LE MYSTERE DES CALENDRIERS DE L'EGYPTE
Le Seigneur des Anneaux

Le Cercle de 360° et les 5 jours manquant pour une année de 365 jours + 1/4 de mystères (Joker)

PRECESSION DES EQUINOXES

Tout ce qui a été réalisé ailleurs en s'inspirant du Zodiaque Egyptien ne peut conïncider exactement avec la science de l'Egypte antique. Les constellations depuis cette période ne sont plus dans la même position, par conséquent, les gens de notre époque devraient recalculer les signes des naissances avec ce décalage astronomique.


Calendrier Zodiacale Egyptien en tenant compte du décalage de la Précession des Equinoxes

Pour faire correspondre le ciel antique avec notre époque, il faut prendre en compte le cycle de la précession des équinoxes en utilisant l'astrologie sidérale. Le centre du Zodiaque se déplace donc sur la planisphère de Denderah et il n'est plus le même, pourtant les créateurs de ce disque réalisent une projection dans le temps puisque tout semble indiquer notre époque actuelle sur la planisphère avec un changement important.

Le décalage entre l’astrologie tropical et l’astrologie sidéral est d’environ 24°, un degré correspondant à environ une journée. Il y a donc un décalage de 24 jours ! Le Cycle d'une année est inversée du sens de rotation du Zodiaque, une année comme la journée tourne dans le sens d'une aiguille d'une montre, le Zodiaque dans le sens inverse sur 26 000 ans. Chaque mois Egyptien est consacré à une divinité.




Le calendrier comporte 365 jours, soit 12 mois de 30 jours plus 5 jours ajoutés après les 12 mois, ce qui fait un quart de jour de moins que l'année solaire. Dans l'ancienne Égypte, c'est également à cette époque que commence l'inondation des terres par le Nil. Mais l'année égyptienne est trop courte d'un quart de jour. Ceci explique le décalage progressif de l'année civile par rapport à l'apparition de SIRIUS au bout de 120 ans, l'année civile commence 1 mois après cette apparition.


Notre Zodiaque avec le décalage de la Précession des Equinoxes

Bélier : 15 avril au 15 mai
Taureau : 16 mai au 15 juin
Gémeaux : 16 juin au 15 juillet
Cancer : 16 juillet au 15 août
Lion : 16 août au 15 septembre
Vierge : 16 septembre au 15 octobre

Balance : 16 octobre au 15 novembre
Scorpion : 16 novembre au 15 décembre
Sagittaire : 16 décembre au 14 janvier
Capricorne : 15 janvier au 14 Février
Verseau : 14 Février au 14 Mars
Poissons : 15 Mars au14 Avril


Tout a été figé ! En replaçant le ciel avec notre époque, le 3 ème mois égyptien est la période du 16 Septembre au 15 Octobre, ce qui correspond bien à notre VIERGE actuelle qui selon notre calendrier zodiacalva du 24 Août au 21 septembre. Pour notre époque, le printemps le 21 mars dans le BELIER commence donc en réalité vers le 15 Avril !

Cependant, en Egypte les dates des 12 signes se basent sur la structure des SAISONS et sur le Nil, et non sur les CONSTELLATIONS, le printemps commencera donc toujours dans le signe du BELIER pour l'hémisphère Nord, sauf si un changement climatique important venait à modifier l'ordre des saisons, ce qui est possible. Ainsi, le CALENDRIER tourne autour du DISQUE et non l'inverse.

Il est important de souligner que toutes les constellations changent de forme et de nom avec les différentes civilisations et que les superficies indiquées découlent des limites tracées par la main de l'homme ! Avant le travail d'Eugène Delporte en 1930 pour le compte de l'Union astronomique internationale, les limites précises de chaque constellation n'étaient définies qu'approximativement.

En tenant compte de la superficie des constellation, et si le
BELIER commence pour notre époque le 15 Avril, en réalité le signe opposé de la BALANCE pourrait commencer vers le 18 / 19 octobre. Le but d'un calendrier est de faire correspondre le Zodiaque avec les saisons en 12 parties égales, alors le signe de BALANCE commence logiquement le 15/16 Octobre.


LA GRANDE BOUCLE

En utilisant toutes les figures du cercle, c'est un chemin de vie en spirale que l'homme réalise dans sa vie. Après la naissance dans la VIERGE, le JEUNE HORUS est fils de ISIS, puis il épousera ayant grandi la déesse HATHOR qui l'avait soigné lors de l'attaque de SETH. Cela signifie que HORUS LE ROUGE est assimilé au signe du BELIER époux de HATHOR le TAUREAU, leur couple est représenté ensuite par les GEMEAUX.

Puis, HORUS retrouve sa Mère ISIS incarnée par le CANCER / LUNE, il devient le FAUCON-RA (ou RE) dans le signe du LION tandis que HATHOR devient alors NEPTHYS la VIERGE avec son EPI DE BLE qui a germé. Et ainsi de suite, car on a fait le tour du ZODIAQUE et du cycle de la terre dans une année mais aussi une grande année de 25 812 ans, les 12 signes représentent alors chacun une EPOQUE (Ere ou Âge) de 2151 années, un phénomène continu.


GEOMETRIE DU ZODIAQUE

Le Zodiaque tourne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, mais pour l'année et la journée c'est l'inverse. On concidère qu'il faut 9 mois pour une grossesse. Si on procède au calcul des 9 mois de grossesse à partir du signe du CANCER dans le sens de la journée (comme une horloge) on arrive dans le signe du BELIER, ce qui explique que ISIS le CANCER est mère d'HORUS le BELIER et à partir du BELIER +9 nous arrivons dans le CAPRICORNE assimilé à OSIRIS, le signe opposé du CANCER.




C'est ainsi que la table de 9 est la table de la vie. Une femme peut enfanter à partir de 6 mois de grossesse, le 6 étant le signe astrologique opposé. Cela explique le symbole du 69 pour le CANCER assimilé à ISIS, le mois marqueur du solstice d'été, enrelation avec le cycle lunaire, c'est l'ovulation de la femme codé dans l'horloge. Cela marche aussi pour les autres signes des 4 points cardinaux et des 4 éléments.

Mais si on utilise le sens Zodiacal vrai, c'est inversé. ISIS le CANCER est la mère de la BALANCE (avec un enfant et un petit chien au-dessus du Signe), le Signe opposé est toujours le CAPRICORNE. On pourrait aussi utiliser les Signes qui ne sont pas dans les 4 paires des 4 éléments, l'ensemble d'éléments interagissant entre eux selon certains principes ou règles ne peut exister que quand il est figé et ce n'est pas le cas à cause de la précession des Equinoxes, c'est ainsi que les Babylonien ont changé les 4 étoiles royales, elles furent les étoiles-repères du calendrier.

Voir : Elohims du Cosmos

Le problème est l'union que le SCORPION (Eau) et le TAUREAU (Terre) donnent naissance au LION, mais le TAUREAU est alors symbolisé par ERIDAN qui représente le Fleuve Nil, bien que le SCORPION est un Signe de principe féminin. Cela pourrait expliquer astrologiquement que OSIRIS couche avec sa soeur NEPHTYS, le SCORPION étant incapable de donner de la semence.

NEITH-ISIS, emprunte parfois l'aspect du SCORPION protecteur, c'est la déesse SERKET (ou Selkis). Une très ancienne légende fait allusion à la sauvegarde du futur héritier (Horus), et pendant sa grossesse elle a placé sept scorpions en protection autour de lui. Ces 4 éléments sont visibles au musée su caire, dans l'Egypte antique NEPHTYS, NEITH, ISIS, et SERKET forment une équipe de quatre déesses qui protégeaient les pots Canope contenant les organes des morts, elles sont les Quatre Pleureuses.


Déesse Serket et le Sanctuaire Canopes de Toutânkhamon (XVIIIe dynastie - Musée du Caire)

Les Egyptiens représentent ces 4 Déesses du CUBE dans les coffres Canopes et parfois dans des sarcophages. SERKET est représentée derrière le Molosse Egyptien qu'elle soigne de la piqûre du SCORPION. Ce gros chien Egyptien est notre actuelle constellation du LOUP (Lupus).

SERKET était peut-être une figure des 4 Elements du CUBE cosmique avant le déplacement du ciel à cause du phénomène de la précession des Equinoxes, et le déluge (un changement des figures), elle protège la Nécropole et soigne les piqûres de SCORPION. Sur le Zodiaque de Denderah, elle soigne le Molosse Egyptien, notre constellation du LOUP (Lupus).




Le PENTACLE avec le CARRE le CERCLE et le TRIANGLE sont tous des éléments Alchimiques, mais surtout Astrologiques. Le TRIANGLE est utilisé en Astrologie, c’est l’une des trois formes fondamentales avec le CARRE et le CERCLE. Il permet de mieux comprendre la logique des éléments en rassemblant les " Signes " avec leur " Elément ". Les saisons Égyptiennes se calculaient au nombre de 3 (CHEMOU, AKHET et PERET) en relation avec le Nil, et une saison comportait 4 mois.

Dans l'Astrologie moderne, les trigones regroupent les affinités des signes se plaçant à 120° de part et d’autre sur un zodiaque. Il y a 4 groupes FEU, TERRE, AIR et EAU classés sous l’appellation " éléments ". Les traditions les évoquent en ces termes à cause de leur fonction de base dans la structure zodiacale, calquée sur les éléments de base de la nature dans lequel notre monde évolue. La tructure par bipolarité ou contre-zodiaque à polarité inversée du zodiaque, formant des paires à double polarité, révèle une logique héliocentrique adaptée à l’organisation géocentrique.

C'est ainsi qu'en réunissant 2 groupes nous obtenons le fameux sceau de SALOMON, avec 3 groupes le TRIPLE TAU et en réunissant les 4 groupes des élements une étoiles de la vie en relation avec les Signes et Astres. Mais comme nous l'avons remarqué, le cycle n'est pas figé et la construction a été plusieurs fois changée. Le passage à 365 jours 1/4 est déstructeur de la source basée sur le CERCLE et les 360°. Ce système ne sera jamais parfait à cause de la quatrature du cercle et du nombre Pi, et le tour solaire en 365 jours 1/4.


LES TROIS ASTRES

Mais il manque trois planètes dans notre système de 7 jours, logiquement le cycle de ces Astres est trop long pour obtenir des informations fiables avec URANUS qui est découverte le 13 Mars 1781, NEPTUNE découverte officiellement le 26 décembre 1846 et PLUTON découvert officiellement le 24 mars 1930. Pour faire un tour de Zodiaque URANUS met 84 ans, NEPTUNE 165 ans et PLUTON (qui s'éloigne du soleil et qui n'est plus une planète) 248 ans. Cependantr URANUS n'est peut-être qu'un avatar de JUPITER ou son frère NEPTUNE.

Le temps entre la découverte et le temps pour faire un tour complet ne permet donc pas d'utiliser ces planètes pour le calendrier, ces 3 astres modernes n’ont pas déjà fait le tour complet du zodiaque depuis leurs découvertes. Les 7 autres astres classiques ont fait des centaines de fois le tour complet du zodiaque depuis plus de 2000 ans et offrent des statistiques sur lesquelles on peut se baser sans se tromper.




Cependant, le mystère demeure avec NEPTUNE, URANUS et PLUTON car ces 3 astres officiellement découverts durant les trois derniers siècles, sont visibles sur la planisphère de Denderah qui date d'au moins 2000 ans (voir plus) ! On peut y voir les 3 astres oubliés et ils sont tous sur la couronne des figures de bêtes à cornes comme le BOUC et le BELIER. Depuis la redécouverte de ses planètes, l'Astrologie moderne utilise NEPTUNE, URANUS et PLUTON ce qui est nouveau et il y a des controverses avec ça.

Dans le panthéon des divinités Egyptienses,
ATOUM est le Dieu qui fut assimilé à , c'est la figure qui se rapproche le plus d'URANUS. On pourrait assimiler le Dieu PTAH (avatar de OSIRIS) avec son casque bleu à NEPTUNE et l'astre PLUTON - le Dieu des Morts dont l'âme peut vivre éternellement en reliant le monde des vivants à celui de la vie éternelle - pourrait être une figure de OSIRIS avec son compagnon ANUBIS également lié à la Mort.


Nout (Ciel), tenu en place par Shou (Air) avec Geb (Terre) au sol
(Papyrus Greenfield (-1025 av J.-C. - British Museum)

Le Dieu tutélaire de Memphis PTAH avec la Grande Déesse poisson HATMEHYT (certainement le Poisson Austral) associée à BANEDBDJDET (Bélier de Mendès) présentent des points communs avec OANNES-NEPTUNE. Le Faucon HERU (Horus) serait VENUS mais il pourrait être un autre objet comme une COMETE. Le déplacement du ciel et la courbe des Astres amènent les Mages à réaliser des changements dans l'Astrologie Antique, et donc dans le culte selon les Cosmologies.

Si l'on assimile
URANUS au Ciel, comme ce fut le cas en Mésopotamie avec le Dieu ANU et OURANOS en Grèce, l'Astre peut être assimilé à ATOUM (Soleil) et KNOUM, le potier et Dieu créateur du monde à NEPTUNE, avant de devenir le Soleil couchant de dans les représentations. SHOU (Air) et sa soeur, TEFNOUT (Humidité) furent le premier couple divin engendré par ATOUM, puis le premier couple donne naissance à NOUT (Ciel) et GEB (Terre) et leur fils HORUS L'ANCIEN le premier.


CALENDRIER ET ORDRE DES JOURS

Le Calendrier Vague de 4236 av. Notre Ere et les 5 Jours du Cercle

Les Egyptiens ont crée plusieurs calendriers, dont un calendrier solaire de 365 jours (ancêtre de notre calendrier) et un calendrier sidéral ou astronomique d'une périodicité de 1460 ans. Cette durée de 1460 ans sépare deux levers héliaques de SIRIUS (apparition simultanée de Sirius et du Soleil) sous la lattitude de Memphis. L'existence et les caractaristiques de ces calendriers, déjà en vigueur sous l'Ancien Empire, témoigne, entre autre, de l'ancienneté et de la précision des observations faites par les Astronomes de l'ancienne Egypte.

Le calendrier sidéral est fondé sur le lever de l'étoile
SIRIUS avatar de la Déesse NEITH l'archère (Diane-Artémis). Tous les quatre ans, le lever de l’étoile SIRIUS se produisait un jour plus tard dans un cycle d'une durée de 1460 années et à chaque fin de ce cycle, " l'année vague " coïncidait de nouveau avec le " calendrier agricole ". Cette organisation des saisons anciennes est remarquable mais uniquement en relation avec le Nil et les étoiles de l'époque. SIRIUS indiquait aussi le Nord de l'antiquité Egyptienne, ce n'est plus le cas aujourd'hui à cause de la précession des Equinoxes.

Le jour où
SIRIUS réapparait après une absence de 70 jours, les Egyptiens faisaient des offrandes aux Dieux. Cela correspond au troisième mois de la saison SHEMOU (Chaleur) et au vingt huitième jours de l'apparition de l'étoile. Cependant, il y a une confusion entre SOPDET la vache maternelle et NEITH (Sirius), puisque SIRIUS de la constellation du Grand Chien (Canis Major) est bien identifiée comme étant la Déesse NEITH l'archère, et SOPDET (Hathor la Vache) notre actuelle constellation de la Licorne.

Il y a des confusions et SIRIUS n'est pas un repère fiable pour dater et à replacer le ciel dans un cadre chronologique absolu. Malheureusement, les Egyptiens ne se sont pas montrés méticuleux et la documentation ne permet pas de lever définitivement les ambiguïtés, à moins que ce document ne soit déjà passé dans le domaine du Top Secret.

L'origine du " calendrier vague " est fixée en l'an 4236 avant notre ère, ce calendrier dura environ 4500 ans. Au Ve millénaire avant notre ère, une année durait 365 jours répartie en 12 mois de 30 jours plus 5 jours supplémentaires à la fin de l’année, ces 30 jours par mois étaient groupés en trois décades (période de 10 jours). Il y avait donc un décalage d’un quart de jour par rapport à l’année tropique. L’année fut appelée « année vague » et resta la référence du calendrier populaire jusqu’au IIIe siècle.

Le calendrier égyptien est l'ancêtre de notre calendrier, il fut d'abord adopté par les Grecs, puis par les Romains où il fut modifié en ajoutant des années bissextiles. En Egypte, il y avait 3 systèmes de datation, le calendrier agricole basé sur le Nil rythmant les travaux dans les champs, un calendrier religieux basé sur des observations astronomiques et utilisé pour les cérémonies et rituels magiques destinés à assurer le retour régulier du Soleil et des saisons et un calendrier politique faisant un décompte des jours destinés à réguler l'administration du royaume, il coïncide avec l'avènement d'un pharaon, à son couronnement le calendrier reprenait à 1.

Rien n'est figé et rien n'est parfait ! De plus, la Terre comme les autres planètes n'est pas parfaitement ronde, c'est une patate tournant sur son axe. Ainsi, l'année " vague " de 365 jours des Egyptiens est ajustée plus tard par les astronomes. L'année tropique, qui dure actuellement 365,2422 jours était au début de notre ère de 365,2424 jours. Les solutions d'un 13e mois tous les 2 puis tous les 3 ans ont été employées par les grecs ainsi que la solution avec 99 mois lunaires pour 8 ans (c'est la base de l'octaétéride des Grecs). La solution de 235 lunaisons pour 19 ans donne le cycle de Méton (Athènes, 433 av. J.-C.) utilisé par le calendrier juif et le calendrier liturgique chrétien ainsi que par les calendriers chinois, tibétain etc..




Le début du jour commence avec le lever du Soleil : douze heures pour le jour et douze jours pour la nuit, douze cercles représentent les douze mois de l'année , avec chacun des mois , des espaces réservés aux 24 noms des divinités des heures. Avec la conquête romaine, et le calendrier égyptien de 365 jours dut s’aligner sur le calendrier de Rome et de César.

Dans le système du monde des anciens la LUNE était au plus près de la Terre, puis venaient ensuite dans l’ordre ; MERCURE, VENUS, SOLEIL, MARS, JUPITER et SATURNE. En partant de la LUNE et en descendant vers la droite de la figure cet ordre ancien est respecté. Une droite part de la LUNE en direction de MARS, puis de MARS en direction de MERCURE, de MERCURE vers JUPITER ainsi de suite jusqu’à dimanche pour le SOLEIL. C’est donc cette projection particulière qui a donnée l’ordre des jours que nous utilisons aujourd’hui encore.

JUPITER (Zeus) est le Dieu de l’autorité qui domine le ciel, astronomiquement cela est vérifiable en relation avec le CERCLE et les saisons, car l'astre JUPITER met environ 1 an pour parcourir un signe et environ 12 ans pour parcourir tout le zodiaque. JUPITER est donc lié au cycle de 12 ans et aux 12 signes du Zodiaque. La LUNE met 28 jours pour parcourir tout le zodiaque, son cycle est donc lié à celui de la femme mais plusieurs calendriers Antiques utilisent une base lunaire de 24 jours avec des jours intercalaires pour son cycle.

Parmi les sept planètes du système solaires, seuls au début le SOLEIL, la LUNE et VENUS furent l’objet d’observations sérieuses, ce n’est finalement qu’au Ve siècle que l’on parvint à calculer à l’avance la position de la Lune et des 7 planètes et que l’on divisa le cercle zodiacal en 12 parties égales de 30° chacune.

Les décans au nombre de trois, étaient composés de 36 groupes d'étoiles, ses groupes d'étoiles avaient été choisi de telle façon que le lever héliaque de
SIRIUS soit séparé du précédent de 10 jours et une décade de 10 jours peut être assimilée à une semaine de 7 jours. Vers le 19 juillet, la nuit ne dure qu'environ 8 heures et seuls 12 décans sont observables au cours de la nuit, ce nombre fut pris, de manière un peu arbitraire, comme la base du nouveau système. C'est ainsi que les Égyptiens établirent la journée de 24 heures.


Astrolonomie de l'Egypte au plafond du tombeau de Sénènmout en 1463 av. JC

En Asie, sur les rives du Tigre et de l'Euphrate, vécut le pleuple qui paraît s'être élevé le premier aux contemplations célestes. Cette propriété de la douzaine, remarquée par les premiers Chaldéens puis les Assyriens, les a poussés à s'en servir. En divisant l'unité en soixante parties, ils conciliaient les deux systèmes décimal et duodécimal, car 60 a pour diviseurs tous les diviseurs de 10 et de 12. Le calendrier hébraïque est une variante du calendrier chaldéen, auquel il ressemble assez pour qu'aucun doute ne soit possible.

Les Chaldéens mesurèrent d'abord le temps, en dehors du jour, par les lunaisons; de là, ils arrivèrent rapidement à une année de 360 jours, répartis en 12 mois de 30 jours chacun. Mais ils s'aperçurent vite que leur année de 360 jours ne correspondait pas à l'année solaire vraie et ils ajoutaient, tous les 6 ans, un treizième mois intercalaire de 30 jours. Le treizième mois intercalaire se plaçait après Addaru, et s'appelait " incident à Addaru ". Comme cette intercalation ne suffisait pas encore, ils annexaient, à des intervalles beaucoup plus éloignés, un second mois intercalaire.

Voir : Aliens Elohims du Cosmos

A Rome, c'est Jules César qui mit fin à un système compliqué et souvent peu respecté, en introduisant un nouveau calendrier en 45 av. J.-C.. Le calendrier julien apportera une solution plus radicale car non calquée sur le cycle lunaire, et plus durable. Ensuite la tradition des nones et des ides lunaires s'est étiolée avec l'arrivée progressive de la semaine commerciale de 7 jours importée de l'est de l'empire, et l'influence grandissante des civilisations orientales sémitiques puis chrétiennes.

Dès lors on commencera à compter les jours à partir du début du mois calendaire. On a continué à nommer les jours selon les systèmes des calendes, nones et ides selon le calendrier romain républicain pendant une bonne partie du Moyen Âge. Le calendrier lunaire est toujours utilisé pour certaines fêtes (Ramadan, Pâques), il est nécessaire de calculer la date chaque année en relation avec notre calendrier solaire.


THOT ET LES 5 JOURS INTERCALAIRES

La déesse NOUT fait partie, en tant que déesse originelle, du mythe de la création de l'Ennéade d'Héliopolis. Selon ce mythe, elle est la fille de Shou dieu de l'air, de Tefnout déesse de l'humidité et la sœur jumelle et épouse de Geb, dieu de la terre. Ils forment ainsi les quatre éléments primordiaux. NOUT est la petite-fille du dieu-soleil ATOUM.

Jaloux de leur union, SHOU avait séparé
NOUT et GEB pour une durée de 360 jours. NOUT réussit à gagner aux dés contre THOT (un érudit), le dieu du temps, cinq jours supplémentaires (les jours épagomènes1), qui firent passer le calendrier de 360 à 365 jours. C'est durant ces cinq jours supplémentaires qu'elle s'unit à GEB et donna naissance à OSIRIS, SETH, ISIS et NEPHTYS. Certaines légendes disent qu'elle enfanta HORUS le cinquième jour, mais la légende communément admise fait d'OSIRIS et d'ISIS les parents d'HORUS.

Selon le Baron le baron Frédéric Portal (Les symboles des Égyptiens - Guy Trédaniel), le nombre huit était associé à
THOT dans l’ancienne Egypte. THOT était le Maître de la " Ville des Huit " (Kemmenou ou Hermopolis magna des Grecs, et actuelle El Aschmounein) car le nom d’Hermopolis signifie huit. Le scribe des dieux et divinité de la sagesse THOT devient le Dieu HERMES selon la tradition des Grecs, il était parfois l’épithète de " trois fois grand ", il conserva son rôle traditionnel et on le considérait comme l’auteur de livres religieux. Si notre zodiaque actuel est divisé par douze Signe, on raconte que le plus ancien zodiaque connu était divisé par huit en relation avec les cycles lunaires. Il n'y a aucune preuve de cela.

Le mythe osirien commence par
THOT (Hermes de la mythologie grecque) qui a introduit tous les arts et les sciences, y compris l'astronomie et les hiéroglyphes aux anciens Egyptiens. THOT a également été le porte-parole et le messager des dieux et le gardien du ciel. THOT est la forme gréco-romaine du nom égyptien DJEHUTI, il était généralement représenté comme un oiseau IBIS ou un BABOUIN tous deux originaires d'Afrique. OSIRIS était le Maître de THOT, et à ce titre il était à la fois le Dieu et la source de toute connaissance dans l'Egypte ancienne.

Comme
OSIRIS, le Dieu THOT était considéré comme le Dieu de la LUNE, il a parfois été perçu représenté avec une lune ailée. Le Senet est un jeu de dames Egyptien dont l'invention est attribuée à THOT. Dans la légende THOT a joué au Senet avec la LUNE (ou Seléné). Ayant gagné la un soixante-douzième partie, il obtint de la LUNE cinq jours qu'il ajouta à l'année de 360 jours afin de compléter l'année. Avant cette date, il y avait 360 jours dans l'ancien calendrier égyptien.

Pour arriver à 365 jours, on ajoutait 5 jours intercalaires (ou épagomène) après la fin de Chemou ; jours néfastes, ceux-ci étaient considérés comme les anniversaires d’Osiris, de Seth, d’Isis, de Nephtys et d’Horus du 14 au 18 juillet. Ces cinq jours connus sous la désignation de
HERU (Horus) deviendront les 5 jours Epagomènes des Grecs.

Le nombre de
72 est important en termes d'astronomie depuis les organes de ciel semblent se déplacer par un degré de leur cycle sur une période de soixante-douze ans, exactement 71,7 ans et ce n'était pas un hasard si la nombre de jours dans une année égyptienne antique était identique au 360, le nombre de degrés dans un cercle. La légende de THOT est un code pour la connaissance de la précession des Equinoxes par la référence spécifique aux numéros 360 et 72.

Lorsque le nombre
72 est multiplié par les 5 jours supplémentaires dans l'année acquise par THOT dans le jeu de dames avec la LUNE, le résultat est de 360, le nombre de degrés dans un cercle. Quand les 72 ans sont multipliés par les 360 degrés du cycle complet, cela donne la grande année, il faut donc environ 25 920 années pour chaque cycle céleste, ce cycle est appelé précession des Equinoxes.




Mais il y a un décalage, le POINT VERNAL se déplace, dans le sens des aiguilles d'une montre, à raison de 1° tous les 71,7 ans. Alors le POINT VERNAL (ou Gamma) sur l'écliptique effectue un tour complet du Zodiaque en environ 25 812 ans, c'est la Grande Année Cosmique, c'est à dire un tour complet, la fin et le commencement du cycle. Cela signifie que 30 degrés de l'écliptique sont parcourus en 2 151 années c'est à dire 360° x 71,7 ans = 25 812 pour une époque (une Ere) astronomique. On ne connait pas le début du cycle (point zéro), il pourrait être dans la VIERGE ou le LION.

Les Anciens construisent leurs Temples en relation avec les étoiles depuis toujours. C'est ainsi que le CERCLE se déplace entre la NUBIE et la FRANCE en passant par l'Egypte qui est le CENTRE de la MATRICE ! La FRANCE est donc directement dans l'organisation du monde depuis Gizeh en Egypte. Il se pourrait même que tout commence dans cette partie du Monde il il a 26 000 ans, nous aurions donc réalisé un tour complet du Zodiaque.


NOUVELLE LUNE ET 4 JOURS INTERCALAIRES

Voici maintenant les chefs et les princes qui président à toute la création,
à toutes les étoiles, ainsi qu’aux quatre jours intercalaires ajoutés pour compléter l’année.
Ils ont besoin de ces quatre jours, qui ne font point partie de l’année. [Hénoch 74:1-2]


Il y a 4 jours intercalaires ajoutés dans l'année pleine du calendrier biblique décrit dans le Livre d'Hénoch et le Livre des Jubilés. C'est seulement grâce à ces livres que nous découvrons que le terme moderne " nouvelle lune " ne désigne pas exclusivement la conjonction lunaire mais aussi le jour intercalaire.

Ces livres établissent clairement les 4 jours intercalaires comme jours saints et comme saintes convocations à observer mais aucune observance n'est établie pour les jours de conjonctions lunaires. Nous devons donc relire la Bible à la lumière de cette nouvelle révélation pour corriger l'interprétation du terme nouvelle lune au profit du jour intercalaire.

La définition moderne de nouvelle lune est strictement réservée à la conjonction lunaire. C'est pourquoi le piège intellectuel a été aussi efficace lorsque le terme traduit nouvelle lune a été utilisé dans les traductions modernes, en substituant au jour intercalaire un concept connu comme la conjonction lunaire. Ces jours intercalaires ont été prévus dès le début de la création et Hénoch les mentionnent comme faisant partie du calendier biblique.

Nous constatons dans la Bible les nombreux sacrifices d'animaux qui étaient commandés les jours intercalaires appelés nouvelles lunes. Nous ne trouvons aucun commandement dans les livres d'Hénoch et des Jubilés qui commandent systématiquement quelque sacrifice ou solennité les jours de conjonction lunaire, mais au contraire, les jours commandés sont les 4 jours intercalaires.




Il est aussi possible de prendre le calendrier lunaire qui est incorporé dans le culte et le calendrier. Dans nos religions la période de Pâques est calculée selont le cycle lunaire, où le Ramadan chez les Musulmans, la date n'est donc pas la même d'une année à l'autre puisque nos calendriers sont solaires.

Le cycle lunaire dure entre 28 et 29,5 jours, ce qui correspond à une rotation complète de la lune autour de la terre. Ce cycle a toujours fournit aux populations une échelle naturelle de temps et est associé depuis tous temps aux pratiques magiques. Chez les primitifs, la lune est considérée comme le premier mort. Pendant trois nuits, chaque mois, elle disparaît, comme morte. Puis elle renaît et grandit en éclat. La lune est pour l'homme le symbole du passage de la vie à la mort et de la mort à la vie. La lune est aussi symbole de fécondité des femmes, de fertilité du sol, de pluies, d'eaux, de végétation en croissance, etc..


PENTACLE ET MYTHE OSIRIEN

Le Mythe Osirien dans l'étoile à 5 branches

En égyptologie nous savons qu'il y a 5 jours intercalaires (ou épagomènes) qui correspondent à des divinité : Le 14 juillet : OSIRIS, 15 juillet : HORUS, 16 juillet SETH, 17 juillet : ISIS, et le 18 juillet NEPHTYS +1/4 tropique (pour terminer l'année). C'est purement symbolique car cela ne correspond pas à des jours de naissances. Les Egyptiens précédent toutes les autres civilisations dans leurs observations de l'année solaire, ils comptaient pour 365 jours et 6 heures; ils se sont divisés en 12 mois de 30 jours chacun, et les 5 jours ont été appelés les fils de SEB (Geb).

Dans le mythe,
NEPHTYS épouse de SETH eut un enfant avec OSIRIS, qu’elle nomma ANUBIS, puis NEPHTYS le cacha à son époux SETH le jaloux. Cet enfant fut élevé par ISIS. Ainsi le Jour que représente ANUBIS (le demi-frère d'Horus) n’existe pas vraiment car l'année tropique ne contient pas 366 jours pleins et l'étoile à 5 branches n'est donc pas les 5 jours intercalaires. ANUBIS représenterait donc le 1/4 terminant l'année de 365 jours. Les figures de ANUBIS et de OSIRIS-HORUS vengeur sont fort proches et parfois interchangeables.

Parce qu'il n'a pas eu le coeur de la belle et
NEPHTYS la VIERGE, SETH le SCORPION jaloux devient fou et il a cherché par tous les moyens à tuer OSIRIS et son fils ANUBIS. Pour épargner ANUBIS, sa mère NEPHTYS le cacha dans un panier de roseaux quelque part dans le delta du Nil. Quand il devenu grand, il accompagna son père OSIRIS dans ses expéditions. Un jour, SETH parvint à tuer OSIRIS dans une ambuscade. ANUBIS parvint à ràcuperer le corps de son père qu'il momifia. C'est ainsi que ANUBIS, le premier à embaumer et à momifier les morts gagna le titre de " Seigneur des Momies ".

Le père OSIRIS le CAPRICORNE de l'élément Terre, est époux de ISIS le CANCER un signe d'Eau. Le couple symbolise l'union de l'Eau et de la Terre. Mais OSIRIS eut une relation avec NEPHTYS la VIERGE qui est aussi un signe de Terre. De leur union naquit ANUBIS assimilé à la BALANCE dont l'élément est l'Air, la BALANCE est liée à l'astre VENUS, c’est pourquoi ANUBIS aide la Déesse MAÂT lors de la pesée du coeur du défunt.




L'histoire des Messies (comme Moïse) sauvés des eaux est une récuperation de la légende de ANUBIS, fils du dieu OSIRIS et de NEPHTYS, la soeur de la déesse ISIS. La vierge NEPHTYS était tellement belle que OSIRIS devait déjouer plusieurs soupirants concurents en amour dans le panthéon, et plus particulièrement le Dieu SETH.

D'un point de vue astrologique OSIRIS et NEPHTYS sont deux signes de Terre, ce qui expliquerait leur union et la vengeance de SETH le SCORPION contre OSIRIS, puisque ce dernier coucha avec son amante-soeur NEPHTYS et épouse de SETH, le SCORPION étant comme ISIS le CANCER un signe d'eau. SETH est jaloux de OSIRIS, la jalousie et la possession étant des traits du caractère du SCORPION de l’élément Eau.

Dans le cycle, HORUS le faucon est un avatar du BELIER (soleil du printemps), il hérite du Royaume de son Père après avoir tué SETH d’une flèche (flèche assimilée au SAGITTAIRE symbolisé par l'astre JUPITER, SETH incarnant toujours le SCORPION. Sur le zodiaque de Denderah le SAGITTAIRE est SHED, c'est un HORUS adulte sur un cheval qui tire une flèche en direction du SCORPION. Le SAGITTAIRE écrase également un serpent, HORUS se venge ainsi de la piqûre du SCORPION lorsqu'il était enfant et il hérite de l’équinoxe du Printemps, jusqu’à ce que à nouveau, le cycle recommence.

Voir : Shed et Harpocrate

Le Soleil est représenté par (Ré), qui en tant que juge du Tribunal du Cosmos, il entendit la requête que déposa ISIS pour mettre un terme au conflit qui régnait entre son fils HORUS et SETH. C'est ce que raconte l'étoile à 5 branches de façon astrologique avec les signes et les couples opposés : CAPRICORNE-CANCER , BELIER-BALANCE , VIERGE-POISSON et SCORPION-TAUREAU soit 4 paires d’opposés comme les 4 points cardinaux et les 4 éléments. Dans cette construction le TAUREAU est symbolisé par le Fleuve Nil que l’on nomme aujourd’hui ERIDAN et qui se trouve en tant que constellation extra-zodiacale dans le signe du TAUREAU.

Cette construction se retrouve au centre du Zodiaque, ce sont les étoiles CIRCUMPOLAIRES dans un cercle central avec un PENTACLE, incluant d'autres constellations.

Voir : Secret de l'Etoile Rouge


ETOILE ASTROLOGIQUE

L'étoile à 5 branches représente beaucoup de choses, comme les divinités gréco-romaines majeures sont rattachées à un astre respectif. Cette étoile est le centre du zodiaque avec les 5 étoiles circumpolaires dont USAR MINOR (la Petite Ourse) fait partie pour notre époque puisque POLARIS est l'étoile du centre de notre hémisphère, et aussi un outil pour le calcul des Décans.




Notre semaine se compose du nom des planètes classiques de notre système solaire connu depuis Claude Ptolémée dans l’antiquité et il n’y a pas de place dans le calendrier avec une semaine de 7 jours pour URANUS, NEPTUNE ou PLUTON. Une nouvelle école astrologique inclut les 3 nouveaux astres mais cela ne respecte pas la symétrie astrologique et cela est purement fantaisiste dans un système avec 7 jours. Cependant, les Egyptiens connaissaient ces astres et ils sont utilisés sur le Zodiaque de Denderah pour le grand cycle de la précession des Equinoxes de 26 000 ans environ.

En Astrologie avec l’Étoile à 5 Branches chaque pointe indique le même astre dans le mouvement de rotation, la roue des décans commence par MARS (en rouge sur la représentation) et se termine par MARS, après avoir suivi un ordre qui devrait rester immuable, c’est à dire qui commence par le Printemps symbolisé par le retour de la lumière : MARS, SOLEIL, VENUS, MERCURE, LUNE, SATURNE et JUPITER. Puis on recommence le cycle avec MARS et ainsi de suite.




La LUNE a un lien direct avec la vie sur Terre, elle a une périodicité de 28 jours, qui représente aussi la période des menstruations chez la Femme, voilà pourquoi la femme est lunaire mais cela n'a pas toujours été le cas car de nombreuses déesses sont assimilées à l'astre solaire. Si on divise 28 par les 7 astres classiques, on obtient 4,4. Le nombre 4 est lié aux 4 éléments, les 4 points cardinaux, les 4 Saisons et il correspond à la quatrième place dans le zodiaque, dévolue au Signe du CANCER un Astre sous l'influence de la LUNE en relation avec la déesse ISIS et à la naissance.

Le signe du CANCER est aussi associé au mois Egyptien de THOT et il marque le Solstice d''Eté, c'est le signe opposé au CAPRICORNE marqueur du Solstice d’Hiver. Le CRABE (ou araignée de mer) retourné du zodiaque de Denderah marque donc le solstice d'ETE et un changement de saison, ce qui explique son symbole avec le 69 le NOMBRE D'OR.

Quand le soleil est visible et entre dans la constellation du CANCER, le Soleil commence à se déplacer à reculons, il cesse de monter ainsi les jours perdent en luminosité et à partir de cette date la durée des jours va commencer à diminuer progressivement. Voilà pourquoi le signe est représenté ainsi sur le disque de Denderah, il est inversé et le CANCER marque la fin de l'Eté.

Voir : Un Crabe dans le Ciel


HALLEY ET PLUTON

PLUTON est un mystère ! C’est la plus petite de toutes les planètes (la moitié de Mercure), elle tourne sur elle-même de façon rétrograde, elle a un plan d’orbite très incliné (17°), sa distance au soleil est très variable (de 29 à 48 UA) si bien que de temps en temps elle est plus proche de nous que NEPTUNE (c’était le cas jusqu’en 1999), et sa période est de 248 ans. Les particularités ne s’arrêtent pas là, PLUTON possède un énorme satellite CHARON (moitié du diamètre de Pluton) et c’est le seul cas avec la Terre ou un satellite de planète est aussi gros par rapport à son corps de base.

PLUTON se rapproche plutôt de CERES ou de TRITON que des planètes gazeuses comme JUPITER. D'ailleurs certains pensent que c'était dans le passé un satellite de NEPTUNE. Toutes ces particularités font penser que l'Astre ne serait pas une vraie planète, mais plutôt le plus gros de tous les objets de la ceinture de Kuiper, c’est pour cette raison que certains astronomes l’ont déclassée et ne la rangent plus parmi les planètes, c’est la controverse actuelle. PLUTON associée à la Mort pourrait représenter le Dieu ANUBIS, ou THOT juste dérrière sur le Zodiaque de Denderah.




L'élément perturbateur de notre système solaire pourrait être la COMETE DE HALLEY et son cycle de 76 ans. Les Comètes qui décrivent des orbites elliptiques sont périodiquement observables mais les Comètes visibles à l'oeil nu sont rares. L'aspect des Comètes fait apparaître une tête, comprenant un noyau, très petit, entouré d'un nuage gazeux et vaporeux, ou chevelure (Coma), et une queue, qui s'étend parfois sur une très grande longueur. L'éclat de la Comète augmente au voisinage du Soleil.

La
COMETE DE HALLEY est connue des Egyptiens, selon l'égyptologue français Serge Sauneron, les Astrologues Egyptiens auraient noté l'apparition de cette Comète sous Thoutmosis III (les avis sont partagés sur les dates de son règne entre 1504 - 1742 av. notre ère). Au Livre I des " Météorologiques ", Artistote expose les différentes opinions des savants grecs à propos des Comètes. Aristote s'en remet à l'autorité scientifique Egyptienne pour soutenir fermement qu'une Comète n'est pas une conjonction de planètes, contrairement à d'autres savants. Cette confiance d'Aristote envers la science Astronomique des Egyptiens est constante, et il avait raison.

Souce : http://www.ankhonline.com/ankh_num_2/t_obenga_aristote%20et%20egypte%20ancienne.pdf



SOURCES ET LIENS 

Licorne / Wikipedia






© 2002/2160 - SecreteBase - Tous droits réservés