S A T U R N E
La véritable Nature de Saturne
_ _ _ _ _ _



LA PLANETE DE CRONOS LE TEMPS QUI PASSE

SATURNE EST LA PLANETE LA MOINS ECLAIREE DEPUIS LA TERRE PAR OPPOSITION A LA LUMIERE DU SOLEIL

SATA

Le SATA ou SETH représentait toutes les choses mauvaises, les maladies, les envahisseurs, le désert, etc.. mais aussi la force et il pouvait aider le Pharaon à défendre son pays. Dans les cultes son images va évoluer en même temps que la civilisation et les découvertes, il y a donc plusieurs place dans le ciel pour son image. Avec la constellation de la BALEINE (Cetus) il représente la maître dominant ses sujets et Dieu le père tout puissant, c'est JUPITER - ZEUS ou encore le YAVE des peuplades du croissant fertile originaire de Babylone.

Dans son rôle positif, on peut le voire tuant le serpent APOPHIS sur la barque solaire, il est parfois représenté avec HORUS dans une figure à double tête qui est à l'origine du Dieu JANUS (Jean). Sous cette forme il représente la force au combat, cette figure que l'on a enlevé du ciel est identique à St Michel (ou St George) tuant le Dragon. Frère ou demi-frère de HORUS, il est son aspect négatif et masculin.





Dans son rôle positif, on peut le voire tuant le serpent APOPHIS sur la barque solaire, il est parfois représenté avec HORUS dans une figure à deux têtes qui est à l'origine du Dieu JANUS (Oannes / Jean). Sous cette forme le SATA représente la force au combat, cette figure que l'on a enlevé du ciel est identique à St Michel (ou St George) tuant le Dragon. Frère ou demi-frère de HORUS, il est son aspect négatif et masculin.

Comme tout a été déformé à travers les âges et que les cultes contiennent plusierus étapes à travers des voiles à retirer (pour voir la lumière), les fresques des anciens montrent clairement ce HORUS tuant le TAUREAU pratiquement au centre du zodiaque dans la partie Nord de ce monde, bien que le Zodiaque n'était pas encore inventé.

Comme le Zodiaque ce TAUIREAU central est également un élément tardif, il semblerait que son dessin représentait à l'origine un SERPENT, que l'on retrouve en amérique du Sud tournant autour du centre du cercle dans une ronde sans fin, l'OUROBOUROS. Alors le SATAN de l'origine représentait le temps, comme l'aiguille de la montre tourne sur son axe. SATAN est la mort et celui qui a vaincu SATAN est celui qui a survécu à cela avec l'aide des Dieux, il devient alors " immortel " (pour un temps).


TIME

Comme l'aiguille de l'horloge est basé sur la rotation des étoiles avec la polaire, on peut imaginer que le temps qui passe est SATAN. Le temps est une mesure inventée par l'homme pour aider ce dernier à se repérer par rapport à certains critères qui se renouvellent comme les saisons, la nuit, le jour, le vieillissement, etc.. Ce temps comprend le passé, le présent et le futur mais en fait il existe dans l'imagination de l'être humain pour apporter des réponses à de nombreuses questions métaphysiques comme celles de L'Etre suprême, de l'immortalité ou de l'éternité. Le temps n'est donc que purement subjectif et immatériel. C'est pour toutes ces raisons qu'on ne peut l'arrêter puisqu'il n'existe pas concrètement.


SATURNE ET LE NORD

CRONOS est le temps et c'est très lié à SATURNE. La raison est simple, SATURNE domine au Nord et le Nord de la Terre est utilisée pour la création de l'Horloge, les deux aiguilles sont la GRANDE OURSE et la PETITE OURSE tournant autour de l'AXE de la Terre. La GRANDE OURSE représente le PERE et la PETITE OURS le fils ou le fils de l'homme. Ils ne peuvent se toucher dans la danse des étoiles, comme le montre certaines fresques astrologiques religieuses.




La GRANDE OURS est le CHARIOT, c'est aussi le seigneur de l'Occident alias OSIRIS que l'on retrouvera sous bien d'autres noms, c'est un avatar de notre PERE NOEL (Santa Claus) qui arrivent vers le 25 décembre, puisque la constellation est au-dessus de l'occident à cette période. Il y a tout un tas de symboles et d'autres codages avec ces constellations et le grand cycle de la précession des Equinoxes en relation avec l'AXE de la Terre et ses constellations qui ne meurent jamais : les impérissables.

Voir : Secret de l'Etoile Rouge


HORUS EN SATURNE

Une confusion et une manipulation des signes

Quand le Dieu HORUS fetilise sa femme, il a une tête de TAUREAU. Il y a eu une confusion des signes ! Le Taureau MEREOU est un laboureur qui conduit les sept bœufs (septem triones) de la constellation de la Grande Ourse à l’aide de ses deux chiens Chara et Astérion (constellation des Chiens de chasse). L’étoile la plus brillante de la constellation est ALPHA BOOTIS (Arcturus). Cette figure représente aussi SATURNE sous sa forme humaine avec une tête de TAUREAU du nom de " HORUS LE TAUREAU ", il tient un sceptre OUAS symbole de royauté.




A l'origine, le TAUREAU MEREOU symbolise la fertilité de l'Homme qui donne la vie en s'accouplant à la femme qui tient un Epi de blé (ou d'orge), c'est la VIERGE A L'EPI notre actuelle constellation de la VIERGE. En dessous de MEREOU se trouve son outils, représenté par un autre Taureau tenant une HOUE. Cette figure en fusion avec la VIERGE A L'ENFANT sera transformée par les Grecs en CENTAURE.

Sur le disque Egyptien de Denderah, nous constatons que ISIS (Aset) tenant HORUS enfant dans ses bras a été remplacée par la constellation du CENTAURE typiquement grecque que les Astronomes nomment CHIRON. C'est un précepteur et un éducateur d’adolescents, le CENTAURE représente une forme de vie monastique en communauté mais aussi un symbole de l'homosexualité masculine.

Le Dieu MEREOU (ou Merehy) est une divinité secondaire d’Athribis nommé « seigneur d’Athribis » lors du nouvel empire à Abydos. C'est une divinité aux multiples fonctions, c’est un aspect de la fonction royale, lié à la fertilité il est un avatar de OSIRIS (dieu solaire) quand il est accompagné de la déesse ISIS.

En dessous de MEREOU se trouve son outils, représenté par un autre Taureau tenant une HOUE. ISIS (Aset) tenant HORUS enfant dans ses bras a été remplacée par la constellation du CENTAURE typiquement grecque que les Astronomes nomment CHIRON. C'est un précepteur et un éducateur d’adolescents réputé pour sa sagesse et sa science. Le CENTAURE aurait enseigné notamment à Céphale, Héraclès, Iphiclès et Ulysse. Le CENTAURE représente une forme de vie monastique en communauté et est aussi un symbole de l'homosexualité masculine.

Voir : Le Centaure et la Vierge


PAN LE DIEU CHEVRE

Le Capricorne

PAN était une créature composée, la partie supérieure-à l’exception de ses cornes-est humaine, et la partie inférieure est sous la forme d’une chêvre. Les tuyaux (la flûte) de PAN signifient l’harmonie naturelle des sphères, et le dieu lui-même est le symbole de SATURNE car cette planète a son trône dans " la maison du Capricorne ", dont l’emblême est la CHÊVRE (Manly P. Hall, Secret Teachings of All Ages).


PAN était représenté avec des cornes à cause du fait qu’il représente saturne, le dirigeant de la maison du Capricorne dont le symbole est la chêvre.

Il était l’esprit qui contrôlait les mondes inférieurs. PAN était représenté errant dans les forêts, le penis en érection, ivre et lascif, gambadant avec les nymphes et soufflant dans sa flute tout en faisant son chemin dans le sauvage.

Nous pourrions dire qu’il dirigea la nature inférieure de l’homme, son côté animalistique, contrairement à SATAN.


PAN est un avatar du Baphomet, c'est le signe du CAPRICORNE.

Voir : Secret des Poissons


MYTHOLOGIE CLASSIQUE

Cosmologie antique base de toutes les religions

Depuis les temps anciens, les sages ont fixé leurs yeux sur les étoiles, admirant la lueur céleste et leur attribuant des pouvoirs divins, basés sur leurs effets sur les humains. Avant le Grand Déluge, SATURNE était perçue par toute l’humanité en tant que dieu suprème et le dirigeant des rois. Les rechercheurs de l’occulte affirment que SATURNE dirigea le royaume d’ATLANTIS et devint l’ancêtre divin de tous les patriarches et rois terrestres. Le culte a été perpétué à travers un grand nombre de dieux durant l’antiquité.




CRONOS, ou SATURNE, DIONYSOS, HYPERION, ATLAS, HERACLES étaient tous connectés avec " un grand continent Saturnien ". Ils étaient les rois qui dirigèrent les pays sur les côtes ouest de la Méditerranée, l’Afrique et l’Espagne. » (Baldwin, Prehistoric Nations). Dans la mythologie Egyptienne, ISIS est considérée comme la soeur aînée de SATURNE : « Je suis ISIS, Reine de ce pays. J’ai été instruit par MERCURE (HERMES). Personne ne peut détruire les lois que j’ai établis. Je suis la soeur aînée de SATURNE, le plus ancien des Dieux ».

SATURNE est également symbolisée par le double signe de la croix et du croissant de lune. En Italie, CRONOS a été identifié très tôt sous le nom de SATURNE, également lié au mythe de l'' ÂGE D'OR, thème repris et développé par Ovide. Il avait son trône sur le Capitole. Le titan CRONOS, squelette de la mort tenant dans ses doigts osseux la faux du faucheur, le père des dieux portant la faucille avec laquelle il mutila son propre aïeul, a été également assimilé au BAAL babylonien et à son culte satanique du MOLOCH.

Voir : Religion Cananéenne

En Mythologie classique, après avoir détrôné URANUS son père, SATURNE (CRONOS) obtint de son frère aîné TITAN la faveur de régner à sa place. Titan toutefois y mit une condition, c'est que Saturne ferait périr toute sa postérité, afin que la succession au trône fût réservée aux propres fils de TITAN. SATURNE épousa sa sœur OPS (ou Opis), équivalent latin de la Crétoise RHEA et de la Phrygienne CYBELE, dont il eut successivement cinq enfants. Sachant qu'un jour il serait lui aussi renversé du trône par un de ses fils et pour tenir la promesse faite à TITAN, il exigeait de son épouse qu'elle lui livrât les nouveau-nés mâles (dans la version celle d'Hésiode, les filles de SATURNE n'avaient rien eu à craindre de leur père).


De fait, OPIS (RHEA / CYBELE) présenta à son époux JUNON et GLAUCA, nées la première en même temps que JUPITER / ZEUS, la seconde en même temps que PLUTON, qu'elle parvint ainsi à sauver tous deux, un autre stratagème lui ayant permis de dissimuler à SATURNE la naissance de NEPTUNE (POSEIDON), qui contrairement à ses deux frères, n'avait pas eu de sœur jumelle.

RHEA, la femme de CRONOS (SATURNE) et mère de ZEUS (JUPITER) , réussit à cacher en le transportant sur le " Mont Ida ", où il fut adopté par les NYMPHES (des fées de l'Antiquité) de la montagne. ZEUS put se nourrir du lait d'une CHÊVRE appartenant à une nymphe nommée AMALTHEE.

C'est cette CHÊVRE qui allait devenir la " constellation du Capricorne " en l'honneur d'AMALTHEE. On dit que parce que CRONOS (SATURNE) cherchait ZEUS / JUPITER dans le ciel, sur la terre et dans la mer, la nymphe AMALTHEE avait suspendu ZEUS (JUPITER) à la branche d'un arbre pour qu'il ne le trouve pas.


Pour masquer les pleurs de l'enfant, AMALTHEE avait réuni autour de l'arbre d'autres nymphes qui chantaient et dansaient tout le temps. Plus tard, lorsque ZEUS (JUPITER) eut grandi un peu, on dit qu'il jouait un jour avec la CHÊVRE dont il buvait le lait et cassa l'une de ses cornes par mégarde. Alors, pour remercier AMALTHEE et les autres nymphes d'avoir pris soin de lui, il leur offrit la corne en leur promettant qu'elle serait toujours pleine de tout ce qu'elles désireraient. Telle est l'une des origines mythiques de la fameuse " corne d'abondance ".

Ayant découvert le subterfuge, TITAN emprisonna SATURNE et OPIS (RHEA), après quoi ZEUS (JUPITER), devenu adulte, déclara la guerre à TITAN et à ses fils, les vainquit, libéra ses parents et rétablit son père sur le trône. Mais ayant découvert que SATURNE, peu reconnaissant, complotait contre lui, ZEUS (JUPITER) finit par traiter ce dernier comme Uranus avait été autrefois traité par ses propres fils, après quoi il le chassa du ciel. Ainsi la dynastie de SATURNE continua au détriment de celle de TITAN.

Selon une autre tradition, pour éviter que ne s'accomplisse la prédiction selon laquelle il serait détrôné par l'un de ses enfants, SATURNE dévora chacun d'eux à leur naissance. Mais un jour, son épouse CYBELE et sa mère TELLUS réussirent à sauver JUPITER en faisant avaler à SATURNE une pierre enveloppée dans des langes à la place de son fils. Plus tard, ce dernier réussit effectivement à chasser son père du pouvoir et l'obligea à régurgiter ses frères et sœurs (Neptune, Pluton, Cérès, Junon et Vesta).


PROMETHEE ET LE CUBE DE PANDORE

Prométhée et Pandora sont des satellites de Saturne, les Gardiens de l'Anneau.

PANDORE fut créée sur l'ordre de ZEUS (JUPITER) qui voulait se venger des hommes pour le vol du feu par PROMETHEE. Elle fut ainsi fabriquée dans de l'argile par HEPHAISTOS. Puis, ATHENA (MINERVE) lui donna ensuite la vie, lui apprit l'habileté manuelle et l'habilla. APHRODITE lui donna la beauté ; APOLLON lui donna le talent musical, HERMES (MERCURE) lui apprit le mensonge et l'art de la persuasion ; enfin HERA (JUNON) lui donna la curiosité et la jalousie.


Pandore ouvre la bôite
Pandora et Prométhée
Cube Maçonique

ZEUS (JUPITER) offrit la main de PANDORE à ÉPIMETHEE, frère de PROMETHEE. Bien qu'il eût promis à PROMETHEE de refuser les cadeaux venant de ZEUS (JUPITER), ÉPIMETHEE accepta la main de PANDORE, qui apporta dans ses bagages une " boîte mystérieuse " que ZEUS lui interdit d'ouvrir. Celle-ci contenait tous les maux de l'humanité, notamment la Vieillesse, la Maladie, la Guerre, la Famine, la Misère, la Folie, le Vice, la Tromperie, la Passion, ainsi que l'Espérance. Une fois installée comme épouse, PANDORE céda à la curiosité qu' HERA (JUNON) lui avait donnée et ouvrit la boîte, libérant ainsi les maux qui y étaient contenus. Elle voulut refermer la boîte pour les retenir il était hélas trop tard ! Seule l'Espérance, plus lente à réagir, y resta enfermée.

Un rapprochement de ce mythe peut être fait avec la chute d' Adam et Ève, dans la Genèse (ancien testament). L'ISLAM adopte une vision plus neutre. La mentalité polythéiste voit PANDORE comme celle qui donna à l'homme la possibilité de s'améliorer dans les épreuves et l'adversité (ce que les monothéistes appellent les maux). Elle lui donna aussi la force d'affronter ces épreuves grâce à l'espoir. Dans la philosophie païenne, PANDORE est, à la fois, la source des maux, de la force, de la dignité et de la beauté, puisque l'être humain ne peut s'améliorer sans adversité.

L'humanité ne vivra pas dans la crainte perpétuelle des maux à venir. PROMETHEE se félicite ainsi d'avoir délivré les hommes de l'obsession de la mort. En effet une autre interprétation suggère que ce dernier mal est de connaître l'heure de sa propre mort et l'abattement qui s'ensuivrait par manque d'espérance.


SHIVA / SATURNE

Dans la tradition védique de l'Inde, la Sainte-Trinité de Dieux sont BRAHMA, le Créateur, VISHNU le Soutien et SHIVA le Destructeur. SHIVA, comme KALI est la divinité qui représente la destruction de l'illusion qui nous sépare de la vérité et ce que nous sommes, ou encore dans le jeu divin de la relation ou les cycles de transformation personnelle tout au long de notre vie.


SHIVA est le principe destructeur. Mais il est aussi créateur, car le monde est un cycle perpétuel de création-destruction. SHIVA assume plusieurs fonctions : Shiva, c'est l'ascète parfait, auquel se réfèrent tous les renonçants. SHIVA, c'est la puissance de procréation adorée en tous lieux sous sa forme symbolique de lingam. Enfin SHIVA, sous sa forme de " Shiva Nâtarâja " , est le divin danseur qui, par son mouvement, crée et détruit les mondes, selon le principe CHAOS / COSMOS.

Dans l'astrologie védique, SHIVA est représentée par SATURNE, parfois connu comme le " Seigneur du Karma ". SATURNE, comme SHIVA représente finalement la négation de fausses identifications qui sont associés à un sens limité de soi.

L'aspects de SATURNE dans la carte du ciel, sur le niveau de la personnalité, représente l'empreinte primaire que nous avons connu autour de la conscience de séparation. Cette impression ne représente pas qui nous sommes vraiment, mais plutôt les identifications que nous avons prises pour survivre au monde.


Il y a également de nombreuses similitudes entre le culte de SHIVA et d'autres cultes saturniens, comme celui du babylonien BAAL ou encore du grec DYONISOS (BACCHUS), ce dernier étant associé par les démonologues à la planète VENUS, il devient parfois SATURNE lui-même. Les shivaïtes sont des hindous qui vénèrent le dieu SHIVA, considéré par eux comme l'Être suprême et le Seigneur (pati) du monde aux multiples aspects.

Le signe de reconnaissance shivaïte est constitué de trois lignes horizontales (tripoundra) de couleur blanche ou tracées avec de la cendre sur le front. Les autres signes distinctifs des shivaïtes sont un triangle, pointe en haut, symbole de l'état igné et du principe masculin, et le double triangle en forme d'' ETOILE DE DAVID, symbole de l'union des principes masculins et féminins, symbole de SATURNE ...

Helena Petrovna Blavatsky (Société Théosophique) indique dans "Isis dévoilée" : «Maintenant, nous devons nous rappeler que SHIVA et l'Autorité palestinienne BAAL, MOLOCH et SATURNE sont identiques ..." Il n'y a pas de contradiction ici, chez les Egyptiens SETH, est le diable comme SHIVA est le diable et le dieu indien de destruction. Les deux noms, SETH et SHIVA, sont également énumérés dans la " Bible Satanique " comme un autre nom pour SATAN !

La PIERRE NOIRE est également présente dans l'Hindouisme, c'est la " PIERRE DE SHANKARA " associée à SHIVA et à la couleur de SATURNE le " Carré Noir ". Ainsi, dans l'astrologie védique, SHIVA est représentée par la planète SATURNE, parfois connu comme le " SEIGNEUR DU KARMA ".


LES MESSES NOIRES

Sexe Drogue et Sexe le Temple du Q

Les Messes Noires servaient essentiellement pour réaliser des vœux liés à la luxure ou à la vengeance. Dans le premier cas, on invoquait VENUS ; dans le second, SATURNE. Dans la messe noire consacrée à la luxure, on trouve donc PRIAPE (Mutinus Mutunus chez les romains) est le Dieu grec de la fertilité, représenté avec un gigantesque pénis constamment en érection. PRIAPE régnant au Nord (Vénus en Taureau), ASMODEE à l’Est (Vénus en Balance), SORATH au Sud (Vénus en Lion) et LILITH SAMAËL (Léviathan) à l’Ouest (Vénus en Scorpion). Mais lorsqu’il s’agit d’une volonté de vengeance, demande de mort ou d’une souffrance, les positions évoluent puisque ce n’est plus VENUS qui gouverne la cérémonie mais SATURNE.


PRIAPE régnant au Nord, s’adapte en conséquence car la donnée astrale qui le concerne n’est plus « VENUS EN TAUREAU » mais « SATURNE EN CAPRICORNE », ce dernier signe rappelant quand même l’icône du " BOUC CORNU ". C’est le démon de l’hiver, du froid glacial, de la mort. La planète est « STUR » dans la mythologie babylonienne, c’est « SHABBATHAI » en hébreu.

En démonologie, il apparaît sous la forme du SATAN de glace, régnant entouré de cadavres et de têtes de mort. C’est en trouvant cette affinité par le moyen des points cardinaux, que des premiers catholiques du moyen-âge ont identifié PRIAPE avec SATAN et honni celui-ci car seuls ceux qui fomentaient vengeance et châtiment mortel sur autrui l’invoquaient ou le consultaient.

C’est le SATAN qui tue. Les prêtres qui travaillaient avec lui lors des Messes Noires sentaient en eux cette force d’avoir le droit de vie ou de mort sur autrui.

(Ci-contre : Fresque de Priape à Pompéi)


Très vite, on l’entoure d’une horde d’autres démons qui s’attèlent aux mêmes basses œuvres que lui : BELIAL devient un maître dans l’art de la méchanceté ; ASMODEE est un roi de la vengeance ; BELZEBUTH est un destructeur ; ASTAROTH est un criminel. MERIMIM s’occupe des maladies, des germes destructifs ; AZAZEL fabrique des armes meurtrières ; ABADON inspire les guerres et les pillages.

Ainsi, dans la mythologie grecque PRIAPE dieu phallique, devient SATAN le tueur, une position cardinale a suffit pour que l'identification de ce " Satan de glace " ait lieu. Lors de ces Messes Noires, il se trouvait parfois des prêtres qui officiaient avec VENUS pour un rituel d’attirance, invoquant SATAN dans son règne vénusien.


LILITH LA LUNE NOIRE

La légende de LILITH remonte au ZOHAR où il est dit qu’elle préside et est nécessaire à la naissance de l’esprit. Elle est un démon femelle de la tradition rabbinique. La légende raconte que LILITH la noire est la première femme, avant ÈVE. L'esprit LILITH, se déguise en serpent pour tenter de faire d’Adam et Ève quelque chose de plus que ce que Dieu désire. Elle leur fera alors manger la pomme de l’arbre de vie d’où naîtra la connaissance.

LILITH est la LUNE NOIRE, un point déterminé par le calcul mathématique, car cette période de la lune en tant que planète n'existe pas ! LILITH est la femme DEMON, la tentatrice, la prostituée, la voleuse, la Lesbien, etc.. la femme tourmentée et folle, par opposition à la bonne Mère.

Voir : Lilith et la Lune Noire



SOURCES ET LIENS 




© 2002/2012 - SecreteBase - Tous droits réservés