DES PORTES DANS L'ESPACE
Le Grand Voyage dans les Portes de l'Atlas

LA PORTE DE DIEU

En étroite relation avec le ROCHER (ou la montagne) de la constellation des POISSONS dépassant de l'écliptique, une porte du ciel permet de contacter les Dieux. Cette porte se trouve un peu partout sur la Terre dans de nombreux édifices et les Temples antiques. Si la base du culte est identique, l'enseignement et le codage avec les portes n'est pas toujours le même, de nombreux peuples pratiquaient les sacrifices humains pour les Dieux avec les portes cosmiques des Temples.




Pour l'âge des Poissons et la reforge du ciel antique, la grande porte cosmique est celle de Dieu, c'est l'anneau de l'étoile ALRISHA terminant la constellation des Poissons, le TRIANGLE dépassant de l'écliptique permet de voir le monstre gardien du sanctuaire et Dieu sur Terre.

Voir : Secret des triangles


SIRIUS ET LES PORTES

Ce système avec des " portes des étoiles " semble relativement nouveau en Egypte et lié au mythe osirien (tardif), le nom des constellations anciennes n'est absolument pas un indice, bien au contraire puisque le grand ORION n'est qu'un berger gardant son troupeau avec sa compagne KENEMET (Sirius) à côté de lui.

La constellation ORION a la particularité d'être visible depuis les deux hémisphères, et c'est certainement la raison de son importance dans le ciel antique avec SIRIUS avec son compagnon ORION qui a la particularité d'être visible depuis les 2 hémisphères de la Terre en relation avec le NORD MAGNETIQUE que marquait certainement l'étoile SIRIUS depuis l'Egypte en plus d'indiquer le lever du Soleil à l'Est. C'est donc à partir du calendrier agricole égyptien l'étoile des l'innondation du Nil que se base le système des portes, il n'explique rien mais il est présent dans les livres saints.

Les Egyptiens pensaient que quand le soleil se couchait il entrait dans un TUNNEL qu'il traversait avant de revenir le matin à l'Est, ORION représente le ROI MORT et le soleil traversant les monde des morts la nuit, cela est aussi symbolisé par la traversée du fleuve. Avec le déplacement du ciel, la construction antique depuis l'Egypte est désormais en étroite relation avec la France, la région Normandie et l'Angleterre.




Le dessin de la figure de SIRIUS a évolué avec le culte et les civilisations, mais il forme toujours une porte dans les étoiles. A l'époque archaïque de l'Egypte, la constellation ORION est identifiée comme étant SAH (ou Sahu), c'est un homme marchant à l'horizon. SIRIUS précède ORION notre grand chasseur avatar du de SAH et en tant que Dieu du ciel, SAH a été connecté avec SOPDOU qui est également une personnification de la constellation d'ORION. Selon les Textes des Pyramides, HORUS-SOPDOU est le fruit d'OSIRIS-SAH et ISIS-SOPDET.

SAH est appelé " père des dieux " très probablement parce que ORION précède SIRIUS et le lever héliaque qui marque le début de l'année égyptienne, il est le fils de RE (le Soleil) et de NOUT (la Voie Lactée). SAH préside donc au cours du cycle des festivals tout au long de l'année à travers laquelle les dieux se manifestent, ORION et SIRIUS sont donc étroitement en relation avec OSIRIS et ISIS.




La Déesse NOUT porte la nuit (c'est la voie lactée) et SIRIUS montre la LUMIERE du soleil, c'est LUCIFER (porteur de la lumière) et est certainement l'étoile des ROIS MAGES. Avec l'âge noir des poissons, ces déesses de l'égypte furent largement écartées du culte, à l'exception toutefois de Marie et de ses avatars.

Dans le ciel égyptien, juste à côté de SAH nous avons KENEMET et le TRIANGLE, cet ensemble forme aujourd'hui notre constellation du GRAND CHIEN (Canis Major) après avoir été une Déesse archère avatar de Diane la chasseuse. L'étoile SIRIUS est le point reliant les deux anciennes constellations. La figure de KENEMET est souvent associée à la déesse mère égyptienne du début, dont le symbole a été un SINGE. Elle a ensuite été remplacé par MOUT (la mère), la Reine NEFERTITI sera parfois assimilée à la Déesse en tant que Mère de l'Egypte et épouse du (ou des) Rois.


Reconstitution du ciel Egyptien à partir des fresques (-1500 circa) et l'Atlas moderne Occidental

Si les expériences proches de la mort (NDE) et le phénomène de la résurrection ne sont pas dans notre histoire évolutive, les représentations de la résurrection associées aux cultes des morts n'étaient certainement pas inconnues du Temple. L'expérience NDE aurait été un long tunnel qui nous amène à une lumière blanche brillante vers l'au-delà et un canal de naissance qui nous amène dans une vie. Les deux peuvent être phénomènes peuvent être la base d'un codage primitif avec des " porte des étoiles ", un passage de l'âme vers le royaume céleste.

Nous avons d'autres portes dans le Livre des Morts des égyptiens, le livre serait un manuel technologique pour la résurrection ou l'histoire d'un abducté par des forces occultes. Dans le livre, le faucon et le héron (phénix) sont des icônes clés, chacun des oiseaux est apparemment associé avec un portail directionnel spécifique ou une porte dans le ciel. Dans le sortilège 13 pour entrer et sortir de l'Ouest (symbolique des enfers), le voyageur de l'au-delà déclare : « Je suis allé en tant falcon, je suis venu comme un phénix ».




L'ancien oiseau FAUCON correspond à la porte du sud qu'on peut appeler " ex-carnation " (aller aux enfers), fournissant un conduit pour l'âme quittant le corps après la mort. Le hiéroglyphe d'un héron sur une pyramide correspond au mot BAH ce qui signifie " inonder ". L'oiseau PHENIX correspond à la porte du nord de l'incarnation pour " sortir de terre " ce qui permet à l'âme de revenir à un nouveau corps.

En raison du déplacement du ciel avec la précession des équinoxes, la porte du nord se trouve maintenant entre les constellations des Gémeaux et du Taureau, mais la porte de
SIRIUS sera toujours devant la barque solaire, les anciens dessinent le mystère en plusieurs étapes, les portes à franchir sont comme les page d'un livre à tourner.

Cette région du ciel était autrefois connu sous le nom de la " Porte du Cancer ", son ancien nom était " étoile d'eau ", représenté par le " Scorpion d'Eau " l'emblème de
SELKIS (la Vierge). L'ancien dessin cosmique du CANCER (la ruche ou étoile d'eau) formait aussi un rectangle dans le ciel entouré de 3 étoiles. Mais rien n'indique que le " scorpion d'eau " emblème de SELKIS a été une porte des étoiles, c'est une ruche.

La porte du sud es située à l'extrémité opposée de la Voie lactée entre les constellations du Sagittaire et du Scorpion, elle est également connu comme la " Porte de Capricorne ", c'était l'arrière d'un bateau. Nous savons actuellement que cette dernière région du ciel est au centre de notre galaxie. Une autre porte est visible après
ORION, en forme de rectangle nous avons une BERGERIE qui est maintenant dans la constellation de la Baleine (Cetus).


L'initié monte l'échelle de l'Axe de la Terre pour devenir une Baleine

Les représentations qui accompagnaient les textes hiéroglyphiques montrent le flux d'OSIRIS serpentant sur son chemin à partir d'une zone agricole dans une chaîne de montagnes, à l'endroit où le courant se divise en affluents. Le bateau céleste de RA a été dépeint comme assis au sommet d'une montagne avec des cours d'eau vers le ciel de feu. Nous avons aussi des représentation du faucon en petit oiseau à tête humaine représentant le BA, il est parfois perché au sommet du pillier DJED devant le Temple et sa porte d'entrée rectangulaire.

Ainsi, le pillier
DJED est un symbole parfait pour représenter l'AXE de la Terre et une porte des étoiles, c'est le phallus d'OSIRIS, symboliquement il fertilise la Terre dans le cycle. Le système de l'horloge est donc inventé depuis l'étoile polaire au Nord, proche du Nord magnétique (l'étoile polaire n'est ce n'est pas le Nord magnétique). OSIRIS est seigneur des enfers quand il trône sur les étoiles du Sud que l'on ne peut pas voir depuis l'Egypte dans le ciel nocturne, il est alors aux enfers pour revenir la journée avec le soleil. Le mythe osirien est en relation avec le mouvement des astres de la journée et de la nuit, c'est la continuité du ciel par les mages du Temple (Thot).




Le dessin moderne de la constellation URSA MINOR représente le trou d'une serrure, c'est le fameux " Trou du Lapin ", le fameux lapin blanc est visible au Nord dans les glaces, c'est le chemin pour descendre aux enfers. En suivant l'AXE de la Terre nous arrivons dans le Sud et son étoile du Sud. L'église avec sa Terre plate ne souhaitait pas que l'on visite des Terres trop lointaines, ainsi dans l'antiquité, le Sud représentait les enfers car les étoiles du Sud ne peuvent se voir depuis le Nord dans le ciel nocturne.

La forme allongée de
NOUT (voie lactée) trône au-dessus du ciel. Comme on le voit pendant les périodes du printemps et d'automne avant l'aube et après le crépuscule avec les équinoxes. Les quatre membres étendus de la Déesse pourraient représenter le lever du soleil sur le NIL et les points de coucher de soleil du solstice à l'horizon, alors que son vagin pourrait signifier la porte du Nord et sa bouche la porte du sud. L'ensemble de l'oeuvre raconte donc une histoire avec la Voie Lactée et son échelle, la Bible contient des passages semblables en métaphore.




Dans le contexte de " dieux jumeaux " (le bien et le mal) présent dans toutes les cultures, les deux frères sont devenus des ennemis féroces, la demeure de SETH est traditionnellement dans le nord et nous pouvons supposer que ma maison du HORUS est dans la direction opposée. Avec l'imagerie de l'échelle, il va sortir pour aller chercher une barque dans le ciel afin de sortir au jour.

Cette constellation ancienne est visible au le Sud, c'est CHEMATY dans l'alignement de FERRY (la barque) et ses étoiles NAOS et REGOR. L'ancienne CHEMATY forme aussi une porte des étoiles en rectangle. CHEMATY est maintenant dans la voile et FERRY entre la voile et la poupe du bateau grec que l'on a coupé en trois lors d'une reforge, c'est l'ancien navire
ARGO et son étoile CANOPUS, importante chez les égyptiens. Nous avons toute une série de portes à franchir dans cette histoire dans les étoiles par les anciens, c'est le " Livre des Morts " et c'est très proche du récit biblique.

L'AXE de la terre est coupée en deux, ainsi le Nord représente le paradis et le Sud les enfers, l'échelle est donc l'AXE de la Terre pour sortir au jour vers l'étoile polaire pour tuer
SETH le maître du temps et son horloge, il est un avatar de CHRONOS et de SATURNE, la planète maîtresse du Nord (le Saturnus des romains).

SETH en tant que maître du temps devient alors SATANT le créateur de ce monde, c'est le vieux BOUVIER et son outil la HOUE (notre constellation du Centaure après reforge du ciel). En tant que maître du temps, SETH représente aussi le Zodiaque en entier en relation avec le cycle de vie et la construction d'une personne.

Dans ce concept de centre du Zodiaque,
HORUS est le frère ou le fils alias URSA MINOR, il représente les heures (Hor) de l'horloge, les deux frères tournent ainsi dans une ronde demoniaque, sans pourtant se toucher, comme au plafond de la Chapelle 6 à Rome. Cette horloge cosmique, nous la retrouvons dans les étoiles circumpolaires autour de l'AXE polaire, proche du Nord magnétique. Sauf que le HORUS est visible ailleurs, proche de la constellation de la VIERGE tuant SETH le BOEUF, ce système est exclusif à notre matrice de l'âge des Poissons et aux religions du Père Abraham avec l'invention de nos calendriers.

Voir : Secret de l'Etoile Rouge




Dans l'Apocalypse de Jean et la bataille finale de l'Armageddon, les étoiles de CASTOR et POLLUX représentent une petite porte et un chemin difficile et la grande porte du chemin facile (le carnaval et la luxure) est composée de deux étoiles les plus brillantes de la constellation AURIGA.

Voir : Armaggedon Cosmique





SOURCES ET LIENS







© 2002/2016 - SecreteBase - Tous droits réservés