NEFERTOUM
Le Fils de Ptah Seigneur des Parfums

LOTUS

En Egypte, il y a trois types de LOTUS. Le LOTUS BLANC est courant dans l'art égyptien antique mais il représente plus le nénuphar du nil qu'un type de LOTUS. Le LOTUS ROSE est introduit dans le pays par les perses vers 520 avant notre ère). Le LOTUS BLEU est le plus sacré des trois LOTUS.

Tout est en relation avec la nature chez les égyptiens. Le LOTUS se ferme le soir et plonge sous la surface de l'eau la nuit pour réapparaître et fleurir à nouveau le matin, c'est un symbole de renaissance et de la résurrection, les Egyptiens voyaient à travers le LOTUS le dieu créateur sortant des eaux chaotiques de NUN et une victoire sur le monde des eaux et ses chaos comme les innondations et les tempêtes. Le
LOTUS BLEU était équivalent à un souffle de vie.

Le
LOTUS BLEU représente l'invisible et le monde souterrain mais aussi l'utérus cosmique de la création et la véritable FLEUR DE VIE. En effet, les graines de LOTUS peuvent se maintenir pendant des centaines d'années et c'est donc un aliments très important pour survivre pendant une période trouble. Le LOTUS a aussi des propriétés médicinales et il est utilisé pour les parfums spécialisés.


NEFERTOUM FILS DE PTAH ET DE SEKMET

Grand Lotus Cosmique et Seigneur des Parfums

Dans les textes les plus anciens le dieu NEFERTOUM (ou Nefertem) était une fleur de lotus offerte à la narine du dieu . Puis il fut le LOTUS d'où avait jailli le Soleil. Il était donc représenté tantôt avec une coiffure faite d'une fleur de LOTUS surmontée de deux grandes plumes, tantôt comme un enfant émergeant du calice de la fleur, symbole du Soleil de l'aube.

Un autre aspect de sa personnalité se développa quand il est rattaché aux régions orientales du pays, il en devint le gardien et prit l'aspect d'un LION terrifiant. Dans la mythologie égyptienne, NEFERTOUM (ou Nefertem) est le fils de PTAH et de SEKHMET. Évoquant le parfum du LOTUS, il est représenté par un LION ou plus souvent par un jeune homme portant une fleur de LOTUS (nénuphar) dans les cheveux dans lequel sont fichées deux hautes plumes qui sont des symboles solaires.


Kukulkan / Quetzacoalt
Le Serpent à Plume
Le Dieu primitif Egyptien Ptah
dans un habit de Plumes
Lord Murugan / Skanda
dont la monture est le Paon

On peut voir des figures de NEFERTOUM représenté avec une tête de LION surmontée d'un faucon et d'un le LOTUS ! On le vénère à Memphis où il forme la triade du Nouvel Empire avec PTAH et SEKHMET tenant le rôle du dieu enfant tel HORUS dans la triade qu’il formait avec OSIRIS (Ptah) et ISIS (Sekhmet), il est lié au soleil de ATOUM dieu primitif. NEFERTOUM est le KA (lâme) de , Fils de , il est en rapport avec la renaissance perpétuelle du disque solaire. C'est le LOTUS BLEU ou le GRAND LOTUS, le maître des KA de HORUS.

Son nom
NEFER-TEMOU signifiait : « Atoum est parfait ». On le figurait généralement sous la forme d’un homme portant un objet incurvé dans la main. Il est le « SEIGNEUR DE PARFUMS » ou « LOTUS QUE RESPIRE RE » dans les textes des Pyramides. Cette plante était particulièrement importante pour le dieu solaire, puisque selon certains mythes égyptiens de la création, le LOTUS est considéré comme la première entité vivante à avoir émergé de l’océan primordial. C’est lui qui en ouvrant ses pétales aurait donné naissance au premier lever de soleil.

Divinité bienveillante, de par son lien avec le monde solaire et le milieu aquatique, le LOTUS était en effet le garant de la renaissance et de la vitalité. A cause de cette association avec la lionne
SEKHMET il était parfois associé à la guerre et se manifestait alors sous la forme d’un LION ou d’un homme. Son rôle consistait souvent à apaiser sa terrible mère SEKHMET l'oeil furieux de  patronne des épidémies, pour la transformer en BASTET, la douce chatte.


Néfertoum le Lotus Bleu
Néfertoum le Lion
Néfertoum le Lotus
Vishnu le Héros

NEFERTOUM est aussi connu comme étant un héros justicier et le guérisseur, mais comme sa mère la déesse sanguinaire, il peut être un bourreau. Il faisait partit du tribunal jugeant les défunts. C'est un héro, il est le LION qui engloutit les ennemis de l'Egypte et gagne le combat contre SETH le BOUC (Chèvre, Bélier) qu'il décapite, montrant ainsi qu'il a vaincu la MORT du Solstice de l'hiver dans le CAPRICORNE. Les Grecs s'inspirent de cette figure pour inventer le mythe de la GORGONE.

Comme le souligne parfois son doigt sur la bouche, ses lèvres sont scellées, il devient l’image même du " secret hermétique ".
NEFERTOUM est parfois représenté sur un LOTUS en bouton épanoui qui représente les phases d’un cycle, plus tard, il deviendra le feu terrestre avatar du Grec VULCAIN lié au VOLCAN. Le LOTUS de NEFERTOUM est également la fleur primordiale contenant l'OEUF de la création dans la génèse d'héliopolis, il représente la possibilité de renaître chaque matin comme le soleil de la journée, mais aussi dans le grand cycle cosmique de 26 000 années avec le phénomène de la précession des Equinoxes.

Si on décompose son nom, on retrouve Nefer qui signifie " parfait ", l'autre racine est " Toum ", soit " Tem " le dieu parfait d'Héliopolis, étonnante parenté nominale, car Nefrtoum, au premier abord ne semble pas lié aux divinités de Iounou. Or Tem signifie également le Zéro, la Négation et rappelons nous qu'il est celui qui " est et qui n'est pas ", il serait parvenu à une existance parfaite au point de n'avoir plus avoir besoin d'exister matériellement, il est un avatar du CHRIST et de SHIVA - VISHNU et KRISHNA, ou encore du SERPENT A PLUME Aztèque, etc..

On retrouve cette figure avec
VISHNU la divinité solaire qui combat pour le bien et descend sur terre pour aider l'humanité, Appelé aussi NARAYANA, il incarne la préservation de l'ordre du monde. Lorsque qu'il est perturbé, VISHNU s'incarne pour descendre sur terre sous forme d'un avatar, les textes sacrés en recensent dix, quand il est le POISSON (de l'âge des poissons), il est MATSYA, celui qui sauva le monde du déluge.

Dans une main, il tient une conque (shanka) dans laquelle il souffle pour vaincre les démons; dans une autre il tient un disque tournoyant autour de son index, c'est la " spirale de l'éveil " (sudhdarshan chakra) avec laquelle il décapite les forces du mal. Dans la troisième main se trouve une masse d'or (gadha), symbole de son pouvoir, puis dans la quatrième il tient parfois une fleur de
LOTUS. Il porte des vêtements jaunes, sa monture est l'aigle Garuda (le Phénix), il est aussi accompagné d'un serpent à plusieurs têtes (Shesa).

La fleur de LOTUS (fleur de vie) est appelée
NELUMBO NUCIFERA, le LOTUS représente la VIRGINITE (la pureté) et la VIERGE mais aussi son FILS, des figures de VISHNU / GANESH et de la déesse KALI chez les Hindous. Les PETALES de la fleur qui s'ouvrent représentent la pureté de l'âme et son expansion, l'élégance et une certaine grâce harmonieuse, la beauté et l'illumination, une ouverture d'esprit assimilée au « troisième oeil » également dit « œil intérieur » ou « œil de l'âme ».




En Homme / LION sous le nom de NARASIMHA, il débarrassa le monde du démon Hiranyakashipu. Il ne pouvait être tué ni par un homme, ni par un animal. C'est donc sous une forme mi-humaine, mi-animale que VISHNU se manifesta. Héros du Ramayana, sous l'avatar du seigneur RÂMA, il combattit le tyran RAVANA avec l'aide du dieu-singe HANUMAN, le Dieu singe aide à la libération de l'Homme et de la Femme pour le retour du couple éternel (Adam et Eve).

KALKI est la dernière incarnation attendue de VISHNU. Il apparaîtra sur un cheval blanc à la fin des temps sombres que nous traversons, la refonte du monde dans un CHAOS, le KALIYUGA. L''exterminateur KALKI, d'un coup de pied réduira le globe en poudre et détruira tous les démons pour reconstruire un monde nouveau. Toutes ces figures sont des avatars de HORUS l'ancien, FILS de l'homme et des Dieux.




Dans la mythologie des Indiens Hopis et Zuñis du Nouveau-Mexique et de l'Arizona il y a la légende similaire des KACHINAS, des esprits du feu, de la pluie, du serpent, ou encore esprits farceurs, espiègles, bienfaisants ou malfaisants. Les plumes sont l'ultime ornement des figures. Les Hopis croient à la création de neuf mondes successifs. D'après eux, le Quatrième Monde s'achève, il nous en reste encore cinq à vivre.

Les plumes sont l'ultime ornement. Le commerce aurait pu, en la banalisant, transformer la poupée kachina en un gadget mais ce n'est pas le cas. Le tihu reste le lien qui unit les Indiens à la terre de leurs ancêtres et le danseur
KACHINA conserve son rôle d'éducateur privilégié et de gardien de la culture des Indiens Hopi et Zuni.

Selon la prophetie, l'émergence du Cinquième Monde a déjà commencé, dans leur tradition, l'étoile bleue est le nom de
SIRIUS un avatar de la déesse NEITHAKHET chez les Egyptiens. On peut comprendre le message comme étant des émissaires venant de SIRIUS et selon eux une déesse KACHINA apparaîtra dans le ciel quand "elle dansera sur la place et ôtera son masque."


PERSEE ET LA GORGONE

Sur le disque de Denderah, la constellation PERSEUS est une figure coiffée de plumes tenant la tête d’un BOUC (ou chèvre), elle représente certainement le Dieu NEFERTOUM, le Héros. NEFERTOUM est le " Seigneur des Parfums ", il était étroitement lié au culte du dieu solaire RE en relation avec la renaissance solaire et à l'Esprit. Avec PTAH, et la déesse SEKHMET, ils forment la triade de MEMPHIS. NEFERTOUM est aussi lié au fils HORUS devenant MIN-HORUS, capable de battre le Dieu SETH, il est le vainqueur, le " GRAND LOTUS ".




Sur le Zodiaque Egyptien de Denderah, la figure de la CHEVRE-BOUC est la constellation du COCHER. MIN-HORUS - NEFERTOUM représenté par la constellation PERSEE tient la tête du BOUC après le passage du fleuve ERIDAN (le Nil), NEFERTOUM étant ressuscité il montre la tête de BOUC comme un trophée, c'est la constellation du COCHER et son étoile CAPELLA qui signifie " Petite Chèvre " ou " Chevrette ", juste au-dessus de la constellation du TAUREAU. L’Egypte Antique identifiait la tête de BOUC au Dieu SETH, sur le Zodiaque de Denderah Egyptien, la CHEVRE de SATAN est la constellation AURIGA.

Dans la mythologie grecque, la figure inspire le héros
PERSEE tenant la Méduse GORGONE. Ovide se servit du Mythe Egyptien pour créer le Mythe du Héros Solaire, la figure est presque identique. PERSEE réussit à tuer le Serpent par son sang, et naquit PEGASE (celui qui descend, revient de loin) grâce auquel il put délivrer ANDROMEDE (l’épouse enchaîné au serpent).

Chez les Catholiques,
AURIGA deviendra un " Cocher au souffle de Feu ", la constellation est identifiée au Prophète ELIE le Berger qui est l’annonciateur du Messie de la fin des temps, il conduirait un Char dans le ciel. Située à la point de la CORNE de la constellation du TAUREAU, ce serait l'origine de la CORNE d'ABONDANCE présente dans de nonbreuses cultures.




NEFERTOUM avatar d héros PERSEE est idéntifié comme " le briseur ", de l’hébreu " Perez ". C’est Celui qui brise les liens avec l’ennemi SATAN. Son nom est aussi " Kar Knem " signifiant " celui qui combat " ou " qui subjugue ". Une des étoiles de PERSEUS se nomme ALGOL, en hébreu elle est identifiée à SATAN, c'est « Rosh ha Satan » c'est à dire « la Tête de Satan », mais ALGOL est la tête de la MEDUSE qui vient d'être coupée. AURIGA (le Cocher) est donc à l'origine une tête de CHEVRE-BOUC des Egyptiens et non pas une MEDUSE.

Dans la tradion Catholique, cette scène cosmique représente
JESUS, qui par son sang versé sur la croix, a vaincu SATAN (Seth) et par son sacrifice a racheté les âmes perdues (Jean 3:16). Chez les Juifs, l'étoile AL Ghoul est célébrée lors de la fête du nouvel an de Rosh Hashanah et ses croyances superstitieuses.

En plus de marquer le début d'une nouvelle année sur le calendrier hébreu , Roch Hachana marque aussi le début du mois de Tichri dans le cycle lunaire, ce qui signifie que Roch Hachana commence avec l'arrivée de la nouvelle lune. Selon cette croyance, SATAN n'est pas une figure du diable, mais plutôt l'adversaire dépeint dans le livre biblique de Job, cependant cette copie de l'Egypte reste purement fantaisiste, surtout que ces figures n'existaient pas dans le culte primitif des Egyptiens.


Nefertoum victorieux montre le Bouc décapité au Taureau (Fresque sur les murs de Denderah)

Ces croyances antiques vienne de l'Egypte, les Egyptiens avaient un rituel avec le BOUC qu'ils chevauchaient (c'est de là que vient le rituel des maçons chevauchant le bouc) puis ils relâchaient l'animal dans le désert qui est la terre de SETH, ils avaient une peur terrible du BOUC. Les figures du BELIER, de l'AGNEAU, du CAPRICORNE et du BOUC n'ont donc pas le même sens et il est facile de se perdre dans les mystiques de l'Egypte.

Certainement la figure la plus complexe du Zodiaque Egyptien,
NEFERTOUM le " Seigneur des Parfums " sur l'épaule d'ORION est le LOTUS BLEU, il tient et présente la tête de BOUC vaincu au signe du TAUREAU qui tourne sa tête pour le regarder tout en restant dans le sens de rotation du Zodiaque et de la précession des équinoxes. En reliant les étoiles de PERSEE nous pouvons aussi construire un Sceau de Salomon, c'est peut-être l'origine du symbole qui est à l'origine Chrétien. Nous retrouvons aussi le GRAND HERO de l'autre côté du Zodiaque avec HERACLES qui est aussi un avatar du HORUS.




Chez les Sumériens et les peuples sémitiques qui utilisent le Zodiaque à l'envers (culte d'Aton), les signes du zodiaque, ont été alloués à ADAM représenté par son fils ABEL (Bélier) qui est le signe du BELIER et ses descendants, il n'y a pas trace d'ADAMdans le signe du BELIER car ADAM au début de sa vie consciente, a été traduit comme étant ENOCH dans le jardin d'Eden (Genèse 2 15), puis, après la chute, il a été transporté pour labourer la terre (Genèse 3 23). Nous assistons ici à la reforge du culte.

ADAM lui-même, n'apparaît donc pas dans le signe de l'AGNEAU-BELIER, mais dans le signe voisin de la constellation
AURIGA, au-dessus du signe du BELIER. Sur la disparition d'ADAM, les frères CAÏN et ABEL ont été laissés seuls à la porte du jardin pour résoudre leurs différends. Ainsi, le BELIER représente l'aîné d'ADAM, son fil ABEL, le gardien de troupeau, le berger. Le fils premier-né dans la pensée orientale est le porteur du nom du père, ABEL était, dans ce sens, le nouvel ADAM. Le nom hébreu TALEH pour " Agneau " signifie littéralement " gisant sur le sol " (de la racine TWL, prostré sur le sol, et être jeté sur le terrain), puisque CAÏN avatar de SETH a tué son frère.

Voir : La Genèse Astrologique


HORUS ET ALGOL

PERSEE le GRAND HERO, il est celui qui sauve la femme du monstre, c'est à dire la BALEINE. Cela s'explique dans une métaphore, ainsi quand le monstre marin disparait à l'horizon, PERSEE se lève. PERSEE  contient une étoile importante pour les cultes et l'ésotérisme, c'est ALGOL, nommée « l'étoile du démon » par les anciens astronomes arabes.

Les Égyptiens ont observé l’étoile
ALGOL il y a environ 3 millénaires d’un point de vue mythologique et astrologique. Ils utilisaient ALGOL dans leur calendrier du Caire. La particularité est qu’ALGOL est une étoile binaire à éclipse. Cela implique la première observation scientifique d’une étoile binaire dans l’histoire de l’humanité. Dans leur calendrier du Caire datant de 1200 avant J-C, les anciens Égyptiens avaient réservé 2,85 jours comme étant des jours chanceux. Lauri Jetsu et Sebastian Porceddu du Département de Physique de l’université d’Helsinki ont démontré que ces 2,85 jours correspondaient à une observation à l’œil nu de l’éclipse d’Algol pendant cette période.


Page du calendrier du Caire (British Museum) avec des bons et mauvais jours et les étoiles.
L'oeil d'Horus correspond à l'étoile Algol.

L’étude des chercheurs montrent également que les Égyptiens considéraient l’étoile ALGOL comme le Dieu HORUS qui indique la divinité et la royauté. En plus des observations du calendrier, l’étude a également analysé les textes racontant les événements historiques de cette période. Ces textes montrent une correspondance entre l’éclipse d’ALGOL et les actions du Dieu HORUS.

Dans cette version du calendrier du Caire, l'étude prouve la première observation humaine d’une étoile binaire. Le Calendrier du Caire, de 29,6 jours, montre également l’influence de la Lune. La Lune est représenté par le Dieu
SETH et elle indique également des jours chanceux pour la Terre et le Ciel. Les Dieux égyptiens étaient représenté selon des observations astronomiques, mais leurs actions étaient également interprété selon le mouvement des astres.


NEFERTOUM ET L'EPAULE D'ORION

La figure de NEFERTOUM est située à l'épaule de la constellation ORION avatar du DIeu Egyptien ONOURI certainement lié à OSIRIS. Il semblerait que le géant porte NEFERTOUM le grand héros, mais un autre personnage est possible à l'épaule d'ORION car la figure de OUPOUAOUT est aussi dans cette partie du ciel. Tout dépend de l'orientation du ciel.


Paysage avec Orion aveugle cherchant le soleil (1658) - Nicolas Poussin. Metropolitan Museum of Art, New York.

C'est ce que représente le tableau de N. Poussin dans son paysage avec le géant aveugle cherchant le soleil portant son fils sur les épaules, le tableau est en inversion par rapport aux figures et au sens de rotation cu ciel, on y voit les aussi les GEMEAUX, Le grand chien (Canis Major), se tient debout aux pieds du maître dans un scintillant groupe d’étoiles, le petit chien (Canis Minor) OUPOUAOUT comme un couple d’étoile est situé aux épaules d’ORION.

Ce passage du fleuve représenté par la constellation ERIDAN et son fmand rose sur un autel juste en dessous marque notre actuel solstice d'hivers ou d'été dans le Nord et une transformation de la nature, ORION le seigneur du Karma représente la MORT et la RENAISSANCE de la nature, comme OSIRIS à son époque et comme le signe du CAPRICORNE marqueur de l'hiver.Tout est donc Egyptien en relation avec la mort et les cycles de la vie, dans un codage cosmologique.


NEFERTOUM - MIN - AMON

Dans sa forme de MIN-HORUS, il est la représentation du dieu HORUS à Coptos et à Akhmîm. Il a pour épouse une forme locale d'ISIS, sa propre mère, relation exprimée par l'épithète Kamoutef, " Taureau de sa mère ". Les premières formes du dieu était d'une flèche ou un ECLAIR de foudre, lié à la fertilité (Min) et de la sexualité, son PHALLUS est en érection, ce qui pourrait se rapporter à la victoire sur l'ennemi. Son corps est gainé dans un linceul, ce qui lui donne la forme d'une momie. Il pourrait alors être assimilé à la constellation ORION le grand chasseur.

On peut aussi voir
NEFERTOUM comme étant un homme barbu et pendant l'époque du Nouvel empire il a été parfois représenté en TAUREAU BLANC, un animal sacré pour le dieu de la fertilité. Il a été utilisé pour montrer la suprématie du pharaon sur ses ennemis, car il est lié à la fois à la puissance et la à destruction. Il est représenté sous les traits d'un homme momiforme debout le phallus en érection, coiffé de deux hautes plumes et tenant un fléau dans sa main droite levée.


Min-Horus peint en noir
Min en érection
Min-Amon

Aussi le Dieu du désert de l'Est, mais toujours un dieu de la fertilité, MIN-HORUS est devenu celui qui offre une protection aux voyageurs et aux commerçants, et plutôt que d'être peint en rouge (comme le dieu du désert Set), il a été peint en noir pour représenter les terres fertiles du long du Nil. MIN était aussi lunaire lié à l'humidité et donc de la fertilité, à ce titre, il était dans le calendrier égyptien le dernier jour du mois lunaire, ce jour était connu comme " la sortie de Min ". Par syncrétisme, il fut identifié à AMON sous AMON-MIN, permettant à AMON de récupérer les pouvoirs de fertilité.

AMUN-RA-MIN est devenu un dieu composite quand son culte s'étend sur l'Egypte. A l'origine, il était la déification de la notion de l'air, et l'un des quatre concepts fondamentaux de l'univers primordial dans le mythe de la création. AMON signifie " celui qui est caché ", comme l'air et le vent, il ne se voit pas.

Sa description originale était un dieu à tête de GRENOUILLE et son invisibilité était représenté par la COULEUR BLEUE, la couleur du ciel. La couleur bleue est souvent utilisé pour représenter
AMON. Il devint rapidement le chef de Dieu, les identités fusionnées de RA et HORUS, devenant AMON-RA (Amon-Rê) qui semble être identifié comme étant JUPITER. La figure de MIN marque aussi une Terre d'Egypte plus au Sud dans le désert, un endroit géographique sur le Nil dont la boucle forme une sorte de " PHALLUS ".


LA MAISON DE MIN

La Maison de MIN est un carré de 8 coudées (de chaque côté), contenant le dieu avec ses couronnes et ses scènes rituelles. Comme son nom fait allusion, ce fut la demeure du MIN. Il y avait des sanctuaires avec les formes de AMON-MIN, les symboles de la fértilité, et des figures de MIN-HORUS représentant la royauté. L'objectif de la Chambre des MIN était de renforcer le concept de la royauté, l'occupation principale de ce Temple.





SOURCES ET LIENS 




© 2002/2014 - SecreteBase - Tous droits réservés