LE VAISSEAU FANTÔME
Un Navire Coupé en Trois

LES BATEAUX DES MORTS

L'association d'une barque ou d'un navire avec les trépassés est très ancienne. Il semble que la nécessité d'un passage en bateau pour rejoindre le royaume des morts soit un thème quasi universel dans l'antiquité. Dans l'Égypte antique, la barque Mésektet traversait la nuit le royaume souterrain des morts pour permettre à Rê, le dieu du disque solaire, de réapparaitre à l'aube.

De même, la barque du Passeur (Mekhenet) permettait aux défunts de franchir un cours d'eau pour gagner un lieu paradisiaque. Dans la mythologie grecque, Charon avait pour rôle de faire traverser le fleuve des enfers, Achéron ou Styx, aux défunts afin qu'ils rejoignent le séjour des morts. Une croyance répandue dans un grand nombre de pays voudrait qu'une âme désincarnée ne puisse franchir un étendue d'eau sans une barque ou un pont.

Selon l'historien byzantin du VIe siècle Procope de Césarée (La guerre des Goths) : « Les pêcheurs et les autres habitants de la Gaule qui sont en face de l'île de Bretagne, sont chargés d'y passer les âmes, et pour cela exempt de tributs. Au milieu de la nuit, ils entendent frapper à leur porte; ils se lèvent et trouvent sur le rivage des barques étrangères où ils ne voient personne, et qui pourtant semblent si chargées et s'élèvent d'un pouce à peine au-dessus des eaux; une heure suffit pour ce trajet, quoique, avec leurs propres bateaux, ils puissent difficilement le faire en l'espace d'une nuit2. »

Plusieurs traditions sur ce thème ont longtemps perduré en Bretagne, qu'il s'agisse de la Lestr an Anaon, du Bag er Maru (barque des morts), du Bag noz (bateau de nuit) dont le capitaine est le premier (ou le dernier) mort de l'année, ou du navire immense qui circulait la nuit dans le golfe du Morbihan, condamné à errer jusqu'à la fin des temps avec à son bord les âmes des pires criminels. On retrouve pareillement un peu partout en Europe des histoires de gigantesques navires errants qui servent de paradis aux marins morts. Nul ne sait si ces légendes d'embarcations transportant des morts sont à l'origine du mythe des vaisseaux fantômes, mais l'association entre bateaux et défunts préexistait dans les esprits.


VAISSEAU DE L'ESPACE

L'Egypte est l'une des premières civilisations avancées, il y avait une riche tradition religieuse qui imprègnait tous les aspects de la société. Comme dans la plupart des premières cultures, les habitudes et les comportements du ciel ont conduit à la création d'un certain nombre de mythes pour expliquer les phénomènes astronomiques et les mystères.

Pour les Egyptiens, la pratique de l'astronomie est allé au-delà de la légende: d'énormes temples et les pyramides ont été construites pour avoir une certaine orientation astronomique. Bien que bon nombre des aspects religieux de la vie égyptienne étaient connus depuis des siècles.




La civilisation progresse à l'aide de l'astronomie à des fins terrestres pour l'agriculture ou à la navigation. La dernière étape consiste à étudier l'astronomie uniquement pour le bien de l'acquisition de connaissances. Les anciens Egyptiens ont commencé à l'étape de culte et a finalement commencé à voir comment l'astronomie pourrait les aider dans leur vie quotidienne.

De nombreux objets dynastiques et pré-dynastiques ont des décorations avec des animaux avec parfois des étoiles. La présence d'une étoile sur des objets pourrait bien indiquer que les animaux sont dans les étoiles, ce sont des constellations. La partie arrière de la barque solaire est constituée principalement du CAPRICORNE avec des élément du VERSEAU et s'étire sur plusieurs constellations jusqu'à la VIERGE qui semble guider le navire depuis le ciel de Septembre (vers le 15-16 pour notre époque).




A l'origine, la constellation du VERSEAU n'est pas un " Verseur d'Eau ", mais bien un morceau du BATEAU, c'est donc après une reforge du culte que les Egyptiens inventeraient la figure du VERSEAU, reprise plus tard par les autres pour leurs Zodiaques et les systèmes politico-religieux. Le BATEAU est reconstitué à partir des éléments des tombes datant de 1 500 Av. notre ère environ, cette barque solaire peut aussi représenter un cercueil.

La navire Egyptien n'a strictement rien à voir avec le
NAVIRE ARGO, il s'étale dans le ciel depuis le VERSEAU jusqu'au SCORPION pour atteindre le signe de la BALANCE. Les Egyptiens voyaient à travers le symbole de la BALANCE le " Jugement Dernier ". Si le ciel est modifié plusieurs fois, le mythe est cependant toujours là et bien gardé, la science de l'Egypte est compliquée, ces fresques que l'on retrouve dans le ciel n'expliquent pas les mystères de la resurrection des Egyptiens, puisque c'est bien le " Livre des Morts " que nous voyons à travers les étoiles.




Pour l'hémisphère Nord, le printemps commencera toujours le 21 MARS dans notre calendrier puisque c'est figé, mais en tenant compte de la précession des Equinoxes le printemps commence vers le 14 MARS, le vrai commencement du printemps astronomique ! Cela fonctionne aussi avec toute la structure du ciel et notre calendrier, ainsi le solstice d'hiver n'est plus le 21 mais vers le 15 Décembre, exactement sur le SERPENTAIRE touchant l'écliptique.

La constellation du SERPENTAIRE (Ophucius) est un avatar de
HORUSRA que l'on a cachée dans le ciel, son étoile RAS ALHAGUE (a Ophiuchi) est la plus brillante de la constellation. Il navique sur la barque solaire des Egyptiens en position sur plusieurs signes du Zodiaque (Sagittaire, Capricorne, Scorpion) en direction de la BALANCE à la proue. Les deux serpents symbolisent la régénération cosmique.


Reconstitution du ciel Egyptien visible au Sud depuis Paris (Mars 2016) - La Barque Solaire est en Rouge (Proue et Poupe)

Ce BATEAU dans le étoile est à l'origine de nombreuses légendes mais il y a eu certainement des confusions avec ARGO NAVI des gréco-romain. La représentation n'est pas possible partout, mais depuis l'hémisphère Nord (et donc en Europe), la proue de la barque est visible puis elle disparaît à l'horizon, et puis c'est au tour de la poupe de monter au ciel pour couler aussi vers 16h. A ce moment là de la journée, le navire n'est plus visible dans le ciel.


La barque solaire est visible au Sud le 16 Mars au soleil levant avant de plonger

Selon les saison le Navire n'est pas toujours visible à l'horizon. A l'Equinoxe de Printemps, vers le 16 Mars et au lever du soleil (vers 7h00), la barque solaire va sortir des enfers (le ciel caché) vers minuit, la proue du navire apparaît dans le ciel du Sud, il est guidé par la Vierge (Serqet). A 6 heures du matin la Proue est exactement au Sud, le bateau va continuer à naviguer en montant au cilel en même temps que le soleil commence sa course dans la journée, le navire est donc devant le Soleil, il devient invisible avec la lumière.

Vers les 16h, le filet de pêche touche l'eau (ou la Terre) et un poisson est pêché, l'animal est à peine visible à l'horizon Sud. Puis la barque solaire disparaît du ciel progressivement pour un voyage nocturne jusqu'au lendemain matin. Comme les autres constellations et les étoiles, on ne peut pas voir le navire dans la journée à cause de l'éblouissement de la lumière du Soleil, c'est un " Bateau Fantôme " et avec ses positions figurées dans le ciel, c'est aussi le " Bateau Ivre ".




A côté de l'arrière du navire (la poupe), nous avons un GEANT, il est construit avec plusieurs de nos constellations (Verseau, Pégase, Dauphin, etc.), il semble suivre le navire sur l'écliptique, on pense de suite aux nombreux mythes sur les naufragés et les monstres marins mais aussi aux géants de la Bible. Ce GEANT représente un " grand homme " ou un " monstre marin " (une Baleine ou une Pieuvre) sur l'océan, il représente peut-être Dieu ou une race deGEANT qui arrivent dans un bateau, ou quelque d'autre chose dans le ciel qui pourrait aider le bateau en perdition, un vaisseau spatial ? Pas d'informations sur cette figure égyptienne très étrange !

Le conte du naufragé existe chez les Egyptiens, c'est un récit datant du Moyen Empire, écrit en hiératique il est conservé au musée égyptien de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg. Le conte du naufragé raconte les aventures d'un Égyptien qui, après avoir fait naufrage, parvient à gagner une île, puis regagne son pays natal, chargé des trésors de cette île.


Vue d'ensemble depuis Paris à l'Est (Mars 2016) avec le Horus (Violet)

LE VOYAGE DANS LA BARQUE

La barque solaire n'apparaît plus avec la création du Zodiaque et le division du ciel en 12 parties. Sur le Zodiaque Egyptien de Denderah nous voyons un HORUS dans une bulle juste au-dessus du signe de la BALANCE en compagnie d'un petit canidé. Cette figure représente HORUS enfant (ou le jeune) dans une une couronne tressée de Mélilot, littéralement le « LOTUS A MIEL », avec son demi-frère le chacal ANUBIS.
Lorsque ANUBIS (le chacal), vint au monde avant
HORUS suite à une liason entre NEPHYS (la vierge et soeur d'ISIS) et OSIRIS, c'est ISIS qui élève ANUBIS. Selon d'autres version, ce serait la Déesse NEITH (Sirius) qui voyage avec le HORUS, elle le guide dans les étoiles. HORUS enfant fut piqué par un scorpion (la constellation à sa droite) dans les premières années de sa vie mais grâce aux soins de sa mère il fut sauvé.




HORUS le fils et ANUBIS (canidés) sont demi-frères paternels et les deux personnages se confondent puisque ANUBIS voyage avec HORUS qui est dans sa " Bulle ". La barque solaire est parfois un simple LOTUS ou un vaisseau plus grand avec d'autres entités. Il y a plusieurs versions de cette scène, parfois le HORUS est entouré des deux Lions SHOU et TEFNOUT (l'air et l'eau).

Le " Horus au Deux Yeux " voyage avec une sucette de Miel dans sa bouche, il semble ouvrir le chemin à un navire plus gros. On retrouve cette image avec la sucette au miel dans le culte de MITHRA avec un Lion solaire qui tient une abeille dans sa bouche, c'est l'origine du " signe du silence ".

Voir : Harpocrate et le Silence


Position approximative de la Barque Solaire sur le Zodiaque gréco-romain de Denderah (-50)

Cette figure du ciel est notre constellation CORONA BOREALIS, elle est représentée par Couronne d’Epines ou le " Coelum Stellatum Christianum " dans ll'almageste de Julius Schiller. Plus tard, les Grecs utilisèrent la Couronne de Mélilot pour inventer la Couronne d’ARTEMIS. Chez les Egyptiens, la Couronne de Mélilot est reliée à la Balance de la Justice, celle qui est utilisé lors de la pesée des âmes, étroitement lié à la Resurrection. C'est aussi la couronne d'épine du CHRIST !




Le HORUS solaire est similaire à R2 (ou Ra) dont le serpentaire est un avatar, il est aussi sur la barque traverseant le cosmos, HORUS - RA est parfois entouré d'un serpent (comme le serpentaire) symbole de régénération cosmique. En effectuant une correction du ciel avec le cycle de la précession des Equinoxes, ce serait donc bien la barque de RA avec à son bord le signe du SERPENTAIRE. On trouve plusieurs types de représentations en Egypte selon les villes et les époques et des confusions avec le culte solaire de la journée. Le retour du SERPENTAIRE annonce donc le retour de RA sur Terre, il revient se venger et détruire les fausses religions, et donc le système.


ARGO NAVIS ET L'HYDRE FEMELLE

Un Vaisseau Coupé en Trois

Le NAVIRE ARGO (en latin Argo Navis) et ses étoiles ont un rôle particulier et inhabituel dans la mythologie stellaire. L'écrivain romain Virgile identifie le pôle sud céleste (invisible depuis le nord) comme étant le royaume des morts. En alignement avec ce modèle général, OSIRIS, Seigneur des Morts égyptien, avait son bateau (Argo) à proximité du pôle sud céleste, naviguant sur la Voie Lactée. ARGO est aussi l'ARCHE, le bateau qui transportait OSIRIS et ISIS en sécurité pendant la grande inondation de RA pour nettoyer et purifier le monde.

La constellation
ARGO est bien attestée dans la période hellénistique. La suggestion que la constellation ARGO a été faite en tant que constellation en conformité avec les traditions astronomiques égyptienne, c'est à dire la supposition que le navire d'OSIRIS a été fixé dans le ciel de la nuit peut être rejetée. Dès 1903, Franz Boll dans son " maître Sphaera " a rejeté la suggestion.


Fusion de la carte égyptienne antique et de l'atlas Hevelius avec Argo Navi

Le navire d'OSIRIS traverse les enfers (au Sud et sous l'équateur) sur une longue période en relation avec le cycle de la précession, il n'est donc pas en mouvement dans le ciel nocturne, et il ne pouvait donc pas être une simple constellation égyptienne. Il est probable que l'identification du navire d'OSIRIS avec l'ARGO est une idée grecque, peut-être dans le but de faire revenir le navire à un autre endroit dans le ciel, ARGO n'est donc absolument pas l'ancienne barque solaire des égyptiens mais une reproduction (avatar).

La constellation
ARGO NAVIS fait partie des mythes et légendes de l'Inde, de Babylone, de la Grèce et la Bible, mais la connaissance de cet usage mythologique de la constellation restes fragmentaires. Le mouvement de NAVIRE ARGO dans le ciel ou la barque solaire d'OSIRIS au cours des siècles est lié au festival annuel de " Isidis de Navigium " et c'est un marqueur parfait de la précession des équinoxes !

Dans la constellation ORION, l'étoile BETELGEUSE (Alpha Orionis) est alignée avec l'axe sud de la Chambre du Roi en 4420 Av. J-C, elle marque également le point vernal, alors que IOTA DRACONIS était l'étoile la plus proche du pôle nord céleste, elle est alignée avec le passage d'entrée de la Grande Pyramide.
Ce marqueur de précession est ancrée dans les mythes Grecs de Jason et les Argonautes mais aussi dans l'épopée babylonienne de Gilgamesh, avec cinquante rameurs dans le navire et dans les deux histoires. C'est le nombre égal à la seconde d'arc de à la seconde d'arc de la précession chaque année. Il est difficile de replacer la constellation dans le ciel antique car elle change de position selon les cartes.




Le NAVIRE ARGO n'est plus une constellation officiellement reconnu aujourd'hui mais elle est essentielle dans la mythologie puisque les HEROS de l'antiquité naviguent sur ce navire. Le NAVIRE ARGO a été identifié avec un certain nombre d'arches ! L'histoire égyptienne raconte que c'était l'arche qui portait ISIS et OSIRIS pendant un déluge, histoire identique chez les Hindous avec ISI et ISWARA. Sa seule tâche est de rester à flot pendant la tempête (ou le déluge).

C'était une énorme constellation, parmi celles décrites par Aratos, puis par Ptolémée (Almageste). Cette constellation représentait l’
ARGO, le navire utilisé par Jason et les Argonautes dans le mythe, mais cette constellation est bien plus ancienne que la Grèce antique. C'est un ensemble dee plusieurs constellation sous l'HYDRE (Hydra), c'était la plus vaste et la plus longue des 88 constellations, mais à cause de sa taille (1884 degrés carrés), l'astronome Nicolas-Louis de Lacaille la divisa dans les années 1750 en trois constellations plus petites : La CARENE (la quille), la POUPE (le pont) et les VOILES.

Ces trois constellations formant
ARGO, comportent de nombreux Amas d’étoiles, c’est-à-dire des multitudes. Beaucoup d’auteurs avaient remarqué que ce navire n’avait pas de PROUE ; plusieurs tentèrent d’apporter des éclaircissements, car ce NAVIRE n'est pas dans le bons sens de rotation dans le ciel et il manoeuvre par la POUPE.




En souvenir de l'arbre sur lequel se cacha le roi d'Angleterre après sa défaite de Worcester en 1651, le célèbre Edmund Halley planta Le Chêne de Charles II (Robur Caroli) entre le Navire et le Centaure. Il a également été retiré de la carte du ciel. L'astérisme chinois " Tien Meaou " a probablement été formé à partir des composants de Argo.

La constellation de la
BOUSSOLE (dont le nom latin Pyxis signifie petite boîte) fut rajoutée au 18ème siècle, il parait qu'elle représentait le MÂT en continuant vers l'HYDRE. Le fait que la Boussole ait ou non fait partie du Navire est sujet à débat, étant donné qu'aucune étoile brillante notable n'est présente dans cette constellation.

ARGO était aussi appelé ARCHA NOAE , c'est l'ARCHE DE NOE ou tout simplement l’ARCHE. Seul ceux qui étaient dans l’ARCHE ont été sauvés du déluge. Les figures sont manipulées depuis l'Egpyte antique, les constellations changent et les noms aussi. Il faut donc se baser sur le Zodiaque de Denderah est ses figures pour comprendre ce que les anciens avaient indiqué dans les étoiles, avec l'Equinoxe de printemps comme référence pour l'orientation de la planisphère.




Dans la mythologie grecque, les ARGONAUTES sont un groupe de héros qui partirent d'Iolchos, l'actuelle Volos avec JASON à bord du NAVIRE ARGO pour retrouver la TOISON D'OR. Jason est le fils d'Éson, roi d'Iolcos. Selon l'Oracle de Delphes, le pays d'Iolcos ne serait prospère que le jour où son fantôme serait ramené sur un bateau, en même temps que la TOISON D'OR du bélier. Avec l'aide d'Athéna et d'Héra, Jason entreprend de faire construire un fabuleux navire nommé ARGO.

Il y a plusieurs versions sur l'origine de son nom, il était ainsi appelé du nom de son constructeur ARGUS, ou il tirait son nom de la ville d'
ARGOS où il aurait été contruit, ou bien encore le nom vient de l'adjectif ARGOS, qui signifie RAPIDE. Le navire et son équipage étaient protégés par la déesse Athéna, dont une représentation est en figure de proue. Ils accostent en Colchide et le Roi Éétès accepte de donner la TOISON D'OR, si Jason parvient à venir à bout d’épreuves, le mythe est semblable aux 12 travaux d'Hercule, c'est un chemin initiatique dans les étoiles.

Dans une autre tradition grecque, Eratosthène, a affirmé que la constellation représentait le premier navire à naviguer sur l'océan, et cela bien avant l'époque de Jason. Le poète italien Dante a écrit : " J'ai surpris Neptune avec l'aide d'Argo ".




Sur la planisphère Egyptienne de Denderah, il y a deux bateaux (comme les deux troupeaux). Ils occupaient la majeur partie des méridiens du Sud. Dans le mythe en relation avec les étoiles, l’étoile la plus brillante est CANOPUS : la possession de Celui qui vient. C’est l’étoile la plus lumineuse du ciel après SIRIUS (le Prince). Une autre étoile dans les VOILES elle se nomme SUHAIL : la Brillante. Une autre se nomme ASMIS DISKA, le Libéré qui voyage, une autre s’appelle SEPHINA, la multitude.

HERACLES (Hercule) devait tuer l’HYDRE DE LEME lors de ses 12 Travaux, Ulysse est attaché au mât du navire lors de son épopée, etc.. On peut y voir l'ARCHE DE NOE et c'est ainsi que ARGO NAVIS fût représenté sous les traits de l’Arche par Julius Schiller dans son Coelum Stellatum Christianum.

En Egypte, il est dit qu'avec la soeur / épouse
ISIS, la progéniture du couple est l'étoile du matin (Vénus / Lucifer), et que OSIRIS est entre les deux Ennéades. Nous avons donc une référence à OSIRIS assis sur son " Grand Trône ", avec ISIS / SIRIUS d'un côté et le fils HORUS en étoile du matin de l'autre côté. Il a été dit aussi que SIRIUS attise les Abysses et il semble que cette " cuillère cosmique " renverse parfois son contenu ce qui entraîne l'inondation.

Selon Richard Hinkley Allen : " L'histoire égyptienne a déclaré que
ARGO NAVIS était l'Arche qui portait ISIS et d'OSIRIS sur le déluge." Le Temple laisse donc entrevoir le rôle de ARGO NAVIS en tant que l'ARCHE dirigée par son " navigateur " dans les étoiles. La croyance égyptienne était donc que la constellation CANOPUS de la CARENE avait permis la survie des deux dieux. OSIRIS était donc de premier plan de la religion où il représentait la végétation et les eaux en particulier en Egypte du sud.

OSIRIS dans sa forme de HAPY (le verseau) est le dieu du Nil comme son homologue mésopotamien EA (ou Enki). Et il se trouve que CANOPUS est liée à la ville sumérienne d'Eridu, la première ville d'ENKIEA, le Dieu complexe est un avatar du VERSEAU. Il était comme OSIRIS, le Seigneur des Enfers et de l'Abîme. Le Dieu PTAH TATENEN est l'ancien avatar de OSIRIS, il est ssocié avec le " TOUT ", son nom signifie RESSUCITE ou SOULEVE DE LA TERRE ou encore LA TERRE QUI SE SOULEVE.


HERCULE LE MARIN ET CANOPUS

En Egypte, la ville de CANOPE était le principal port avant la fondation d'Alexandrie. Hérodote rapporte que CANOPE était un port antique. La principale fête annuelle de OSIRIS et le lancement de son bateau sur le Nil était le 5 Mars au début du printemps avec l'étoile CANOPUS dans le ciel. CANOPUS est la Grande Etoile du Sud et la deuxième plus brillante étoile du ciel après SIRIUS.

Selon l'historien romain Tacite, la ville de
CANOPE aurait été fondée par des Spartiates de retour de Troie. Leur navire aurait été déporté et CANOPOS, le pilote du navire du Roi Ménélas, aurait été enterré là. CANOPE est aussi la ville où Antinoüs, amant d'Hadrien, se serait noyé. Hadrien a construit le CANOPE de la villa d'Hadrien en souvenir de l'antique canal qui reliait les deux villes égyptiennes d'Alexandrie et de CANOPE.

L'historien grec Hérodote nous parle d’un grand temple qui avait été construit à l’endroit où le fameux héros Héraklès / Hercule, un avatar de l'Egyptien
SOMTOUS fils de HERICHEF (avatar de Hercule / Heracles), avait débarqué en Égypte. Il rapporte aussi la visite d’Hélène à Héracléion avec son amant Pâris avant la guerre de Troie.

Voir : Hercule et Somtous




CANOPUS est aussi dans l'ancienne constellation ARGO NAVIS, expliquant l'atterrissage de l'ARCHE (ou d'un navire) sur Terre, elle marque le gouvernail de l'ancien NAVIRE ARGO, une constellation maintenant coupée en trois dans le ciel. CANOPUS se trouve à peu près au sud de SIRIUS, elle arrive au méridien environ 20 minutes avant de SIRIUS. Quand SIRIUS atteint son point culminant dans le sud, CANOPUS brille environ 40 degrés au-dessous; elle est actuellement hors de vue pour l'Europe, le Canada et la moitié nord des États-Unis, dans la religion elle représente les profondeurs de la Terre, c.a.d. les abysses et les enfers.

La croyance égyptienne était donc que l'étoile
CANOPUS de la constellation de la CARENE avait permis la survie des deux dieux. OSIRIS était donc de premier plan de la religion où il représentait la végétation et les eaux en particulier en Egypte du sud. OSIRIS dans sa forme de HAPY (le verseau) est le dieu du Nil comme son homologue mésopotamien EA (ou Enki). L'étoile CANOPUS est aussi liée à la ville sumérienne d'Eridu, la première ville d'ENKIEA, un Dieu complexe, avatar de HAPY. Il était comme OSIRIS, le Seigneur des Enfers et de l'Abîme.


Anubis réalise le processus de momification sur la table en forme de Lion, il prodigue des soins comme un chirurgien, assisté des Déesse Isis et Nephthys jouent leur rôle de pleureuses. Les quatre pots sont les CANOPES sous la table représentent les quatre corps purifiés alchimiquement, les 4 fils d'Horus. C'est une étape de transformation alchimique.

CANOPE peut aussi faire référence à un récipient utilisé notamment pour les embaumements en Égypte. Le cycle de la germination du grain a été vu par les Égyptiens comme une métaphore de leur conception de la mort. Cette représentation était réellement mise en œuvre dans les temples selon le rituel du mois de Khoiak, dès la XIe dynastie. Dans une cuve en forme de momie, les prêtres plaçaient un mélange terreux, où du grain se mettait à germer.

La momie d'
OSIRIS (un chef ou un Pharaon) une fois placé au soleil puis desséché, était placé dans une barque sacrée puis transporté vers la nécropole de la ville de CANOPE. Cette momie végétale y était éliminée, soit enterrée soit jetée à l'eau. Dans les tombes, on pouvait placer des petits moules de ce genre, appelés dans le milieu égyptologique « OSIRIS VEGETANT » ou « OSIRIS CEREALE ».




Déplacement du ciel Nord et Sud et de son centre dans le temps du à la précession des équinoxes

CANOPUS est la deuxième étoile la plus brillante dans le ciel après SIRIUS. L'étoile est importante dans le cycle de la précession des équinoxes dans l'hémisphère Sud car la constellation de la CARENE de l'ancien ARGO NAVIS est connectée en inversion (Nord-Sud) avec notre étoile POLAIRE. L'étoile a été utilisée par Posidonios pour évaluer la longueur du méridien. En 4420 Av. J-C, CANOPUS apparaît pour la première fois depuis le site de Gizeh en Egypte sur l'horizon sud et plein sud, cela correspond à l'époque de la construction des pyramides.

L'ancienne fête de la
ISIDIS DE NAVIGIUM le 5 Mars de chaque année marque la bénédiction des bateaux par la VIERGE MARIE chez les catholiques. Selon Philip Coppens (l'étoile Canopus et le mystère d'Osiris), l'importance de l'étoile CANOPE de la constellation australe de la CARENE était proche de l'étoile polaire il y a 12 000 ans, elle s'est donc déplacée plus au nord avec la précession des équinoxes. La fête se produisant lorsque ARGO NAVIS était visible dans le ciel du sud de l'Egypte, à Rome, la fête est également connu comme PLOIAPHESIA, un fête religieuse en l'honneur de la déesse ISIS qui se tenait aussi le 5 Mars.

Cette fête d'origine égyptienne a survécu à la persécution des chrétiens et marque ainsi la bénédiction des bateaux par la
VIERGE MARIE chez les catholiques. L'ancienne fête fait l'objet d'un silence de mort avec son secret. Le CARNAVAL (le chariot Naval) avec ses chars de fleurs, ressemble à la fête, et certains spécialistes affirment que cette fête partage la même origine. Toutes les religions traversent l'Egypte, berceau de la civilisation, la fête de la mer a donc voyagé jusqu'en Europe.

Voir : Les Rituels du Culte




Dans l'antiquité les marins utilisaient la LIGNE D'APLOMB pour mesurer les profondeurs de leurs positions. Cet instrument est appelé " plomb de sonde ". Ce plomb de sonde a été utilisé littéralement pour mesurer les profondeurs de l'océan, et donc les abîmes. Il est donc intéressant de noter que l'un des noms de OSIRIS se traduit par FIL A PLOMB.

CANOPUS s'est donc déplacée plus au nord avec la précession des équinoxes et le fil à plomb pourrait donc être l' AXE DE LA TERRE qui bouge selon le cycle de la précession des équinoxes. Il y a aussi la mention du passeur, " Hr-f-ha'f " qui est aussi le gardien du temple d'OSIRIS ou l'eau est importante comme partout en Egypte. Mais OSIRIS a d'autres noms, le Père n'est pas que l'Axe de la Terre.


L'Axe de la Terre, la Corde, le Fil à plomb, la Cloche

Vers 485, un temple clandestin d'ISIS fut encore découvert tout près, à Ménouthis, ce qui provoqua une persécution contre les païens. Les sites engloutis (Sérapéum suiveur de l'Osirium) sous les eaux de Canope et d'Héracléion ont été découverts et explorés. Parmi les trouvailles il y a la plus grande statue connue du dieu égyptien gardien de l’inondation du Nil, c'est le VERSEAU (Hapy).


LA COLOMBE

Dans cette partie du ciel se situe aussi la récente de la COLOMBE qui est certainement une ancienne partie de la Déesse NEITH. La Colombe est une constellation relativement récente. Située au sud du GRAND CHIEN (Canis Major) et du LIEVRE. Elle fut introduite en 1603 par Johann Bayer et elle représente la colombe de l'ARCHE DE NOE, sa proximité avec l'ancienne constellation ARGO NAVIS est sûrement à l'origine de cette dénomination.




LES VOYAGEURS DU NORD

Tout commence en Egypte, le DELTA du Nil qui représente géographiquement le centre du monde. La carte du ciel et la religion est donc basée sur ce point du globe en Afrique situé sur le 33e parallèle Nord. C'est un point géographique mais aussi un point climatique. La TERRE est coupé en deux, le Nord représente le CIEL et le SUD les ENFERS. Si toute la science ésotérique des anciens semble commencer en Egypte, le pays a certainement eu des visiteurs car le culte est identique.




Chez les Scandinaves, la sphère céleste est l'univers au centre duquel se trouve la Terre ; cette Terre que le plan de l'écliptique divise respectivement en deux hémisphères Nord et Sud dont les sommets opposés représentent le Ciel au zénith et l'Enfer au nadir. La constellation centrale représente le centre du monde. La TOUR est érigée comme un DONJON (ou une colonne), c'est un invisible Cylindre au beau milieu de la Voie Lactée.

C'est le pouvoir et le secret des VIKINGS, quand ils arrivent devant Paris avec 9 hommes à bord d'un DRAKAR (un Dragon), on leur donne la Normandie. ARGO NAVIS est aussi un DRAKAR ! Tout dépend où se trouve l'observateur, mais la constellation DRACO et son étoile centrale THUBAN domine alors le ciel antique.


SETH SUR LE NAVIRE

Il y a deux barques solaire, une nocturne et une diurne.Sur cette représentation, le serpent APOPHIS (ou Apopis, Apep, Aâpep) incarne le CHAOS, il a été peu à peu identifié à SETH mais dans une version SETH était désigné par pour défendre la barque solaire à l'aide d'un harpon, ISIS, à l'avant utilisait ses pouvoirs de magie pour priver APOPHIS de ses sens dans le but de le désorienter, ce qui permettait au chat de , personnification de la déesse BASTET (chat) de décapiter le serpent. Dans cette version, le navire est titré par des Chiens et des Cobras, une Déesse semble indiquer la direction.

SETH est debout, et combat le serpent, à la PROUE du navire un oiseau. Les 4 CHIENS tirent la barque solaire avec l'aide des cobras OUADJET (Uraeus). Le navire est aidé par une Déesse qui semble indiquer la direction. Le serpent MEHEN est l'entité contraire du serpent APOPHIS, le serpent MEHEN est bénéfique, il est protécteur de la barque nocturne, APOPHIS est le serpent maléfique.




Le serpent OUADJET représente la femelle COBRA en fureur, c'est l'OEIL BRULANT de RE, il est un avatar de la déesse de Basse-Egypte OUADJET (Wadjet) assimilée à l'œil du soleil. OUADJET signifie " Celle de la couleur de papyrus " ou " la Verte " qui renvoie à des notions de croissance et de fertilité. Les Grecs ont hellénisé son nom en OURAIOS qui désigne le serpent. Le terme URAEUS est dérivé du grec " ouraios ", et en latin Caudal, mais le nom égyptien est IARET " le cobra dressé ".

SETH est ainsi vu comme un dieu bénéfique représentant la force et l'énergie. Le Dieu ANTYWEY est une forme combinée de HORUS et SETH, la figure ressemble à JANUS l'homme à deux faces. La barque solaire voyage dans l'espace mais aussi dans le temps. Seul le disque de Denderah indique le ciel comme il doit être présenté, mais il peut aussi correspondre à notre ciel actuel en tenant compte de la précession et des cycles de la Terre.


LE HIEROPHANTE ET LES MYSTERES D'ELEUSIS

Le sanctuaire des Grands Dieux de Samothrace est l'un des principaux sanctuaires panhelléniques. Il est situé sur l'île de Samothrace au large de la Thrace. Le sanctuaire est célèbre dans l'ensemble du monde grec dès l'époque classique pour son culte à mystères, un culte chthonien qui n'est pas moins renommé que celui des mystères d'Éleusis. De nombreux personnages importants y sont initiés : l'historien Hérodote, le roi de Sparte, Lysandre, ainsi que de nombreux athéniens. Le culte est mentionné par Platon et Aristophane.

L'identité et la nature des divinités vénérées dans le sanctuaire demeurent en grande partie énigmatique, d'autant plus qu'il est interdit de prononcer leur nom. Les sources littéraires antiques les désignent sous l'appellation collective de « Cabires », tandis qu'elles portent le simple nom de « Dieux » ou « Grands Dieux » dans les inscriptions retrouvées sur le site. L'ensemble du sanctuaire est ouvert à toute personne désirant vénérer les Grands Dieux, même si l'accès aux édifices consacrés aux mystères était lui réservé aux seuls initiés.


La base de la Victoire de Samothrace représente l’avant d’un bateau de guerre typique
© Dessins Valérie Foret -Musée du Louvr
e

HECATE, sous le nom de « ZERYNTHIA », et APHRODITE ZERYNTHIA, sont deux déesses importantes de la nature, sont également vénérées à Samothrace, leur culte ayant été détaché de celui de la Grande Mère et rapproché de divinités plus familières aux Grecs. Kadmylos, l'époux d'AXIEROS, est un dieu de la fertilité identifié par les Grecs à HERMES dont les symboles sacrés sont une tête de BOUC / BELIER et un BATON, le kerykeion, un symbole phallique.

On retrouve à Samothrace les anciens cultes, dont celui de
ISIS / HATHOR / MARIE. La Victoire de Samothrace est une sculpture grecque de l'époque hellénistique représentant la déesse NIKE, personnification de la victoire, posée sur l'avant d'un navire. Elle est actuellement conservée au musée du Louvre en restauration, c'est un avatar de la LICORNE à la proue du navire.


2012 / 2014 AGE DU VERSEAU

L'arrivée dans Polaris, le Retour du Roi et la Fin du Monde

Ainsi, symboliquement OSIRIS et ISIS voyagent depuis l'Egypte avec leurs secrets en suivant les étoiles lors de la montée vers le nord du ciel sur la TERRE, remontant vers la Grèce, l'Italie, la France et l'Angleterre ! Le pouvoir royal remonte donc le fleuve de vie selon les changements d'époques, jusqu'à la " FIN DU MONDE " et " L'ÂGE DU VERSEAU " (l'âge d'or de HAPY) où ce voyage n'est plus possible car le cycle est terminé, le ciel commence alors à RETROGRADER vers l'étoile VEGA dans la LYRE, en repassant sur le DRAGON (sauf si l'axe de la Terre change ou a changé).




Dans la constellation de la CARENE, l'étoile BETA CARINAE arrive vers le pôle en 4000 ans et la constellation CANOPUS sera plus proche du pôle en 12.000 années à partir de maintenant. En -2000 av. JC, la construction du ciel forme un triangle isocèle avec CANOPUS et BETA CARINAE. Depuis lors, le pôle s'est déplacé vers BETA CARINAE, le rendant moins visible depuis le nord.

CANOPUS constitue la tête d'un autre triangle isocèle avec les points de 2000 et -2000, ce qui indique qu'il a maintenu la même déclinaison au cours de cette période, tandis que BETA CARINAE a rapidement sombré de vue du Nord. Il semble également que le Grand Nuage de Magellan est au point central autour de laquelle vacille notre axe planétaire. BETA CARINAE de CANOPUS est au centre en -12.000, l'étoile est exactement à l'opposé de l'étoile du Nord de l'époque.




Cependant pour notre époque actuelle, c'est SIGMA OCTANTIS de la constellation OCTAN qui est l'étoile la plus proche du POLE SUD, on peut trouver l'étoile en suivant la CROIX DU SUD et son AXE. La CROIX DU SUD ayant bougée avec la précession, elle représente désormais le BRESIL et la ville de RIO car l'étoile DELTA CRUX est au-dessus de RIO. C'est donc en inversion que l'on peut découvrir " L'ÂGE DU VERSEAU " dans les années 2000 et le changement d'Ere indiqué sur le disque de Denderah.





SOURCES ET LIENS 





© 2002 / 2014 - SecreteBase - Tous droits réservés