est l'enfant Roi et sa Mère. Shakespeare savait la signification de cette figure, dans la loi Andronicus Titus il parle d'une flèche vers le ciel et d'un " bon garçon sur les genoux de la Vierge ".

En 850, l'astronome arabe Albumazar (ou Abu Ballu) au service des califes de Grenade a déclaré : " Il se pose dans le premier Decan [de la Vierge], comme les Perses, les Chaldéens, et les Egyptiens l'enseignent, une jeune femme, dont le nom persan désigne une vierge pure assis sur un trône, nourrissant un petit garçon (le garçon, je le dis) ayant un nom hébreu, par certains pays appelé IHESU, avec la signification IEZA, qui est appelé en grec CHRISTOS, c'est l'image du Christ enfant. Une traduction latine des écrits de Albumazer est disponible dans la bibliothèque du British Museum.


Abraham Eleazar ~ Uraltes Chymisches Werke (Leipzig, 1760)
Nicolas Flamel - Le Livre d'Abraham le Juif (BNF)

Il y a de nombreuses figures religieuses avec ces personnages du Zodiaque, cet enfant sacrifié en même temps que la femme est aussi HERMES et MERCURE, il est représenté de nos jours par le signe du SERPENTAIRE avec sa coupe, c'est une étape de transformation alchimique mais selon les anciens ce passage est lié avec la mort et la renaissances des Egyptiens, en effet, avant les Zodiaques se trouvait ici la barquer solaire de HORUS - RA guidé par SELKIS.

Sur le Zodiaque de Denderah, la MAIN du jeune HORUS est manquante, peut-être à cause du vieillissement du disque mais cela pourrait être volontaire, en haut du disque un autre HORUS a la tête coupée, selon la version officielle cela est un accident pendant l'extraction du disque dans le Temple d'Hathor en utilisant de la poudre.

On retrouve cet avatar de la femme à l'enfant avec la Déesse RENENUTET. Dès le début, RENENUTET est l'un des noms donnés à l'URAEUS (Ouadjet), au fil des siècles elle devient une déesse du peuple. Déesse de la chance et de la fortune, sa popularité était si forte qu'elle va survivre dans la religion grecque sous le nom de TYCHE mais aussi chez les chrétiens, où elle devient THERMUTIS.




On retrouve cet avatar de la femme à l'enfant avec la Déesse RENENUTET. Dès le début, RENENUTET est l'un des noms donnés à l'URAEUS (Ouadjet), au fil des siècles elle devient une déesse du peuple. Déesse de la chance et de la fortune, sa popularité était si forte qu'elle va survivre dans la religion grecque sous le nom de TYCHE mais aussi chez les chrétiens, où elle devient THERMUTIS. Déesse de la fortune, elle deviendra VENUS-APHRODITE, la Déesse de l'amour, c'est à dire la prostituée de Babylone.


Déesse Wenut
Déesse Ostara
Déesse Change
Déesse Hathor

POUSSIN ET LES BERGERS

Le Grand Mystère des Soucoupes Templières de Bugarach



Le peintre Normand N. Poussin est initié à l'astrologie et aux mystères, ces toiles utilisent le Zodiaque Egyptien pourtant découvert bien plus tard par l'armée de Napoléon. Dans la seconde version du tableau de N. Poussin " Les Bergers d'Arcadie " , un Berger montre la lettre " R " du mot " ARCADIA ", un symbole solaire et de Royauté, à travers un jeu d'ombre et de lumière et un jeu de mot (Air, Ere).

Le tableau en trompe l'oeil indique également la direction de la tombe, vers le ciel. Mais on peut voir d'autres constellations sur le tableau dans un langage allégorique du peintre. Il y a l'AIGLE de JUPITER en haut à droite, ce tableau astronomique représente l'enlèvement de la VIERGE et du FILS et la tombe.

Voir : Le Secret de Poussin


CHANG'E ET LA LUNE

Chez les Asiatiques, nous avons la déesse lunaire CHANG'E, primitivement appelée HENG'E. La légende populaire rapporte l’existence d’une déesse, d’un lapin et d’un bûcheron vivant sur la lune. La déesse, ayant avalé un élixir d’immortalité, s’échappe dans la LUNE d’où elle ne redescend plus. Les premières versions de ce conte sont extrêmement courtes et les détails de l’histoire sont donc laissés à l’imagination du narrateur et il en existe différentes versions. Elle fut aussi la charmante femme de Hou Yi , fameux archer-héros sous le règne de l'empereur Yao.




La déesse lunaire CHANG'E porte le LIEVRE DE JADE, un avatar de HORUS ENFANT que l'on retrouve sur le disque de Denderah des Egyptiens. Dans une autre interprétation courante des ombres de la LUNE est d’y voir la silhouette d’un lapin ou d’un lièvre. Le lièvre lunaire ou lièvre de jade est mentionné dans les poèmes yuefu de la dynastie Han.

Ultérieurement, ce lapin se verra confier la tâche de fabriquer la drogue d’immortalité à l’aide d’un pilon et d’un mortier de jade. Une légende tardive prétend qu’il obtint cette promotion en proposant de se sacrifier pour nourrir un vieillard qui n’était autre qu’un immortel incognito. Le « Lièvre lunaire » et « lièvre de jade » sont des synonymes de LUNE dans la littérature. Chez les Egyptiens, le LIEVRE était aussi associé à DJEHOUTY, un pharaon obscur de la deuxième période intermédiaire égyptienne.


Le Lapin lunaire amérindien

On retrouve le LAPIN LUNAIRE chez les peuples amérindiens, ce qui prouve une communication entre les cultures bien avant la découverte des nouvelles terres et des amériques, une peuplade de navigateur a transporté la science secrète à travers toute la planète, ils sont certainement des hommes du Nord. Dans la légende Aztèque de la naissance du soleil et de la lune, les anciens Mexicains voyaient aussi dans la pleine lune la figure d'un lapin, d'où le thème du lapin lancé à la face de Tecciztecatl devenu la LUNE.

C'est identique au mythe Egyptien où ISIS et HORUS se réfugient sur la LUNE après la victoire de SETH. Dans les mythes asiatiques la Déesse CHANG'E tient un LAPIN DE JADE, que l'on retrouve aussi en occident avec la Déesse OSTARA (Eostre) dont la fête est célébrée aux alentours du 21 mars, c'est-à-dire au moment de l'équinoxe de printemps !

Voilà donc l'origine de notre LAPIN de Pâques, une créature imaginaire qui, selon la tradition, distribue, la veille du matin de Pâques des œufs colorés et des œufs en chocolat. Cette fête chrétienne se déroule le lundi (lune) en relation avec la pleine Lune pascale et l'Equinoxe du Printemps, il faut donc comme avec la fête sémitique du ramadan calculer la date chaque année.

En Asie, le produit d’immortalité fabriqué par le lièvre est parfois appelé « pilule de crapaud ». L’association du crapaud au corps arrondi avec la Lune est déjà mentionnée dans les questions au ciel de Qu Yuan (IIIe-IVe siècle av. J.-C.). « Le crapaud qui avale la Lune » désigne une éclipse lunaire. Zhang Heng des Han est le premier à rapporter la croyance que CHANG E se transforma en crapaud. Le « palais du crapaud » est aussi un synonyme littéraire de Lune.

On retrouve cette légende d'une femme avec un LAPIN dans de nombreuses cultures et légendes à travers le monde. La déesse de la lune OSTARA (ou Oestra), de la fertilité et du printemps dans le mythe anglo-saxon et Celtes. Son nom évoque la direction de l'Est et du soleil de printemps, la Déesse était souvent représentée avec la tête ou les oreilles de LAPIN.


Isis sur la Lune tenant le Sanglier (Fresque de Denderah) et le petit cochon sur la Lune

Mais on peut aussi voir un SANGLIER sur la LUNE et une confusion avec le LAPIN ou un CHACAL est possible, le LIEVRE est aussi un animal lié à SETH. Sur le Zodiaque de Denderah, nous trouvons l'oeil d'HORUS réfugié sur la LUNE après la victoire de SETH, mais aussi ISIS tenant un SANGLIER un animal avatar de SETH.

Le couple divin représente les deux POISSONS de la constellation, ils sont EROS et CUPIDON de la mythologie et représentent l'AMOUR. Ils attendent des jours meilleurs quand arrivera la chute de SETH désormais Roi du Zodiaque et du Monde, et donc le maître de notre système politico-religieux.




La position de ISIS sur la LUNE représentait le mois de PACHON, le neuvième mois du calendrier nilotique (basé sur la crue du Nil). Dans le calendrier de l'Égypte antique, c'est le premier mois de la saison CHEMOU. Lors du mois PACHON à la pleine lune, était sacrifié un PORC lors d'une fête en souvenir du mythe où SETH transformé en cochon sauvage pourchassa HORUS - OSIRIS qui se réfugia sur la LUNE mais aussi en souvenir du mythe où SETH toujours sous l'apparence d'un PORC (suidae) blessa l'œil d'HORUS, œil qui symbolisait précisément la LUNE.

Le mois de PACHON est aussi celui de KHONSOU (Khons, Chons, Khensu) " le voyageur " ou " celui qui traverse le ciel " son nom vient du verbe khenes " traverser ". KHONSOU est aussi à l'origine un obscur dieu lunaire, rarement évoqué dans les sources jusqu'au Nouvel Empire, c'est alors une divinité plutôt terrifiante, il été dépeint comme un homme à tête de faucon, portant le croissant de la nouvelle lune qui sous-tend le disque de la pleine lune. Lorsqu'il est identifié à l'enfant d'AMON et de MOUT pour former la " triade thébaine ", il devient un dieu rassurant, protecteur, guérisseur. Il constitue aussi un symbole du rajeunissement éternel, comme la LUNE redevient pleine à chacun de ses cycles.


ISIDIS DE NAVIGIUM

En Egypte, un grand festival de navigation existait en l'honneur de la Déesse HATHOR pendant le troisième mois d’Akhet (inondation), un mois appelé aussi «Khenet Het Hert» signifiant : le «Voyage d’Hathor» lors de l’Ancien Empire. C’était une très grande fête, avec des processions de bateaux et de prêtres autour des temples.

Plus tard, le mythe d'
ISIS (ou Aset ou Iset, en Grec) dont le nom signifie " le trône ", est la Grande Déesse de la création, elle a aussi le pouvoir de ressuscité les morts. ISIS devint le symbole de la mère idéale (La Déesse mère) et mère d'HORUS, par extension elle fut considérée comme la mère protectrice des Pharaons et du pays.

L'ancienne fête de la
ISIDIS DE NAVIGIUM le 5 Mars de chaque année marquait l'ouverture de la saison de navigation avec le lancement des navires, la fête se produisant lorsque ARGO NAVI était visible dans le ciel du sud de l'Egypte. A Rome, la fête est également connu comme PLOIAPHESIA, un fête religieuse en l'honneur de la déesse ISIS qui se tenait aussi le 5 Mars.

Le 5 Mars de chaque année marque la bénédiction des bateaux par la
VIERGE MARIE chez les catholiques. Selon Philip Coppens (l'étoile Canopus et le mystère d'Osiris), l'importance de l'étoile CANOPE de la constellation australe de la CARENE était l'étoile polaire il y a 12.000 ans, elle s'est donc déplacée plus au nord avec la précession des équinoxes.




CANOPUS se trouve à peu près au sud de SIRIUS, elle arrive au méridien environ 20 minutes avant de SIRIUS. Quand SIRIUS atteint son point culminant dans le sud, CANOPUS brille environ 40 degrés au-dessous; malheureusement elle est hors de vue pour l'Europe, le Canada et la moitié nord des États-Unis, elle représente les profondeurs de la Terre (les enfers).

La déesse
NEITH-ISIS porte le navire, c'est la déesse de la mer AMPHITRIT-HATMEHYT. Cette fête d'origine égyptienne a survécu à la persécution des chrétiens et marque ainsi la bénédiction des bateaux par la VIERGE MARIE chez les catholiques. Le CARNAVAL avec ses chars de fleurs, ressemble aussi à la fête, et certains spécialistes affirment qu'elle a la même origine.

La fête de la mer a donc voyagé jusqu'en Europe en suivant les étoiles et le cycle de la précession des Equinoxes, la fin de ce voyage est en FRANCE et la NORMANDIE représente le NAVIRE, la région a cette forme, tandis que la FRANCE représente le déplacement des étoiles et des constellations.




La Déesse de la mer est sur le sceau du peintre Nicolas Poussin, le symbole de son secret avec la devise " Tenet Confidentiam " ( je détiens un secret ). Ce navire est aussi une NEF, un grand navire de la fin du Moyen Âge. La NEF fut avec la caravelle, le navire des grands explorateurs voyageant aux Amériques.

Ce navire peut aussi représenter une Eglise qui ressemble à la coque renversée d'un navire. Ce
NAVIRE dans le ciel est le CERCUEIL du ROI, il voyage dans l'espace et dans le temps en suivant les étoiles et le cycle de la Terre. Symboliquement, ISIS guide le navire dans les étoiles pour son retour.

Quelquefois on place un voile sur la tête d'
ISIS pour indiquer que la nature dissimule à l'homme ses secrets. Comme ses prêtres, ISIS était « vêtue de toile », suivant la coutume égyptienne, d'où ses surnoms de linoplepos, linostolos, linigera. Son images gréco-romaine emprunte les symboles à certaines divinités, avec lesquelles elle a été en rapport. Parfois, un jeune garçon (Horus) se tient à ses côtés. C'est la divinité tutélaire qui permet au bien de triompher, c'est aussi la Déesse de la victoire du bien sur le mal et elle symbolise la traversée du fleuve (Nil) et de de la MER lié à MERY et à MARIE.


NEMROD FILS DE KOUSH

Dans la Genèse, NIMROD (Thammuz) le Seigneur (le Maître) est présenté comme un fils de KOUSH, lui-même fils aîné de CHAM et petit-fils de NOE. NIMROD est le premier héros sur la terre, et le premier roi après le Déluge. Il faut comprendre par le Déluge biblique une réforme religieuse pour l'âge des Poissons. NIMROD est décrit comme un « chasseur héroïque devant Dieu ». La ville de Babel, au pays de Shinar, est une capitale de son royaume.

En Assyrie, NIMROD a fondé Ninive, Kalkhu et Résen, son tombeau (le Nemrut Dagi) a été creusée avec l'aide de nombreux esclaves entre deux montagnes afin de former une sorte de tour en spirale, c'est la
TOUR DE BABEL. Le seigneur était tellement adoré qu'elle a été plusieurs fois saccagée.

NIMROD était le fils-époux de SEMIRAMIS la reine des peuples sémites avec YAVE - MARDOUK (Zeus). La déification et le culte voué à ce couple incestueux sont traces de la naissance du mythe de la Mère et de l'Enfant commun à de très nombreuses religions, sauf que toute cette histoire est une farce pompée sur l'Egypte et sa TRINITE. Le chapitre 10 de la Genèse lui-même laissent entendre que NIMROD était un puissant chasseur qui provoquait Dieu.




Le nom de KOUSH avatar de NEMROD est aussi un personnage mythique répandu dans tous les panthéons antiques, symboliquement KOUSH est le seigneur des dissimulations et de la confusion. On l'appelait aussi parfois BEL ou BAAL LE CONFONDEUR ou encore JANUS le dieu à deux faces. De la même racine que KOUSH, on tire des mots tels que CHAOS ou CACHE.

KOUSH est l’ancêtre éponyme des Koushites, associés dans la Bible au sud de l’Égypte et à l’Éthiopie, sa localisation, voisine de l'Éden (le Delta du Nil) est discutée par des spécialistes. KOUSH est situé en Haute-Egypte avec ses Pharaons noirs, des imposteurs. L'Égypte de l'Ancien Empire organisait déjà des expéditions vers le cœur de l'Afrique et de ce fait devait nécessairement passer par les terres contrôlées par les nubiens, c'est ainsi que la cosmologie de l'Egypte arrive dans la corne de l'Afrique, l'Egypte s'impose à KOUSH culturellement.

Voir : Koush et les Pharaons Noirs

Après la perte de contrôle de l’Égypte sur la NUBIE, celle-ci entre dans une période de transition obscure, à la fois du point de vue des sources écrites que de l’archéologie, qui durera de 1069 à 795 avant notre ère et débouchera sur la conquête de l’Égypte par une dynastie kouchite originaire de Napata, traditionnellement mais improprement appelée celle des « Pharaons noirs » de l'empire Koushite vers 700 avant notre ère. L'EDEN du Delta est détruit ainsi que le couple divin de l'origine.

En étroite colaboration avec les sémites de la péninsule arabique de l'autre côté de la Mer Rouge, on pratiquait à KOUSH les sacrifices et la prostitutution sacrée, la pédophilie et les orgies. C'est ainsi que NEMROD le sémite fût appelé " fils de Koush " et que l'on retrouve la déesse
QADESH (Lilith) jusqu'en Assyrie où une ville porte son nom.


SEMIRAMIS

En Mésopotamie le pouvoir va copier le culte Egyptien dans ses Temples en effectuant des changements, certaines figures retourneront en Egypte et elles seront assimilées au panthéon, les nouvelles figures étrangères sont représentées de face.

Ill y a quatre mille ans le roi NIMROD (Nimrûd, fils de Kan’ân) a été le constructeur de la tour de Babel (le système). NIMROD ne s’appliquait pas seulement à un personnage précis, mais à la fonction de " seigneur " sur le peuple comme les anciens titres de Pharaon, parce que NIMROD était un fils de Cush, Amenophis III lui est souvent associé.

Le desposte planifie de gouverner la Terre avec sa femme SEMIRAMIS appelée ISHTAR , ASTARTE ou EASTER (Pâques), la colombe d'or est son animal. On la connaît aussi comme la CYBELE phrygienne, l’ATARGATIS en Syrie (la sirène) et LIBERTAS à Rome. C'est dans l’ancienne Babylone, que sont nées les fausses croyances qui se sont infiltrées dans presque toutes les religions. Le couple infernal est dégénéré et consanguin, homosexuel et pédophile. SEMIRAMIS était la mère des prostitués et reine du harem des femmes, on dit que c'est la LICORNE alchimique.




Quelques temps après la mort de NIMROD (étouffé par un moustique), la reine a donné naissance à un fils et elle affirma que le bébé avait été conçu par un rayon de lumière du Dieu Soleil et annonça que son fils était NIMROD réincarné. On dit aussi qu'elle couchait avec son fils. C'est ainsi que SEMIRAMIS devient la " Mère Vierge " et " Reine du Ciel ", elle a été la première dirigeante religieuse du monde et elle inspire le culte de CYBELE, la déesse Mère du Moyen-Orient. C'est cette Déesse qui inspire la Vierge Marie de l'église, et c'est son fils TAMMUZ qui prend la place du Christ avec l'image du Dieu Gréco-Egyptien SERAPIS.

Après sa mort NIMROD est réincarné en " POISSON GEANT " et son rôle devient identique à celui du Dieu DAGON (Poisson en Hébreux) avatar de OANNES avec sa coiffe représentant une tête de POISSON. Plus tard, les Temples et les chrétiens ajustent leurs symboles avec les calendriers en déruisant les anciennes croyances (comme le culte de Mithra avatar de St Michel et du Horus), tout en gardant secret la véritable nature du culte et le vrai mystère. On ne trouve pas de fête de Noël avant l'an 330.

Les MARDUK et les NIMROD ne sont pas l'exclusivité de l'église catholique puisque ce sont des avatar de EL et donc de AL c'est à dire ALLAH et sa compgan est la Déesse pré-islamique ALLAT. Le système est déjà mondialisé à travers les religions avec des figures fantaisistes des grecs et de la mésopotamie. C'est ainsi que la TRINITE représente le ROI et son EPOUSE ROYALE esclave et prostituée à la fois.

Voir : Secret des Triangle


PROSTITUTION SACREE

Au Sud de l'Egypte, dans l'infâme pays de KOUSH assimilé à SETH (envahisseur étranger), les déesses du Delta deviennent des prostituées. NEITH contribua au mythe Osirien, jugeant le combat mythique d’HORUS contre SETH, elle proposa de nommer HORUS roi du monde végétal, et SETH roi du monde désertique. Pour rester juste et ne pas favoriser HORUS, elle proposa de donner au dieu SETH (les envahisseurs de l'Est) plusieurs déesses, dont ANAT et ASTARTE et QADESH en Orient, c'est la création de l'image de LILITH, la LUNE NOIRE déesse de la fertilité, ou Rousse selon les représentations.




C'est plus tard que ces figures de la grande Déesse Mère reviennent en Egypte sous la forme de la grande prostituée, puis en Grèce et à Rome. QADESH est notre VENUS- APHRODITE, la Déesse de l'Amour manipulée, la putain du Temple avec ses enfants que l'on donne aux Seigneurs (aux maîtres). C'est aussi LIBERTAS la Reine des enfers et des esclaves, comme OSIRIS son époux était le Seigneur des enfers.

Voir : Lilith la Lune Noire

Dans le royaume de KOUSH, le culte lié à la nature et à la renaissance solaire est mal compris, OSIRIS-MIN qui est aussi l'OSIRIS NOIR devient exclusivement phallique et Dieu sexuel, alors qui'l est censé représenter le LIMON NOIR en bordure du Nil et la fertilité de tout ce qui existe sur Terre. C'est sur cette terre en Éthiopie que les descendants de Salomon et la Reine de Saba auraient vécu, l'origine des Beta Israel.


L'ABRE COUCHE A TERRE

L'Arbre Houmbaba et la Genèse de l'Homme

Chez les Anciens, le couple et l'enfant étaient au centre du culte. Dans le mythe Sumérien de l'épopée de GILGAMESH qui inspire la GENESE, le couple est pédérastique et se refuse à la femme qu'il abat avant de poursuivre sa route, cette épisode est celui de l'arbre HOUMBABA dans la forêt qui représente le passage du CANCER (ISIS) et de la VIERGE (NEPTHYS) en position couchée sur l'Ecliptique avec son EPI DE BLE (ou palme). GILGAMESH et son ami ENKIDU abattent le géant avec l'aide du Soleil SHAMASH qui déchaîne les tempêtes, on a retiré un Décan à la VIERGE pour créer le CENTAURE.


L'Arbre Houmbaba de l'Epopée de Gilgamesh est la Constellation de la Vierge couchée sur l'Ecliptique

Dans la Mythologie, HERACLES (Hercule) réalise un tour de Zodiaque. Les équivalents par syncrétisme au personnage de HERACLES (Hercule) sont ERRA, LUGALIRRA et MESLAMTEA et le Dieu mésopotamien des enfers NERGAL. En sumérien, son nom signifie « Maître de la Grande Ville », c'est-à-dire des " Enfers ". Il semble cependant qu'il s'agisse d'une divinité akkadienne, car à l'époque sumérienne, la déesse des enfers est ERESHKIGAL.

L'Arbre
HOUMBABA peut symboliser l'aspect féminin du cosmos associé aux eaux primordiales, de la sève végétale au lait maternel. Sa mort représente le sacrifice de la matrice originelle qui donne accès à l'homme solaire, ces versions du mythe est donc clairement homosexuel, c'est une déformation de l'Egypte et de ses figures. Le mythe est inversé, la GENESE et la Mythologie utilisent le Soleil de l'année pour faire le tour du Zodiaque, c'est à dire qu'il tourne comme une HORLOGE et non pas dans le sens Zodiacal de la précession comme celui des Egyptiens.

Voir : La Genèse Astrologique


BOOTES ET SATURNE

Assimilé à CRONOS (le temps) le talisman de SATURNE est NEMESIS ou l' ETOILE DE LA MORT. L'hexagramme étoilé de l'antiquité n’est devenu la représentation du judaïsme qu'après l’expulsion des Juifs en Espagne au XVe siècle et grâce au développement de l’imprimerie, le symbole est utilisé par tous et on le retrouve en Inde, sur les Eglises, les Mosquées, etc.. La FAUX (houe) dans le pentacle est l'outils de BOOTES.

La TÊTE DE TAUREAU sur le talisman de SATURNE est en relation avec avec le culte sacrificiel de MOLOCH mais aussi avec le mythe du sacrifice du fils par ABRAHAM quand le sanctuaire a demandé le passage dans l'ère des Poissons il y a environ 2 000 ans. C'est logiquement (ou astrologiquement) que le culte du BELIER de l'âge du BELIER (RAM) commence à être remplacé par la nouvelle religion.




Chez les Mésopotamiens, le Dieu SATURNE avait récupéré les " tables des lois de l'Univers et du Destin " volées par un dragon. Le culte idolâtre Assyrien dédié à SATURNE a été adopté par les Juifs apostats. Le sceau est une substitution d'un anneau cachet sur lequel était gravé le nom de Dieu, le sceau que Salomon gardait toujours sur lui pour contrôler les démons et les esprits au cours de cérémonies de magie opérative.

Lié au culte de REMPHAN (Saturne), cet anneau faisait de Salomon le "Seigneur de l'Anneau" et la "communauté de l'anneau" sont ceux-là qui se livrent à ces pratiques occultes, c'est à dire la magie noire et les sacrifices. L'historicité officielle de l'étoile à six pointes remonte en fait aux temps anciens de l'Égypte où elle était utilisée dans la magie, la sorcellerie, la divination, l'astrologie et l'occultisme en général. Mais on sait moins qu'elle était aussi associée au sacrifice d'enfants par le feu aux dieux MOLOCH et BAAL. Il existe aussi un talisman de JUPITER du même type, avec l'aigle de ZEUS que l'on a également déplacé pour le figurer dans cette partie du ciel, c'est AQUILA.

Sur le Zodiaque Egytpien de Denderah cette partie du ciel est sous l'influence de l'aastre SATURNE la planete du temps. La figure de BOOTES et son outils la HOUE est donc à l'origine de la création de l'image du faucheur, ce n'est absolument pas le sens premier de ce signe comme l'indique le Zodiaque circulaire de Denderah. Il y a parfois une CHOUETTE assimilé avec les symboles, l'oiseau de nuit est également présent dans la constellation puisqu'elle est sur le scèptre du TAUREAU DE MEREOU (constellation Bootes). 


JUPITER ET GANYMEDE

Ganymède Esclave Sexuel de Zeus - Humiliation du KRST et viol du Horus par Seth

JUPITER-ZEUS est la Planète du signe du SAGITTAIRE, l'astre est représenté dans cette partie du ciel sur le disque Egyptien. Le christianisme reprend les caractéristiques mythologiques des Grecs pour sa figure du PERE. Dans la construction astrologique moderne, l'AIGLE représente l'oiseau de JUPITER-ZEUS et le SAGITTAIRE est son amant GANYMEDE, c'est aussi le nom d'une Lune de JUPITER. Ce mythe de l’enlèvement de GANYMEDE est représenté dans de nombreuses œuvres, notament dans la peinture classique, mais pas seulement.


Jupiter / Zeus et la Lune Ganymède Rois des Cieux
Le plafond EROTIQUE de la chapelle Sixtine est l'une des salles des palais pontificaux du Vatican.
Le Vatican est infiltré depuis toujours et il contient les deux forces (Anges & Démons).

Cette représentation érotique avec des jeunes enfants évoque aussi les figures de EROS et CUPIDON avec d'autres éléments dans cette partie du ciel qui contient beaucoup d'oiseaux. Le signe du SAGITTAIRE est associé à la lettre hébraïque Vau et la 6ème carte du Tarot Trump " Les Amants ". Toujours dans cette partie du ciel, la constellation ANTINOÜS est identique à la mythologie greco-romaine, on remplace le HORUS-GEB (et son oie) sur le CAPRICORNE par un rapace avatar de JUPITER-ZEUS.


Ganymède et Jupiter
(Rembrandt)
Jupiter et Ganymède
(Anton Raphael Mengs)
Ganymède esclave de Jupiter
(Vase Grec)

Dans le mythe, GANYMEDE est un prince troyen, selon l’Iliade, il est réputé être le plus beau des mortels. Alors qu’il fait paître son troupeau sur le mont Ida de Troade, ZEUS l’aperçoit et, se transformant en aigle, l’enlève pour en faire son amant, et l’échanson des dieux. En compensation, son père reçoit de ZEUS quatre chevaux qu’il tenait de POSEIDON. Il a de même donné lieu à d’innombrables œuvres, aussi bien par les poètes de l’Antiquité que par les artistes depuis la Renaissance.

L’un des exemples de représentation des plus connus est sans doute celui proposé par Michel-Ange où l’on peut y voir ZEUS transformé en aigle qui tient entre ses pattes le jeune homme. De même Rembrandt en fait un sujet où Ganymède est représenté enfant et est fermement tenu par la bec de
ZEUS ici aussi sous la forme de l’AIGLE. Dans cette représentation GANYMEDE a tellement peur qu’on le voit uriner pendant son enlèvement (c'est le Manneken-Pis à Bruxelles).


La bataille de Montemurlo et
l Enlèvement de Ganymède (Veneziano)
Ganymède et l’aigle de Jupiter
(Pierre Julien - Louvre)
Enlèvement de Ganymède
(Gabriel Ferrier)

Il est difficile d’identifier ce qui revient à l’histoire et ce qui revient au mythe à propos de Ganymède. « Zeus et Ganymède » étant le couple pédérastique archétypal et divin depuis la Grèce classique, mais on pense de suite au viole d'HORUS par son oncle SETH dans le but de le féminiser et le rendre indigne du pouvoir.

Ce mythe aurait servi aux Grecs à justifier leurs passions pour de jeunes éphèbes et par là même l’homosexualité et la pédophilie, le fils
GANYMEDE est enlevé à sa mère et il devient l'esclave de ZEUS, son rôle est alors de verser de l'eau dans la coupe (c'est le Verseau) du maître car cette fonction était celle des esclaves. JUPITER-ZEUS n'a pas seulement enlevé le fils, il a volé les symboles de la PLUME et de la COUPE à la Déesse NEITH-ISIS.

Voir : Jupiter Zeus


L'AIGLE DE JUPITER ET L'OIE DE GEB

Dans bien des pays, nous en avons la preuve, l'OIE avait un caractère sacré. On sait fort bien que le Capitole de Rome fut sauvé, au moment où les Gaulois allaient le prendre au milieu de la nuit, par les cris des oies sacrées de Junon qu'on gardait dans le temple de Jupiter. L'OIE en Asie Mineure était le symbole de CUPIDON-EROS, comme elle était aussi le symbole de GEB en Égypte. Dans l'Inde, l'OIE occupait une position semblable; on nous dit qu'il y avait dans ce pays des OIES de Brahma consacrées à ce dieu. Il y aurait une confusion avec le Dieu SEB qui serait id"ntifié comme un CANARD ou une POULE.

Chez les Egyptiens, l’âme (le KA) était aussi représentée par une OIE. Le Dieu
GEB était " le grand caqueteur " et le Dieu de la Terre. Il est le fils de SHOU et de TEFNOUT et également le frère et époux de la déesse de ciel NOUT, de cette union, ils eurent deux fils, OSIRIS et SETH, et deux filles, ISIS et NEPHTYS.

Dans la légende,
GEB désireux de succéder à son père sur le trône d’Egypte, vola l’URAEUS, gage du pouvoir du pharaon. Voulant ainsi montrer qu’il pouvait gouverner, il échoua en se faisant blesser par le cobra URAEUS protecteur de l'Egyte. le soigna et il fut tout de même considéré comme un bon successeur à SHOU.


Le Dieu Geb avatar de Eros-Cupidon et Antinoüs avec l'Oie

GEB était généralement représenté allongé sur le dos, portant souvent la couronne de la Basse Egypte. Dans ses représentations, on le trouvait en compagnie de NOUT, la déesse du ciel, en général, sa peau était verte. L'OIE, présente dans son hiéroglyphe était son animal représentatif, il apparaît sur les sarcophages avec NOUT tandis SHOU le dieu de l’air, vient interrompre leur étreinte. Le dieu GEB est représenté couché au sol, face à sa parèdre NOUT, son lieu de culte est à Héliopolis dans le temple de Coptos.

Les monuments de Babylone nous apprennent nous apprennent que l'OIES avait en Chaldée un caractère mystique, et qu'on l'y offrait en sacrifice aussi bien qu'à Rome ou en Égypte, car on y voit le prêtre tenant dans une main une OIE, et dans l'autre son couteau de sacrifice. Il n'y a donc pas à douter que la fête païenne du solstice d'hiver dans le CARPICORNE (EL) en d'autres termes, Noël, ne fût observée en l'honneur du Messie Babylonien NEMROD alias TAMMUZ né un 25 décembre, le solstice de l'Hiver dans le CARPICORNE.

La figure de
GEB sur le Zodiaque Egyptien inspire la création de l'AIGLE NOIR de notre Atlas du ciel, un animal symbolique représentant la puissance de JUPITER-ZEUS. Située au sud de l'AIGLE, la constellation ANTINÖUS est donc purement une invention Gréco-Romaine. Historiquement, ANTINOÜS était favori et amant de l'empereur romain Hadrien. Il meurt âgé de 20 ans environ, noyé dans le Nil, dans des circonstances qui restent mystérieuses.

A sa mémoire, Hadrien créa la constellation en 132. Celle-ci nous fut transmise par Ptolémée parmi les 48 constellations de l'Antiquité. À l'époque moderne, Antinoüs fut successivement considérée comme un astérisme à l'intérieur de l'AIGLE ou comme une constellation séparée, jusqu'à ce que l'UAI fixe les constellations en 1930 et qu'
ANTINÖUS soit supprimée.

Il est bien connu que Hadrien avait ses propres plans pour la nouvelle religion romaine.
ANTINOÜS était un garçon de 15 ans rencontré par Hadrien en voyage en Grèce en 130. Après sa noyade, ANTINOÜS a été déclaré être un Dieu. Hadrien a fondé la ville égyptienne d'Antinoé en sa mémoire. Le culte d'ANTINOÜS est devenu très populaire dans le monde de langue grecque. Hadrien a tenté de remplacer la figure de JESUS-SERAPIS par ANTINOÜS mais en vain.


COMA BERENICES

La Petite Fille et les Cheveux de la Reine

Il y a une autre théorie sur la localisation de COMA dans le ciel, elle serait COMA BERENICES, la Chevelure de Bérénice juste à l'ouest du LION. La constellation est associée à plusieurs légendes dont une historique. Elle représente la COURONNE, mais aussi une petite fille qui voyage avec le LION. Mais elle n'est absolument pas la constellation COMA ! C'est notre actuelle constellation CHEVELURE DE BERENICE et ce n'est pas la VIERGE A L'ENFANT.




Une explication historique indique que la Reine Bérénice II était l'épouse de Ptolémée III (Evergète), de roi de l'Egypte dans le 3ème siècle avant JC. Ptolémée Evergète a lancé la 3ème guerre syrienne, il a laissé la Reine Bérénice à la tête du gouvernement alors qu'il était absent.

La Reine Bérénice a promis de consacrer sa magnifique chevelure à Aphrodite s'il revenait en toute sécurité. Ptolémée III a fait campagne en Babylonie pendant cinq ans jusqu''en 241 AV. J-C. avant de revenir. Alors les cheveux de sa femme ont été dûment accroché dans le temple d'Aphrodite. Cependant, peu de temps après, les cheveux ont été volé. Conon, l'astronome de la cour d'Alexandrie (283-222 avant JC) réconforta Bérénice en indiquant que Jupiter avait pris ses cheveux pour fabriquer une constellation qui porterait désormais son nom, COMA BERENICE.


La constellation Coma Berenices

Dans cette partie du ciel scintillaient une masse de petites étoiles. L'astronome a déclaré que Jupiter était descendu du ciel la nuit avant d'ouvrir les serrures d'or vers les cieux pour rendre hommage à la Reine, les étoiles pourraient être admiré par le monde entier. Le roi était satisfait de cette explication et Bérénice était ravi de ce que Vénus (Aphrodite) avait réalisée en son honneur.

L'astronome Conon savait très bien que le nom de la constellation était
COMAH (souhaitée) qui était très similaire au mot grec " CO-MOI " ou latine " COMA " qui signifient " CHEVEUX ". Callimaque, qui était l'historien de la Bibliothèque d'Alexandrie à l'époque, a fait en sorte que cet événement soit enregistré de cette façon sur les nouvelles cartes du ciel. C'est donc grâce à ces actions que nous avons un nom corrompu aujourd'hui dans cette partie du ciel aujourd'hui.


NEITH L'AMAZONE

Ce n'est pas la seule figure enlevée du ciel et remplacée par une autre entité. La constellation CANIS MAJOR représentait en Egypte la Déesse NEITH, c'est une Archère, une figure de l'Amazone, elle vise dans la direction d'ORION. C'est la déesse de la guerre et de la chasse, son lieu de culte principal se trouve à Saïs dans le Delta, elle y parait comme une des divinités les plus anciennes de l’Égypte.


Manipulation du ciel Egyptien et remplacement des figures

NEITH peut être représentée comme un déesse primordiale et asexuée, elle est sans VULVE. La " déesse de Saïs " met au monde le soleil de le matin, et le dévore le soir. Elle est aussi l'épouse du dieu KHNOUM et la Mère du dieu SOBEK, le crocodile. Sa constellation est CANIS MAJOR et son étoile SIRIUS, elle tire une flèche vers le ciel. SIRIUS est l’étoile la plus brillante du ciel nocturne, elle indique aussi le Nord de l'antiquité depuis l'Egypte. Ses avatars sont nombreux dans les mythes, sous sa forme d'archère, elle est ARTEMIS-DIANE.

Voir : La Déesse Neith

La constellation CANIS MAJOR (Grand Chien) fût aussi représenté sous les traits du ROI DAVID par Julius Schiller dans son Coelum Stellatum Christianum, daté de 1627. Le vieux bonhomme avait un Archet et jouait d'un instrument de musique, il est parfois représenté avec une LYRE, il prend ainsi les caractéristique de la Déesse NEITH-HATHOR, son archet remplace l'arc de NEITH, mais sans la flèche.


Constellation du Roi David
par Julius Schiller
Le Roi David
joue de la Harpe
Le Roi David aime Jonathan
(La Somme le Roy British Museum)

Dans la religion juive, DAVID est devenu roi en faisant une alliance avec JONATHAN. Le texte biblique ne présente pas explicitement la nature de la relation entre les deux hommes. L'interprétation religieuse traditionnelle et dominante de la relation a été l'un des l'amour platonique et un exemple de homosocialité. Certaines littératures médiévales et de la Renaissance impliquent un amour romantique.

La chercheuse Susan Ackerman estime qu'il y a dans la Bible un langage hautement érotisé présent dans six sections différentes dans de Bible hébraïque en ce qui concerne la relation de DAVID et JONATHAN. Elle identifie l'exemple le plus important étant la dernière (la chanson de l'Arc) en raison de l'affirmation de David que l'amour de Jonathan pour David " était plus beau que l'amour des femmes ". Voilà qui en dit long sur la nature du culte judéo-Chrétien-Illuminati !


SAKHMIS LA COUPE

À l’Ancien Empire, la Déesse SAKHMIS (Sakhmet) est la fille de SATIS et du dieu , C'est une divinité associée à l’eau, elle veillait au bon déroulement de la crue du Nil comme HAPY (le Verseau) le dieu du Nil et elle symbolise l’œil de Rê. Elle est représenté tenant les COUPES des médecins dont SAKHMIS était la patronne.

SAKHMIS est désormais la constellation CRATER (la coupe) de l'hémisphère sud, la COUPE est sur l'HYDRE, c'est une partie de l'ancienne constellation. La seule étoile de la COUPE possédant un nom propre est ALKES (a Crateris), ce qui signifie CRUCHE en arabe. Répertoriée par Ptolémée dans son Almageste, il s'agirait, dans la mythologie grecque, de la coupe tenue par APOLLON ou de la coupe de DIONYSOS.




La constellation ANTILIA (Machine Pneumatique) fut nommée par Nicolas-Louis de Lacaille en 1752 afin de remplir les derniers pans de ciel austral sans dénomination. D'abord nommée en français, son nom fut latinisé en Antlia Pneumatica en 1763. Elle porte ce nom en l'honneur de Denis Papin, inventeur de la pompe à air. Elle était située sous l'HYDRE à côté de la boussole ou sur le MAT qui est parfois représenté cassé sur les anciennes cartes.

La constellation FELIS (le Chat) est créée par Jérôme Lalande en 1799. Elle était située entre les constellations de la Machine pneumatique et de l'Hydre. Elle est devenue obsolète comme la gigantesque ARGO NAVIS juste en dessous, désormais découpée en trois parties.




Dans cette partie du ciel il y a aussi la COLOMBE qui est certainement une ancienne partie de la Déesse NEITH. La Colombe est une constellation relativement récente. Située au sud du Grand Chien et du Lièvre. Elle fut introduite en 1603 par Johann Bayer et elle représente la colombe de l'Arche de Noé, sa proximité avec l'ancienne constellation ARGO NAVIS est sûrement à l'origine de cette dénomination.

Voir : Le Voyage du Roi Lion


LE SAGITAIRE ET LE VAUTOUR

Enlèvement du Horus par Zeus l'Aigle Noir

Chez les Egyptiens, le SAGITAIRE représente un cavalier à deux têtes sur un cheval. C'est le Dieu SHED (ou Ched), un sauveur et un chasseur, il tire une flèche en direction du SCORPION. Sur le disque Egyptien de Denderah, SHED a un un dard de SCORPION avec un oiseaux sur sa queue. Il chasse le SCORPION devant lui et semble tirer une flèche dans sa direction, à ses pieds il y a un serpent qu'il écrase. Ce serpent est aujourd'hui la constellation CORONA AUSTRALIS (une couronne de Laurier), entre les pattes de l'animal.

SHED est assimilé au dieu HARPOCRATE (Horus adolescent), il est aussi associé à BES / BISU, le dieu égyptien qui passe pour chasser les mauvais esprits et le malheur et à qui il arrive de conduire son char. Son rôle est de fournir une protection contre les animaux dangereux, mais il peut également fonctionner comme un soigneur si le mal a déjà eu lieu. Peu à peu il fusionne en HORUS-SHED et finalement il est remplacé par la figure de l'enfant rédempteur.

Voir : Harpocrate




Au-dessus du SAGITTAIRE, l'actuel constellation AQUILA (l'aigle) est une fusion de plusieurs signes, il y a de nombreux osiseaux dans cette ensemble du ciel. C'est à l'origine un VAUTOUR, il se tients sur son dard. L'oiseau est la déesse NEKBETH, dans certains cosmogonies elle est la " créatrice ". NEKBETH est rarement représenté sous forme humaine mais en VAUTOUR blanc femelle. Dans son temple, elle était également vénérée, sous la forme de SHESEMTET, un aspect de la Déesse Dangereuse.

Son étoile
VEGA est maintenant l'étoile la plus brillante de la constellation de la LYRE, elle est connu comme l'étoile du VAUTOUR. VEGA est une étoile importante car elle marque le début de la précession des Equinoxes au Nord, elle était l'étoile centrale il y a 26 000 ans !




Le nom de VEGA provient de l'arabe " an-Nasr al-wâqi (l'aigle tombant). On constate aussi que la GRUE au-dessus d'un HORUS sur le signe du CAPRICORNE est utilisé dans cette partie du ciel, c'est l'actuelle constellation CYGNUS en forme de CROIX, une invention de l'Empereur CONSTANTIN qui modifia la forme de la constellation pour créer sa CROIX en utilisant le ciel antique.

Bien que notre vision moderne de cet oiseau charognard est plutôt négative, sa fonction de protection est bien attestée, en particulier dans l'Egypte ancienne. La déesse
NEKBETH (Shetat ou Shesemtèt) personnifiait la Haute-Egypte, elle est apparu sous la forme d'un VAUTOUR avec la déesse cobra OUADJET de Basse-Egypte. Plus tard, ces figures changent de formes, elles sont notament les lionnes AKEROUI. L'actuelle constellation du DAUPHIN (ce n'est pas le Dauphin Egyptien) est aussi une partie de NEKBETH.




BABEL OUED & SHOW DAVE LIGHT

Dans son encyclopédie, Albert Mackey écrit que NIMROD fut l'un des fondateurs de la franc-maçonnerie et de la confrèrie du Serpent, NIMROD est un personnage majeur de la franc-maçonnerie. Victor Hugo représente NIMROD comme un tyran qui tentera d'atteindre les cieux après avoir conquis et ravagé la Terre.

En mésopotamie, on représentait MARDOUK sous la forme d'un TAUREAU AILE (constellation du taureau), il est le roi des 4 Etoiles royales (le cube du Zodiaque et des saisons) et prend ainsi la place de HATHOR (la Mère). La femme est chassée du ciel. C'est toute la culture Egyptienne qui est chamboulée, un grand nombre de figures de la Reine du Ciel, symbole de la Mère et de la Terre (Gaia) deviennent des Hommes.


La Femme à l'épi sur le disque de Denderah et la figure Maçonique inversée

Les antiques déesses sont chassées du panthéon judéo-chrétien alors que le YAWEH primitif avait une parèdre, tout comme le ALLAH préislamique avait ALLAT, une figure de la déesse ATHENA. Cette figure est en bonne place dans les manuels de la FRANC MACONNERIE, mais le disque de Denderah est inversé dans son sens de lecture. La colonne brisée est utilisé par l'Étoile de l'Est de la franc-maçonnerie, cette figure contient de nombreux niveaux de signification et pour l'initié, la COLONNE BRISEE signifie aussi une mort précoce.

Le frère apprend plus tard que les colonnes représentent les dieux, mais un sens différent pour la COLONNE BRISEE est dévoilé plus tard. ISIS pleure sur la COLONNE BRISEE qui cache le corps de son mari, OSIRIS, tandis que derrière elle se dresserait HORUS, déversant de l'ambroisie sur ses cheveux. Symboliquement, la COLONNE BRISEE est le membre manquant d'OSIRIS et le cercueil ou l'ACACIA, qui a un autre sens lié à la RESURRECTION.

On découvre alors que HORUS est un autre nom pour SATAN (il représente dans cette figure la planète Saturne) et que ISIS est l'épouse de LUCIFER et qu'elle vient de perdre son mari OSIRIS (le Père) dont le corps a été démembré, y compris son pénis qui est coupé en plusieurs sections. Le PERE (mauvais père) est donc aussi une victime du CENTAURE. Selon Albert Pike, ISIS et OSIRIS sont comme " les principes actifs et passifs de l'Univers souvent symbolisées par les parties génératives de l'homme et de la femme ..." [Morals and Dogma, p. 401]. Il s'agit bien évidement de métaphores, on détruit ici le cercle de la famille.


Gilgamesh combat le Taureau Enkidu puis ils deviennent des amis (des Frères).
Dans le mythe, il vont finalement échouer dans leur quête de l'immortalité puisque le mythe mésopotamien est faux !

On retrouve également cette image en Mésopotamie dans l'épopée de Gilamesh qui se refuse à la femme préférant son ami (Frère) ENKIDU quand il est un Taureau. Ce mythe homosexuel n'est pas le plus vieux dans les écritures, il a été assemblé en plusieurs étapes et certainement modifié à Babylone, de plus le Taureau n'est certainement pas notre constellation TAURUS comme on l'imagine, le Zodiaque mésopotamien et largement inspiré par les Grecs avec des fusions de l'Egypte et des Perses.

Il n'y a pas que cette figure féminine qui est remplacée, tout est fait dans les différentes époques pour détruire la Femme et la MERE (Gaia), symbole de la Terre, de la Ville et de la Vie. C'est une désacralisation, une métaphore du viole de la déesse EUROPA par JUPITER-ZEUS, gardien des cieux mais aussi de son fils qu'on enlève.




Cette manipulation du mâle dominant PEDERASTIQUE, explique les dérives politiques de notre monde avec une corruption du disque de Denderah qui est la MATRICE. Le message des anciens est détourné, le pourrissement de la Terre a commencé, NEMROD - JUPITER attaque la TERRE, les villes sont des camps de concentration, on invente des système et de la misère volontairement pour dominer, on soumet les peuples, on organise des guerres et des sacrifices humains, on enlève les enfants pour les orgies. Dieu est grand !

La chute de l'Egypte puis les REVOLUTIONS et finalement l'âge industriel a été une catastrophe pour la civilisation. Les ILLUMINATI infiltrent toutes les nations, ils ont besoin du bétail (le matériel) pour dominer par l'argent, un système ingénieux pour assouvir les éxigences du MOLOCH et leurs pulsions, il détestent tout ce qui est NATUREL car ils sont prêt à tout pour garder l'édifice hérétique en place et la montagne sacrée.

Voir : Secret des Triangles


LA ROSE PROPHETIQUE

La ROSE représente le ciel et son centre, l'étoile polaire, mais elle est surtout un symbole de l'immortalité car les rosiers poussent parfois sur des TOMBES et sur les champs de bataille. La ROSE blanche symbole de pureté est directement liée au retour de la VIERGE et de son fils à travers plusieurs métaphores. Mais il y a une autre fleur qui symbolise cette prise de conscience universelle et la fin de l'esclavage, cette fleur blanche est l'ornithogale en ombelle.

C'est une petite plante printanière à fleurs blanches appartenant au genre Ornithogalum et à la famille des Liliacées. Cette plante est appelée communément dame d'onze heures, car ses fleurs s'ouvrent en plein soleil et se referment au soir. Par anglicisme, elle est également nommée étoile de Bethléem, traduction littérale de " star of Bethlehem " c'est à dire la " maison du pain ". C'est la maison de la VIERGE A L'EPI dans le Zodiaque, la Déesse SELKIS des Egyptiens.


Léda couchée au cygne, de Pierre Paul Rubens

On peut voir cette fleur dans un dessin botanique de Leonardo da Vinci, l'espèce est alors appelée " étoile blanche " et est notamment présente dans le tableau Léda et le cygne, dans la mythologie grecque Léda est l’épouse du roi déchu de Sparte, ZEUS prend la forme d’un cygne pour la séduire. Vinci nous laisse un précieux témoignage de Léda debout, presque nue avec le cygne et deux œufs, des coquilles desquelles on voit que quatre enfants sont éclos, ils sont Castor et Clytemnestre, Pollux et Hélène.

Le dessin reprend un motif cher à Léonard de Vinci, celui de la spirale. Dans la version de la Léda debout, l’étoile blanche prend une place capitale, elle sert à camoufler le promontoire rocheux sur lequel le cygne monstrueux devait se tenir pour pouvoir enlacer la nymphe gracieuse désormais debout. C'est ainsi que la VIERGE est séduite par JUPITER-ZEUS déguisé en CYGNE, alors que l'animal est plus proche mythologiquement de la CANNE ou de l'OIE, avatar de NEITH-HATHOR (du groupe des Isis) tandis que le JARS est assimilé à GEB la Terre.


MYTHOLOGIE

La mythologie et les légendes expliquent le remplacement des figures et les manipulations, il y a souvent plusieurs versions, parfois les personnages sont inversés ou des doubles. Toute la mythologies des Grecs et des Romains s'inspire des figures de l'Egypte et des cultes anciens puique ce sont des avatars. On y raconte la crréation de nouvelles divinités et l'enlèvement des anciennes figures du ciel.

Dans la mythologie grecque, PERSEPHONE assimilée à PROSERPINE chez les romains est une des principales divinités chthoniennes, fille de Zeus et de DEMETER. Elle est d'abord connue sous le simple nom de CORE " la jeune fille " ou encore " la fille », par opposition à DEMETER, " la mère ". Déesse du monde souterrain (les Enfers), elle est également associée au retour de la végétation lors du printemps, notamment dans les Mystères d'Éleusis. Son histoire est contée notamment dans l'Hymne homérique à DEMETER.

PSYCHE est un personnage mythologique qui apparaît dans le roman d'Apulée, les Métamorphoses, épisode probablement inspiré d'un original grec. Personnification de l'âme, elle est représentée sous sa forme d'humaine cherchant à retrouver l'amour d'ÉROS (CUpidon), ou alors sous sa forme de déesse, avec des ailes de papillon, l'allégorie de l'âme.

Les Grecs associent le BELIER avec la légende de Phrixos et Hellé. Phrixos est fils du roi Athamas et de Néphélé, est le frère d'Hellé. Pour échapper à leur belle-mère Ino, Phrixos et Hellé supplièrent Zeus de leur venir à l'aide. Zeus leur prêta Chrysomallos son bélier ailé à la TOISON D'OR et aux CORNES D'OR, qui leur permit de fuir vers la Colchide. C'est ici un sauvetage de la femme qui va se noyer dans le fleuve.

Le culte d'APHRODITE s'associe le plus souvent à la sexualité humaine, mais ce n'est pas la seule prérogative de la déesse. Elle est en rapport avec les activités des jeunes filles en général. Les détails du mythe de Thésée et ses amours avec Ariane montrent une Aphrodite impliquée dans la sexualité hors mariage, tandis que celui-ci est du domaine d'APOLLON, alors que dans l'Illiade, ZEUS lui attribue « les charmantes œuvres du mariage ». Le culte athénien, ainsi que celui d'autres cités grecques, l'associe à la fécondité.


MYTHE ORISIEN

Dans le mythe Egyptien des "Textes des Pyramides" et dans le Papyrus Jumilhac, lorsque le SCORPION assimilé à SETH (un autre des quatre enfants de Noût et Geb) symbolisé par Mars découpa en quatorze morceaux son frère OSIRIS, cela signifie que le sang qui coula du 14 ième morceau représente, l’ovulation de la Femme, c’est à dire le moment propice ou fatal où la fécondation peut avoir lieu. SETH dispersa les 14 morceaux d’OSIRIS dans le Nil (fleuve) qui symbolise ici le liquide amniotique. Le mot amniotique est dérivé du mot Amnios dont l’étymologie grecque signifie agneau, sous-entendu membrane c'est à dire la membrane d’AGNEAU. Le mot amonios donna en latin le mot arnus, puis agnus, comme l’Agnus deï, le jour de l’AGNEAU, soit en rapport à nouveau avec la Pâques.

Si
ISIS est souvent représentée avec des ailes, c’est parce que l’ovule à la forme d’un oeuf, et que tous mots en relation avec la grossesse ont un rapport avec le Nid. Aidée par sa soeur NEPHTYS assimilée à la Vierge symbolisé par MERCURE, ISIS recherche du corps démembré de son frère OSIRIS, cela prit douze jours exactement, le temps est symbolisé par SATURNE.

ISIS arriva à récupérer le corps entier sauf le sexe d’OSIRIS qui venait d’être avalé par un poisson identifié au TILAPIA (la carpe du Nil) qui symbolise le principe qui véhicule l’âme du défunt qui se prépare à renaître et permet au défunt de prendre possession de son âme. Assimilé à HATHOR le TILAPIA cache ses petits dans sa bouche et les régurgite ensuite d’une manière qui rappelle l’éjaculation, la Déesse HATMEHYT incarne aussi un poisson, c’est pourquoi, on représente deux poissons pour le signe astrologiques des poissons.

ISIS récupéra néanmoins le sexe d’OSIRIS en faisant vormir le TILAPIA mais pour certains c'est l’OXYRHINQUE. Puis, ISIS colla le sexe avec de la glaise, d’où la présence de NEPHTYS la Vierge Mercurienne symbolisée par la Terre au corps du défunt OSIRIS. C’est ainsi que HORUS le fils d’OSIRIS et ISIS naquit dans le Delta du Nil. L'ancienne constellation du DELTA en rapport avec le Triangle est maintenant attachée aux deux poissons, mais il se trouve dans le signe du BELIER.

HORUS est aussi assimilé au signe du BELIER symbolisé également par MARS. Tout est en relation avec l'observation de la nature, les oeufs du faucon sont tachetés de rouge, la couleur de Mars et l’oeuf est un symbole de grossesse, c'est ainsi que les Mages de l’Égypte antique se servirent de cet oiseau plutôt que de l’animal BELIER, et le petit du BELIER (l’agneau) illustre le liquide amniotique. Parce que sa mère ISIS est représentée avec des ailes, il y a aussi un lien avec la notion du , l’oiseau-humain qui représente l’âme du défunt.

Ce que l’on ignore de ce mythe, c’est que
OSIRIS le CAPRICORNE eut une relation avec NEPHTYS la Vierge. Ce sont deux signes de Terre, et de leur union naquit ANUBIS le chacal assimilé à la Balance symbolisée par VENUS, c’est pourquoi ANUBIS aide la Déesse MAÂT lors de la pesée du coeur du défunt. Le signe des GEMEAUX symbolise en quelque sorte le couple de frère HORUS et ANUBIS du même père infidèle, ce n’est que tardivement que le Dieu THOT incarnera le Signe des Gémeaux.

Le
VERSEAU (Hapy) est symbolisé à la fois par les pleurs d’ISIS pour son mari défunt et par le renouvellement du Sang des règles en celui du sang alimentaire du Foetus, le "souffle" de la vie. L'AGNEAU se transformera l’agneau en BELIER que les Égyptiens nommaient Am(m)on, en tant que premier Dieu du Zodiaque.

Le désir de latiniser ou de gréciser toutes les notions étrangères amena les auteurs classiques à identifier le dieu AMON (Bélier) avec JUPITER - ZEUS (AMON-RA). La notion JUPITER-AMMON est une sorte de combinaison précessionnelle des Equinoxes, JUPITER de l’ère des Poissons à bien remplacé AM(M)ON de l’ère du BELIER, bien que cette référence, indique que ces deux-là seront toujours frères du fait que l’un finit et l’autre commence et inversement dans la ronde du Zodiaque. C’est pour cette raison d’ailleurs qu’on a représenté JUPITER-AM(M)ON, en tant que visage de JUPITER avec les cornes du BELIER pourtant lié avec MARS.

Source : http://astrologiedeptolemee.wordpress.com/






Chut ! Ce sera notre secret !


SOURCES ET LIENS 





© 2002 / 2027- SecreteBase - Tous droits réservés